Jean Seberg

 
Jean Seberg
1938 - 1979
 

Actrice, Artiste (Art, Cinéma).

Nationalité américaine Américaine, née le 13 novembre 1938 et morte le 30 août 1979

40 ans Morte à l'âge de 40 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean Seberg ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 40 ans que Jean Seberg est morte le vendredi 30 août 2019. Plus que 9 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Jean Seberg (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Jean Seberg, née le 13 novembre 1938 à Marshalltown dans l'Iowa, décédée le 30 aout 1979 à Paris, est une actrice américaine qui passa une partie importante de sa carrière en France.

Petite, blonde et inexpérimentée, elle tourne ses deux premiers films, Sainte Jeanne et Bonjour tristesse, sous la direction d'Otto Preminger. Choisie parmi 3 000 candidates, elle est la seule à animer Sainte Jeanne (1957), adaptation d'une pièce de théâtre empesée dans lequel elle tient le rôle de Jeanne d'Arc.

En 1958, elle épouse l'avocat français François Moreuil et vient vivre à Paris. Ils divorcent en 1960, peu après qu'il l'a dirigée dans le film La Récréation (1961).

Elle est connue en tant qu'icône de la Nouvelle Vague, notamment grâce au film À bout de souffle (1960) de Jean-Luc Godard. Aux côtés de Jean-Paul Belmondo, elle interprète Patricia Franchini, vendeuse de journaux sur les Champs-Élysées.

À la fin des années 1960, elle utilise sa célébrité pour des causes politiques, notamment celles des Amérindiens et des Black Panthers. Cet engagement la met en conflit avec le FBI ; le dirigeant, J. Edgar Hoover, demande de la neutraliser. Elle a un temps une liaison avec le militant des black panthers et président de l'Organisation de l'Unité Afro-Américaine, Hakim Abdullah Jamal, qui abandonne femme et enfants pour suivre Seberg à Paris.

En septembre 1970, alors qu'elle est enceinte de sept mois et en train de divorcer de son second mari Romain Gary, une campagne lancée par le FBI et reprise par les journaux prétend que l'enfant est conçu non par Romain Gary, mais par un membre des Black Panthers. En vérité le père était le Mexicain Carlos Navarra, un étudiant rencontré lors d'un tournage. Sa fille, Nina, est née le 23 août mais décède deux jours après. Elle tient le FBI coupable.

En 1972, elle épouse en troisièmes noces Dennis Berry, réalisateur et fils de John Berry. Le divorce d'avec ce dernier n'ayant pas encore été prononcé, le mariage qu'elle contracte avec Ahmed Hasni en 1978, n'a pas de force légale.

Jean Seberg connut des problèmes d'alcoolisme et de drogue. Elle fit plusieurs tentatives de suicide aux dates anniversaires de la perte de sa fille, et se jeta en 1978 sous une rame du métro de Paris. Moins d'un an après, elle fut portée disparue et son corps fut retrouvé onze jours plus tard, enroulé dans une couverture à l'arrière de sa voiture dans le XVIe arrondissement de Paris, près de son domicile. On trouva dans sa main un mot d'adieu. Le rapport de police indique qu'elle a succombé à une surdose massive de barbituriques mais aussi d'alcool (8,2 g par litre de sang) et conclut au suicide au terme de l'enquête.

Elle est enterrée au cimetière du Montparnasse.

Son second mari Romain Gary (ils furent mariés de 1962 à 1970), père de son fils Alexandre Diego, se suicida un an après la mort de Jean. Dans la lettre qu'il laissa, il écrivit : aucun rapport avec Jean Seberg.

Filmographie

en tant qu'actrice

* 1957 : Sainte Jeanne (Saint Joan), d'Otto Preminger - Jeanne d'Arc

* 1958 : Bonjour tristesse d'Otto Preminger - Cécile

* 1960 : Let no man write my epitaph de Philip Leacock - Barbara Holloway

* 1960 : La Récréation (Collin) de Fabien Collin - Kate

* 1960 : La Souris qui rugissait (film) de Jack Arnold - Helen Kokintz

* 1960 : À bout de souffle de Jean-Luc Godard - Patricia Franchini

* 1961 : Les Grandes Personnes de Jean Valère - Ann Westerling

* 1961 : L'Amant de cinq jours de Philippe de Broca - Claire

* 1961 : Congo vivo de Giuseppe Bennati

* 1963 : A la Française - (In the french style) de Robert Parrish

* 1964 : Lilith de Robert Rossen - Lilith Arthur

* 1964 : Les Plus Belles Escroqueries du monde de Claude Chabrol - Patricia Leacock (partie Le

Grand escroc)

* 1964 : Échappement libre de Jean Becker - Olga Celan

* 1965 : Choc (film) - (Moment to moment) de Mervyn Le Roy

* 1965 : Un milliard dans un billard de Nicolas Gessner - Bettina Ralton

* 1966 : L'Homme à la tête fêlée d'Irvin Kershner

* 1966 : La Ligne de démarcation de Claude Chabrol - Mary, comtesse de Grandville

* 1967 : Estoufade aux Caraïbes de Jacques Besnard

* 1967 : La Route de Corinthe de Claude Chabrol - Shanny

* 1968 : Les oiseaux vont mourir au Pérou de Romain Gary - Adriana

* 1968 : La nuit sans témoin - (Pendulum) de George Schaefer

* 1969 : La Kermesse de l'Ouest de Joshua Logan - Elizabeth Rumson

* 1970 : Airport de George Seaton - Tanya Livingston

* 1970 : Vague de chaleur (Risi) - (Ondata di calore) de Nelo Risi

* 1970 : Macho Callahan de Bernard Kowalski

* 1971 : Questa specie d'amore de Alberto Bevilacqua

* 1972 : Voyages avec ma tante de George Cukor

* 1972 : Police Magnum (Kill!) de Romain Gary - Emily Hamilton

* 1972 : L'Attentat d'Yves Boisset - Edith

* 1972 : Le tueur à gages - (Camorra) de Pasquale Squitieri

* 1973 : La corruption de Chris Miller - (La corrupcion de Chris Miller) de Juan-Antonio Bardem

* 1974 : Pris au piège (film 1974) - (Cat and mouse) de Daniel Petrie

* 1974 : Les Hautes Solitudes de Philippe Garrel - Marilyn Monroe

* 1974 : Ballad for Billy the Kid - court métrage, réalisation seulement -

* 1974 : Bianchi cavalli d'agosto de raimondo del Balzo

* 1975 : Le Grand Délire (Le Grand délire) de Denis Berry - Emily

* 1976 : Le canard sauvage (film) - (Die wildente) de Hans W. Geissendorfer

* 1978 : Le Bleu des origines de Philippe Garrel

* 1979 : La légion saute sur Kolwezi de Raoul Coutard (scène coupée au montage)

en tant que réalisatrice

* 1974 : Ballad for Billy the Kid (interprète des chansons du film)

Bibliographie

* Maurice Guichard, Jean Seberg, portrait français, Éditions Jacob-Duvernet, 2008

* Alain Absire, Jean S., Fayard, 2004

biographie romancée, qui a fait l'objet d'un procès intenté par Diego Gary, le fils de Jean Seberg

* Jean-Lou Alexandre, Jean Seberg, La Tentation de l'échec, Séguier, 2008.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean Seberg en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean Seberg.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean Seberg ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean Seberg pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean Seberg, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

  • Activités principales : --
  • Autres activités : Actrice, Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : Jean Seberg
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Seberg
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 40 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean Seberg ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Seberg, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,50

Au Paradis !

Jean Seberg est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jean Seberg au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Actrice charmante avec un bel accent...
Actrice charmante avec un bel accent...
Commentez - il y a 1 an
 Jean Seberg a joué dans peu de films mémorables mis à part : "A bout de souffle", "Lilith" et "Sainte Jeanne".
Jean Seberg a joué dans peu de films mémorables mis à part : 'A bout de souffle', Lilith' et 'Sainte Jeanne'. Des mauvais choix et une vie très tourmentée expliquent peut être celà. C'est bien dommage car Jean,belle personne au grand coeur , était aussi une excellente comédienne.
Commentez - il y a 6 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Seberg ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Seberg et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Jean Seberg