John Prine

 
John Prine
1946 - 2020
 

Compositeur et chanteur américain de country folk, figure de la musique folk américaine, créateur de nombreuses chansons dont les textes expriment une veine poétique unique, et qui ont été interprétées ou reprises par les artistes américains les plus populaires : Hello in There (Joan Baez, Bette Midler), Sam Stone (Johnny Cash, Theo Hakola, Al Cooper), Angel From Montgomery (Bonnie Raitt, Miranda Lambert, Susan Tedeschi), Souvenirs (Bettye LaVette), It's a Big Old Goofy World (Jimmy Buffett), Speed of the Sound of Loneliness (Nanci Griffith), Killing the Blues (Alison Krauss et Robert Plant).

Nationalité américaine Américain, né le 10 octobre 1946 et mort le 7 avril 2020

73 ans Mort victime du coronavirus (maladie) à l'âge de 73 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de John Prine ?


Contribuez !

Biographie

John Prine, né le 10 octobre 1946 à Maywood dans l'Illinois et mort le 7 avril 2020 à Nashville (Tennessee), est un auteur-compositeur-interprète américain de country folk. Figure de la musique folk américaine, dont la carrière a commencé au début des années 1970, il est le créateur de nombreuses chansons dont les textes expriment une veine poétique unique, et qui ont été interprétées ou reprises par les artistes américains les plus populaires : Hello in There (Joan Baez, Bette Midler), Sam Stone (Johnny Cash, Theo Hakola, Al Cooper), Angel From Montgomery (Bonnie Raitt, Miranda Lambert, Susan Tedeschi), Souvenirs (Bettye LaVette), It's a Big Old Goofy World (Jimmy Buffett), Speed of the Sound of Loneliness (Nanci Griffith), Killing the Blues (Alison Krauss et Robert Plant).

John Prine est le troisième des quatre enfants de William Mason Prine et de son épouse Verna Valentine Hamm. Il est né le 10 octobre 1946 à Maywood dans l'Illinois où il passe son enfance et son adolescence, égayées par les vacances estivales que la famille passe chez des parents dans le Comté de Muhlenberg, au Kentucky, qu'il évoque dans sa chanson Paradise (le Paradis).

Son frère aîné, Dave Prine, présent au violon dans le style Old-time music et à la guitare Dobro sur plusieurs de ses albums, lui fait découvrir la musique de Hank Williams, Mississippi John Hurt et de Ramblin' Jack Elliott. Une voisine lui fait cadeau, alors qu'il a dix ans, d'un ukulélé sur lequel il apprend à jouer ses premiers accords.

Son frère Dave, qui admire la musique des New Lost City Ramblers, tente de monter son propre groupe. Pendant que Dave joue du violon, il revient à John d'assurer le rythme bluegrass sur une guitare Archtop, de marque Silvertone (Sears) qu'il avait reçue en cadeau en 1962, et sur laquelle il avait rapidement appris à jouer Freight Train d'Elizabeth Cotten, et une série de chansons de la Carter Family dont Bear Creek Blues de A.P. Carter.

John Prine, inspiré par l'écoute des disques de Spike Jones et de Merle Travis, écrit ses premières chansons à l'âge de quatorze ans. Deux d'entre elles, Fryin' Pan et Sour Grapes, figurent sur son deuxième album Diamonds in the Rough, qu'il réalise en 1972 avec de petits moyens.

John Prine termine des études au lycée en 1964 et travaille pendant deux ans comme facteur pour les services postaux américains à Chicago dans l'Illinois. Conscrit en 1966, le caporal John Prine est affecté en Allemagne où il passe deux ans dans le groupe d'entretien des moteurs, échappant ainsi à la Guerre du Viêt Nam.

De retour à Chicago, il commence à jouer dans des bars, avec un répertoire qui comprend des chansons comme Sam Stone et Paradise. En 1970, il obtient un premier engagement au "Fifth Peg", puis au "Earl Of Old Town". Il y rencontre Steve Goodman avec lequel il noue des relations d'amitiés et d'admiration réciproques.

En 1971, Steve Goodman a l'occasion d'interpréter une chanson de John Prine dans un spectacle auquel assiste Kris Kristofferson. Il parvient à le convaincre, ainsi que Jerry Wexler d'Atlantic Records, de venir écouter John Prine au "Earl Of Old Town", où celui-ci donne, en quelque sorte, le concert de sa vie. Le lendemain de la prestation, Jerry Wexler lui fait parvenir une proposition de contrat pour un premier album.

Ce premier album, simplement intitulé John Prine, est enregistré à Memphis (Tennessee) et produit par Arif Mardin. Selon John Prine, une plage au moins, Paradise, a été enregistrée à New York, avec Steve Goodman et David Prine. Le succès de la poésie portée par les chansons de John Prine est immédiat et conduit Bette Midler à reprendre Hello In There, et Bonnie Raitt à interpréter Angel from Montgomery. Hello In There sera aussi reprise par Joan Baez sur l'album Diamonds and Rust en 1975.

John Prine s'installe à Nashville au début des années 1980 dans l'intention de travailler de manière indépendante. Il y crée, avec Al Bunetta et Dan Einstein, le label Oh Boy records qui publiera la plupart de son œuvre enregistrée.

John Prine est hospitalisé le 26 mars 2020 à cause du coronavirus.

John Prine est mort le mardi 7 avril 2020, à l'âge de 73 ans, du coronavirus, à Nashville (USA, Tennessee).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de John Prine en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de John Prine.

Vous savez où se trouve la tombe de John Prine ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de John Prine pour le moment...

Si vous connaissez des citations de John Prine, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur John Prine.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : John Prine
  • Nom complet : --
  • Prénom : John
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Prine
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 73 ans
  • Cause de mort : Coronavirus (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur John Prine ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur John Prine, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur John Prine ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de John Prine et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chanteurs de folk américain

Portrait de Vince Martin
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1937 - 2018
Américain, 81 ans

Chanteur américain connu être un des pionnier de la musique folk rock.
Portrait de Vic Chesnutt
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1964 - 2009
Américain, 45 ans

Chanteur et guitariste américain de folk, parmi ses chansons les plus connues : Flirted With You All My Life (2009), Gravity of the Situation (1995) ou Guilty by Association (1995).
Portrait de Daniel Johnston
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1961 - 2019
Américain, 58 ans

Chanteur américain, devenu l’objet d’un véritable culte dans le milieu rock alternatif. Son parcours, sa personnalité et ses albums atypiques lui confèrent un statut singulier, un peu mythique, auprès des auditeurs et des critiques. Il est également dessinateur dans un style à mi-chemin de la bande-dessinée et des dessins d'enfants. Parmi ses chansons connues : « True Love Will Find You in the End » (1985), « The Story of an Artist » (1982) ou « Some Things Last a Long Time » (1990).
Portrait de Mort Shuman
 

Drapeau États-unis d'amérique 1938 - 1991
Américain, 52 ans

Compositeur, chanteur et parolier américain, d'expression anglaise et française, il a écrit quelques standards de la pop comme « Save the Last Dance for Me » ou « Teenager in Love ».
Portrait de Barry White
 

Drapeau États-unis d'amérique 1944 - 2003
Américain, 58 ans

Chanteur américain de rhythm and blues et de soul des années 1970 jusqu'au début des années 2000, connu pour sa voix grave et suave, et ses chansons « Never Never Gonna Give Ya Up » (1973), « Can't Get Enough of Your Love, Babe » (1974) ou « You're the First, the Last, My Everything » (1974).
Portrait de Little Richard
 

Drapeau États-unis d'amérique 1932 - 2020
Américain, 87 ans

Chanteur américain de rock, l'un de pionniers du rock 'n' roll à la fin des années 1950, l'un des premiers musiciens noirs de Rock and Roll à connaître les faveurs du public blanc (avec avec Chuck Berry, Fats Domino et Bo Diddley). Il marqua son époque par ses chansons (qu'il scandait en hurlant) ou ses tenues vestimentaires flamboyantes, autant de caractéristiques qui ont contribué à définir le ton et l'image du Rock'n'roll. Il a considérablement influencé les musiciens de la génération suivante : les Beatles, les Rolling Stones, Elton John, Lemmy Kilmister ou encore le chanteur et musicien Prince. Il est l'interprète de quelques-uns des plus grands classiques du Rock'n'roll, dont « Long Tall Sally » (1956), « Good Golly Miss Molly » (1958), «Rip It Up » (1973), « Lucille » (1988) et «Tutti Frutti » (1955), reprise plusieurs fois, par Elvis Presley notamment, ou Johnny Hallyday en France. En 2008, le magazine Rolling Stone l'a classé 12e plus grand chanteur de tous les temps. En outre, il fut intronisé au Rock'n'Roll Hall of Fame dès sa création, en 1986.

Autres parolier américain

Portrait de Vince Martin
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1937 - 2018
Américain, 81 ans

Chanteur américain connu être un des pionnier de la musique folk rock.
Portrait de Vic Chesnutt
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1964 - 2009
Américain, 45 ans

Chanteur et guitariste américain de folk, parmi ses chansons les plus connues : Flirted With You All My Life (2009), Gravity of the Situation (1995) ou Guilty by Association (1995).
Portrait de Daniel Johnston
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1961 - 2019
Américain, 58 ans

Chanteur américain, devenu l’objet d’un véritable culte dans le milieu rock alternatif. Son parcours, sa personnalité et ses albums atypiques lui confèrent un statut singulier, un peu mythique, auprès des auditeurs et des critiques. Il est également dessinateur dans un style à mi-chemin de la bande-dessinée et des dessins d'enfants. Parmi ses chansons connues : « True Love Will Find You in the End » (1985), « The Story of an Artist » (1982) ou « Some Things Last a Long Time » (1990).
Portrait de Mort Shuman
 

Drapeau États-unis d'amérique 1938 - 1991
Américain, 52 ans

Compositeur, chanteur et parolier américain, d'expression anglaise et française, il a écrit quelques standards de la pop comme « Save the Last Dance for Me » ou « Teenager in Love ».
Portrait de Barry White
 

Drapeau États-unis d'amérique 1944 - 2003
Américain, 58 ans

Chanteur américain de rhythm and blues et de soul des années 1970 jusqu'au début des années 2000, connu pour sa voix grave et suave, et ses chansons « Never Never Gonna Give Ya Up » (1973), « Can't Get Enough of Your Love, Babe » (1974) ou « You're the First, the Last, My Everything » (1974).
Portrait de Little Richard
 

Drapeau États-unis d'amérique 1932 - 2020
Américain, 87 ans

Chanteur américain de rock, l'un de pionniers du rock 'n' roll à la fin des années 1950, l'un des premiers musiciens noirs de Rock and Roll à connaître les faveurs du public blanc (avec avec Chuck Berry, Fats Domino et Bo Diddley). Il marqua son époque par ses chansons (qu'il scandait en hurlant) ou ses tenues vestimentaires flamboyantes, autant de caractéristiques qui ont contribué à définir le ton et l'image du Rock'n'roll. Il a considérablement influencé les musiciens de la génération suivante : les Beatles, les Rolling Stones, Elton John, Lemmy Kilmister ou encore le chanteur et musicien Prince. Il est l'interprète de quelques-uns des plus grands classiques du Rock'n'roll, dont « Long Tall Sally » (1956), « Good Golly Miss Molly » (1958), «Rip It Up » (1973), « Lucille » (1988) et «Tutti Frutti » (1955), reprise plusieurs fois, par Elvis Presley notamment, ou Johnny Hallyday en France. En 2008, le magazine Rolling Stone l'a classé 12e plus grand chanteur de tous les temps. En outre, il fut intronisé au Rock'n'Roll Hall of Fame dès sa création, en 1986.

Autres points communs avec John Prine