Louis Lachenal

 
Louis Lachenal
1921 - 1955
 

Alpiniste français, premier vainqueur en 1950 (avec Maurice Herzog) de l'un des sommets de plus de 8000 mètres : l'Annapurna (8 091 m).

Nationalité française Francais, né le 17 juillet 1921 et mort le 25 novembre 1955

34 ans Mort à l'âge de 34 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Louis Lachenal ?


Contribuez !

Biographie

Louis Lachenal, né le 17 juillet 1921 à Annecy et mort le 25 novembre 1955 dans la vallée Blanche à Chamonix, est un alpiniste français, premier vainqueur avec Maurice Herzog, en 1950, de l'un des sommets de plus de huit mille mètres : l'Annapurna (8 091 m).

Né à Annecy (Haute-Savoie) le 17 juillet 1921, Louis Lachenal effectue ses premières escalades sur le rocher du Biclope en 1934.

Dès son plus jeune âge, il préfère l'univers de la rue aux bancs de l'École des Frères, quai des Cordeliers. Il passe son certificat d'études à l'École Supérieure Technique, puis entre au lycée. Mais déjà, dans ses escapades avec ses camarades, il aime le goût du risque ; et la quête du danger sera toujours chez lui une sorte d'idéal de vie. Devenu louveteau dans une association de scouts, il révèle ses dons d'invention et ses talents de grimpeur. Ainsi, à 13 ans, la vocation l'appelle dans les massifs qui entourent Annecy : la Tournette, le Parmelan, l'Arcalod.

En 1941, il devient membre de l'organisation Jeunesse et Montagne. En 1942, il est porteur breveté du Club alpin français, auquel il a adhéré dès 1937. Cette fonction consiste à seconder un guide lors d'une ascension, voire à assurer son rôle, selon les compétences dont on dispose. En juin-juillet, il participe à un stage d'alpinisme dont il sort premier chef de cordée, l'occasion d'une fête à Chamonix, où il rencontre pour la première fois Lionel Terray. Quelques mois plus tard à peine, il fera connaissance avec Gaston Rébuffat, par hasard, dans un train à l'arrêt. Le 1er octobre, il est engagé comme instructeur alpin et moniteur de ski au centre des Contamines-Montjoie.

Le 12 novembre, il épouse Adèle Rivier. Deux enfants naîtront de cette union, Jean-Claude et Christian.

En 1945, il effectue ses premières courses avec Lionel Terray : la face Nord des Droites et la face Est du Moine. Suivront — entre autres, et toujours en compagnie de Lionel Terray — la quatrième ascension de l'éperon Walker en 1946, la seconde ascension de la paroi Eigerwand en 1947.

En 1948, il devient membre de la Compagnie des Guides de Chamonix. En 1949, il enchaîne les ascensions. En particulier, il entreprend de gravir en une seule journée trois itinéraires jugés difficiles (arête Est du Crocodile, face Est du Caïman, voie Ryan au Plan).

Le 3 juin 1950, lors de la conquête de l'Annapurna, il fait partie avec Maurice Herzog de la célèbre cordée, première au monde sur un sommet de plus de huit mille mètres.

En décembre 1949, le bruit court : une expédition française vers l'Himalaya se prépare. Lucien Devies, président du Comité, en est l'un des principaux organisateurs. Mais les difficultés diplomatiques sont telles qu'on n'ose encore y croire. Et la nouvelle tombe : le Népal ouvre ses frontières. Le 30 mars 1950, l'expédition quitte Paris pour Le Caire. Puis, le lendemain, elle prend la direction du Népal en passant par Bahreïn, Karachi, New Delhi. La longue marche d'approche du sommet et l'établissement des camps de base prend deux mois complets.

Cette victoire sur l'Annapurna est aussi celle d'une équipe : les guides chamoniards Gaston Rébuffat et Lionel Terray, la jeune cordée de Jean Couzy et Marcel Schatz, le Dr Jacques Oudot, et le cinéaste Marcel Ichac (le seul ayant déjà une expérience himalayenne). Lors de cette expédition, Louis Lachenal a les pieds gelés et doit être amputé. La descente ressemble fort à un long chemin de croix qui dure plus d'un mois, du 4 juin au 7 juillet : mauvais temps persistant en cette période de course contre la mousson (brouillard, avalanches, orages...), souffrances multiples (aux pieds, aux yeux...), terrains accidentés (passages de gorges, de moraines encombrées de blocs rocheux, traversée de kilomètres de ravins et de forêts, franchissement de torrents tumultueux...), défection des porteurs, etc.

Après son retour à l'aéroport d'Orly, un séjour à la clinique Vaugirard et la remise de la Légion d'Honneur, Louis Lachenal retourne à Chamonix. Il donne ensuite une série de conférences (Connaissance du Monde), dès 1951 sur le territoire français et jusqu'au Congo belge en 1952. Il se met au pilotage d'automobiles sur les routes françaises, avant de reprendre les entraînements et les ascensions. Il prend la direction de l'équipe de France de ski en descente et slalom, et escalade le mont Rose en août 1955.

Il meurt accidentellement le 25 novembre 1955, en tombant dans une crevasse au cours d'une descente à ski de la vallée Blanche, à Chamonix.

Il laisse son nom à un couloir de ski hors piste à La Flégère à Chamonix, ainsi qu'à deux pointes rocheuses secondaires situées près du lieu de sa mort. Un collège et un lycée portent également son nom.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Louis Lachenal en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Louis Lachenal.

Vous savez où se trouve la tombe de Louis Lachenal ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Louis Lachenal pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Louis Lachenal, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Louis Lachenal.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Alpiniste
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Alpinisme, Sport, Sport de plein air

Noms

  • Nom usuel : Louis Lachenal
  • Nom complet : --
  • Prénom : Louis
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Lachenal
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 34 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Louis Lachenal ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Louis Lachenal, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Louis Lachenal ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Louis Lachenal et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres alpiniste (hommes) francais

Portrait de Maurice Baquet
 

Drapeau France 1911 - 2005
Francais, 94 ans

Acteur français dont les films les + célèbres : « Le Crime de monsieur Lange » (1936, drame/policier), « Le Voyage en ballon » (1960, aventure/famille), « Bibi fricotin » (1951, comédie). Il reçoit un Molière d'honneur en 1998. Alpiniste, il participa également à des compétitions de ski d'alpinisme et réalise avec Gaston Rébuffat la première ascension de la face sud-est de l'aiguille du Midi à Chamonix en 1936.
Portrait de Lionel Terray
 
Notez-le !

Drapeau France 1921 - 1965
Francais, 44 ans

Alpiniste français connu pour avoir été l'une des meilleures cordées françaises de l'après-guerre (avec Louis Lachenal) en réalisant la première répétition de la face nord de l'Eiger en 1947, en participant en 1950 à l'expédition française à l'Annapurna, première conquête d'un sommet de plus de 8 000 mètres et en menant de nombreuses expéditions dans le monde dont les premières ascensions du Fitz Roy en Patagonie et du Makalu et du Jannu dans l'Himalaya.
Portrait de Jacques Balmat
 
Notez-le !

Drapeau France 1762 - 1834
Francais, 72 ans

Guide et alpiniste français, réussit la 1ère ascension du mont Blanc (4 809 mètres) en compagnie du docteur Paccard, le 8 août 1786.
Portrait de Michel Paccard
 
Notez-le !

Drapeau France 1757 - 1827
Francais, 70 ans

Alpiniste français, célèbre pour avoir réussi la 1ère ascension du mont Blanc en 1786 (avec Jacques Balmat).
Portrait de Gaston Rébuffat
 
Notez-le !

Drapeau France 1921 - 1985
Francais, 64 ans

Alpiniste, Sportif (Alpinisme, Sport, Sport de plein air).
Portrait de Maurice Herzog
 

Drapeau France 1919 - 2012
Francais, 93 ans

Alpiniste, Homme politique, Sportif (Alpinisme, Art, Politique, Sport, Sport de plein air).