Mouss Diouf

 
Mouss Diouf
1964 - 2012
 

Acteur français connu pour avoir joué dans les films « Les Anges gardiens », « Les Deux Papas et la maman », « Le Plus Beau Métier du monde », « Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre », « Le Raid » et dans la série « Julie Lescaut ».

Nationalité française Francais, né le 28 octobre 1964 et mort le 7 juillet 2012

47 ans Mort à l'âge de 47 ans (de quoi ?).

Enterré en France à Auriol (Bouches-du-Rhône).

Cimetière d'Auriol
Zoomez sa tombe

Anniversaire !

Mouss Diouf aurait fêté ses 55 ans le lundi 28 octobre 2019. Plus que 14 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Mouss Diouf (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Pierre Moustapha Diouf, dit Mouss Diouf, né le 28 octobre 1964 à Dakar au Sénégal et décédé le 7 juillet 2012 était un acteur français.

Mouss Diouf immigre à Marseille avec sa famille à l'âge de quatre ans. Les Diouf partent ensuite vivre à Paris et s'établissent finalement en Seine-Saint-Denis. D'abord tenté par la boxe, Mouss Diouf se lance dans la comédie.

Mouss Diouf débute sa carrière en apparaissant dans divers films, d'abord dans Lévy et Goliath de Gérard Oury en 1987 ou encore Toubab Bi et On peut toujours rêver de Pierre Richard en 1991. En 1994, il décroche un rôle dans Les Anges gardiens de Jean-Marie Poiré. En 2002, il obtient également des seconds rôles dans Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre d'Alain Chabat ainsi que dans Le Raid de Djamel Bensalah.

En 2004, il participe à l'émission de télé-réalité La Ferme Célébrités.

Mais l'acteur est surtout bien connu du public pour le rôle de l'inspecteur N'Guma qu'il interprète dans la série télévisée Julie Lescaut entre 1992 et 2006. Mouss Diouf participe également à la série télévisée Ali Baba en 2007.

Il est par ailleurs auteur et interprète d'un one-man show intitulé Avant, quand j'étais noir puis de Naturellement humain en 2008.

Le 23 février 2009, l'acteur est victime d'un accident vasculaire cérébral avec complication rénale et est transféré en réanimation à l'hôpital Lariboisière à Paris. Le 27 juin 2009, il est de nouveau victime d'un AVC et se retrouve plongé dans un coma profond. Il est hospitalisé à l'Hôpital de la Salpêtrière à Paris. Une rumeur parvenue le 13 juillet 2009 disait qu'il se serait réveillé au début du mois de juillet 2009, mais cette information s'est révélée fausse et est démentie par la famille le lendemain. Cependant, le 3 septembre 2009, Véronique Genest indique dans une interview au journal Le Parisien que le comédien est en phase de réveil, sans confirmer qu'il soit tiré d'affaire.

Le 21 décembre 2009, il quitte la réanimation intensive et serait hors de danger selon son manager. Le 6 juillet 2011, l'acteur retrouve son domicile après deux ans et demi d'hôpital et de rééducation.

Le 16 mars 2012, sa femme, Sandrine, indique au Figaro que son état ne s'améliore pas, article publié dans le cadre d'une polémique autour d'un match de football caritatif pour venir en aide à Mouss.

Il décède le 7 juillet 2012 dans un centre de réadaptation.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Où se trouve la tombe de Mouss Diouf ?

La position exacte de la tombe de Mouss Diouf n'est pas renseignée.
Vous pouvez nous transmettre l'emplacement exact de sa tombe.

Où est enterré Mouss Diouf ?

Cimetière d'Auriol
Chemin du Cimetière
13390 Auriol
Bouches-du-Rhône
France Drapeau francais

La tombe de Mouss Diouf est au Cimetière d'Auriol, Chemin du Cimetière, 13390 Auriol, Bouches-du-Rhône, France Drapeau francais.

Citations

Nous n'avons pas de citations de Mouss Diouf pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Mouss Diouf, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Mouss Diouf.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : Mouss Diouf
  • Nom complet : --
  • Prénom : Mouss
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Diouf
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Pierre Moustapha Diouf

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 47 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

Que recherchez-vous sur Mouss Diouf ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Mouss Diouf, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Mouss Diouf est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Mouss Diouf au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Victime de deux accidents vasculaires cérébraux en février et juin 2009...
Victime de deux accidents vasculaires cérébraux en février et juin 2009... Mouss Diouf n'a pas survécu.
RIP
Mouss Diouf et sa femme Sandrine Diouf
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Mouss Diouf ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Spectre-du-vexin1968 tombe Mouss Diouf
Répondre - il y a 1 an
Spectre-du-vexin1968 Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Répondre - il y a 1 an
Donias Mouss Diouf
Répondre - il y a 1 an
Donias La pierre tombale de Mouss Diouf
Répondre - il y a 1 an
Donias http://www.ina.fr/video/I08354736


En présence de Jean Claude BRIALY, Laurent BAFFIE, Mélissa MARS et Guy BEDOS, Thierry ARDISSON reçoit Mouss DIOUF à propos de son one man show "Avant quand j'étais noir" mis en scène par Kamel.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Mouss Diouf et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Gérard Philipe
 

Drapeau France 1922 - 1959
Francais, 36 ans

Acteur français, icônes du cinéma français, l'une des principales vedettes de l'après-guerre dont le public garde une image juvénile et romantique car mort jeune. Ses films les plus célèbres sont : Le Diable au corps (1947), Les Orgueilleux (1953), Les Grandes Manœuvres (1955), Fanfan la Tulipe (1956) ou Les Liaisons dangereuses (1959).
Portrait de Charles Gérard
 

Drapeau France 1922 - 2019
Francais, 96 ans

Acteur français, ami de Jean-Paul Belmondo, il interprète souvent son acolyte au cinéma, notamment dans « L'Incorrigible » (1975), « L'Animal » (1977) ou encore « Flic ou voyou » (1979).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.
Portrait de Coluche
 

Drapeau France 1944 - 1986
Francais, 41 ans

Comique et comédien français très populaire en France dans les années 1980, connu pour son style humoristique nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression en s’attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Il devient célèbre en parodiant le jeu télévisé « Le Schmilblick » et se présentera à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer, à la suite de pressions et de menaces. Il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » (1984, de Claude Berri) et fondera en 1985 l'association « Les Restos du cœur » (relais d'aide aux plus pauvres). Mort dans un accident de moto, les circonstances de sa mort demeurent l'objet de vives spéculations (accident, suicide ou assassinat).
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.