Roland Barthes

2088ème
Roland Barthes
1915 - 1980
Score : 60

Critique, Géologue, Journaliste, Scientifique, Sismologue (Science).

Nationalité française Francais, né le 12 novembre 1915 et mort le 26 mars 1980

64 ans Mort à l'âge de 64 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Roland Barthes ?


Contribuez !

Biographie

Roland Barthes, de son vrai nom Roland Gérard Barthes, est un critique et sémiologue français né le 12 novembre 1915 à Cherbourg et mort le 26 mars 1980 à Paris. Il fut l'un des principaux animateurs de l'aventure structuraliste et sémiotique française.

Roland Barthes naît en 1915 à Cherbourg. Très tôt orphelin de père, il passe son enfance à Bayonne, puis à Paris, où il étudie au lycée Montaigne puis au lycée Louis-le-Grand. Il obtient le baccalauréat en 1935 et s'inscrit en lettres classiques à la faculté des lettres de l'université de Paris, où il contribue à fonder le « Groupe de théâtre antique de la Sorbonne » et obtient la licence ès-lettres en 1939 (certificats d'études grecques, d'études latines, de littérature française et d'histoire de la philosophie).

Réformé, il échappe à la mobilisation, arrête ses études et devient délégué rectoral au lycée de Biarritz (1939-1940), puis aux lycées Voltaire et Buffon de Paris (1940-1941). Il obtient également en 1941 le diplôme d'études supérieures avec un mémoire sur la tragédie grecque. Atteint de tuberculose, il séjourne longuement en sanatorium, en France et en Suisse. Il y mène une vie intellectuelle riche, y fait des rencontres déterminantes (dont celle de Georges Fournié) et découvre des lectures fondamentales (Karl Marx, Jules Michelet, Jean-Paul Sartre). Il publie ses premiers textes. Il obtient en 1943 le certificat de grammaire et philologie des langues classiques ce qui lui permet de transformer sa licence en licence d'enseignement. En 1947, il publie dans Combat les premiers des textes qui constitueront Le Degré zéro de l'écriture. Commencent aussi, en cette période, des séjours professionnels à l'étranger : Bucarest, Alexandrie (où il rencontre Greimas et où il s'initie à la linguistique); il séjourne au Maroc plusieurs fois dès 1963 (il enseigne à Rabat en 1969-1970).

En 1952, de retour à Paris où il travaille au Ministère des Affaires étrangères, il publie « Le monde où l'on catche » dans la revue Esprit puis poursuit ses « Petites mythologies du mois » dans Combat et dans la revue de Maurice Nadeau, Les Lettres nouvelles. Ses courts textes le font connaître d'un vaste public et sont réunis en un seul volume en 1957. Mais son premier essai, Le Degré zéro de l'écriture, paru en 1953, est rapidement considéré comme le manifeste d'une nouvelle critique soucieuse de la logique immanente du texte. À cette époque, le théâtre l'intéresse particulièrement. Il participe à la création de Communications et collabore à Tel Quel.

En 1962, il entre avec Michel Foucault et Michel Deguy au premier « Conseil de rédaction » de la revue Critique auprès de Jean Piel qui reprend la direction de la revue après la mort de Georges Bataille.

Stagiaire de recherche du CNRS de 1953 à 1954, puis attaché de recherche de 1956 à 1960, il devient ensuite chef de travaux à la VIe section de l'École pratique des hautes études puis directeur d'études en 1962 — ses premiers séminaires portent sur le thème « Inventaire des systèmes de signification contemporains » et débouchent sur ses Éléments de sémiologie (1965) et le Système de la mode (1967) — en 1971 il est professeur invité à l'Université de Genève, Roland Barthes occupe la chaire de sémiologie du Collège de France de 1977 à 1980.

En publiant Sur Racine en 1965, il s'attaque à la vieille critique qui analyse l'oeuvre à partir de la biographie de l'auteur. Raymond Picard, représentant de la vieille critique, répond à Roland Barthes avec son livre Nouvelle critique ou nouvelle imposture. Barthes répond par son livre Critique et vérité. C'est le point de départ de la Querelle de la nouvelle critique.

Le début des années 1970 est une période de publication intense, qui le voit s'éloigner du formalisme structuraliste et opter pour une subjectivité plus assumée, avec L'empire des signes (1970), S/Z (1970), Sade, Fourier, Loyola (1971), Nouveaux essais critiques (1972), suivis par son Roland Barthes par Roland Barthes (1975) et ses Fragments d'un discours amoureux (1977). C'est également l'époque de la reconnaissance : Tel Quel (1971) et L'Arc (1973) lui consacrent des numéros spéciaux et une décade est organisée sur son oeuvre à Cerisy-la-Salle (1977).

En 1974, il participa à un voyage en Chine avec François Wahl, Philippe Sollers, Julia Kristeva et Marcelin Pleynet. Ses notes de voyages ont été publiées en 2009 dans Carnets du voyage en Chine.

Il est nommé professeur au Collège de France en 1976.

Avec la publication en 1977 des Fragments d'un discours amoureux, Barthes accède à une notoriété médiatique.

Sa mère décède le 25 octobre 1977.

À l'automne 1978, il commence au Collège de France le cours sur La Préparation du roman.

En 1979, Il incarne William Makepeace Thackeray dans le film d'André Téchiné Les Soeurs Brontë.

Fauché par la camionnette d'une entreprise de blanchissage alors qu'il se rend au Collège de France, le 25 février 1980, Barthes meurt des suites de cet accident le 26 mars suivant à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Il est enterré auprès de sa mère, décédée en 1977, dans le cimetière d'Urt au Pays basque.

Roland Barthes est le modèle d'un des personnages d'André Téchiné, Romain, interprété par Philippe Noiret dans le film J'embrasse pas (1991).

En 1995, ses dessins ont été exposés au musée de Bayonne.

En 1996, son frère Michel Salzedo confie l'ensemble des archives à l'Institut mémoires de l'édition contemporaine afin de les rendre disponibles aux chercheurs.

En 2002, le centre Georges Pompidou lui consacre une exposition.

En 2009, deux textes non destinés à la publication Journal de deuil et Carnets du voyage en Chine sont publiés. Son ancien éditeur François Wahl s'est opposé à cette publication d'écrits intimes. Le frère de Roland Barthes, Michel Salzedo, a donné son accord à la publication de ces écrits.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Roland Barthes en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Roland Barthes.

Vous savez où se trouve la tombe de Roland Barthes ?

Citations

Les meilleures citations de Roland Barthes.

L'amoureux qui n'oublie pas quelquefois meurt par excès, fatigue et tension de mémoire.
Au dire de Freud, un peu de différence mène au racisme. Mais, beaucoup de différences en éloignent irrémédiablement.
La politesse vaut mieux que la sincérité, car la politesse fait toujours confiance à l'intelligence d'autrui.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Roland Barthes. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Roland Barthes, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Roland Barthes.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Roland Barthes
  • Nom complet : --
  • Prénom : Roland
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Barthes
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Roland Gérard Barthes

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Mercredi 26 mars 1980
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 64 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Roland Barthes ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Roland Barthes, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Roland Barthes afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

2088ème
60 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Roland Barthes
2088ème
Notez-le !

Drapeau France 1915 - 1980
Francais, 64 ans

Critique, Géologue, Journaliste, Scientifique, Sismologue (Science).
-3
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Roland Barthes dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Roland Barthes, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Roland Barthes.
Soyez le 1er fan en votant pour Roland Barthes.

Commentaires

Vous avez des questions sur Roland Barthes ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Roland Barthes et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.