Sam Szafran

 
Sam Szafran
1934 - 2019
 

Peintre français, connu pour ses séries sur les « Choux », les « Ateliers », les « Escaliers », souvent traités à l’aquarelle ou au pastel.

84 ans Mort à l'âge de 84 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Sam Szafran ?


Contribuez !

Anniversaire !

Sam Szafran aurait fêté ses 85 ans le mardi 19 novembre 2019. Plus que 6 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Sam Szafran (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Sam Szafran, pseudonyme de Samuel Berger, né à Paris le 19 novembre 1934 et mort à Malakoff le 14 septembre 2019, est un artiste peintre français. Après ses débuts dans l’abstrait, l’artiste s’engage dans la figuration d’objets (séries sur les « Choux », les « Ateliers », les « Escaliers »), souvent traités à l’aquarelle ou au pastel.

Fils aîné de parents émigrés juifs polonais, Samuel Berger passe les premières années de son enfance dans le quartier des Halles à Paris. Il habite au 158, rue Saint-Martin dans le 3e arrondissement de Paris.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il échappe à la rafle du Vélodrome d’Hiver et se cache dans un premier temps chez des paysans dans le Loiret, puis à Espalion (Aveyron), dans une famille de républicains espagnols. À dix ans, il est brièvement interné au camp de Drancy d’où il est libéré par les Américains.

Alors que son père et une grande partie de sa famille ont été massacrés dans les camps nazis, il est envoyé en 1944 par la Croix-Rouge à Winterthur en Suisse, où il est accueilli par la famille Halberstadt. En 1947, il part avec sa mère et sa sœur à Melbourne en Australie, chez un oncle.

À son retour en France en 1951, totalement autodidacte, il suit quelques cours du soir de dessin dans les écoles de la Ville de Paris et mène une existence particulièrement rude et précaire.

Entre 1953 et 1958, il fréquente l’académie de la Grande Chaumière à Paris, où enseigne Henri Goetz. À Saint-Germain-des-Prés et à Montparnasse, il fait la connaissance de Ipoustéguy, Orlando Pelayo, Jacques Delahaye, Nicolas de Staël, Jean-Paul Riopelle, Joan Mitchell, Yves Klein, Jean Tinguely, Roseline Granet et bien d’autres. Il découvre les collages de Kurt Schwitters, les matériologies et texturologies de Dubuffet, Hantaï et Bernard Réquichot. Il réalise alors ses premières œuvres abstraites et premiers collages.

Szafran retourne ensuite vers la figuration. Il produit une première série de Choux (1958–1965).

En 1960, une boîte de pastels offerte lui permet une tournure importante dans son œuvre, le pastel devenant sa pratique de prédilection. Alberto Giacometti, qu’il rencontre en 1964 devient officieusement son maître.

En 1964, l’artiste entre à la galerie Claude Bernard à Paris. Le collectionneur Jacques Kerchache organise sa première exposition personnelle en 1965. Par la suite, son œuvre va se resserrer autour de quelques thèmes : Ateliers (1969-1970), Imprimeries (1972), Escaliers (à partir de 1974).

Szafran rejoint pour un temps Fernando Arrabal, Roland Topor et le groupe Panique en 1972. À l'occasion de l'exposition « 60-72. Douze ans d'art contemporain en France » au Grand Palais, il se lie d'une profonde amitié fraternelle avec Henri Cartier-Bresson dont il sera un temps le maître en dessin.

En 1977 et 1978, il réalise ses premières grandes aquarelles, variations sur ses thèmes de prédilection : Ateliers, Serres et Escaliers. C’est sur ces mêmes thèmes ainsi que sur celui des Villes, qu’il commence, vers 1987, à combiner le pastel et l’aquarelle, le sec et le mouillé. À partir de 1999, il aborde certains grands Paysages urbains.

En 1999 et 2001, deux rétrospectives sont organisées : la première à la Fondation Pierre Gianadda à Martigny en Valais (Suisse), puis, la première présentée à Paris, « L’Atelier dans l’atelier » au musée de la Vie romantique.

En 2004 et 2005, il travaille avec le céramiste catalan Joan Gardy Artigas pour la réalisation des deux décors monumentaux Escalier et Philodendrons, destinés au Pavillon Szafran à la Fondation Gianadda, qui est inauguré en 2006.

Deux autres grandes rétrospectives vont suivre : « Sam Szafran – dessins, pastels et aquarelles » au musée Max Ernst de Brühl, près de Cologne en Allemagne (2010-2011) et « Cinquante ans de peinture » à la Fondation Pierre Gianadda (2013). Il y dévoile pour la première fois ses très grands formats.

En 2015 est inaugurée la salle Sam Szafran au Pavillon Szafran de la Fondation Pierre Gianadda à Martigny.

Sam Szafran est mort le samedi 14 septembre 2019, à l'âge de 84 ans, à Malakoff (France, département des Hauts-de-Seine en région Île-de-France, dans l'arrondissement d'Antony, au sud de Paris).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Sam Szafran en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Sam Szafran.

Vous savez où se trouve la tombe de Sam Szafran ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Sam Szafran pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Sam Szafran, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Sam Szafran.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Samuel Berger
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Peintre
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Peinture

Noms

  • Nom usuel : Sam Szafran
  • Nom complet : --
  • Prénom : Samuel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Berger
  • Pseudonyme : Sam Szafran
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 84 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Sam Szafran ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Sam Szafran, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Sam Szafran ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Sam Szafran et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres peintre (hommes) francais

Portrait de Edouard Manet
 

Drapeau France 1832 - 1883
Francais, 51 ans

Peintre français majeur de la fin du XIXe siècle, précurseur de la peinture moderne qu'il affranchit de l'académisme (à tort considéré comme l'un des pères de l'impressionnisme duquel il se différencie par une facture soucieuse du réel qui n'utilise pas, ou peu, les nouvelles techniques de la couleur et le traitement particulier de la lumière). Ses peintures les plus célèbres sont « Le Déjeuner sur l'herbe » (1862) ou « Olympia » (1863).
Portrait de Bernard Buffet
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 1999
Francais, 71 ans

Peintre français expressionniste, composant aussi bien des personnages que des figures, animaux, nus... et dont les tableaux les plus connues sont « Tête de Clown » (1950), « Femme au poêle » (1947) ou « La casserole rouge » (1951).
Portrait de Paul Cézanne
 

Drapeau France 1839 - 1906
Francais, 67 ans

Peintre français, membre du mouvement impressionniste, considéré comme le « père de l'art moderne » et le précurseur du post-impressionnisme et du cubisme, continuateur de l'esprit classique français autant qu'innovateur radical par l'utilisation de la géométrie dans les portraits, natures mortes et les nombreux paysages qu'il peint, d'Île-de-France et de Provence, particulièrement de la campagne d'Aix-en-Provence.
Portrait de Max Ernst
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1891 - 1976
Allemand, 84 ans

Peintre et sculpteur allemand dont l'oeuvre se rattache aux mouvements dadaïste et surréaliste. Ses 2 oeuvres les + connues sont « Le Rossignol chinois » (1920, photomontage) et « L'Éléphant de Célèbes » (1921, tableau).
Portrait de Jules Adler
 
Notez-le !

Drapeau France 1865 - 1952
Francais, 86 ans

Peintre naturaliste français connu pour ses oeuvre « Les Hâleurs », « Retour de la pêche à Boulogne » ou « Mon vieux Luxeuil ».
Portrait de Odilon Redon
 

Drapeau France 1840 - 1916
Francais, 76 ans

Peintre symboliste de la fin du XIXe siècle connu pour explorer les aspects de la pensée, l'aspect sombre et ésotérique de l'âme humaine, empreinte des mécanismes du rêve : « Le cyclope » (1914), « Flower Clouds » (1903), « Les Yeux Clos » (1890), etc.

Autres points communs avec Sam Szafran