Charles Bradley

 
Charles Bradley
1948 - 2017
 

Chanteur de blues/soul dont les performances et son style correspondent à l'approche « Revival » de son label Daptone, qui remet au goût du jour le son soul des années 1960 et 1970. Ancien cuisinier, il a tardivement connu la célébrité en sortant son 1er album «No Time For Dreaming» en 2011 à l'âge de 60 ans. Son dernier album «Changes» en 2016 lui permet de toucher un plus large public et figure sur la liste des « meilleurs albums de l'année 2016 » de nombreux magazines spécialisés.

68 ans Mort victime d'un cancer (maladie) à l'âge de 68 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Charles Bradley ?


Contribuez !

Biographie

Charles Bradley, né le 5 novembre 1948 à Gainesville en Floride et mort le 23 septembre 2017 à Brooklyn (New York), est un chanteur de blues/soul signé sur le label Daptone Records (dans la division Dunham Records). Ses performances et son style correspondent à l'approche « Revival » de Daptone, qui remet au goût du jour le son soul des années 1960 et 1970. Ancien cuisinier qui a connu tardivement la célébrité, il sort son 1er album «No Time For Dreaming» en 2011 à l'âge de 60 ans. Il sortira son dernier album «Changes» en 2016 qui lui permet de toucher un plus large public et figure sur la liste des « meilleurs albums de l'année 2016 » de nombreux magazines spécialisés.

Charles Bradley est né à Gainesville dans l'État de Floride le 5 novembre 1948 et a grandi à Brooklyn, quartier de New York. Il a passé la plus grande partie de son enfance dans la rue. En 1962, quand sa soeur l'emmena voir James Brown à l'Apollo, l'énergie de James Brown laissa une forte impression sur Charles Bradley. Aussitôt rentré chez lui, il commença à s'entraîner chez lui avec un balai et une corde pour simuler le micro, essayant de copier les gestes du parrain de la soul.

Charles Bradley a quitté Brooklyn via Job Corps, un programme fédéral visant à privilégier les familles démunies. Il est alors placé à Bar Harbor dans le Maine où il apprit à cuisiner. Pendant ce temps-là, il monte un groupe. Il a sa première expérience de la scène lorsqu'il chante pour le personnel féminin de Job Corps dans la société Poland Springs. Face à la réaction du public, Charles sait qu'il est prédestiné à devenir chanteur. Malheureusement, les membres de son groupe doivent partir au Vietnam et il est obligé de travailler comme chef cuisinier à Wassaic à New York dans un hôpital psychiatrique où il passa neuf ans.

Après avoir quitté New York pour la Californie, en passant par le Canada, il finit par trouver un poste de chef cuisinier en Alaska. Bien que le salaire soit correct, ses relations compliquées avec ses collègues le poussent à rentrer en Californie. Il y passa 20 ans en travaillant comme cuisinier tout en continuant à chanter, sans avoir cependant de groupe fixe. Juste au moment où il allait enfin pouvoir acheter une maison, il fut licencié de son travail. Il décida de repartir à Bushwick (Brooklyn) pour retrouver sa famille et se lancer réellement dans la musique. À 51 ans, il trouva un public dans les clubs de Brooklyn en faisant son show à base de titres de James Brown sous le nom de « Black Velvet »

Un matin, Charles Bradley fut réveillé dans la maison de sa mère par la police qui lui apprit que son frère avait été tué par son neveu (cette histoire devint plus tard le thème de sa chanson Heartaches And Pain).

C'est à ce moment-là que Gabriel Roth de Daptone Records vit son show sous le nom de Black Velvet au Tarheel Lounge à Bedstuy. Roth l'amena dans les studios de Daptone pour une session avec les Sugarman 3. Take It As It Comes, son premier single sur Daptone Records, lui permit de faire ses preuves. Roth amena Charles Bradley à Staten Island pour rencontrer Dirt Rifle and the Bullets, un jeune groupe de funk influencé par James Brown et les Meters. Thomas Brenneck, compositeur et guitariste des Bullets, sympathisa avec Charles Bradley et ils commencèrent à travailler ensemble. Ils réalisèrent 2 singles sur Daptone sous le nom « Charles Bradley and the Bullets », mais les Bullets se séparèrent bientôt pour former le groupe d'afrobeat The Budos Band. Brenneck et Bradley devinrent de très bon amis par la suite.

Thomas Brenneck monta le groupe de soul instrumentale The Menahan Street Band et enregistra l'album Make the road by walking sur le label Dunham Records qu'il venait de créer à l'intérieur de Daptone Records. Leur style et leur son se révélèrent totalement adapté à la voix de Charles Bradley. Ils composèrent l'album No Time For Dreaming sur lequel le Menahan Street Band joua toutes les parties instrumentales et qui est publié le 25 janvier 2011.

Charles Bradley est mort le samedi 23 septembre 2017 à l'âge de 68 ans d'un cancer.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Charles Bradley en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Charles Bradley.

Vous savez où se trouve la tombe de Charles Bradley ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Charles Bradley pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Charles Bradley, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Charles Bradley.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Charles Bradley
  • Nom complet : --
  • Prénom : Charles
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bradley
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 68 ans
  • Cause de mort : Cancer (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Charles Bradley ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Charles Bradley, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Charles Bradley ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Charles Bradley et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chanteur américain

Portrait de Michael Jackson
 

Drapeau États-unis d'amérique 1958 - 2009
Américain, 50 ans

Chanteur et danseur américain, surnommé “The King of Pop” (Le Roi de la Pop), il est l'« artiste le plus couronné de succès de tous les temps » (Livre Guinness des records) et la figure majeure de la musique pop des années 1980. Sept de ses albums solo parus de son vivant figurent parmi les albums les plus vendus au monde : Off the Wall (1979), Thriller (1982), Bad (1987), Dangerous (1991), HIStory (1995), Blood on the Dance Floor (1997) et Invincible (2001). Il conçoit des clips musicaux comparables à des courts-métrages de cinéma, comme Beat It, Billie Jean, Thriller, Bad ou Smooth Criminal. Il popularise de nombreux pas de danse, dont le Moonwalk, qui devient sa signature. Ayant fusionné les genres de musique : soul, funk et rock, son style vocal et musical continue d'influencer nombre d'artistes de hip-hop, pop et R'n'B contemporain. Michael Jackson a battu plusieurs records de l'industrie du disque : pour l'ensemble de sa carrière, les ventes de ses singles et albums s'élèvent à près d'un milliard d'exemplaires, ce qui le classe parmi les 3 plus gros vendeurs de disques de tous les temps, avec les Beatles et Elvis Presley. Son album Thriller est l'album le plus vendu de l'histoire. Michael Jackson a remporté plus de prix que n'importe quel autre chanteur.
Portrait de Elvis Presley
 

Drapeau États-unis d'amérique 1935 - 1977
Américain, 42 ans

Chanteur américain surnommé « The King » (le Roi) connu pour être une des icônes culturelles majeures du XXe siècle et l'un des musiciens les plus célèbres et les plus influents du XXe siècle. Il a contribué à populariser le genre naissant du rockabilly (mélange énergique de musique country et de rhythm and blues) et s'est illustré dans de nombreux genres (country, blues, pop, rock, gospel). Son talent de chanteur et sa gestuelle jugée provocatrice et indécente par « l'Amérique puritaine », font de lui une figure de proue du rock 'n' roll, mais aussi un sujet de controverses. Il reste l'un des plus gros vendeurs de disques de tous les temps.
Portrait de Jim Morrison
 

Drapeau États-unis d'amérique 1943 - 1971
Américain, 27 ans

Chanteur et poète américain, cofondateur du groupe de rock américain The Doors, dont il fut membre de 1965 à sa mort. Ses chansons les + connues sont « The End » (1967), « Light my fire » (1967), « Roadhouse blues » (1970), « Tell all the people » (1967) ou « L.A. woman » (1971). Sex-symbol provocant au comportement volontairement excessif, devenu une véritable idole du rock, mais aussi intellectuel engagé dans le mouvement du protest song, en particulier contre la guerre du Viêt Nam (ne revendiquant toutefois aucune idée politique), attiré par le chamanisme, on lui attribue une réputation de « poète maudit » que sa mort prématurée, à Paris, dans des circonstances mal élucidées, transforme en légende, notamment fondatrice de ce qui est connu sous le nom de Club des 27 (car mort à 27 ans). Le culte que lui vouent ses fans éclipse cependant une œuvre poétique d'une grande richesse que Morrison lui-même a pu considérer comme sa principale activité, au moins à partir de l'été 1968.
Portrait de Kurt Cobain
 

Drapeau États-unis d'amérique 1967 - 1994
Américain, 27 ans

Chanteur et guitariste du groupe Nirvana (formé en 1987), devient un pilier de la scène grunge et marque le début d'un changement radical de la musique populaire des années 1990 (passant du glam metal et de la pop vers le punk rock et le grunge).
Portrait de Jimi Hendrix
 

Drapeau États-unis d'amérique 1942 - 1970
Américain, 27 ans

Guitariste et chanteur américain considéré comme l'un des plus grands joueurs de guitare électrique et l'un des musiciens les plus importants du XXe siècle dont l'influence dépasse largement le cadre de la musique rock (la plupart des styles musicaux qui se développèrent dans les années 1970 reprirent certains éléments de sa musique). Il fut un des artistes les plus novateurs de la musique populaire de son siècle, notamment en raison de son approche révolutionnaire de son instrument et de ses techniques d’enregistrement originales en studio et de ses improvisations sortant des sentiers battus. Son décès, survenant après celui de Brian Jones et précédant ceux de Janis Joplin et Jim Morrison participe au mythe fondateur du Club des 27.
Portrait de Israel Kamakawiwo'ole
 

Drapeau États-unis d'amérique 1959 - 1997
Américain, 38 ans

Musicien et chanteur américain connu grâce à son album « Facing Future » (1993) contenant son medley « Over the Rainbow / What a Wonderful World » joué au ukulélé et qui fut repris dans de nombreux films, séries télévisées et publicités (« Over the Rainbow » est initialement chantée par l'actrice Judy Garland pour le film Le Magicien d'Oz en 1945 et « What a Wonderful World » de Louis Armstrong en 1967).

Autres points communs avec Charles Bradley