Dominique Davray

 
Dominique Davray
1919 - 1998
 

Actrice française, connue pour ses rôles dans les films « Casque d'or » (1952, inspiré de l’histoire vraie d’Amélie Élie), « Les Espions » (1957) ou « Terrain vague » (1960, de Marcel Carné), et dans les séries « Rocambole » (1965) ou « Émile Zola ou la Conscience humaine » (1978).

Nationalité française Française, née le 27 janvier 1919 et morte le 16 août 1998

79 ans Morte à l'âge de 79 ans (de quoi ?).

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Dominique Davray ?


Contribuez !

Biographie

Dominique Davray, nom de scène de Marie-Louise Gournay, est une actrice française, née à Paris 6e le 27 janvier 1919 et morte à Paris 19e le 16 août 1998. Elle est connue pour ses rôles dans les films « Casque d'or » (1952, inspiré de l’histoire vraie d’Amélie Élie), « Les Espions » (1957) ou « Terrain vague » (1960, de Marcel Carné), et dans les séries « Rocambole » (1965) ou « Émile Zola ou la Conscience humaine » (1978).

Marie-Louise Gournay épouse Lucien Létot le 15 décembre 1938 à la mairie du 12e arrondissement de Paris et en divorce le 5 juillet 1943.

Elle fait ses débuts au cinéma à la fin des années 1940. Elle joue des rôles secondaires, incarnant les femmes accortes ou légères, mais au caractère bien trempé. On la remarque dans le rôle de Julie auprès de Simone Signoret dans Casque d'or de Jacques Becker (1952), en inénarrable « Alsacienne en costume » dans Les Espions de Henri-Georges Clouzot (1957), en gouvernante fataliste auprès de Corinne Marchand dans Cléo de 5 à 7 d’Agnès Varda (1962), puis dans le rôle de Madame Mado dans Les Tontons flingueurs.

Plus tard, du milieu des années 1960 jusqu’aux années 1970 et l’âge venant, ses emplois se modifient et elle joue les femmes matures de caractère, qu’elles soient religieuses, infirmières, concierges ou prostituées. Elle tient de nombreux petits rôles dans bon nombre de comédies, notamment aux côtés de Louis de Funès pour plusieurs scènes devenues cultes.

Après avoir personnifié « Gilette La Charonne » dans Notre-Dame de Paris de Jean Delannoy en 1956, elle apparaît pour la dernière fois au cinéma en incarnant un autre personnage de Victor Hugo : « La Magnon », dans la version des Misérables de Robert Hossein (1982).

Dominique Davray est morte le dimanche 16 août 1998, à l'âge de 79 ans, à Paris (France). Elle est inhumée au cimetière parisien de Pantin (Seine-Saint-Denis), division 153.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Dominique Davray en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Dominique Davray.

Vous savez où se trouve la tombe de Dominique Davray ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Dominique Davray pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Dominique Davray, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

De quoi est morte Dominique Davray ? Répondu à 0%
0 Anonyme 74111

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Actrice
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : Dominique Davray
  • Vrai nom : Marie-Louise Gournay
  • Prénom : Marie-Louise
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Gournay
  • Pseudonyme : Dominique Davray
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 79 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Dominique Davray ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Dominique Davray, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Dominique Davray est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Dominique Davray au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Grand respect pour l'actrice Dominique Davray truculente et unique qui manque dans le cinéma Français.
Grand respect pour l'actrice Dominique Davray truculente et unique qui manque dans le cinéma Français.
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Dominique Davray ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 69715 De son vrai nom ; Marie-Louise Gourmay. Née le 27 janvier 1919 à Paris. Décédée le 16 aout 1998. Elle fut l'un des grands second rôles féminins du cinéma populaire français des années '60. Souven des rôles de prostituée au bon coeur,de mère maquerelle (Les Tontons Flingueurs - Les Bons Vivants - Les Grandes Vacances) L'épouse "Nunuche" dan le Tatoué. Professeur de danse dans le Gendarme se Marie...Bonne soeur dans le gendarme en Balade...J'en passe et des meilleurs
Répondre - il y a 3 ans
Anonyme 69673 Grand respect pour l ' actrice Dominique Davray truculente et unique qui manque au cinéma Français dans le 21e siècle .
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 74111 j'adore dominique d'avray je regarde souvent les films avec louis de funès oû elle est présente elle a beaucoup de prestance je voudrais savoir quelles sont les causes de son décès ??
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 74111 je découvre avec plaisir dominique davray et il n'est mentionné la cause de son décès ??
Répondre - il y a 2 ans

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Dominique Davray et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres actrice française

Portrait de Arletty
 

Drapeau France 1898 - 1992
Française, 94 ans

Actrice française, figure dans quelques chefs-d'oeuvre du patrimoine cinématographique français des années 1930 et 1940 : « Hôtel du Nord » (1938), « Le Jour se lève » (1939), « Les Visiteurs du soir » (1942), « Les Enfants du paradis » (1945), 4 films de Marcel Carné, les 3 derniers dialogués par Jacques Prévert.
Portrait de Charlotte Valandrey
 

Drapeau France 1968 - 2022
Française, 53 ans

Actrice française, connue pour ses rôles dans des séries télévisées comme « Les Cordier, juge et flic » (1992-2005, policier) ou « Demain nous appartient » (2017, soap opera) et des films comme « Rouge Baiser » (1985, comédie dramatique, avec Lambert Wilson).
Portrait de Pauline Lafont
 

Drapeau France 1963 - 1988
Française, 25 ans

Actrice française, fille cadette de la comédienne Bernadette Lafont et du sculpteur hongrois Diourka Medveczky, son rôle majeur a été celui de Lilas dans le film « L'Été en pente douce » (1987, comédie / drame, de Gérard Krawczyk, avec Jacques Villeret).
Portrait de Sophie Daumier
 

Drapeau France 1934 - 2004
Française, 69 ans

Actrice française, connue pour ses rôles dans les films « Carambolages » (1963, comédie, avec Louis de Funès), « Dragées au poivre » (1963, comédie musicale, avec Guy Bedos et Jean-Paul Belmondo) ou « Une histoire simple » (1978, comédie, drame, avec Romy Schneider).
Portrait de Patricia Viterbo
 

Drapeau France 1939 - 1966
Française, 27 ans

Actrice française connue pour être morte noyée dans la Seine le 10 novembre 1966 à Paris en marge du tournage du film de Pierre Zimmer « Le judoka agent secret ».
Portrait de Sylvie Joly
 

Drapeau France 1934 - 2015
Française, 80 ans

Actrice et humoriste française, connue pour ses one-woman-show et ses rôles dans les films « Le Miraculé » (1987, comédie, avec Michel Serrault), « Les Saisons du plaisir » (1988, comédie, avec Denise Grey), « Les Misérables » (1995, drame, avec Jean-Paul Belmondo) et « Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 » (1998, comédie, avec Christian Clavier).

Autres points communs avec Dominique Davray