Dominique Noguez

 
Dominique Noguez
1942 - 2019
 

Romancier français, il reçu le prix Fémina (1997) et fut le défenseur de "l'autofiction", a été récompensé en 2018 par le prix de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre.

Nationalité française Francais, né le 12 septembre 1942 et mort le 15 mars 2019

76 ans Mort à l'âge de 76 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Dominique Noguez ?


Contribuez !

Biographie

Dominique Noguez est un écrivain et critique cinématographique français né le 12 septembre 1942 à Bolbec (Seine-Maritime) et mort le 15 mars 2019 à Paris. Il reçu le prix Fémina (1997) et fut le défenseur de "l'autofiction". Il a été récompensé en 2018 par le prix de l'Académie française pour l'ensemble de son oeuvre. Il fut un spécialiste du cinéma expérimental.

Dominique Noguez est ancien élève de l'École normale supérieure, où il est entré en 1963, et en sort agrégé de philosophie et docteur d'État.

Il enseigne à l'université de Montréal, puis à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Spécialiste d'esthétique, il est un des premiers à écrire en France sur le cinéma underground nord-américain et sur le cinéma expérimental en général, et aide à faire connaître de nombreux cinéastes, notamment Teo Hernàndez, Patrick Bokanowski, Maria Klonaris, Katerina Thomadaki ou encore Stéphane Marti parmi de nombreux autres.

Il est « spécialiste mondial de l’écrivain Raoul Ouffard et du cinéaste Paul Vanderstrick. »

Se consacrant aussi à la littérature, il publie son premier roman en 1981, M et R, il écrit des romans et des essais, certains à la fois délurés et saugrenus, tels Les Trois Rimbaud, paru en 1986, où il fait vivre Arthur Rimbaud jusqu'en 1937, ou encore Lénine Dada, publié en 1989 où il imagine Lénine en quasi-fondateur du mouvement dada.

Il obtient le prix Roger-Nimier en 1995 pour Les Martagons et le prix Femina en 1997 pour Amour noir.

En 1992-1993, il préside Avenir de la langue française.

Proche de Jean-Pierre Chevènement bien qu'ayant voté oui au traité de Maastricht, il a été candidat aux élections européennes de 1994 sur la liste du MDC.

En 2000, il est désigné pour être rapporteur chargé de sélectionner des pensionnaires de l'Académie de France à Rome.

Passionné par la vie littéraire, il s'attache à défendre et faire connaître d'autres écrivains, notamment lorsqu'ils sont perçus comme mal-pensants par l'époque, à l'exemple de Michel Houellebecq. Il défend aussi le rayonnement de la langue française ; La Colonisation douce porte la dédicace : « À Gaston Miron et à nos frères du Québec ; aux francophones de l'an 3000 ».

En 2009, les frères Larrieu portent à l’écran son roman Les Derniers Jours du monde dans un film au même titre, avec Mathieu Amalric dans le rôle principal.

Il a été lauréat de la Bourse Cioran, attribuée par le Centre national du livre, en 2002. Il fait partie des jurys des grands prix de l’Humour noir, du prix Marguerite-Duras et du prix Décembre. Il est nommé en 2012 « Transcendant Satrape » au Collège de ’Pataphysique.

Dans son récit autobiographique Une année qui commence bien, paru en 2013, il se souvient d'une histoire d'amour vaine et malheureuse qu'il a eue à la cinquantaine avec un jeune homme de vingt-quatre ans, rencontré en 1993 lors d'un colloque. « Près de vingt ans ont passé entre les premières pages et l’achèvement du texte », mais, selon ses propres termes « l’essentiel du livre, je l’ai écrit, dans sa forme définitive, en trois ans, de 2009 à 2012 ». Pour Florent Georgesco, dans l'avis critique du Monde des livres, supplément du journal Le Monde : « Par l’intensité, la richesse stylistique de sa traque du plus particulier, [l'auteur] atteint au plus communément humain. La rectitude n’est pas une qualité qu’il soumettrait à notre admiration. Elle est la forme même du récit, et une forme neuve, inventée à mesure, qui donne au texte sa violente et impérieuse beauté. »

En 2017, il reçoit le prix de l'Académie, décerné par l'Académie Française, pour l'ensemble de son œuvre.

En 2018, il sort L'Interruption, aux éditions Flammarion.

En 2019, il publiera un ultime livre Encore une citation, monsieur le bourreau ! chez Albin Michel.

Dominique Noguez est mort le vendredi 15 mars 2019 à l'âge de 76 ans dans un hôpital de Paris (France), une quinzaine de jours après la publication de son dernier livre « Encore une citation, monsieur le bourreau ! ».

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Dominique Noguez en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Dominique Noguez.

Vous savez où se trouve la tombe de Dominique Noguez ?

Citations

Les meilleures citations de Dominique Noguez.

L'humour est l'impolitesse du désespoir.
Les disparitions sont plus affreuses d'être sans traces.
Nos vies sont faites d'événements majeurs qui n'ont pas eu lieu, elles sont l'écume de ces espoirs sans suite.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Dominique Noguez. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Dominique Noguez, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Dominique Noguez.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Dominique Noguez
  • Nom complet : --
  • Prénom : Dominique
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Noguez
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Vendredi 15 mars 2019
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 76 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Dominique Noguez ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Dominique Noguez, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Dominique Noguez ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Dominique Noguez et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier francais

Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de Jules Verne
 

Drapeau France 1828 - 1905
Francais, 77 ans

Écrivain français, l'un des plus grands romanciers du monde dont l'œuvre est principalement constituée de romans d'aventures utilisant les progrès scientifiques propres au XIXe siècle dont : « Voyage au centre de la Terre » (1864), « Vingt mille lieues sous les mers » (1870), « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » (1873), « L'Île mystérieuse » (1874-1875) ou « Michel Strogoff » (1876). L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi en 2011 l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'écrivain.
Portrait de Guy De Maupassant
 

Drapeau France 1850 - 1893
Francais, 42 ans

Écrivain français a marqué la littérature française par ses romans dont « Une vie » (1883), « Bel-Ami » (1885), « Pierre et Jean » (1887), et surtout par ses nouvelles comme « Boule de suif » (1880), les « Contes de la bécasse » (1883) ou « Le Horla » (1887). Ses œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s’en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique. Reconnu de son vivant, la carrière littéraire de Maupassant se limite seulement à une décennie (de 1880 à 1890) avant qu'il ne sombre peu à peu dans la folie et ne meure à 42 ans.
Portrait de Romain Gary
 

Drapeau France 1914 - 1980
Francais, 66 ans

Écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un tiers. Il est ainsi le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes avec « La Promesse de l'aube » (1960) et « Les Racines du ciel » (1956).
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Jean D'Ormesson
 

Drapeau France 1925 - 2017
Francais, 92 ans

Romancier français, membre de l'Académie française, connu pour ses romans La Gloire de l'Empire (1971), Au plaisir de Dieu (1974), Dieu, sa vie, son œuvre (1981), Histoire du Juif errant (1992), C'est une chose étrange à la fin que le monde (2010) ou Je dirai malgré tout que cette vie fut belle (2016).

Autres points communs avec Dominique Noguez