Eddie Barclay

 
Eddie Barclay
1921 - 2005
 

Homme d'affaire, Producteur (Art, Business, Musique).

Nationalité française Francais, né le 19 mai 1921 et mort le 13 mai 2005

83 ans Mort à l'âge de 83 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Eddie Barclay ?


Contribuez !

Biographie

Eddie Barclay (Paris, 19 mai 1921 - Boulogne-Billancourt, 13 mai 2005), de son vrai nom Édouard Ruault est un producteur de musique français. Fils d'un couple de cafetiers du boulevard Diderot, il découvre le jazz avant-guerre et devient pianiste de bar autodidacte. Sous l'occupation, il organise des soirées clandestines où la jeunesse zazou vient écouter, entre autres, Django Reinhardt. À la Libération, il est un des premiers à ouvrir une « discothèque », le Barclay's club, à Saint-Germain-des-Prés, sur le modèle des « clubs » américains. On le croise alors en compagnie de Boris Vian, Henri Salvador ou encore Michel Legrand. Avec son orchestre il accompagne Louis Armstrong, Ella Fitzgerald, Dizzy Gillespie, Sacha Distel ou encore Quincy Jones qui sera d'ailleurs le directeur artistique des disques Barclay à la fin des années 1950.

Son premier attaché de presse sera Philippe Bouvard. Les premiers disques Barclay étaient stockés dans la baignoire du minuscule appartement qui tenait lieu de siège social, et étaient distribués à vélo. En 1954, il fonde Jazz Magazine avec son épouse Nicole. En 1955, il importe en France un nouveau procédé de restitution et de diffusion musicale : le vinyle microsillon (45 et 33 tours). Cela lui vaudra longtemps le surnom de « roi du microsillon ». À la fin des années 50 et dans les années 60, il sent venir le vent du rock et la vague yéyé, et il découvrira d'autres talents, notamment Léo Ferré, Hugues Aufray, Michel Delpech, Dalida, Charles Aznavour, Mireille Mathieu ou Eddy Mitchell.

Il intègre également Jacques Brel et Juliette Gréco lorsque ceux-ci quittent Philips. Son flair n'a pas été infaillible pourtant : il a refusé de signer Johnny Hallyday et Bob Marley, il n'a pas réussi à continuer sa collaboration avec Pierre Perret et se sépare de Michel Sardou, quatre ans après l'avoir découvert en lui disant «Mon petit vieux, écris des chansons si tu veux, mais surtout ne les chante pas. Tu n'as aucun talent !». Au début des années 80, atteint d'un cancer de la gorge, il vend 80% de son label à Polygram, et se retire à Saint-Tropez faisant venir la jet-set pour rythmer ses fêtes. En 1988, il publie une autobiographie aux éditions Robert Laffont, Que la fête continue.

Il est décédé le 13 mai 2005 à l'hôpital Ambroise Paré à Paris, où il avait été admis deux semaines plus tôt. Il avait déjà subi, en mars 1994, un quadruple pontage à la suite d'un malaise cardiaque, après avoir lutté avec une volonté farouche contre un cancer de la gorge en 1979. Ouvert à de nombreux styles musicaux et à de nombreuses cultures, toujours à l'écoute des nouveautés, il n'hésite pas à faire de la world music avant la lettre. Il laisse le souvenir d'un homme élégant, talentueux, dur en affaires et fidèle en amitié.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Eddie Barclay en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Eddie Barclay.

Vous savez où se trouve la tombe d'Eddie Barclay ?

Citations

Les meilleures citations d'Eddie Barclay.

Il y a des hasards, mais il y a incontestablement aussi des êtres qui savent exploiter le hasard.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases d'Eddie Barclay. Vous pouvez consulter les meilleures citations d'Eddie Barclay, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Eddie Barclay.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Eddie Barclay
  • Nom complet : --
  • Prénom : Eddie
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Barclay
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : barklay, eddy barclay, edie barcle, barclee, barcley, EDIE BARCLAY

Naissance

  • Date de naissance : 19 mai 1921
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Vendredi 13 mai 2005
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 83 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Eddie Barclay ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Eddie Barclay, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Eddie Barclay ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Eddie Barclay meurt le 13 mai 2005 à 0 h 30 à l’hôpital Ambroise-Paré à Boulogne-Billancourt à l'âge de 84 ans,
il y avait été admis deux semaines plus tôt. Il avait déjà subi, en mars 1994, un quadruple pontage, à la suite d’un malaise cardiaque, après avoir lutté avec une volonté farouche contre son cancer de la gorge depuis 1979.

Ses obsèques sont célébrées à l'Église Saint-Sulpice de Saint-Germain-des-Prés et il est inhumé le lendemain à Saint-Tropez.
Il repose au cimetière marin. Son cercueil était porté par son fils et ses amis Eddy Mitchell, Johnny Hallyday, Carlos, Olivier de Kersauson et Stéphane Collaro.
Répondre - il y a 1 an
Donias Célèbre homme à femmes et séducteur jusqu'à ses derniers jours, il s'est marié huit fois :

1 : Michelle Barraud (1945-1948)
2 : Nicole Vandenbussche (1949-1963) chanteuse de jazz sous le nom de Eve Williams
3 : Marie-Christine Steinberg (1965-1970)
4 : Béatrice Chatelier (1970-1972) (qui épousera plus tard Guy Marchand)
5 : Michelle Demazures (1973-1981)
6 : Danièle Poinsot (1982-1983)
7 : Cathy Esposito (1984-1987), photographe, actrice et top-model
8 : Caroline Giganti (1988-1998)
Répondre - il y a 1 an
Donias Quelques artistes produits

France :

Dalida, Henri Salvador, Charles Aznavour, Charles Trenet, Brigitte Bardot, Jean-Christian Michel, Jacques Brel et Juliette Gréco, lorsqu'ils quittent Philips ; Léo Ferré, Hugues Aufray, Jean Ferrat, Frank Alamo, Françoise Hardy, Les Chaussettes Noires, Eddy Mitchell, Les Aiglons, Michel Delpech, Nicoletta, Dave, Pierre Perret, Michel Sardou, Nicole Rieu, Daniel Balavoine, Mireille Mathieu, Maxime Le Forestier, Daniel Guichard, Gilbert Montagné, Cerrone, Patrick Juvet, Danielle Licari, Claude Nougaro, Bernard Lavilliers, Serge Sala, Khaled, Rachid Taha, Zebda, Alain Bashung, Noir Désir, Björk et Tricky...

Québec :

Diane Dufresne, Jean-Pierre Ferland, Robert Charlebois, Claude Dubois, Claude Léveillée, Isabelle Pierre, Stéphane Venne, Renée Claude, Paul Baillargeon, Ghislaine Paradis...
Répondre - il y a 1 an
Donias Années 1980, retraite tropézienne

En novembre 1978, âgé de 58 ans et malade d'un cancer de la gorge, il vend 40 % de Barclay Records à Polygram (héritier de Philips et futur Universal) tout en restant PDG de Barclay pendant 5 ans et propriétaire de 60 % des parts.

Il fonde quelques entreprises dans le luxe, la production télévisuelle et l’organisation de fêtes.

Célèbre dandy des nuits tropéziennes et parisiennes et homme à femmes avec 8 mariages, jet setteur fêtard impénitent, il crée les célèbres « Nuits blanches » fastueuses dans la villa qu'il se fait construire à Cap Camarat, à Saint-Tropez, au bord de la plage de Pampelonne près de Ramatuelle, où il convie des invités du show business international, ses amis du « clan Barclay », dont Stéphane Collaro, Carlos, Darry Cowl, Alain Delon, Thierry Le Luron, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Olivier de Kersauson, Chantal Goya, ...

En 1988, il publie une autobiographie, Que la fête continue, aux éditions Robert Laffont.

Entre 2002 et 2004, Frédéric Lievain tourne avec le concours d'Eddie Barclay et de son entourage un documentaire intitulé Eddie Barclay, le gentleman producteur, diffusé en 2005 sur la chaîne Paris Première.
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Eddie Barclay
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Eddie Barclay plaque
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Eddie Barclay et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres points communs avec Eddie Barclay