Michel Legrand

 
Michel Legrand
1932 - 2019
 

Musicien français, connu pour ses composition pour le cinéma qui lui a valu de remporter 3 Oscars : il est le créateur des thèmes des films "Les Parapluies de Cherbourg" (1964), "Les Demoiselles de Rochefort" (1967), "L'Affaire Thomas Crown" (1968), "Peau d'âne" (1970),"Un été 42" (1971) ou "Yentl" (1983). Il a travaillé avec les plus grands : de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf.

Nationalité française Francais, né le 24 février 1932 et mort le 26 janvier 2019

86 ans Mort à l'âge de 86 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michel Legrand ?


Contribuez !

Biographie

Michel Legrand (né le 24 février 1932 à Paris 20e, dans le quartier de Ménilmontant et mort dans la nuit du 25 au 26 janvier 2019) est un musicien, compositeur, pianiste, chanteur et arrangeur français. Sa carrière de compositeur pour le cinéma lui a valu de remporter 3 Oscars : il est le créateur des thèmes des films "Les Parapluies de Cherbourg" (1964), "Les Demoiselles de Rochefort" (1967), "L'Affaire Thomas Crown" (1968), "Peau d'âne" (1970) ou "Un été 42" (1971) ou "Yentl" (1983). Ce musicien touche-à-tout a travaillé avec les plus grands : de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf.

Fils du compositeur Raymond Legrand (1908-1974) et de Marcelle Der Mikaëlian (soeur du chef d'orchestre Jacques Hélian), Michel Legrand est le frère de la chanteuse de jazz Christiane Legrand (membre des Swingle Singers). Il est père de quatre enfants : Dominique Rageys (fondatrice avec son mari du rallye « Maroc Classic »), Eugénie Angot (cavalière de niveau international), Hervé Legrand (compositeur), et Benjamin Legrand (chanteur). Enfin, il est l'oncle de Victoria Legrand (chanteuse du groupe Beach House).

Michel Legrand étudie le piano au Conservatoire de Paris de 1942 à 1949, dans la classe de Nadia Boulanger. Il se passionne pour le jazz après avoir assisté en 1947 à un concert de Dizzy Gillespie, avec qui il va collaborer ultérieurement (par exemple, en 1952 il écrit les arrangements pour l'orchestre à cordes qui accompagne le trompettiste dans ses concerts européens).

En 1957, il est invité au Festival Mondial de la Jeunesse de Moscou.

Son épouse est la harpiste Catherine Michel.

En 1951, alors qu'il n'a que 19 ans, il écrit des arrangements pour l'orchestre de son père, qui l'introduit dans l'univers de la chanson de variété, et commence une carrière d'accompagnateur et d'arrangeur pour Jacqueline François, Henri Salvador, Catherine Sauvage et Zizi Jeanmaire. Maurice Chevalier l'engage comme directeur musical.

En 1954, à la demande de la firme américaine Columbia, il offre des relectures jazzy de rengaines françaises. L'album I Love Paris est un énorme succès (8 millions d'exemplaires écoulés) ; la reconnaissance de Legrand se fait internationale. Influencé par Stan Kenton, il mène une brève carrière de jazzman comme leader : Holiday in Rome en 1955, Michel Legrand Plays Cole Porter en 1957, Legrand in Rio en 1958. Pour Legrand Jazz, il enregistre à New York en 1958 avec Miles Davis, John Coltrane et Bill Evans, devenant l'un des premiers Européens à travailler avec les maîtres du jazz moderne.

Le tournant des années 1950 et l'émergence de la Nouvelle Vague vont l'ancrer définitivement dans le monde de la musique de film. Il travaille pour Agnès Varda (Cléo de 5 à 7, 1962), Jean-Luc Godard (Une femme est une femme en 1961, Vivre sa vie en 1962 et Bande à part en 1964) et surtout Jacques Demy (Lola en 1961, Les Parapluies de Cherbourg en 1964, Les Demoiselles de Rochefort en 1967, Peau d'âne en 1970), avec qui il invente la comédie musicale à la française. Ainsi Les Parapluies de Cherbourg est un film chanté en continu où tous les dialogues sont inspirés par la musique, ce qui était novateur à l'époque.

En 1966, après avoir été nommé aux Oscars pour son travail sur Les Parapluies de Cherbourg, Legrand décide d'aller tenter sa chance à Hollywood et s'installe à Los Angeles. Son amitié avec Quincy Jones et Hank Mancini l'aide grandement à se faire une place dans ce milieu hautement concurrentiel et lui permet de rencontrer les paroliers Alan et Marilyn Bergman. En 1968 il compose la bande originale de L'Affaire Thomas Crown, de Norman Jewison. Legrand obtient en 1969 l'Oscar de la meilleure chanson originale pour la chanson The Windmills of Your Mind (Les Moulins de mon coeur), écrite pour ce film.

Il obtient, deux ans plus tard l'Oscar de la meilleure musique de film avec L'Été 42 de Robert Mulligan (1971), dont la chanson-thème The Summer Knows, interprétée par Barbara Streisand, est un succès. Entre 1971 et 1975, il est en nomination vingt-sept fois aux Grammy Awards et en remporte cinq. Legrand obtient ultérieurement un troisième Oscar pour Yentl de Barbara Streisand, en 1983. Il a composé plus de deux cents musiques pour le cinéma et la télévision.

Michel Legrand a enregistré avec différentes vedettes en leur temps, dans des genres variés : Catherine Sauvage, Henri Salvador, Zizi Jeanmaire, Frank Sinatra, Sarah Vaughan, Jack Jones, Tereza Kesovija, Regine Velasquez, Ella Fitzgerald, Jessye Norman, Perry Como, Lena Horne, Kiri Te Kanawa, James Ingram, Johnny Mathis, Barbra Streisand, Frankie Laine, Nana Mouskouri, Stéphane Grappelli, Mireille Mathieu, Claude Nougaro, Laura Fygi ou Mario Pelchat.

En tant que pianiste soliste il s'est produit avec de nombreux orchestres à travers le monde, notamment ceux de Saint-Pétersbourg, Vancouver, Montréal, Atlanta et Denver.

Le 5 décembre 2007, la faculté de musique de L'université de Montréal, au Québec, lui a décerné un doctorat honorifique visant à souligner le caractère exceptionnel de sa carrière.

À l'occasion de ses cinquante ans de carrière, début 2009, un hommage lui a été rendu à la Cinémathèque française à Paris, avec la projection de la plupart des films dont il a écrit la partition. Il a également donné pour l'occasion trois concerts salle Pleyel et accordé de multiples interviews à la radio et la télévision.

Michel Legrand est mort dans la nuit du vendredi 25 au samedi 26 janvier 2019 à l'âge de 86 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michel Legrand en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michel Legrand.

Vous savez où se trouve la tombe de Michel Legrand ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Michel Legrand pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Michel Legrand, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Michel Legrand.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Michel Legrand
  • Nom complet : --
  • Prénom : Michel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Legrand
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : BigMike
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 86 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michel Legrand ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michel Legrand, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
6 notes
5 étoiles
6
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Michel Legrand est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Michel Legrand au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 6 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Il a atteint l'âme naturellement, l'excellence de la musique...
il a atteint l'âme naturellement, l'excellence de la musique...
Commentez - il y a 7 mois
 Les moulins de mon coeur tournent et tournent dans ma tête pour l'éternité.
Un chanteur compositeur exceptionnel nous a quitté.
Les moulins de mon coeur tournent et tournent dans ma tête pour l'éternité.
Commentez - il y a 6 mois
 Il a bercé ma vie avec ses merveilleuses mélodies comédies, musicales inoubliables, il restera dans les mémoires de beaucoup de personnes.
Il mérite le Paradis, il a bercé ma vie avec ses merveilleuses mélodies comédies, musicales innoubliables, il restera dans les mémoires de beaucoup de personnes.
Commentez - il y a 7 mois
6 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Michel Legrand ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Répondre - il y a 7 mois
Donias Michel Legrand a été marié à Christine Bouchard puis à Isabelle Rondon. Séparé de sa dernière compagne, la harpiste Catherine Michel, en 2013, il épouse, le 16 septembre 2014, à la mairie de Monaco la comédienne Macha Méril, avec laquelle il avait déjà eu une liaison quarante ans auparavant6, liaison que Macha Méril a dit avoir été purement platonique. La cérémonie religieuse a lieu le lendemain à Monaco, lors d'une cérémonie orthodoxe.

Il est le père de Dominique Rageys (née en 1952), fondatrice avec son mari du rallye « Maroc Classic », d'Hervé Legrand (né en 1959), pianiste et compositeur, de Benjamin Legrand (né en 1962), chanteur, d'Eugénie Angot (née en 1970), cavalière de niveau international.

Il est le frère de la chanteuse Christiane Legrand, le demi-frère de l'écrivain Benjamin Legrand et du peintre Olivier Legrand. Il est aussi l'oncle de Victoria Legrand, chanteuse du groupe Beach House et du vidéaste Alistair Legrand (enfants d'Olivier Legrand).
Répondre - il y a 7 mois
Marylinda Cher Monsieur Legrand,
Ce fut un grand honneur et bonheur d'assister a votre concert lorsque vous êtes venu au Québec dans ma ville de Granby.Vous ne pouvez pas savoir les frissons que j'ai eu quand vous avez commencé a chanter ''Un parfum de fin du monde '' du film ''Les uns et les autres''.....J'avais 12 ans la première fois que j'ai été émue de vous entendre chanter ''Celui-la', en hommage a Bob Kennedy qui venait de se faire tuer...Je suis tombé amoureuse de votre musique et de votre voix. Merci pour avoir accompagné notre chanteur Québécois ''Mario Pelchat' qui est aussi mon préféré...Merci pour tout...et reposez en paix ...continuez a chanter pour les anges et nos amis de l'au-dela....Je vous aime
ps: Vous êtes parti...au paradis la journée ou on a enterré mon seul frère, vous aviez le même signe astral que mon père et l'âge de ma mère....
Lynda
Répondre - il y a 3 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michel Legrand et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres compositeur de musique de film francais

Portrait de Raymond Lefèvre
 

Drapeau France 1929 - 2008
Francais, 78 ans

Compositeur français d'easy listening et de musique de films, il est célèbre pour les musiques qu'il a composées pour plusieurs films mettant en scène Louis de Funès comme « La Soupe aux choux » (1981).
Portrait de Étienne Perruchon
 
Notez-le !

Drapeau France 1958 - 2019
Francais, 61 ans

Compositeur de musique français, connu principalement pour ses musiques de films et de théâtre, surtout pour avoir écrit la musique du film « Dogora » (2004, genre inclassable) dont le scénario était constitué uniquement d’une suite symphonique écrite dans une langue imaginaire pour l’école de musique de Chambéry, pour fêter le passage à l’an 2000.
Portrait de Georges Auric
 
Notez-le !

Drapeau France 1899 - 1983
Francais, 84 ans

Compositeur français de musique classique et musique de films, connu pour être l'auteur (avec Diaghilev) des ballets « Les Fâcheux» et « Les Matelots » ainsi que de la tragédie chorégraphique « Phèdre », il signe des musiques de films aussi célèbres que « Le Sang d'un poète » (1930), « La Belle et la Bête » (1946) et « Orphée » (1950) de Jean Cocteau, « Moulin Rouge » (1952), réalisé par John Huston, « Lola Montès » (1955) de Max Ophüls, « Notre-Dame de Paris » de Jean Delannoy et « La Grande Vadrouille » de Gérard Oury. Il a été membre du groupe des Six et fut président de la Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SACEM) de 1954 à 1978 et administrateur de la Réunion des théâtres lyriques nationaux du 1er juin 1962 au 31 juillet 1968.
Portrait de Philippe Eidel
 
Notez-le !

Drapeau France 1956 - 2018
Francais, 61 ans

Compositeur français spécialisé dans la world music, il a d'abord travaillé avec des groupes comme Taxi Girl et Indochine, puis avec divers artistes comme le chanteur Khaled ou le réalisateur Peter Brook, avec lequel il a réalisé l'album The Mahabharata. Il a composé aussi de nombreuses musiques de films comme celle des « Randonneurs » (1997, comédie, avec Benoît Poelvoorde) et est le co-auteur des génériques d'antenne originaux de Canal+ et de M6.
Portrait de Francis Lai
 

Drapeau France 1932 - 2018
Francais, 86 ans

Compositeur et musicien français, spécialiste de musiques de films, de génériques et de chansons. Il est notamment l'auteur de la musique des films « Un homme et une femme » (1966) et « Love Story » (1970), pour lequel il reçoit l'Oscar de la meilleure musique de film en 1970. Il a également composé la chanson « La Bicyclette » d'Yves Montand.
Portrait de Henri Betti
 
Notez-le !

Drapeau France 1917 - 2005
Francais, 87 ans

Pianiste et compositeur français, pianiste-accompagnateur de Maurice Chevalier de 1940 à 1945 pour lequel il a notamment composé la musique de « Notre espoir » (paroles de Maurice Chevalier), « La Chanson du maçon » et « La Fête à Neu-Neu » (paroles de Maurice Vandair), il est surtout connu pour avoir composé la musique de « C'est si bon » (paroles d’André Hornez), « Mais qu’est-ce que j’ai ? » (paroles d'Édith Piaf) et « Maître Pierre » (paroles de Jacques Plante) qui ont été interprétées par Yves Montand.

Autres points communs avec Michel Legrand