Gérard Jouannest

 
Gérard Jouannest
1933 - 2018
 

Pianiste français connu principalement pour être l'accompagnateur de Jacques Brel, ainsi que de Juliette Gréco dont il fut l'époux.

Nationalité française Francais, né le 2 mai 1933 et mort le 16 mai 2018

85 ans Mort à l'âge de 85 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Gérard Jouannest ?


Contribuez !

Biographie

Gérard Jouannest, né le 2 mai 1933 à Vanves et mort le 16 mai 2018 à Ramatuelle, est un pianiste français connu principalement pour être l'accompagnateur de Jacques Brel, ainsi que de Juliette Gréco dont il est l'époux.

Gérard Jouannest est né le 2 mai 1933. Son grand-père est facteur de piano, son père ouvrier, amoureux de musique. Un enthousiasme qu’il transmet à son fils qui est admis au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en 1946 dans la classe d'Yvonne Lefébure. Il en sortira avec un premier prix de piano. Après une interruption - pour cause de service militaire durant 30 mois au Maroc - Gérard Jouannest se prépare à présenter le concours de professeur au Conservatoire de musique de Besançon. La mort brutale de son père, deux jours avant l’examen, mettra un terme à son rêve de devenir concertiste.

Pressé de subvenir aux besoins de sa famille, Gérard Jouannest débute en jouant dans un orchestre tzigane dans une brasserie située place Blanche, puis comme accompagnateur des Trois Ménestrels en 1957. Pendant un an, il va découvrir l’univers professionnel de la chanson et se produire dans plusieurs salles, notamment celle des Trois Baudets. Ce cabaret parisien voit se succéder de nombreux artistes de talent, dont celui qui va changer la vie de Gérard Jouannest : Jacques Brel. À l’époque, c’est François Rauber, lui aussi issu du Conservatoire national de musique, qui accompagne Brel sur scène. Gérard Jouannest découvre ce duo musical, fasciné par la qualité de leurs chansons et de leurs interprétations. Quelque chose se noue alors entre les trois hommes, une amitié indéfectible, une fusion de talents grâce auxquels la chanson française va prendre une autre dimension. Le Jacques Brel que nous connaissons aujourd’hui est né de ses collaborations avec Gérard Jouannest et François Rauber. Ce dernier doit abandonner les tournées, et c’est tout naturellement à Gérard Jouannest que Brel s’adresse à la fin de l’année 1958 pour lui proposer de l’accompagner sur scène. Gérard Jouannest abandonne alors sans regret les Trois Ménestrels, et commence alors une vie de bohème pour les deux artistes qui sillonnent les routes, enchaînent les tournées et renforcent leur amitié.

D’accompagnateur, Gérard Jouannest va petit à petit, poussé par Brel, devenir son compositeur. Son premier apport musical, en 1959, concerne l’une des chansons les plus connues de l’artiste : Ne me quitte pas. Brel, qui compose sur sa guitare, a une mélodie en tête qu’il n’arrive pas à développer. Gérard Jouannest la joue au piano et trouve le pont musical qui permet à Brel de parfaire ce qui deviendra un immense succès. Cette première collaboration restera méconnue puisque Gérard Jouannest, n’ayant jamais songé à se lancer dans la composition, n’est alors pas inscrit à la Sacem. Ce sera chose faite en 1960.

Brel pressent tout le potentiel de son pianiste et le formidable atout artistique qu’il représente. Dès lors, il ne cessera de faire appel à lui, de sa première composition enregistrée à la Sacem - On n’oublie rien - à tant de merveilles nées de la collaboration et de l’exceptionnelle amitié de ces deux hommes : Bruxelles, Madeleine, Les vieux, Mathilde, La chanson de Jacky, Fils de, La chanson des vieux amants, J’arrive. En près de dix ans, Gérard Jouannest va composer 35 chansons pour et avec Jacques Brel. Il ne compose jamais seul à partir d’un texte, les deux artistes travaillent toujours ensemble, en simultané, les mots de l’un déclenchant les notes de l’autre, ou vice-versa. Cette collaboration prend fin avec la décision de Brel d’arrêter définitivement la scène en 1967.

Son amitié et sa fidélité seront immuables, même après la mort de Jacques Brel en 1978.

En février 1968, Gérard Jouannest reçoit un appel de Barbara lui demandant de l’accompagner sur scène. Un rendez-vous manqué, puisque la chanteuse annulera sa tournée pour des raisons de santé. Le jour même, François Rauber appelle Gérard Jouannest pour lui proposer de partir au Canada avec une autre chanteuse exceptionnelle : Juliette Gréco. Une collaboration qui ne devait être que provisoire, et qui perdure aujourd’hui. Ils finiront d'ailleurs par se marier le 15 avril 1988 à Ramatuelle.

Juliette Gréco puise dans les multiples talents de son pianiste en lui confiant également la plupart des musiques de ses albums. Après son travail avec Jacques Brel, Gérard Jouannest doit s’adapter à une nouvelle manière de composer, puisqu’il collabore désormais avec différents auteurs : Henri Tachan, Pierre Seghers, Richard Cannavo, Jean Tardieu, Benjamin Biolay, Miossec, et d’autres qui signent un album entier comme Maurice Fanon, Henri Gougaud, Jean-Claude Carrière ou Étienne Roda-Gil. Grâce à Gérard Jouannest, certaines chansons de Juliette Gréco voient le jour : Mon fils chante, Vivre, Les années d’autrefois, Un jour d’été ou encore C’était un train de nuit.

En 1986, Gérard Jouannest est sollicité par le comédien belge Ronny Coutteure pour mettre en musique les textes des Contes d’un buveur de bière, adaptés de l’œuvre de Charles Deulin. La comédie musicale sera montée en Belgique en 1991. Puis Jean-Claude Brialy lui demande de composer la musique de deux téléfilms, George Dandin et La dame aux camélias.

Il participe également à l'album Gibraltar d'Abd Al Malik (La Gravité, Il se rêve debout et L'Alchimiste), puis à l'album Dante (2008).

Avec plus de deux cent soixante créations à son répertoire, Gérard Jouannest est un compositeur majeur de l'histoire de la chanson française.

En 2007, il reçoit le prix de printemps de la Sacem (prix Lucien et Jean Boyer).

En 2012, Gérard Jouannest soutient Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de gauche à l'élection présidentielle.

Gérard Jouann est est mort le mercredi 16 mai 2018 à Ramatuelle (Var, Provence-Alpes-Côte d'Azur, France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Gérard Jouannest en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Gérard Jouannest.

Vous savez où se trouve la tombe de Gérard Jouannest ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Gérard Jouannest pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Gérard Jouannest, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Gérard Jouannest.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Gérard Jouannest
  • Nom complet : --
  • Prénom : Gérard
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Jouannest
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 2 mai 1933
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Mercredi 16 mai 2018
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 85 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Gérard Jouannest ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Gérard Jouannest, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Gérard Jouannest est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Gérard Jouannest au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Mélodiste de talent, Gérard Jouannest était un homme discret, drôle, tolérant et extrêmement gentil.
Mélodiste de talent , Gerard Jouannest était un homme discret, drôle , tolérant et extrêmement gentil. Un être rare.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur Gérard Jouannest ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 70568 Gérard Jouannest était un immense compositeur et pianiste irremplaçable. Cet homme a eu une belle vie car il a vécu de par et pour son art la musique. c'était une musique de variété infiniment française qui a marqué ma génération mais restera éternelle.
Répondre - il y a 9 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Gérard Jouannest et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres pianiste (hommes) francais

Portrait de Claude Debussy
 

Drapeau France 1862 - 1918
Francais, 55 ans

Compositeur français anticonformiste et dont l'oeuvre est principalement placée sous l’avant-garde musicale. Il laisse l’image d’un créateur original et profond d’une musique où souffle le vent de la liberté, et dont l'impact sera décisif dans l’histoire de la musique. Une part importante de son œuvre est pour piano (la plus vaste de la musique française avec celle de Gabriel Fauré) et utilise une palette sonore particulièrement riche et évocatrice. Avec La Mer, il renouvelle la forme symphonique ; avec Jeux, il inscrit la musique pour ballet dans un modernisme prophétique ; avec Pelléas et Mélisande, l’opéra français sort des ornières de la tradition du drame lyrique, tandis qu’il confère à la musique de chambre, avec son quatuor à cordes et son trio, des accents impressionnistes inspirés.
Portrait de Jacques Loussier
 

Drapeau France 1934 - 2019
Francais, 84 ans

Pianiste français, particulièrement connu pour ses adaptations jazzy de l'oeuvre de Jean-Sébastien Bach avec le Trio Play Bach, il faisant swinguer Bach et été connu pour avoir été un grand artisan du rapprochement entre jazz et musique classique.
Portrait de Henri Betti
 
Notez-le !

Drapeau France 1917 - 2005
Francais, 87 ans

Pianiste et compositeur français, pianiste-accompagnateur de Maurice Chevalier de 1940 à 1945 pour lequel il a notamment composé la musique de « Notre espoir » (paroles de Maurice Chevalier), « La Chanson du maçon » et « La Fête à Neu-Neu » (paroles de Maurice Vandair), il est surtout connu pour avoir composé la musique de « C'est si bon » (paroles d’André Hornez), « Mais qu’est-ce que j’ai ? » (paroles d'Édith Piaf) et « Maître Pierre » (paroles de Jacques Plante) qui ont été interprétées par Yves Montand.
Portrait de Alain Kremski
 

Drapeau France 1940 - 2018
Francais, 78 ans

Musicien français, compositeur de musique contemporaine, pianiste et percussionniste spécialisé dans les instruments asiatiques, il était connu pour sa passion des musiques sacrées et des écritures chorales, mais aussi pour son inspiration par les cloches d'Iran et les bols tibétains.
Portrait de Léo Ferré
 

Drapeau Monaco 1916 - 1993
Monégasque, 76 ans

Chanteur et poète français, ses chansons les plus connus sont « Avec le temps », « Ni Dieu ni maître » ou « C'est extra », ayant réalisé environ 40 albums originaux couvrant une période d'activité de 46 ans, de culture musicale classique, il dirige à plusieurs reprises des orchestres symphoniques, en public ou à l'occasion d'enregistrements discographiques. Léo Ferré se revendiquait anarchiste et ce courant de pensée inspire grandement son oeuvre.
Portrait de Michel Legrand
 

Drapeau France 1932 - 2019
Francais, 86 ans

Musicien français, connu pour ses composition pour le cinéma qui lui a valu de remporter 3 Oscars : il est le créateur des thèmes des films "Les Parapluies de Cherbourg" (1964), "Les Demoiselles de Rochefort" (1967), "L'Affaire Thomas Crown" (1968), "Peau d'âne" (1970),"Un été 42" (1971) ou "Yentl" (1983). Il a travaillé avec les plus grands : de Ray Charles à Orson Welles, en passant par Jean Cocteau, Frank Sinatra, Charles Trenet et Édith Piaf.

Autres points communs avec Gérard Jouannest