Henri Michel (football)

 
Henri Michel
1947 - 2018
 

Footballeur français devenu par la suite entraîneur, évoluant au poste de milieu de terrain, il réalise l'essentiel de sa carrière au Football Club Nantes avec qui il remporte 3 titres de champion de France. En équipe de France, il est sélectionné à 58 reprises entre 1967 et 1980. À sa retraite sportive, il devient sélectionneur de l'équipe de France Olympique avec qui il remporte les jeux olympiques de 1984 puis de l'équipe de France à la retraite de Michel Hidalgo occupant ce poste de 1984 à 1989. Il devient ensuite notamment entraîneur du Paris Saint-Germain, sélectionneur de l'équipe du Maroc et de plusieurs sélections africaines.

Nationalité française Francais, né le 28 octobre 1947 et mort le 24 avril 2018

70 ans Mort à l'âge de 70 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Henri Michel ?


Contribuez !

Biographie

Henri Michel, né le 28 octobre 1947 à Aix-en-Provence et mort le 24 avril 2018 dans la même ville, est un joueur professionnel de football, devenu par la suite entraîneur. Évoluant au poste de milieu de terrain, il réalise l'essentiel de sa carrière au Football Club Nantes avec qui il remporte 3 titres de champion de France. En équipe de France, il est sélectionné à 58 reprises entre 1967 et 1980. À sa retraite sportive, il devient sélectionneur de l'équipe de France Olympique avec qui il remporte les jeux olympiques de 1984 puis de l'équipe de France à la retraite de Michel Hidalgo occupant ce poste de 1984 à 1989. Il devient ensuite notamment entraîneur du Paris Saint-Germain, sélectionneur de l'équipe du Maroc et de plusieurs sélections africaines.

Formé à Aix-en-Provence, il rejoint le FC Nantes en 1966 tout juste auréolé du titre de champion de France. Très vite, il s'impose dans l'équipe au poste de milieu défensif et comme capitaine. Suivront 16 années de carrière dans ce club, avec à la clef 3 titres de champion de France, une Coupe de France et une demi-finale de Coupe des vainqueurs de coupe. À la fin de sa carrière, il jouera au poste de libéro aux côtés de Patrice Rio et Maxime Bossis, entre autres. Il restera une légende vivante du FC Nantes, avec qui il disputera en tout 532 matches, record actuel à égalité avec Jean-Paul Bertrand-Demanes.

De 1982 à 1984, il entraîne l'équipe de France Espoirs qui remportera la médaille d'or lors des jeux olympiques de 1984 à Los Angeles, face au Brésil en finale. Cette même année, il succède à Michel Hidalgo comme sélectionneur de l'équipe de France A, tout juste championne d'Europe, et avec laquelle il atteint la demi-finale de la Coupe du monde 1986 au Mexique. Mais la France ne se qualifie pas pour le Championnat d'Europe de 1988 en Allemagne, et Henri Michel est remplacé par Michel Platini à la suite d'un match calamiteux contre Chypre (1-1) lors des éliminatoires du Mondial 1990 qui compromet les chances de qualification pour cette dernière. L'activité en coulisse du président bordelais de l'époque, Claude Bez, "super intendant" de l'équipe de France, n'étant pas étrangère à cette destitution.

Il sera ensuite brièvement entraîneur du Paris-Saint-Germain puis sélectionneur du Cameroun avant de devenir pendant 5 ans sélectionneur de l'équipe nationale du Maroc qu'il qualifie pour la Coupe du monde 1998 en France (élimination au 1er tour), puis sélectionneur de l'équipe des Émirats arabes unis (2000-2001). Il est brièvement entraîneur du club grec de l'Aris Salonique avant de devenir sélectionneur de l'équipe de Tunisie (2001-2002) après les éliminatoires de la Coupe du monde 2002 au Japon (élimination au 1er tour). Il deviendra ensuite entraîneur du Raja de Casablanca, un des plus grands clubs marocains, avec lequel il sera champion du Maroc (2004) et champion d'Afrique des clubs (2003). Le 8 mars 2004 il est de nouveau sélectionneur d'une équipe africaine, l'équipe de Côte d'Ivoire, avec laquelle en 2006 il est finaliste de la Coupe d'Afrique des nations et qu'il qualifie pour la Coupe du monde 2006. Il entraîne ensuite brièvement un club du Qatar, Al Arabi Doha, avant de devenir en 2007 entraîneur du club égyptien du Zamalek.

Il démissionne de ses fonctions dans le grand club égyptien en août 2007 pour rejoindre la sélection nationale du Maroc. Il est licencié de son poste d'entraîneur le 7 février 2008, suite à l'élimination surprise de son équipe lors de la Coupe d'Afrique des nations.

Il a vécu au Liban avant de prendre en main les destinées du club sud-africain des Mamelodi Sundowns en novembre 2008. Il démissionne en mars 2009.

En juin 2010, Henri Michel signe pour une saison renouvelable avec le Raja de Casablanca. Suite à un très mauvais début de saison, élimination en Coupe du Trône, deux défaites et un nul en championnat, il est contraint de démissionner au bout de cinq journées.

Le 10 décembre 2010, il devient sélectionneur de la Guinée Equatoriale après avoir signé un contrat de 13 mois le liant avec la sélection jusqu'à février 2012, soit après la CAN 2012 qui se déroulera au Gabon et en Guinée équatoriale. "Mes ambitions, c'est de réussir l'organisation de la CAN, le challenge est de créer une équipe solide", a affirmé Henri Michel. En décembre 2011, il démisissione de son poste de sélectionneur de la Guinée Equatoriale.

Fin août 2012, il est nommé sélectionneur du Kenya. Il démissionne le 18 décembre 2012 suite à des problèmes de contrat avec la fédération kényane.

Henri Michel est mort le mardi 24 avril 2018 à l'âge de 70 ans à Aix-en-Provence (Provence-Alpes-Côte d'Azur, dans le Sud de la France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Henri Michel en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Henri Michel.

Vous savez où se trouve la tombe d'Henri Michel ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Henri Michel pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Henri Michel, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Existe-t-il un livre sur Henri Michel ? Répondu à 0%
0 Anonyme 71962

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Henri Michel
  • Nom complet : --
  • Prénom : Henri
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Michel
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 70 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Henri Michel ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Henri Michel, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
5 notes
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Henri Michel est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Henri Michel au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 5 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Classe, fidélité, élégance… Henri Michel, c'est l'Homme du FC Nantes.
Classe, fidélité, élégance …. Henri Michel, c'est l'Homme du FC Nantes.
RIP Henri
Commentez - il y a 1 an
 Un grand footballeur ! Sportif a qui la France doit beaucoup...
Un grand footballeur ! Sportif a qui la france doit beaucoup ...... repose en paix .......amen
Commentez - il y a 1 an
 Une légende du foot des années 1970.
une legende du foot des annees 1970
Commentez - il y a 1 an
5 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Henri Michel ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Henri Michel en 1976.
Répondre - il y a 11 mois
Donias Henri Michel meurt le 24 avril 2018 à l’âge de 70 ans.

De nombreux hommages lui sont rendus, par ses anciens équipiers nantais dont Maxime Bossis, des anciens internationaux, parmi lesquels Marius Trésor, Alain Giresse, Jean Tigana, Bernard Lacombe et Michel Platini, et des entraineurs.

L'Association « A la nantaise » souhaite qu'une statue soit réalisée en son honneur, de même, le club marocain du Raja de Casablanca n'a pas oublié son ancien entraîneur emblématique puisqu'à l'occasion d'une rencontre au Championnat le 28 avril 2018, les joueurs de l'équipe font leur entrée au stade avec un t-shirt où apparaît l'image d'Henri Michel.

Des hommages lui sont rendus : à Nantes, au stade de la Beaujoire, le 6 mai 2018 à l'occasion du match Nantes/Montpellier ; Noël Le Graët, président de la Fédération Française de Football, précise qu'une minute de silence sera respectée lors du match de préparation pour la coupe du monde France/Irlande.

Le roi Mohammed VI du Maroc indique « avoir appris avec une vive émotion le décès de feu Henri Michel » et adresse « à sa famille, et à travers elle, aux proches et amis du défunt, ses sincères condoléances et l’expression de sa profonde compassion ». Mohammed VI souligne également que « le Maroc perd en lui un ami fidèle qui a contribué au rayonnement du football national, en réussissant notamment à qualifier brillamment les Lions de l’Atlas aux phases finales de la Coupe du Monde de 1998″.

Emmanuel Macron rappelle que « La discrétion et l'humilité d'Henri Michel (...) auront fait presque oublier la carrière exceptionnelle qui fut la sienne. Malgré la dureté parfois du monde du football, il s'y était forgé de solides amitiés, de celles qui survivent aux avanies de l'histoire. La France perd un grand sportif et un homme d'une qualité morale exceptionnelle ».

Les obsèques de Henri Michel se déroulent le 27 avril 2018 en la Cathédrale Saint-Sauveur d'Aix-en-Provence.
Répondre - il y a 11 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Henri Michel et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres footballeur francais

Portrait de Marc-Vivien Foé
 

Drapeau Cameroun 1975 - 2003
Camerounais, 28 ans

Footballeur franco-camerounais, milieu de terrain défensif, il fut sélectionné à 64 reprises en équipe du Cameroun et est mort à l'âge de 28 ans d'un accident cardiaque au cours d'un match de son équipe nationale face à la Colombie.
Portrait de José Souto
 
Notez-le !

Drapeau France 1959 - 2019
Francais, 59 ans

Footballeur français, il a évolué essentiellement au poste de milieu offensif à Metz, Laval et Strasbourg. Il est connu pour ses prestations avec les Tangos, lors de la saison 1983-1984, quand le Stade Lavallois de Michel Le Milinaire s'était distingué en Coupe de l'UEFA, éliminant (1-0 ; 0-0) le Dynamo Kiev (UKR) grâce à son but, avant de tomber (0-2 ; 3-3) en 16ème de finale contre l'Austria Vienne (AUT).
Portrait de Francis Piasecki
 

Drapeau France 1951 - 2018
Francais, 66 ans

Footballeur français connu pour avoir été milieu de terrain au Racing Club de Strasbourg : international A en 1978 et 1979 (3 sélections), Champion de France en 1979 avec le RC Strasbourg, 478 matches et 96 buts marqués en Division 1.
Portrait de Philippe Gondet
 

Drapeau France 1942 - 2018
Francais, 75 ans

Footballeur français, légende du FC Nantes et recordman du nombre de buts marqués sur une saison de 1ère division par un français.
Portrait de Raymond Kopa
 

Drapeau France 1931 - 2017
Francais, 85 ans

Footballeur français, le premier grand joueur français de l'histoire, Ballon d'Or en 1958, icône du grand Reims et du Real Madrid.
Portrait de Roger Piantoni
 

Drapeau France 1931 - 2018
Francais, 86 ans

Footballeur français, attaquant incontournable de l'équipe de France à la fin des années 1950, notamment lors de la Coupe du monde 1958, gaucher et doté d'une puissante frappe de balle, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de son époque. Surnommé Bout d'chou, il est classé 6e meilleur buteur du championnat de France avec un total de 203 buts inscrits en Division 1.

Autres entraineur de football francais

Portrait de Marc-Vivien Foé
 

Drapeau Cameroun 1975 - 2003
Camerounais, 28 ans

Footballeur franco-camerounais, milieu de terrain défensif, il fut sélectionné à 64 reprises en équipe du Cameroun et est mort à l'âge de 28 ans d'un accident cardiaque au cours d'un match de son équipe nationale face à la Colombie.
Portrait de José Souto
 
Notez-le !

Drapeau France 1959 - 2019
Francais, 59 ans

Footballeur français, il a évolué essentiellement au poste de milieu offensif à Metz, Laval et Strasbourg. Il est connu pour ses prestations avec les Tangos, lors de la saison 1983-1984, quand le Stade Lavallois de Michel Le Milinaire s'était distingué en Coupe de l'UEFA, éliminant (1-0 ; 0-0) le Dynamo Kiev (UKR) grâce à son but, avant de tomber (0-2 ; 3-3) en 16ème de finale contre l'Austria Vienne (AUT).
Portrait de Francis Piasecki
 

Drapeau France 1951 - 2018
Francais, 66 ans

Footballeur français connu pour avoir été milieu de terrain au Racing Club de Strasbourg : international A en 1978 et 1979 (3 sélections), Champion de France en 1979 avec le RC Strasbourg, 478 matches et 96 buts marqués en Division 1.
Portrait de Philippe Gondet
 

Drapeau France 1942 - 2018
Francais, 75 ans

Footballeur français, légende du FC Nantes et recordman du nombre de buts marqués sur une saison de 1ère division par un français.
Portrait de Raymond Kopa
 

Drapeau France 1931 - 2017
Francais, 85 ans

Footballeur français, le premier grand joueur français de l'histoire, Ballon d'Or en 1958, icône du grand Reims et du Real Madrid.
Portrait de Roger Piantoni
 

Drapeau France 1931 - 2018
Francais, 86 ans

Footballeur français, attaquant incontournable de l'équipe de France à la fin des années 1950, notamment lors de la Coupe du monde 1958, gaucher et doté d'une puissante frappe de balle, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs français de son époque. Surnommé Bout d'chou, il est classé 6e meilleur buteur du championnat de France avec un total de 203 buts inscrits en Division 1.

Autres points communs avec Henri Michel