Jean Desailly

 
Jean Desailly
1920 - 2008
 

Acteur français pour ses rôles dans les films « La Symphonie pastorale » (1946, avec Michèle Morgan), « Les Grandes Manœuvres » (1955, drame, avec Gérard Philipe) ou « Maigret tend un piège » (1958, policier, avec Jean Gabin).

Nationalité française Francais, né le 24 août 1920 et mort le 11 juin 2008

87 ans Mort à l'âge de 87 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean Desailly ?


Contribuez !

Anniversaire !

Jean Desailly aurait fêté ses 99 ans le samedi 24 août 2019. Plus que 6 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Jean Desailly (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Jean Desailly (né le 24 août 1920 à Paris, décédé le 11 juin 2008 à Paris) était un acteur français. Il est connu pour ses rôles dans les films « La Symphonie pastorale » (1946, avec Michèle Morgan), « Les Grandes Manœuvres » (1955, drame, avec Gérard Philipe), « Maigret tend un piège » (1958, policier, avec Jean Gabin), « Les Grandes Familles » (1958, drame, avec Jean Gabin), « La Peau douce » (1964, drame, avec Françoise Dorléac), « Le Baron de l'écluse » (1960, comédie, avec Jean Gabin) et les pièces de théâtre « Occupe-toi d'Amélie ».

Il fit partie de la Comédie-Française de 1942 à 1946, puis de la compagnie Renaud-Barrault jusqu'en 1968. Ensuite il a dirigé successivement le Théâtre Hébertot, le Théâtre Edouard VII puis le Théâtre de la Madeleine de 1980 à 2002. Il a souvent joué des rôles de bourgeois aisé.

Jean Desailly débute au cinéma dans des rôles de jeunes premiers un peu fades. Avec l'âge, il campe des rôles plus fouillés et trois de ses prestations sont particulièrement remarquables : le mari impuissant et assassin de Maigret tend un piège où, dans une scène d'anthologie face à Jean Gabin (Maigret), il livre un portrait de psychopathe hallucinant, La Peau douce où il campe avec finesse et sensibilité un homme partagé entre une liaison adultère et son statut social, et enfin La Mort de Belle où, encore bien assis socialement, suspecté de meurtre, il devient assassin.

Il affronte à nouveau Jean Gabin (Noël Schoudler), dans un duel aussi cruel qu'injuste, en la personne de François Schoudler, dans le film de Denys de La Patellière Les Grandes Familles (1958), tiré du roman éponyme de Maurice Druon.

En 1989, on le retrouve dans l'adaptation télévisée des Grandes Familles, ou il joue le role de l'abbé Boudret, ami de la famille Schoudler-De la Monnerie.

Divorcé de la comédienne Nicole Desailly, Jean Desailly s'est remarié avec Simone Valère après 48 ans de vie commune, le 6 février 1998 à la mairie du 16ème arrondissement de Paris . Elle fut très souvent sa partenaire sur les planches comme au cinéma.

À sa mort, sa mémoire est saluée par le président Nicolas Sarkozy qui rend hommage à « son immense talent au service d'auteurs dont il savait sublimer les textes » et par la ministre de la Culture Christine Albanel, qui évoque « un merveilleux acteur qui incarnait naturellement et à un degré supérieur, la distinction et « le charme discret de la bourgeoisie » dans chacun de ses rôles. »

Jean Desailly est mort le mercredi 11 juin 2008 à l'âge de 87 ans à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean Desailly en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean Desailly.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean Desailly ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean Desailly pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean Desailly, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Rencontre du couple dans les Yvelines Répondu à 0%
0 Lyly

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Jean Marcel Desailly
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma, Télévision, Théâtre

Noms

  • Nom usuel : Jean Desailly
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean
  • Prénom (2) : Marcel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Desailly
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Jean Desaiily, Jean Dessailly, Jean Dessailli, Jean Dessaili

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Mercredi 11 juin 2008
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 87 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean Desailly ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Desailly, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Desailly ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias pour sa date de naissance et de mort ...sur Wikipédia
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Merci, nous allons compléter sa fiche.
Répondre - il y a 1 an
Donias à : merci pour lui ;-)
Répondre - il y a 1 an
Donias Vie privée

Jean Desailly a eu deux enfants avec sa première épouse, la comédienne Nicole Desailly (née Ginette Nicolas).

Il rencontre Simone Valère (Simone Gondolf) en 1942 sur le tournage du film Le Voyageur de la Toussaint (sorti en 1943) mais c'est lors de la tournée de la compagnie Renaud-Barrault au Brésil en 1950 qu'ils unissent leurs vies pour toujours tant à la ville que sur scène.

Après 48 ans de vie commune, ils se marient le 9 févier 1998 à la mairie du 6e arrondissement de Paris.

Simone est décédée le 11 novembre 20106 et repose auprès de lui.
Répondre - il y a 1 an
Donias Au début des années 1960, il joue pour la télévision dans Le Chevalier de Maison-Rouge qui fut un grand feuilleton populaire, ce qui lui permet de relancer sa carrière au cinéma, qui lui offre alors quelques beaux rôles.

Après août 1968, et la fin de la direction du couple Renaud-Barrault au théâtre de l'Odéon, commencent pour le couple Desailly-Valère quelques années difficiles.

Dans les années 1970, ils prennent la direction successivement du théâtre Hébertot (Le Légume, L'Amour fou), puis du théâtre Édouard VII avant de prendre la succession d'André Bernheim au théâtre de la Madeleine de 1980 à 2002.

Il joua souvent des rôles de bourgeois aisé.

En 1989, on le retrouve dans l'adaptation télévisée des Grandes Familles, où il joue le rôle de l'abbé Boudret, ami de la famille Schoudler-De la Monnerie.

En 2002, ils jouent leur ultime succès, La Maison du lac, une pièce d'Ernest Thompson, mise en scène par Georges Wilson.

À sa mort, sa mémoire est saluée par la ministre de la Culture Christine Albanel, qui évoque « un merveilleux acteur qui incarnait naturellement et à un degré supérieur, la distinction et « le charme discret de la bourgeoisie » dans chacun de ses rôles. »
Il est inhumé à Vert-le-Petit (Essonne)
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Jean Desailly au cimetière de Vert-le-Petit
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Desailly et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Louis Jouvet
 

Drapeau France 1887 - 1951
Francais, 63 ans

Acteur français, metteur en scène et directeur de théâtre, professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, connu pour ses rôles dans les films : Les Bas-fonds (1936), Drôle de drame (1937, comédie), Hôtel du Nord (1938, comédie/drame), Quai des Orfèvres (1947, policier) ou Knock (1951, comédie).
Portrait de Jean-Pierre Marielle
 

Drapeau France 1932 - 2019
Francais, 87 ans

Acteur français, connu pour sa voix chaude et caverneuse, a joué dans plus de 100 films. Grande figure du cinéma et du théâtre français, habitué des personnages comiques hauts en couleur (Les Galettes de Pont-Aven, Comme la lune, La Valise, Le Diable par la queue…), il s'est aussi fait remarquer dans les rôles dramatiques (Les mois d'avril sont meurtriers, Tous les matins du monde, La Controverse de Valladolid, Les Âmes grises…) ou encore dans des classiques en demi-teinte comme « Quelques jours avec moi » de Claude Sautet.
Portrait de Francis Blanche
 

Drapeau France 1921 - 1974
Francais, 52 ans

Humoriste et acteur français, très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960 : il est connu pour ses rôles dans les films « Belle de jour » (1967, comédie dramatique, avec Catherine Deneuve), « La Grande Lessive (!) » (1968, comédie, avec Bourvil) ou « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre). Il est sur scène et sur les ondes, le partenaire de Pierre Dac avec qui il créa les célèbres sketchs du « Sar Rabindranath Duval » et du « Parti d'en rire » ainsi que la série radiophonique intitulée « Signé Furax ». Il fut également l'auteur de farces téléphoniques hilarantes qui furent diffusées régulièrement à la radio dans les années 1960.

Autres points communs avec Jean Desailly