Jean-François Bazin

 
Jean-François Bazin
1942 - 2020
 

Politicien et écrivain français, il laisse l’empreinte du plus ardent défenseur de la richesse patrimoniale et culturelle bourguignonne.

Nationalité française Francais, né le 26 juillet 1942 et mort le 17 avril 2020

77 ans Mort à l'âge de 77 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean-François Bazin ?


Contribuez !

Biographie

Jean-François Bazin, né le 26 juillet 1942 à Dijon et mort le 17 avril 2020 dans la même ville, est un journaliste, homme politique et écrivain français. Il laisse l’empreinte du plus ardent défenseur de la richesse patrimoniale et culturelle bourguignonne.

Jean-François Bazin a pour ancêtres le poète Alphonse de Lamartine (arrière-arrière-grand-oncle maternel) et Henry Bazin, hydraulicien, membre de l'Académie des sciences (arrière-grand-père paternel).

Il fait ses études secondaires et supérieures à Dijon (doctorat en droit), puis à Paris (Institut d'études politiques de Paris).

Jean-François Bazin épouse en 1965 Irène de Vernisy avec qui il a trois enfants.

Journaliste à Dijon depuis 1966 au journal Les Dépêches, il est nommé rédacteur en chef de La Lettre de Bourgogne, un hebdomadaire, de 1975 à 2003. Il collabore parallèlement à de nombreuses publications nationales, dont Les Échos, Le Moniteur, Le Nouvel Économiste et Le Spectacle du Monde, outre des participations à des émissions radiophoniques et à FR 3.

Il est assistant, puis chargé de cours à l'université de Bourgogne de 1968 à 1989. Il est également professeur associé au séminaire des professeurs de français aux États-Unis à Stanford de 1995 à 1999.

Fondateur du Musée des arts et traditions des Hautes-Côtes à Reulle-Vergy, il en est le conservateur de 1974 à 1992.

On doit notamment à son action à Dijon l'Institut universitaire de la Vigne et Vin ; le Centre européen des Sciences du Goût ; le Parc technologique ; les quartiers de la Toison d'Or, Clemenceau, du Petit-Citeaux, des Hauts de Montchapet, de l'Espace Mansart, du Port du Canal ; les parcs des Grésilles, des Argentières, de la Combe Saint-Joseph.

Il contribue à la naissance des TGV Paris-Sud-Est et Rhin Rhône en publiant les ouvrages Les Défis du TGV (1981) et Le TGV Atlantique (1988).

Dans les années 2010, il présente des émissions de radio, dont L’Almanach bourguignon et Si la Bourgogne vous était Comté, sur RCF Parabole, renommée ultérieurement RCF en Bourgogne (radio locale diffusant d’abord uniquement dans la Côte-d’Or, puis maintenant dans la Côte-d’Or et en Saône-et-Loire).

Docteur en droit de l'université de Bourgogne et diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, 1965), Jean-François Bazin a été membre et premier vice-président du Conseil régional de Bourgogne de 1978 à 2004, président du Conseil régional de Bourgogne de 1993 à 1998 ; membre du Conseil municipal de Dijon de 1971 à 2008, premier adjoint au maire de Dijon de 1995 à 2001 ; membre du Conseil des Régions de l'Union européenne de 1994 à 2002 ; membre du Comité des Régions de l'Union européenne de 1994 à 2002 ; vice-président de l'Assemblée des Régions viticoles européennes de 1993 à 1998 ; président des États-Généraux de la Gastronomie française de 1993 à 1996. Sa sensibilité politique l'associe aux gaullistes (UNR, puis RPR).

Jean-François Bazin est mort le vendredi 17 avril 2020, à l'âge de 77 ans, à Dijon (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean-François Bazin en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean-François Bazin.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean-François Bazin ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean-François Bazin pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean-François Bazin, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jean-François Bazin.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean-François Bazin
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean-François
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bazin
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 77 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean-François Bazin ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean-François Bazin, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean-François Bazin ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean-François Bazin et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier francais

Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de Denis Tillinac
 

Drapeau France 1947 - 2020
Francais, 73 ans

Romancier français, connu pour ses romans connus : « Le Bonheur à Souillac » (1982), « Spleen en Corrèze : Journal d’un localier » (1984) ou « L'Irlandaise du Dakar » (1986). Très attaché à la Corrèze, il avait suivi les campagnes électorales du Président français Jacques Chirac, dont il fut le conseiller à la francophonie.
Portrait de Guy De Maupassant
 

Drapeau France 1850 - 1893
Francais, 42 ans

Écrivain français a marqué la littérature française par ses romans dont « Une vie » (1883), « Bel-Ami » (1885), « Pierre et Jean » (1887), et surtout par ses nouvelles comme « Boule de suif » (1880), les « Contes de la bécasse » (1883) ou « Le Horla » (1887). Ses œuvres retiennent l’attention par leur force réaliste, la présence importante du fantastique et par le pessimisme qui s’en dégage le plus souvent, mais aussi par la maîtrise stylistique. Reconnu de son vivant, la carrière littéraire de Maupassant se limite seulement à une décennie (de 1880 à 1890) avant qu'il ne sombre peu à peu dans la folie et ne meure à 42 ans.
Portrait de Romain Gary
 

Drapeau France 1914 - 1980
Francais, 66 ans

Écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un tiers. Il est ainsi le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes avec « La Promesse de l'aube » (1960) et « Les Racines du ciel » (1956).
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Marcel Pagnol
 

Drapeau France 1895 - 1974
Francais, 79 ans

Écrivain, dramaturge et cinéaste français devenu célèbre avec sa pièce de théâtre Marius (1929), puis ses nombreux films avec les grands acteurs de l'époque (en particulier Raimu, Fernandel et Pierre Fresnay) : Angèle (1934), Regain (1937), La Femme du boulanger (1938)... Élu à l'Académie française en 1946. Auteur de "La Gloire de mon père" et "Le Château de ma mère", "Jean de Florette" et "Manon des Sources".

Autres points communs avec Jean-François Bazin