Jerry Lee Lewis

 
Jerry Lee Lewis
1935 - 2022
 

Chanteur-pianiste américain de rock, légende et pionnier du rock ’n’ roll, connu pour le titre « Great Balls of Fire » (1957), surnommé « The Killer », il impose un style rapide et énergique, tant au piano qu’au chant, livrant des prestations scéniques électriques et n’hésitant pas à frapper le clavier avec ses poings ou ses talons, ou même à jouer debout. D'autres de ses titres sont devenus des classiques, comme « Whole Lotta Shakin’ Goin’ On », « High School Confidential », « Breathless », « It’ll Be Me » ou sa version de « What’d I Say ». Il a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame dès la création de cette structure en 1986 ; il a aussi été récompensé d'un Grammy du couronnement d'une carrière en 2005.

87 ans Mort à l'âge de 87 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jerry Lee Lewis ?


Contribuez !

Biographie

Jerry Lee Lewis, né le 29 septembre 1935 à Ferriday (Louisiane) et mort le 28 octobre 2022 dans le comté de DeSoto (Mississippi), est un chanteur-pianiste américain de rock 'n' roll, rockabilly, gospel, honky tonk, blues et de country. Légende et pionnier du rock ’n’ roll, connu pour le titre « Great Balls of Fire » (1957), Jerry Lee Lewis est surnommé « The Killer » (« le tueur ») ; il impose un style rapide et énergique, tant au piano qu’au chant, livrant des prestations scéniques électriques et n’hésitant pas à frapper le clavier avec ses poings ou ses talons, ou même à jouer debout. Volontairement provocateur et outrancier, il va jusqu’à mettre le feu à son piano à la fin d’un concert, ce qui forge sa réputation de « bad boy » (« mauvais garçon ») du rock ’n’ roll. Plusieurs de ses titres sont devenus des classiques, comme Great Balls of Fire, Whole Lotta Shakin’ Goin’ On, High School Confidential, Breathless, It’ll Be Me ou sa version de What’d I Say. Sa vie, parsemée d’excès en tous genres et sa carrière décisive dans l’histoire du rock ont fait l’objet d'une adaptation au cinéma avec le film Great Balls of Fire! (1989) de Jim McBride, son rôle étant interprété par l'acteur Dennis Quaid. Personnalité majeure de l’histoire du rock, Jerry Lee Lewis a été intronisé au Rock and Roll Hall of Fame dès la création de cette structure en 1986 ; il a aussi été récompensé d'un Grammy du couronnement d'une carrière en 2005 pour l’ensemble de son œuvre. Il a continué jusqu'à un âge avancé ses tournées à travers le monde. En 1995, le chanteur Bruce Springsteen a déclaré à son sujet : « This Man doesn't play Rock'n'Roll. He is Rock'n'Roll! »

Né dans une famille pauvre, Jerry Lee Lewis développe sa propre approche, féroce, du piano dès l'âge de 10 ans, synthétisant les sons du Boogie Woogie qu'il écoute à la radio avec le Rhythm'n'Blues du Sud qui émane du Haney's Big House, un « Juke Joint » (boîte de nuit où se joue le Delta Blues dans le delta du Mississippi) possédé par son oncle.

Jerry Lee est plus tard inscrit par sa mère au Southwestern Bible College à Waxahachie au Texas mais n'y reste pas très longtemps. L'appel des sirènes de la musique l'amène sur une trajectoire qui va changer le monde de la musique. En rassemblant des éléments de rhythm n'blues, de boogie woogie, de gospel et de country dans un son qui n'appartenient qu'à lui, Jerry Lee Lewis devient membre à part entière de la scène rock n'roll émergente qui est en train de supplanter les grands orchestres de musique populaire.

Après avoir quitté l'école, Il fait des petits boulots et se marie deux fois.

En 1956, il commence à enregistrer chez Sun,n 11 à Memphis. Il y rencontre des artistes comme Carl Perkins, Johnny Cash ou encore Elvis Presley.

Il stupéfie par sa culture musicale, et son énergie. Il danse debout, devant, et sur son piano. Avec les sorties de Whole Lotta Shakin' Goin' On et de Great Balls of Fire en 1957, le flamboyant jeune rockeur s'impose dans les « charts » pop, rhythm n'blues et country et débarque sur les écrans pour des rôles performances dans les films High School Confidential et Jamboree. Quand Elvis Presley a vu Jerry Lee Lewis jouer, il a déclaré que s'il pouvait jouer du piano comme ça, il arrêterait de chanter. Sa carrière météorique est stoppée en pleine trajectoire par son troisième mariage en 1958. Il épouse Myra Gale Brown qui, non seulement est la fille de son cousin, mais n'est âgée que de 13 ans. Accessoirement, le « Killer » n'a pas réglé ses précédents divorces. Il est poursuivi pendant de nombreuses années par ce mariage. Ses cachets s'effondrent, ses disques sont interdits. Le public vient à ses spectacles pour le huer. Il reste marié 13 ans à Myra. Ils auront ensemble 2 enfants soit Steve Allen Lewis (1959-1962) et Phoebe Allen Lewis (1963).

Le 13 septembre 1969, il fait une prestation remarquable lors d'un concert au Toronto Rock and Roll Revival Festival aux côtés de Chuck Berry, Little Richard, Bo Diddley, John Lennon et Yoko Ono.

Il revient en grâce aux alentours des années 1970 et enregistre tout au long de sa carrière une quantité importante de disques.

Personnalité écorchée vive, buveur, consommateur de drogues, marqué par de nombreux drames familiaux et démêlés avec la justice, Jerry Lee Lewis cultive le goût de la provocation et du paradoxe. Il affirme, entre autres, que le Rock'n Roll n'aura été pour lui qu'un moyen de gagner de quoi enregistrer des disques de country, sa véritable passion.

Depuis le début, la confiance irrépressible voire arrogante et l'insatiable énergie de Jerry Lee Lewis lui ont valu un nombre incalculable de fans mais aussi d'ennemis. Sa carrière a été jalonnée d'exploits et de scandales : Il fut le premier « Bad Boy », une des légendes du Rock n'Roll et a préparé le terrain pour tous les suivants.

À 75 ans, il avait vendu plus de 25 millions de disques, Jerry Lee Lewis, le « Bad Boy of Rock'n'Roll » (mauvais garçon du rock 'n'roll), avait toujours la même capacité à attirer et déchaîner les foules.

Jerry Lee Lewis est mort le vendredi 28 octobre 2022, à l'âge de 82 ans, dans le comté de DeSoto (USA, dans le Mississippi).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jerry Lee Lewis en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jerry Lee Lewis.

Vous savez où se trouve la tombe de Jerry Lee Lewis ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jerry Lee Lewis pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jerry Lee Lewis, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jerry Lee Lewis.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Américaine Drapeau américain
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jerry Lee Lewis
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jerry
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Lee Lewis
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : The Killer
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 87 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jerry Lee Lewis ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jerry Lee Lewis, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jerry Lee Lewis ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jerry Lee Lewis et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres pianiste (hommes) américain

Portrait de Liberace
 

Drapeau États-unis d'amérique 1919 - 1987
Américain, 67 ans

Pianiste américain de music-hall connu pour sa virtuosité démonstrative, très célèbre dans les années 1950, 1960 1970, artiste du show-business le mieux rémunéré au monde à l'époque.
Portrait de Nicholas Angelich
 

Drapeau États-unis d'amérique 1970 - 2022
Américain, 51 ans

Pianiste américain, virtuose, il était un grand interprète des œuvres pour piano de Beethoven, Brahms et Liszt, mais aussi des compositeurs du XXe siècle, parmi lesquels Messiaen, Stockhausen, Boulez ou Bruno Mantovani.
Portrait de Peter Serkin
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1947 - 2020
Américain, 72 ans

Pianiste américain, défenseur de la musique contemporaine, il était resté attaché aux maîtres classiques.
Portrait de Dave Brubeck
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1920 - 2012
Américain, 91 ans

Pianiste et compositeur américain de jazz, a composé de nombreux classiques de jazz comme « In Your Own Sweet Way » et « The Duke ». Il est notamment célèbre pour son album « Time Out » (1959), et sa suite « Time Further Out » (1961), qui bousculent la rythmique traditionnelle du jazz et qui incluent des morceaux durablement appréciés tels « Blue Rondo a la Turk » (1959), « Take Five » (1959) et « Three to Get Ready » (1959).
Portrait de Scott Joplin
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1868 - 1917
Américain, 48 ans

Pianiste et compositeur afro-américain, connu pour ses compositions de musique ragtime. Sa musicalité, son talent et son importance dans l’histoire du ragtime et de la musique américaine sont exceptionnels. Il est le plus connu des compositeurs ayant écrit des ragtimes. Ses morceaux les plus célèbres sont « Maple Leaf Rag » (1899) et « The Entertainer » (1902).
Portrait de Randy Weston
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1926 - 2018
Américain, 92 ans

Pianiste américain de jazz ayant passé une vie à rapprocher les musiques américaines et africaines, il est connu pour l'un des standards de jazz comme « Hi Fly » (1974). Il a joué avec Duke Ellington, Thelonious Monk. Randy Weston ou le saxophoniste de légende Coleman Hawkins.

Autres chanteur de rock américain

Portrait de Liberace
 

Drapeau États-unis d'amérique 1919 - 1987
Américain, 67 ans

Pianiste américain de music-hall connu pour sa virtuosité démonstrative, très célèbre dans les années 1950, 1960 1970, artiste du show-business le mieux rémunéré au monde à l'époque.
Portrait de Nicholas Angelich
 

Drapeau États-unis d'amérique 1970 - 2022
Américain, 51 ans

Pianiste américain, virtuose, il était un grand interprète des œuvres pour piano de Beethoven, Brahms et Liszt, mais aussi des compositeurs du XXe siècle, parmi lesquels Messiaen, Stockhausen, Boulez ou Bruno Mantovani.
Portrait de Peter Serkin
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1947 - 2020
Américain, 72 ans

Pianiste américain, défenseur de la musique contemporaine, il était resté attaché aux maîtres classiques.
Portrait de Dave Brubeck
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1920 - 2012
Américain, 91 ans

Pianiste et compositeur américain de jazz, a composé de nombreux classiques de jazz comme « In Your Own Sweet Way » et « The Duke ». Il est notamment célèbre pour son album « Time Out » (1959), et sa suite « Time Further Out » (1961), qui bousculent la rythmique traditionnelle du jazz et qui incluent des morceaux durablement appréciés tels « Blue Rondo a la Turk » (1959), « Take Five » (1959) et « Three to Get Ready » (1959).
Portrait de Scott Joplin
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1868 - 1917
Américain, 48 ans

Pianiste et compositeur afro-américain, connu pour ses compositions de musique ragtime. Sa musicalité, son talent et son importance dans l’histoire du ragtime et de la musique américaine sont exceptionnels. Il est le plus connu des compositeurs ayant écrit des ragtimes. Ses morceaux les plus célèbres sont « Maple Leaf Rag » (1899) et « The Entertainer » (1902).
Portrait de Randy Weston
 
Notez-le !

Drapeau États-unis d'amérique 1926 - 2018
Américain, 92 ans

Pianiste américain de jazz ayant passé une vie à rapprocher les musiques américaines et africaines, il est connu pour l'un des standards de jazz comme « Hi Fly » (1974). Il a joué avec Duke Ellington, Thelonious Monk. Randy Weston ou le saxophoniste de légende Coleman Hawkins.

Autres points communs avec Jerry Lee Lewis