Klaus Kinski

 
Klaus Kinski
1926 - 1991
 

Comédien allemand connu pour son association avec le réalisateur Werner Herzog avec qui il tournera dans 5 films : Aguirre, la colère de Dieu (1972), Nosferatu, fantôme de la nuit (1979), Woyzeck (1979), Fitzcarraldo (1982) et Cobra Verde (1987). Il est également connu pour ses coups de tête et ses colères ravageuses et les relations difficiles qu'elles entraînent avec les réalisateurs.

Nationalité allemande Allemand, né le 18 octobre 1926 et mort le 23 novembre 1991

65 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 65 ans.

Il n'existe aucune sépulture (incinéré).




Il n'existe aucune tombe

de Klaus Kinski.


En savoir plus ►

Anniversaire !

Cela fera 28 ans que Klaus Kinski est mort le samedi 23 novembre 2019. Plus que 30 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Klaus Kinski (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Klaus Kinski (né Nikolaus Karl Günther Nakszyński le 18 octobre 1926 à Zoppot, Territoire de Dantzig aujourd'hui Sopot en Pologne - mort le 23 novembre 1991 à Los Angeles, États-Unis) est un acteur allemand. Il est souvent associé au réalisateur Werner Herzog, et participa comme lui au mouvement du Nouveau cinéma allemand dans les années 1960-70.

Klaus Kinski est le cadet de quatre enfants issus de l'union de Bruno Nakszyński, pharmacien allemand d'ascendance polonaise, et de Susanne Lutze, infirmière allemande dont le père était pasteur. Il est élevé dans la misère et doit très tôt vivre du produit de ses vols. En 1944, il est mobilisé dans l'armée allemande en pleine déroute. Blessé au cours des derniers combats, il est fait prisonnier. Devant ses compagnons de captivité, il monte pour la première fois sur les planches sans que ce soit pour autant une véritable vocation.

C'est vers le théâtre qu'il se dirige au lendemain de sa libération, survenue en 1946. Après quelques petits rôles sans importance, il se révèle, sous le nom de Klaus Kinski, dans deux pièces de Jean Cocteau : La Machine à écrire, puis La Voix humaine (1947), un long monologue dans lequel il incarne le rôle d'une femme désespérée, et dont la représentation fait scandale.

Il débute au cinéma en 1948, quitte l'Allemagne pour vagabonder en France, refait du théâtre en 1951, puis du cinéma à partir de 1955. Polyglotte, il tourne dans plusieurs pays, et apparaît dans de nombreux rôles secondaires, comme dans Docteur Jivago de David Lean. Il tient progressivement des rôles principaux, notamment de méchants, dans les années 1960, et devient une vedette du cinéma de série B, principalement en Italie. Les films de Werner Herzog lui permettent ensuite de parvenir à une plus grande reconnaissance, dans le domaine du cinéma d'art et d'essai.

Le Grand Silence, western italien de Sergio Corbucci sorti en 1968, est le premier film qui attire sur lui l'attention en France. Suivront entre autres Justine de Sade (1968), L'important c'est d'aimer (1974), Mort d'un pourri (1979), hantant littéralement ses films de sa présence. Il invente, par exemple, une façon particulière d'entrer dans le champ de la caméra en tournant de manière à être de profil puis de face sans sembler bouger et sans que la caméra ne fasse aucun mouvement : c'est la vis Kinski.

Klaus Kinski a laissé un nombre impressionnant de films à son actif : des policiers aux « westerns spaghetti » en passant par des dizaines de série B et les films de Werner Herzog : Aguirre, la colère de Dieu (1972) où son jeu hallucinant incite le metteur en scène à parler de génie, suivis de Woyzeck, puis Nosferatu, fantôme de la nuit, et Fitzcarraldo, dans lesquels il révèle un talent tout aussi fantastique. Si ces cinq films, fruits de sa collaboration avec Herzog, lui apportent la consécration dans le monde du cinéma, Kinski a avoué cyniquement avoir choisi d'autres films de sa carrière uniquement en fonction du cachet et de la durée du tournage et même refusé des offres de Spielberg ou d'Akira Kurosawa sous le motif que ces derniers ne lui proposaient pas assez d'argent.

Acteur charismatique, il est réputé pour ses coups de tête et ses colères ravageuses. Les relations difficiles qu'elles entraînent avec les réalisateurs font l'objet du film documentaire de Werner Herzog, dont il était l'acteur fétiche : Ennemis intimes (Mein Liebster Feind, littéralement Mon plus cher ennemi, 1999, parfois traduit par Mon Ennemi intime).

En 1975, Kinski publie son autobiographie, laquelle est traduite en français en 1976 sous le titre Crever pour vivre. Dans son livre, il dit tout : son enfance misérable, ses aventures crapuleuses, ses passions, ses haines, ses folies, son goût de la démesure. Sa famille est outrée par le contenu du livre et renie l'acteur de sorte que seul son dernier enfant, Nikolai, assiste aux funérailles de l'acteur en 1991.

Ses trois enfants ont eux aussi choisi la profession d'acteurs :

Pola Kinski (* 1954)

Nastassja Kinski (* 1961) connue pour le film Tess de Roman Polanski (1979)

Nikolai Kinski (* 1976) qui a joué au côté de son père dans (ce qui sera) son dernier film, Kinski Paganini, en 1989, dans Klimt (film) de Raoul Ruiz et avec Charlize Theron dans Aeon Flux (film) (2005)

Kinski meurt d'une crise cardiaque à Lagunitas en Californie à l'âge de 65 ans. Ses cendres sont dispersées dans l'océan Pacifique.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Il n'existe pas de sépulture de Klaus Kinski.

Les cendres de Klaus Kinski ont été dispersées dans l'océan Pacifique.

Citations

Nous n'avons pas de citations de Klaus Kinski pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Klaus Kinski, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Klaus Kinski.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Allemande Drapeau allemand
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma

Noms

  • Nom usuel : Klaus Kinski
  • Nom complet : --
  • Prénom : Klaus
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Kinski
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 65 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : Aucun
  • Type de funérailles : Crémation

Que recherchez-vous sur Klaus Kinski ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Klaus Kinski, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Klaus Kinski est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Klaus Kinski au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Acteur qui avait du génie. Aguirre... Même dans de sombres nanards on ne voyait que lui.
Acteur qui avait du génie. Aguirre... Même dans de sombres nanards on ne voyait que lui.
Commentez - il y a 8 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Klaus Kinski ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias https://www.youtube.com/watch?v=N7nSd5fkR1M

Klaus Kinski "Fuck You--I Need Love"
Répondre - il y a 11 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Klaus Kinski et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur allemand

Portrait de Curt Lowens
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1925 - 2017
Allemand, 91 ans

Acteur allemand connu pour avoir été un survivant de la Shoah et être apparu dans plus de 100 films dont « Tobrouk, Commando Pour l'Enfer » (1967), « Le Rideau déchiré » (1966, d'Alfred Hitchcock) et « To Be or Not to Be » (1983).
Portrait de Siegfried Rauch
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1932 - 2018
Allemand, 85 ans

Acteur allemand connu pour avoir joué dans la série « Der Bergdoktor » (2008).
Portrait de Curd Jurgens
 

Drapeau Allemagne 1915 - 1982
Allemand, 66 ans

Acteur, Artiste (Art, Cinéma).
Portrait de Harry Meyen
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1924 - 1979
Allemand, 54 ans

Acteur, Artiste, Conjoint de célébrité (Art, Cinéma).
Portrait de Sabine Sinjen
 

Drapeau Allemagne 1942 - 1995
Allemand, 52 ans

Acteur, Artiste (Art, Cinéma).
Portrait de Horst Tappert
 

Drapeau Allemagne 1923 - 2008
Allemand, 85 ans

Acteur, Artiste (Art, Cinéma, Télévision).

Autres points communs avec Klaus Kinski