Bernard Rancillac

 
Bernard Rancillac
1931 - 2021
 

Peintre français, peintre politique, ses toiles faites de superpositions et de juxtapositions qui s’inscrivent dans une forme de pop art français, satirique et virulent, connue sous le nom de figuration narrative.

Nationalité française Francais, né le 29 août 1931 et mort le 29 novembre 2021

90 ans Mort à l'âge de 90 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Bernard Rancillac ?


Contribuez !

Biographie

Bernard Rancillac, né le 29 août 1931 à Paris et mort le 29 novembre 2021 à Malakoff, est un artiste plasticien, artiste-peintre et sculpteur français. Il exerce en région parisienne. Peintre politique, ses toiles faites de superpositions et de juxtapositions s’inscrivent dans une forme de pop art français, satirique et virulent, connue sous le nom de figuration narrative.

Bernard Rancillac est né rue Hallé, à Paris, aîné de cinq frères dont l'un, Paul, deviendra le sculpteur Jean-Jules Chasse-Pot.

Après une petite enfance en Algérie jusqu'en 1937, il passe la guerre chez son père à Yssingeaux, dans la Haute-Loire, et étudie au collège religieux. Après la guerre, il retourne à Bourg-la-Reine et achève ses études au lycée Lakanal. En 1949, sous la pression familiale, il se prépare sans conviction au professorat de dessin à l'atelier de Met de Penninghen où il rencontre Bernard Aubertin.

En 1953, il effectue son service militaire dans les tirailleurs marocains à Meknès. Une librairie locale, La Comédie humaine, expose ses premiers dessins. De retour en France, il installe son premier atelier à Bourg-la-Reine en 1955, tout en exerçant le métier d'instituteur. En 1958, un contrat avec le docteur Audouin, collectionneur, lui permet de quitter l'enseignement.

De 1959 à 1962, Rancillac étudie la gravure à l'Atelier 17 de S.W. Hayter. Entre-temps, en 1961, il obtient le prix de peinture à la biennale de Paris.

Il épouse Marie-Claude Teuma et s'installe rue des Carmes.

En 1963, autour de la galerie Fels, se forme le premier noyau de la nouvelle figuration. L'année suivante, avec Gassiot-Talabot, Hervé Télémaque et Foldes, il est coorganisateur de l'exposition « Mythologies quotidiennes ». Cette année-là voit la naissance de sa fille Nathalie pour l'anniversaire de laquelle il exécutera chaque année une petite toile.

En 1966, il crée son unique meuble, le fauteuil-éléphant, présenté dans le cadre de l'exposition « Les Assises du siège contemporain » au musée des arts décoratifs de Paris en mai 1968.

En 1967, Rancillac fait un séjour à La Havane avec le Salon de mai. En mai 1968, il réalise des affiches sérigraphiques à l'Atelier populaire des beaux-arts. Ainsi, il contribue aux Affiches murales et slogans de Mai 68.

Les premières rétrospectives de son œuvre se tiennent, en 1969, à Vitry-sur-Seine puis aux musées de Saint-Étienne et de Brest.

Il emménage, en 1970, dans un atelier dans le quartier de la Bastille puis, l'année suivante, s'installe à l'écluse de Boran-sur-Oise où il travaillera pendant une dizaine d'années. Il est chargé de cours à l'université Paris I.

En 1982, Rancillac entreprend les « images éclatées » dans son nouvel atelier d'Arcueil. Entre 1982 et 1987, il crée des décors de théâtre pour des mises en scène de Michel Puig au théâtre des Ulis, où il tient différents rôles à plusieurs reprises : Téramène dans Phèdre de Racine, Trissotin dans Les Femmes savantes de Molière, Hachile dans Le Barbier de Séville d'après Beaumarchais et Rossini.

En 1988, il effectue un voyage en Chine, où il donne des conférences dans les principales écoles des beaux-arts.

Bernard Rancillac est mort le lundi 29 novembre 2021, à l'âge de 90 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Bernard Rancillac en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Bernard Rancillac.

Vous savez où se trouve la tombe de Bernard Rancillac ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Bernard Rancillac pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Bernard Rancillac, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Bernard Rancillac.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Bernard Rancillac
  • Nom complet : --
  • Prénom : Bernard
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Rancillac
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 90 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Bernard Rancillac ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Bernard Rancillac, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Bernard Rancillac ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Bernard Rancillac et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres peintre (hommes) francais

Portrait de Pierre Soulages
 

Drapeau France 1919 - 2022
Francais, 102 ans

Peintre français, associé depuis la fin des années 1940 à l'art abstrait, connu pour son usage des reflets de la couleur noire, qu'il appelle « noir-lumière » ou « outrenoir ». Il est l'un des principaux représentants de la peinture informelle.
Portrait de Paul Cézanne
 

Drapeau France 1839 - 1906
Francais, 67 ans

Peintre français, membre du mouvement impressionniste, considéré comme le « père de l'art moderne » et le précurseur du post-impressionnisme et du cubisme, continuateur de l'esprit classique français autant qu'innovateur radical par l'utilisation de la géométrie dans les portraits, natures mortes et les nombreux paysages qu'il peint, d'Île-de-France et de Provence, particulièrement de la campagne d'Aix-en-Provence.
Portrait de Jacques Monory
 
Notez-le !

Drapeau France 1924 - 2018
Francais, 94 ans

Peintre français, pilier de la figuration narrative, il laisse derrière lui une oeuvre nourrie de cinéma, de roman noir et marquée par la prédominance du bleu. Il fut révélé avec 2 séries de peintures : les Meurtres (1968) et Velvet Jungle (1969-1971), témoignant de sa passion pour le 7e art et les univers noirs.
Portrait de Max Ernst
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1891 - 1976
Allemand, 84 ans

Peintre et sculpteur allemand dont l'oeuvre se rattache aux mouvements dadaïste et surréaliste. Ses 2 oeuvres les + connues sont « Le Rossignol chinois » (1920, photomontage) et « L'Éléphant de Célèbes » (1921, tableau).
Portrait de Odilon Redon
 

Drapeau France 1840 - 1916
Francais, 76 ans

Peintre symboliste de la fin du XIXe siècle connu pour explorer les aspects de la pensée, l'aspect sombre et ésotérique de l'âme humaine, empreinte des mécanismes du rêve : « Le cyclope » (1914), « Flower Clouds » (1903), « Les Yeux Clos » (1890), etc.
Portrait de Edouard Manet
 

Drapeau France 1832 - 1883
Francais, 51 ans

Peintre français majeur de la fin du XIXe siècle, précurseur de la peinture moderne qu'il affranchit de l'académisme (à tort considéré comme l'un des pères de l'impressionnisme duquel il se différencie par une facture soucieuse du réel qui n'utilise pas, ou peu, les nouvelles techniques de la couleur et le traitement particulier de la lumière). Ses peintures les plus célèbres sont « Le Déjeuner sur l'herbe » (1862) ou « Olympia » (1863).

Autres points communs avec Bernard Rancillac