Étienne Chicot

 
Étienne Chicot
1949 - 2018
 

Acteur français, a joué plus de 80 personnages depuis le début de sa carrière entre cinéma et théâtre. Il est connu pour ses rôles dans les films « Les Portes de la gloire » (2001, avec Benoît Poelvoorde), « Hôtel des Amériques » (1979, avec Patrick Dewaere), « Gomez et Tavarès » (2003, avec Titoff), « Da Vinci Code » (2006, avec Tom Hanks) ou « Case départ » (2011, avec Fabrice Éboué) ; mais aussi pour son rôle de Martin Blanchar dans la série « Louis La Brocante » en 2004, dans « Navarro » en 2003 et de nombreuses autres séries télévisées. Il fut le conjoint de Véronique Samson dans les années 1980.

Nationalité française Francais, né le 5 mai 1949 et mort le 7 août 2018

69 ans Mort à l'âge de 69 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Étienne Chicot ?


Contribuez !

Biographie

Étienne Chicot est un acteur, compositeur et scénariste français né le 5 mai 1949 à Fécamp et mort le 7 août 2018. Entre cinéma et théâtre, Étienne Chicot aura joué plus de 80 personnages depuis le début de sa carrière. Il est connu pour ses rôles dans les films « Les Portes de la gloire » (2001, tragi-comédie, avec Benoît Poelvoorde), « Hôtel des Amériques » (1979, drame / roman, avec Patrick Dewaere), « Gomez et Tavarès » (2003, comédie policière, avec Titoff), « Da Vinci Code » (2006, thriller, avec Tom Hanks) ou « Case départ » (2011, comédie, avec Fabrice Éboué). S’il s’est davantage illustré dans des seconds rôles, le comédien était également connu du grand public pour son rôle de Martin Blanchar dans la série « Louis La Brocante » en 2004, dans « Navarro » dans 1 épisode en 2003 et de nombreuses autres séries télévisées. Il fut le conjoint de Véronique Samson dans les années 1980.

Étienne Chicot s'installe à Paris, après avoir passé son enfance en Afrique.

De 1970 à 1971 il suit des cours de théâtre au cours Simon. Et en 1971, il monte déjà sur la scène du TNP.

Au cinéma, c'est son personnage dans On n'est pas sérieux quand on a 17 ans qui lui permet d'accélérer sa carrière. On le retrouve ainsi dans Monsieur Klein, Le Plein de super, dont il compose la musique et coécrit le scénario.

En 1974, il interprète le rôle de Dédé dans Gomina, l'opéra-rock de François Wertheimer - en partie composé par Jacques Mercier et William Sheller (Anniversaire Boogie) - avec Clarisse Weber, Gérard Chambre, Jacques Villeret et Yvonne Mestre.

Ce coup d'essai particulièrement réussi lui sert de tremplin pour jouer en 1979 dans l'opéra-rock Starmania, de Michel Berger et Luc Plamondon. C'est le succès, avec son interprétation du milliardaire Zéro Janvier, qui se lance dans la politique en devenant candidat à la « présidence de l'Occident », et notamment le titre Le Blues du businessman, personnage créé par Claude Dubois en 1978.

Spécialiste des emplois ambigus, des personnages paumés, lunatiques, sujets à d'éventuelles crises d'hystérie, Étienne Chicot passe allègrement des multiples silhouettes de second plan aux plus rares, mais avec d'inoubliables rôles de premier plan.

On le retrouve en 1979 dans La Guerre des polices, en 1981 en guitariste velléitaire de Hôtel des Amériques, en animateur radio dans Fréquence meurtre.

Après 36 Fillette de Catherine Breillat en 1988, il obtient enfin, en 1991, un rôle à sa mesure, un médecin pris dans la tourmente du début de la guerre d'Algérie dans Le Vent de la Toussaint, et celui d'un coopérant dans Après la pluie.

En 1989, Étienne Chicot est récompensé par un Molière pour Une absence de Loleh Bellon.

Après avoir abordé la télévision à la fin des années 1970, avec la célèbre série Médecins de nuit, les années 1990, sont les années consacrées au petit écran.

Dès le début des années 2000, c'est le retour fracassant vers le cinéma, avec notamment Les Portes de la gloire, Gomez et Tavarès, Palais royal ! et la superproduction Da Vinci Code.

Étienne Chicot est mort le 7 août 2018 à l'âge de 69 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Étienne Chicot en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Étienne Chicot.

Vous savez où se trouve la tombe d'Étienne Chicot ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Étienne Chicot pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Étienne Chicot, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Étienne Chicot
  • Nom complet : --
  • Prénom : Étienne
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Chicot
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 5 mai 1949
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 69 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Étienne Chicot ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Étienne Chicot, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
1
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,50

Au Paradis !

Étienne Chicot est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Étienne Chicot au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un grand acteur dont le talent ne fut pas assez "exploré" par les réalisateurs et autres metteurs en scène !
Un grand acteur dont le talent ne fut pas assez "exploré" par les realisateurs et autres metteurs en scène !
Commentez - il y a 3 ans
 Il jouait très bien ses rôles... Je fais une minute de silence en son hommage...
Il jouait très bien ses rôles...
Je fais une minute de silence en son hommage...
Commentez - il y a 3 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Étienne Chicot ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias https://www.youtube.com/watch?v=uSEE0C3nCY4

Etienne Chicot est dans Coucou c'est nous - Emission complète
Répondre - il y a 3 ans
Donias https://www.youtube.com/watch?v=8pR-p8oM2kg

Etienne Chicot evoque l'amitie entre France Gall Daniel Balavoine et MIchel Berger
Répondre - il y a 3 ans
Anonyme 74086 Etienne était un copain d'enfance en Côte d'Ivoire, nous avions17 ans, nous avons bien rigolé, c'était un garçon plein d'entrain et de talent.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Étienne Chicot et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Jean-Louis Trintignant
 

Drapeau France 1930 - 2022
Francais, 91 ans

Acteur français, connu pour ses rôles dans les films « Et Dieu… créa la femme » (1956, drame, avec Brigitte Bardot), « Un homme et une femme » (1966, romance, de Claude Lelouch), « Le Conformiste » (1970, drame politique), « Z » (1969, policier, avec Yves Montand), « Ma nuit chez Maud » (1969, comédie dramatique, d'Éric Rohmer) ou « Amour » (2012, drame, de Michael Haneke), il a collaboré avec de nombreux réalisateurs internationaux dont Costa-Gavras, Claude Lelouch, Éric Rohmer, Michael Haneke, Claude Chabrol, Bernardo Bertolucci, Dino Risi, Ettore Scola, François Truffaut, Bertrand Blier, Sergio Corbucci, Robert Hossein, Alain Robbe-Grillet, Enki Bilal, Jacques Audiard, Krzystof Kieslowski ou René Clément. Il reçoit un Ours d'argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour « L'Homme qui ment » en 1968 et un prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1969 pour « Z ». Il reçoit en 2013 le César du meilleur acteur pour « Amour ». Neveu des pilotes automobiles Louis et Maurice Trintignant, il est — avec la réalisatrice Nadine Trintignant qui fut son épouse de 1960 à 1976 — le père de l'actrice Marie Trintignant et de l'assistant-réalisateur Vincent Trintignant.
Portrait de Henri Garcin
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2022
Francais, 94 ans

Acteur français, connu pour son rôle de Pierre Bretteville, voisin de la famille Boissier, dans la sitcom « Maguy » (1985-1993).
Portrait de Erik Colin
 

Drapeau France 1947 - 2013
Francais, 66 ans

Acteur français connu pour avoir joué dans « Et la tendresse ? Bordel ! » (1979) et les deux premier films de la trilogie « La Septième Compagnie » (1973 et 1975). Il est connu pour être la voix française de Patrick l'étoile de mer dans la série d'animation « Bob l'éponge ».
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Gaspard Ulliel
 

Drapeau France 1984 - 2022
Francais, 37 ans

Acteur français, César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Un long dimanche de fiançailles » (2004, drame / guerre, avec Audrey Tautou). En 2017, il reçoit le César du meilleur acteur pour son interprétation dans « Juste la fin du monde » (2016, drame, avec Nathalie Baye et Vincent Cassel).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.

Autres points communs avec Étienne Chicot