Felice Gimondi

 
Felice Gimondi
1942 - 2019
 

Coureur cycliste italien, 2ème coureur de l'Histoire (après Jacques Anquetil) à remporter les 3 Grands Tours (France, Italie, Espagne) en 1968. Il a remporté 2 fois le Grand Prix des Nations (1967, 1968) en 3 participations (il fut également 2ème en 1966 derrière Jacques Anquetil).

Nationalité italienne Italien, né le 29 septembre 1942 et mort le 16 août 2019

76 ans Mort victime d'un infarctus du myocarde (maladie) à l'âge de 76 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Felice Gimondi ?


Contribuez !

Anniversaire !

Felice Gimondi aurait fêté ses 77 ans le dimanche 29 septembre 2019. Plus que 10 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Felice Gimondi (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Felice Gimondi est un coureur cycliste professionnel italien né le 29 septembre 1942 à Sedrina près de Bergame en Lombardie et mort le 16 août 2019 à Giardini-Naxos en Sicile. Professionnel de 1965 à 1979, il a notamment remporté le Tour de France 1965 dès sa première saison chez les professionnels mais également le Tour d'Italie en 1967, 1969 et 1976 et le Tour d'Espagne en 1968. Il est le deuxième coureur de l'Histoire (après Jacques Anquetil) à remporter les 3 Grands Tours (France, Italie, Espagne) en 1968 après sa victoire dans le Tour d'Espagne cette année-là. Il a remporté 2 fois le Grand Prix des Nations (1967, 1968) en 3 participations (il fut également deuxième en 1966 derrière Jacques Anquetil) qui, avant la création du championnat du monde du contre-la-montre en 1994, était considéré comme un championnat du monde officieux de la spécialité.

Felice Gimondi était un grand tacticien, toujours à l'affût du bon moment pour attaquer. Cette qualité lui permit de remporter de nombreux succès, sur des terrains très variés, bien qu'une grande partie de sa carrière se fût déroulée sous l'ère du « cannibale » Eddy Merckx. Cycliste complet, endurant, bon rouleur et excellent en montagne, d'une grande correction sur le vélo et en dehors, Gimondi est sans aucun doute le champion ayant le plus souffert de la domination écrasante du coureur belge, terminant deuxième derrière lui lors du Tour de France 1972, des Tour d'Italie 1970 et 1973, des Championnats du monde sur route 1971, ou encore du Tour des Flandres 1969, de Milan-San Remo 1971. Comme Eddy Merckx, il a terminé 12 fois sur un podium final de grand tour. Seul Jacques Anquetil a fait mieux.

Gimondi passe professionnel en 1965 sous les couleurs de l'équipe Salvarani jusqu'en 1973. Il a alors opté pour l'équipe Bianchi.

Dès sa première saison chez les professionnels, il remporte à la surprise générale le Tour de France 1965 en devançant de justesse le grand favori Raymond Poulidor. L'année suivante, il triomphe dans les classiques nordistes Paris-Roubaix et Paris-Bruxelles, avant de dominer Jacques Anquetil sur le Tour d'Italie 1967. Pour ce qui est le dernier grand tour d'Anquetil. Les favoris restent proches au classement général avant l'étape de montagne se terminant aux Trois cimes de Lavaredo. Celle-ci est annulée car, sous la pluie, la route est transformée en « bourbier », obligeant les voitures à s'arrêter. Le lendemain, Jacques Anquetil perd 27 secondes sur les favoris, mais prend le maillot rose. Lors de l'avant-dernière étape, il est attaqué à plusieurs reprises. Gimondi finit par porter l'assaut décisif : échappé solitaire, il gagne avec quatre minutes d'avance. Jacques Anquetil s'estime volé, affirmant que Felice Gimondi a pu s'échapper en étant emmené par la voiture du directeur de course adjoint. Il termine troisième de ce Giro, derrière Felice Gimondi et Franco Balmamion. Les propos de Jacques Anquetil seront corroborés en 2012 sur son lit de mort par Giovanni Michelotti, le directeur de course de l'époque.

Malheureusement pour Gimondi, le jeune Eddy Merckx s'annonce et ne laissera que des miettes à ses adversaires. Paradoxalement, il n'a jamais réussi à mettre directement Eddy Merckx en difficulté, contrairement à Bernard Thévenet, Luis Ocaña ou encore Raymond Poulidor, bien qu'il fût en définitive son adversaire le plus régulier et constant, réussissant même à remporter un troisième Tour d'Italie en fin de carrière. Il est le détenteur avec Gino Bartali et Pedro Delgado du plus grand nombre de grands tours terminés dans les 10 premiers (18). Il possède également le record du nombre de podiums sur le Tour d'Italie (9).

Il arrête sa carrière sur route en 1978 au Tour d'Émilie. Il fait sa dernière apparition en tant que professionnel lors d'un Six Jours en 1979. À sa reconversion, il devient propriétaire d'une compagnie d'assurances, gérant d'un restaurant et châtelain près d'Almè.

Felice Gimondi est mort le vendredi 16 août 2019, à l'âge de 76 ans, des suites d'un arrêt cardiaque lors d'une baignade à Giardini-Naxos, en Sicile (Italie).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Felice Gimondi en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Felice Gimondi.

Vous savez où se trouve la tombe de Felice Gimondi ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Felice Gimondi pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Felice Gimondi, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Felice Gimondi.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Italienne Drapeau italien
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Coureur cycliste
  • Autres activités : Sportif
  • Domaines : Cyclisme, Cyclisme sur route, Sport

Noms

  • Nom usuel : Felice Gimondi
  • Nom complet : --
  • Prénom : Gimondi
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Felice
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 76 ans
  • Cause de mort : Infarctus du myocarde (Cardiopathie coronarienne)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Felice Gimondi ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Felice Gimondi, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Felice Gimondi ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Felice Gimondi et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres coureur cycliste italien

Portrait de Michele Scarponi
 

Drapeau Italie 1979 - 2017
Italien, 37 ans

Coureur cycliste italien déclaré vainqueur du Tour d'Italie (« Giro ») en 2011, après la disqualification d'Alberto Contador.
Portrait de Fabio Casartelli
 

Drapeau Italie 1970 - 1995
Italien, 24 ans

Coureur cycliste italien devenu champion olympique sur route (1992).
Portrait de Fausto COPPI
 

Drapeau Italie 1919 - 1960
Italien, 40 ans

Coureur cycliste, Sportif (Cyclisme, Cyclisme sur route, Sport).
Portrait de Marco Pantani
 

Drapeau Italie 1970 - 2004
Italien, 34 ans

Coureur cycliste, Sportif (Cyclisme, Cyclisme sur route, People, Sport).
Portrait de Gino Bartali
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1914 - 2000
Italien, 85 ans

Coureur cycliste, Sportif (Cyclisme, Sport).
Portrait de Fiorenzo Magni
 
Notez-le !

Drapeau Italie 1920 - 2012
Italien, 91 ans

Coureur cycliste, Sportif (Cyclisme, Cyclisme sur route).

Autres points communs avec Felice Gimondi