Frédéric Dard

 
Frédéric Dard
1921 - 2000
 

Romancier français, prolifique, il est célèbre pour ses aventures du commissaire San-Antonio et de son adjoint Bérurier, dont il a écrit 200 aventures entre 1949 et sa mort en 2000. Il remporte le Grand prix de littérature policière en 1957.

Nationalité française Francais, né le 29 juin 1921 et mort le 6 juin 2000

78 ans Mort à l'âge de 78 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Frédéric Dard ?


Contribuez !

Anniversaire !

Frédéric Dard aurait fêté ses 100 ans le mardi 29 juin 2021. Plus que 359 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Frédéric Dard (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Frédéric Dard (né Frédéric Charles Antoine Dard le 29 juin 1921 à Bourgoin-Jallieu (Isère), France - mort le 6 juin 2000 à Bonnefontaine (aujourd'hui Le Mouret), Fribourg, Suisse) est un écrivain français. Prolifique, il est particulièrement célèbre pour ses aventures du commissaire San-Antonio et de son adjoint Bérurier, dont il a écrit 200 aventures entre 1949 et sa mort. Il remporte le Grand prix de littérature policière en 1957. Parallèlement aux San-Antonio (l'un des plus gros succès de l'édition française d'après-guerre), Frédéric Dard a produit sous son nom ou sous de nombreux pseudonymes des romans noirs, des ouvrages de suspense psychologique, des « grands romans », des nouvelles, ainsi qu'une multitude d'articles. Débordant d'activité, il fut également auteur dramatique, scénariste et dialoguiste de films. Selon ses dernières volontés, Frédéric Dard a été enterré dans le cimetière de Saint-Chef, en Isère, village où il avait passé une partie de son enfance et où il aimait se ressourcer. Un musée y est en partie consacré à son œuvre.

Frédéric Dard est d'origine modeste. Son père, Francisque, d'abord ouvrier de la société de Dietrich, a lancé, à Bourgoin-Jallieu, une entreprise de chauffage central. Sa mère, Joséphine-Anna Cadet, est fille d'agriculteurs. Ses parents, très occupés par l'affaire familiale, le font élever par sa grand-mère. Il en gardera un souvenir ému et le goût pour la lecture.

Le krach de 1929 précipite le déclin de l'entreprise familiale, qui est mise en faillite. Tous leurs biens sont saisis, sous les yeux du jeune Frédéric. La famille émigre alors à Lyon, dans un petit appartement du boulevard des Brotteaux. Frédéric suit sans grand intérêt des études commerciales à l'école La Martinière. Son oncle, ouvrier-mécanicien dans un garage automobile fréquenté par le fondateur des Éditions Lugdunum et du journal "Le Mois à Lyon", Marcel E. Grancher, le présente en 1937. Engagé comme courtier en publicité, il finira par passer au journalisme, qui l'intéresse depuis longtemps, et à l'écriture. Il publie son premier roman, La Peuchère et écrit des nouvelles.

Frédéric Dard se marie en novembre 1942 avec Odette Damaisin, dont il aura deux enfants, Patrice (né en 1944) et Elizabeth (née en 1948). Il s'installe avec sa femme à la Croix-Rousse, rue Calas.

Frédéric Dard écrit des livres pour enfants et des romans populaires pour nourrir sa petite famille, rencontre des écrivains repliés à Lyon. Sa notoriété commence à dépasser les limites de la capitale rhodanienne. Très influencé par le roman noir américain (Faulkner, Steinbeck et surtout Peter Cheyney), il se lie avec Georges Simenon, qui lui rédige une préface pour son livre Au massacre mondain. Sous la houlette de Clément Jacquier, il écrit des romans avec ses premiers pseudonymes pittoresques : Maxell Beeting, Verne Goody, Wel Norton, Cornel Milk, etc.

Sur un coup de tête (il a pris ombrage d'un livre de Marcel Grancher, qui le cite dans ses souvenirs), il part en 1948 s'installer aux Mureaux avec sa famille, dans un pavillon de banlieue. Après quelques années de vache enragée, il connaît ses premiers succès d'écriture, au théâtre (notamment La Neige était sale, adaptation du roman de Simenon, est montée par Raymond Rouleau au Théâtre de l'OEuvre en décembre 1950). C'est en 1949 que paraît Réglez-lui son compte !, roman policier signé San Antonio, et qui est un échec commercial. Il rejoint alors les éditions du Fleuve noir, où il va côtoyer Jean Bruce et Michel Audiard, et y publie deux romans : Dernière Mission, et le second San-Antonio, Laissez tomber la fille.

Frédéric Dard raconte qu'il a choisi le pseudonyme San-Antonio sur une carte du monde, en faisant jouer le hasard. Son doigt a pointé sur la ville de San Antonio au Texas, mais il a mal recopié ce nom, insérant un tiret qui n'existait pas. A noter cependant que le tiret n'arrive que très progressivement au fur et à mesure des publications : absent dans "Réglez lui son compte" paru en 1949, il apparait et disparait dans le nom d'auteur au fil des titres que publie le "Fleuve Noir", avant d'être définitivement retenu à partir de 1958 dans le roman "Du poulet au menu" !

En 1954, Frédéric Dard et Robert Hossein montent au Grand-Guignol Les Salauds vont en enfer, première pièce d'une longue collaboration théâtrale.

La notoriété naissante du Commissaire San-Antonio engendre le succès, qui, dès lors, ne le quittera plus. Dard écrit vite et beaucoup, au rythme de quatre à cinq ouvrages par an : romans policiers, romans d'espionnage ou d'épouvante, scénarios, adaptation de roman pour le cinéma, etc. L'aisance financière se double de démêlés orageux avec le fisc français.

Cependant, sa vie de couple avec Odette Damaisin n'est pas heureuse. Dans les mois précédant leur séparation, il tente de se pendre. Il se remarie le 14 juin 1968 avec Françoise de Caro, la fille d'Armand de Caro, le fondateur des éditions Fleuve noir.

En 1968, il prend la route de la Suisse avec sa nouvelle femme. Le couple se fait construire le « chalet San Antonio » à Gstaad.

Ils auront une fille, Joséphine, née en 1970. Quelques semaines après sa naissance, le couple Dard adopte un jeune Tunisien, prénommé Abdel. En mars 1983, Joséphine est enlevée quelques heures de leur domicile de Vandoeuvres par un caméraman de télévision . Elle sera libérée contre le versement d'une rançon de 2 millions de francs suisses. Le ravisseur sera arrêté et la rançon récupérée, mais l'épisode a longtemps traumatisé Frédéric Dard.

Il noue des liens très forts avec le R. P. Bruckberger (à qui il dédiera La Sexualité...) et avec Albert Cohen. Il se passionne pour la peinture, notamment les oeuvres de Domenico Gnoli, peintre hyperréaliste, ou celles de René Magritte, peintre surréaliste. Il rend hommage à l'oeuvre du poète belge Louis Scutenaire.

Avec le temps, il commence à prendre du recul, il accorde de longues interviews à la presse. En 1975, il fait paraître Je le jure, signé San-Antonio, un livre d'entretiens où il évoque son enfance, ses débuts, sa famille, ses idées.

Frédéric Dard est mort le mardi 6 juin 2000, à l'âge de 78 ans, à son domicile de Bonnefontaine (aujourd'hui Le Mouret), Fribourg, Suisse). Il est inhumé suivant ses volontés au cimetière de Saint-Chef en Dauphiné, où il avait vécu, enfant, en 1930, dans une maison appartenant à la famille de sa mère. Depuis son décès, son fils Patrice poursuit l'écriture de nouveaux titres avec les mêmes personnages.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Frédéric Dard en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Frédéric Dard.

Vous savez où se trouve la tombe de Frédéric Dard ?

Citations

Les meilleures citations de Frédéric Dard.

Il existe trois catégories de femmes : les putes, les salopes et les emmerdeuses. Les putes couchent avec tout le monde, les salopes couchent avec tout le monde sauf avec toi, les emmerdeuses ne couchent qu'avec toi.
Ce sont toujours les cons qui l'emportent. Question de surnombre !
Ne cherche pas à décrocher la lune pour l'offrir à une femme, va plutôt chez Cartier.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Frédéric Dard. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Frédéric Dard, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Frédéric Charles Antoine Dard
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Frédéric Dard
  • Vrai nom : Frédéric Dard
  • Prénom : Frédéric
  • Prénom (2) : Charles
  • Prénom (3) : Antoine
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Dard
  • Pseudonyme : San-Antonio, Frédéric Charles, Frédéric Antony, Max Beeting, Maxel Beeting, William Blessings, Eliane Charles, Leopold Da Serra, Antonio Giulotti, Verne Goody, Kill Him, Kaput, Cornel Milk, L'Ange Noir, Wel Norton, F. D. Ricard, Sydeney
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 29 juin 1921
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Mardi 6 juin 2000
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Frédéric Dard ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Frédéric Dard, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Frédéric Dard est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Frédéric Dard au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Qui n'a pas lu un de ses livres ?
Le père de San Antonio, qui n'a pas lu un de ses livres !
Commentez - il y a 2 ans
 Iconoclaste, ce paillard qui ne respectait rien
Le Paradis, bien sûr pour cet iconoclaste, ce paillard qui ne respectait rien... pas grand-chose en tout cas.
Le talent n'est pas héréditaire dans cette famille. Le fils, qui a tenté de poursuivre les aventures du vaillant commissaire, a autant de talent pour l'écriture que moi pour la valse à trois temps... Dommage !
Commentez - il y a 2 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Frédéric Dard ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 62818 sa sépulture se trouve a saint chef en dauphiné. dans le nouveau cimetière.
Répondre - il y a 2 ans
Donias Frédéric Dard meurt le 6 juin 2000, à son domicile de Bonnefontaine, en Suisse. Il est inhumé suivant ses volontés au cimetière de Saint-Chef en Dauphiné, village où il a vécu, enfant, en 1930, dans une maison appartenant à la famille de sa mère. L'ancienne école de Saint-Chef qu'il a fréquentée, porte une plaque commémorative rappelant ce fait.

Depuis la mort de son père, son fils Patrice poursuit l'écriture des San-Antonio.
Répondre - il y a 2 ans
Donias Frédéric Dard
Répondre - il y a 2 ans
Donias tombe de Frédéric Dard
Répondre - il y a 2 ans
Donias tombe de Frédéric Dard générale
Répondre - il y a 2 ans
Anonyme 70166 Bonjour,

J’ai hérité d’une collection de livres San-Antonio. Je cherche donc à la vendre. Avez-une idée d’un prix raisonnable et des suggestions pour trouver un acquéreur?

Ma collection tient dans trois cartons et se compose de 186 volumes:

3 editions 1955, 1957, 1959
21 éditions fin des années 60 à début des années 70, dont un dédicacé par Frédéric Dard
129 éditions fin des années 70 à années 80
33 éditions fin des années 80 à années 90
13 hors séries format poche
3 hors séries reliés, illustrés
Le Dragon de Cracovie broché grand format
Céréales Killer (premier volume écrit par Patrice Dard je crois)
Le Dictionnaire San-Antonio, 1993

Pour la liste complète des titres et quelques photos, contactez moi par email à jdmuys (at) gmail (point) com.
Merci.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Frédéric Dard et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier francais

Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de Louis-Ferdinand Céline
 

Drapeau France 1894 - 1961
Francais, 67 ans

Écrivain français, célèbre pour son roman « Voyage au bout de la nuit » (1932), est considéré comme l'un des plus grands novateurs de la littérature française du XX siècle, introduisant un style elliptique personnel et très travaillé, qui emprunte à l'argot et tend à s'approcher de l'émotion immédiate du langage parlé. Il est aussi connu pour son antisémitisme et son rapprochement des milieux collaborationnistes et du service de sécurité allemand pendant la seconde guerre mondiale.
Portrait de Jean D'Ormesson
 

Drapeau France 1925 - 2017
Francais, 92 ans

Romancier français, membre de l'Académie française, connu pour ses romans La Gloire de l'Empire (1971), Au plaisir de Dieu (1974), Dieu, sa vie, son œuvre (1981), Histoire du Juif errant (1992), C'est une chose étrange à la fin que le monde (2010) ou Je dirai malgré tout que cette vie fut belle (2016).
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Jules Verne
 

Drapeau France 1828 - 1905
Francais, 77 ans

Écrivain français, l'un des plus grands romanciers du monde dont l'œuvre est principalement constituée de romans d'aventures utilisant les progrès scientifiques propres au XIXe siècle dont : « Voyage au centre de la Terre » (1864), « Vingt mille lieues sous les mers » (1870), « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » (1873), « L'Île mystérieuse » (1874-1875) ou « Michel Strogoff » (1876). L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi en 2011 l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'écrivain.
Portrait de Romain Gary
 

Drapeau France 1914 - 1980
Francais, 66 ans

Écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un tiers. Il est ainsi le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes avec « La Promesse de l'aube » (1960) et « Les Racines du ciel » (1956).

Autres points communs avec Frédéric Dard