Henri Emmanuelli

 
Henri Emmanuelli
1945 - 2017
 

Homme politique français, figure historique de l'aile gauche du Parti socialiste, partisan du « non » en 2005, député des Landes depuis 1978.

Nationalité française Francais, né le 31 mai 1945 et mort le 20 mars 2017

71 ans Mort victime d'une maladie à l'âge de 71 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'Henri Emmanuelli ?


Contribuez !

Biographie

Henri Emmanuelli, né le 31 mai 1945 aux Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques) et mort le 20 mars 2017, est un homme politique français. Figure historique de l'aile gauche du Parti socialiste, partisan du « non » en 2005, Henri Emmanuelli était député des Landes depuis 1978.

Il adhère au Parti socialiste (PS) en 1971, après avoir fréquenté la Convention des institutions républicaines (CIR).

Alors qu'il a grandi dans le département des Pyrénées-Atlantiques, lorsqu'il se lance en politique, il est parachuté ailleurs dans la région Aquitaine.

Ainsi, lors des élections législatives de mars 1973, il se présente tout d'abord à 27 ans dans la 2e circonscription du Lot-et-Garonne. Mais il est battu et décide alors de s'installer dans le département des Landes, dans la circonscription où François Mitterrand a une maison de campagne (bergerie de Latche, commune de Soustons).

Pendant ce temps, il continue de travailler à la banque Rothschild, de 1969 jusqu'à sa première élection en mars 1978 comme député des Landes, à 32 ans. À partir de 1978, il se consacre intégralement à la vie politique et quitte son emploi à la banque Rothschild.

De 1981 à 1986, il a été secrétaire d'État sous les gouvernements de Pierre Mauroy et de Laurent Fabius. Depuis 1978, il a siégé plus de treize ans à l'Assemblée nationale, dont il fut le président de janvier 1992 à avril 1993. Il est de plus président du Conseil général des Landes depuis vingt ans, la première fois en 1982.

Il a été Premier secrétaire du Parti socialiste de juin 1994 à octobre 1995.

Henri Emmanuelli est un ami proche du président de la Côte d'Ivoire, le controversé Laurent Gbagbo. Il connaît également Hugo Chavez, président du Vénézuela.

Dans le cadre de la campagne sur le référendum en 2005, au sujet du Traité établissant une Constitution pour l'Europe, il fait « publiquement campagne pour le non », bravant la position officielle du Parti socialiste (oui), poursuivant son idéal d'une Europe fédérale, qu'il avait développé dans un Plaidoyer pour l'Europe. Il est suivi par ses proches, dont Michel Vergnier, député de la Creuse.

Il s'est associé au courant NPS d'Arnaud Montebourg, Vincent Peillon et Benoît Hamon pour le Congrès du Mans du Parti socialiste en novembre 2005.Il réside dans sa circonscription dans la commune de Laurède près de Mugron.

► 1974 : Henri Emmanuelli devient membre de la fédération des Landes du PS, qu'il dirige aujourd'hui. Avec 28 conseillers généraux de gauche (26 du PS, 2 du PCF), sous sa houlette, il a entrepris le retour dans l'orbite publique de la gestion de l'eau, faisant notoirement baisser la facture des usagers. En effet, Henri Emmanuelli pense qu'il faut rompre avec la privatisation de la gestion de l'eau, bien public précieux, qui a surtout fait exploser les factures des usagers sous gestion privée de leurs eaux communales. Il a aussi réduit la fracture numérique de son département en lançant l'opération un collégien un portable qui a été un vrai succès puisqu'elle a été reprise par de nombreux départements et communes.

► 1988 : Il est nommé secrétaire national chargé de la Trésorerie et de la Coordination.

mars 1990 : Congrès de Rennes : Membre du secrétariat national du PS, chargé du Budget, de l'Administration et de la Trésorerie. Il contribue à faire échec à la première tentative de prise de contrôle du PS par Laurent Fabius, en soutenant la motion de Pierre Mauroy et de Lionel Jospin dans cette lutte fratricide entre Jospiniens et Fabiusiens. Chez les Fabiusiens, on n'a alors pas de mots assez durs pour railler l'archaïsme de Henri Emmanuelli.

octobre 1990 : Les Fabiusiens prennent leur revanche et empêchent Henri Emmanuelli de devenir président du groupe socialiste de l'Assemblée nationale après l'entrée de Louis Mermaz au gouvernement.

► 1992 : Mis en examen le 14 septembre 1992 dans l'affaire Urba, l'un des grands scandales de financement de parti politique des trente dernières années qui avait pour finalité le financement occulte du Parti socialiste, Henri Emmanuelli a été reconnu coupable de complicité de trafic d'influence en tant que trésorier du PS et condamné le 16 décembre 1997 à dix-huit mois de prison avec sursis et à deux ans de privation de ses droits civiques.

► 19 juin 1994 : Conseil national de la Villette : Grâce à l'appui des Fabiusiens, il est élu premier secrétaire du PS, à titre provisoire, après avoir battu son seul concurrent, le Jospinien Dominique Strauss-Kahn (140 voix contre 64).

► 20 novembre 1994 : Au Congrès de Liévin, il est réélu premier secrétaire du PS avec 92,15% des voix des militants (soutenu par Laurent Fabius, Lionel Jospin, Michel Rocard, Pierre Mauroy et Jean Poperen). Jospin prend sa succession en octobre 1995.

En vue des élections présidentielles de 1995, il se porte candidat à la candidature au sein du PS, mais Lionel Jospin l'emporte lors du vote des militants (65,83% pour Lionel Jospin et 34,17% pour Henri Emmanuelli soutenu, puis laché au dernier moment par Laurent Fabius).

► 1998 : Mis en examen le 15 octobre 1998 dans le cadre de l'affaire Destrade de financement illégal du Parti Socialiste. Il a été relaxé, le juge ayant prononcé un non-lieu le concernant.

► 2002 : Il fonde à la gauche du PS avec Jean-Luc Mélenchon le courant Nouveau Monde.

► 2005 : Partisan du non au référendum sur le traité constitutionnel européen, il fait campagne pour le non, mais à la différence de Jean-Luc Mélenchon, il évite les meetings communs avec la LCR, préférant s'adresser en priorité aux sympathisants socialistes. En revanche, il a participé à un meeting en compagnie de dirigeants du PCF, celui tenu à l'Institut du Judo à Paris, quelques jours avant le scrutin. En effet Henri Emmanuelli préfère garder contact uniquement avec les partis politiques dits de gouvernement (PCF, MRC, Les Verts, etc.).

La campagne du non amène l'éclatement de Nouveau Monde et la recomposition de l'aile gauche du Parti socialiste. Alors que Jean-Luc Mélenchon se rapproche de Laurent Fabius en vue du congrès du Mans, Henri Emmanuelli crée un nouveau courant : Alternative socialiste. Il est rejoint par Marc Dolez, de Forces Militantes et Gérard Filoche, du Nouveau parti socialiste (NPS). Alternative socialiste fusionne avec Nouveau parti socialiste mi-septembre 2005 pour déposer une motion commune lors du Congrès du Mans.

► Novembre 2005 : Le Congrès du PS reconduit François Hollande à la tête du parti ainsi que la majorité sortante (motion 1). Henri Emmanuelli entre au Secrétariat national à un poste nouveau : Chargé des États-Généraux du Projet (du PS pour les présidentielles de 2007).

Suite à la synthèse effectuée au Congrès du Mans entre la majorité sortante, la motion de Laurent Fabius et le NPS, Arnaud Montebourg quitte ce dernier en donnant pour raisons notamment l'abandon de son cheval de bataille : la VIe République.

Le 7 juin 2011, à l'occasion de la séance de questions de l'Assemblée nationale, il fait un geste interprété comme un doigt d'honneur pendant une intervention du premier ministre François Fillon. Il assure ensuite que son geste a été mal interprété et n'était pas dirigé contre le chef du gouvernement.

Le 10 juillet 2012, il est nommé membre de la commission de surveillance de la Caisse des dépôts et consignations, commission dont il devient le président le 17 juillet 2012. Le 17 juillet 2012, il est l'un des signataires de l'appel à la légalisation du cannabis, intitulé « Le laxisme, c'est de ne rien changer ».

La même année, il vote contre la ratification du pacte budgétaire européen mais pour son application en votant la loi organique chargée de sa mise en oeuvre.

En mars 2015, il est élu conseiller départemental du canton de Coteau de Chalosse en tandem avec Odile Lafitte. Ils ont pour suppléants Didier Gaugeacq et Patricia Taormina. Le 2 avril suivant, il est élu à la présidence du département.

Alors qu'à l'été 2016, il souhaitait soutenir une nouvelle candidature de François Hollande, « la seule candidature légitime » selon lui, il apporte en janvier 2017 son soutien pour la primaire citoyenne à Benoît Hamon.

Henri Emmanuelli est mort le lundi 20 mars 2017 à l'âge de 71 ans des suites d'une longue maladie.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'Henri Emmanuelli en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'Henri Emmanuelli.

Vous savez où se trouve la tombe d'Henri Emmanuelli ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'Henri Emmanuelli pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Henri Emmanuelli, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Henri Emmanuelli.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Henri Emmanuelli
  • Nom complet : --
  • Prénom : Henri
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Emmanuelli
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Henri Emmanueli, Henri Emanueli, Henri Emanuelli

Naissance

  • Date de naissance : 31 mai 1945
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 71 ans
  • Cause de mort : Maladie (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Henri Emmanuelli ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Henri Emmanuelli, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Henri Emmanuelli ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Marié le 24 octobre 1967 avec Antonia Gonzalez, il a deux enfants : Laetitia et Antoine33.

Souffrant d'une neuropathie dégénérative depuis quelque temps, Henri Emmanuelli meurt le 21 mars 2017 à l'hôpital de Bayonne, où il était hospitalisé depuis le 17 mars pour une double bronchite infectieuse, « des suites d'une longue maladie » selon l'annonce de sa famille,.
Après une cérémonie d'obsèques en l'église de la de Mont-de-Marsan, un hommage républicain a lieu le samedi 25 mars 2017 en présence du président François Hollande38. Henri Emmanuelli est ensuite inhumé dans la plus stricte intimité dans le cimetière de le village de Laurède où il avait élu domicile en 1978 Le 16 mai 2017, une plaque en son honneur est inaugurée dans l'hémicycle de l'Assemblée nationale
Répondre - il y a 9 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'Henri Emmanuelli et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres homme politique francais

Portrait de Georges Clemenceau
 

Drapeau France 1841 - 1929
Francais, 88 ans

Homme d'État français, Président du Conseil en 1906, Ministre de l'Intérieur et Sénateur, défenseur de l'amnistie pour les Communards, prôna la séparation des Églises et de l'État, s'opposa à la colonisation et fit tomber le gouvernement Jules Ferry sur cette question. Il pris une part active dans la défense du capitaine Dreyfus et ne cessa de militer en faveur de la restitution de l'Alsace-Moselle (perdues à la suite de la défaite de 1871). Il fut pour la poursuite de la guerre en 1917 car partisan farouche d'une victoire totale sur l'Empire allemand, . puis négocia à la Conférence de paix de Paris où il fait promulguer la loi des huit heures. Qualifié de « Père la Victoire » en raison de son action pendant la guerre, très populaire dans l'opinion publique, il renonce néanmoins à se présenter à l'élection présidentielle de janvier 1920.
Portrait de Victor Schoelcher
 
Notez-le !

Drapeau France 1804 - 1893
Francais, 89 ans

Politicien français connu pour avoir agi en faveur de l'abolition définitive de l'esclavage en France, via le décret d'abolition, signé par le gouvernement provisoire de la deuxième République le 27 avril 1848.
Portrait de Jules Ferry
 
Notez-le !

Drapeau France 1832 - 1893
Francais, 60 ans

Homme d'État français, considéré comme le promoteur de « l'école publique laïque, gratuite et obligatoire », il a été considéré, plusieurs décennies après sa mort, comme l'un des pères fondateurs de l'identité républicaine. Il est l'auteur des lois restaurant l'instruction obligatoire et gratuite qui avait été instituée en 1793 (sous l'impulsion de Louis-Joseph Charlier).
Portrait de Michel Baroin
 
Notez-le !

Drapeau France 1930 - 1987
Francais, 56 ans

Haut fonctionnaire français, franc-maçon, grand maître du Grand Orient de France et père de François Baroin (politicien).
Portrait de Aimé Césaire
 

Drapeau France 1913 - 2008
Francais, 94 ans

Écrivain et homme politique français, à la fois poète, dramaturge, essayiste, et biographe. Il fut le fondateur et le représentant majeur du mouvement littéraire de la négritude avec Léopold Sédar Senghor. Anticolonialiste résolu, il mena en parallèle une carrière politique en tant que député de la Martinique, et maire de Fort-de-France durant 56 années consécutives, de 1945 à 2001.
Portrait de Aristide Briand
 
Notez-le !

Drapeau France 1862 - 1932
Francais, 69 ans

Homme politique français, 11 fois président du Conseil et 26 fois ministre sous la 3e République. Prix Nobel de la paix en 1926 pour son action en faveur de la réconciliation entre la France et l'Allemagne (accords de Locarno, 1925).

Autres points communs avec Henri Emmanuelli