Jean-Pierre Bacri

 
Jean-Pierre Bacri
1951 - 2021
 

Acteur et scénariste français, connu pour son association avec Agnès Jaoui, avec laquelle il a joué et coécrit plusieurs pièces de théâtre et films. Il a aussi collaboré à plusieurs reprises avec les réalisateurs Cédric Klapisch, Alain Chabat, Alain Resnais, Claude Berri et Pascal Bonitzer. Au théâtre, il reçoit le Molière de l'auteur en 1992 pour « Cuisine et Dépendances » (1993, comédie, avec Agnès Jaoui) et le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé en 2017 pour son rôle dans « Les Femmes savantes » (de Molière). Au cinéma, il a reçu 4 fois le César du meilleur scénario original, a remporté 1 fois celui du meilleur acteur dans un second rôle et a été nommé 6 fois pour le César du meilleur acteur. Parmi ses films connus : « Subway » (1985, policier, avec Christophe Lambert), « L'été en pente douce » (1987, comédie dramatique, avec Jacques Villeret), « Un air de famille » (1996, comédie), « Didier » (1987, comédie, avec Alain Chabat), « On connaît la chanson » (1997, musical, avec Agnès Jaoui), « Le Goût des autres » (2000, comédie dramatique, avec Alain Chabat), « Les Sentiments » (2003, comédie dramatique, avec Nathalie Baye) ou « Le Sens de la fête » (2017, comédie dramatique, avec Jean-Paul Rouve).

Nationalité française Francais, né le 24 mai 1951 et mort le 18 janvier 2021

69 ans Mort victime d'un cancer (maladie) à l'âge de 69 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean-Pierre Bacri ?


Contribuez !

Biographie

Jean-Pierre Bacri est un acteur, scénariste et dramaturge français, né le 24 mai 1951 à Castiglione (aujourd'hui Bou Ismaïl) en Algérie et mort le 18 janvier 2021. Il est connu pour son association avec Agnès Jaoui, avec laquelle il a joué et coécrit plusieurs pièces de théâtre et films. Il a aussi collaboré à plusieurs reprises avec les réalisateurs Cédric Klapisch, Alain Chabat, Alain Resnais, Claude Berri et Pascal Bonitzer. Au théâtre, il reçoit le Molière de l'auteur en 1992 pour « Cuisine et Dépendances » (1993, comédie, avec Agnès Jaoui) et le Molière du comédien dans un spectacle de théâtre privé en 2017 pour son rôle dans « Les Femmes savantes » (de Molière). Au cinéma, il a reçu 4 fois le César du meilleur scénario original, a remporté 1 fois celui du meilleur acteur dans un second rôle et a été nommé 6 fois pour le César du meilleur acteur.

Parmi ses films connus : « Subway » (1985, policier, avec Christophe Lambert), « L'été en pente douce » (1987, comédie dramatique, avec Jacques Villeret), « Un air de famille » (1996, comédie), « Didier » (1987, comédie, avec Alain Chabat), « On connaît la chanson » (1997, musical, avec Agnès Jaoui), « Le Goût des autres » (2000, comédie dramatique, avec Alain Chabat), « Les Sentiments » (2003, comédie dramatique, avec Nathalie Baye) ou « Le Sens de la fête » (2017, comédie dramatique, avec Jean-Paul Rouve).

Jean-Pierre Bacri est issu d'une famille juive d'Algérie. Grâce à son père facteur en semaine et ouvreur le week-end dans le cinéma "Star de la ville", le petit Jean-Pierre découvre le septième art. Arrivé avec ses parents à Cannes en 1962, il veut devenir professeur de français et de latin. Mais à 25 ans, Jean-Pierre Bacri monte à Paris et décide de travailler dans la publicité. Il devient placeur à l'Olympia pour gagner sa vie. Parallèlement, il suit une formation d'acteur au Cours Simon, tout en écrivant des pièces de théâtre. Le Doux Visage de l'amour reçoit d'ailleurs le prix de la Vocation en 1979. La même année, il joue son premier rôle au cinéma dans Le Toubib, mais c'est sa prestation de proxénète dans Le Grand Pardon en 1981 qui le fait connaître aux yeux du grand public. Il multiplie ensuite les seconds rôles, avant de se retrouver en tête d'affiche de Mort un dimanche de pluie en 1986, mais surtout L'Été en pente douce en 1987.

Au-delà des rôles de personnages râleurs, bougons ou un peu beaufs qui ont fait sa popularité, il est reconnu pour son travail d'écriture scénaristique à quatre mains avec Agnès Jaoui. Jean-Pierre Bacri et Agnès Jaoui se sont rencontrés en 1987 et ont vécu ensemble durant de nombreuses années. Leur collaboration a été récompensée par le César du Meilleur scénario pour Smoking / No Smoking, Un air de famille, On connaît la chanson et Le Goût des autres. Hormis Smoking / No Smoking, Jean-Pierre Bacri a interprété des personnages dans tous les autres films et a même obtenu le César du meilleur acteur dans un second rôle dans On connaît la chanson. Séparés à la ville, Agnès Jaoui et lui demeurent proches et continuent d'écrire et de jouer ensemble. Dans le même temps, Jean-Pierre Bacri joue dans des comédies comme La Cité de la peur et Didier et prête sa voix, en 2002, pour Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre.

En 2005, il décide de parrainer le collectif Devoirs de Mémoires. En 2006, il joue dans Selon Charlie de Nicole Garcia. Le tandem Bacri-Jaoui revient au cinéma avec Parlez-moi de la pluie, sorti en 2008 et réalisé par Agnès Jaoui, cette fois accompagné par Jamel Debbouze. Il s'agit du sixième long-métrage écrit et interprété par le duo (après Cuisine et dépendances, Un air de famille, On connaît la chanson, Le Goût des autres et Comme une image, les deux derniers ayant été également réalisés par Agnès Jaoui). L'écriture du prochain film du duo (ou « Jabac » selon l'expression d'Alain Resnais) est pratiquement achevée en 2011 et a pour titre Au bout du conte (sortie en 2013).

En 2011, Jean-Pierre Bacri est à l'affiche du thriller de Raphaël Jacoulot, Avant l'aube et y incarne Jacques Couvreur, le propriétaire d'un luxueux hôtel. Il est à l'affiche en septembre 2012 avec Cherchez Hortense de Pascal Bonitzer.

Jean-Pierre Bacri est mort le lundi 18 janvier 2021, à l'âge de 69 ans, des suites d'un cancer.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean-Pierre Bacri en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean-Pierre Bacri.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean-Pierre Bacri ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean-Pierre Bacri pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean-Pierre Bacri, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

De quoi est mort Jean-Pierre Bacri ? Répondu à 60%
2 Anonyme 74752
Bacri est-il le véritable nom de Jean-Pierre Bacri ? Répondu à 0%
0 Anonyme 74820
Où et quand auront lieu les funérailles de Jean-Pierre Bacri ? Répondu à 0%
0 Anonyme 74757

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean-Pierre Bacri
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean-Pierre
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bacri
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Jean Pierre Bacri

Naissance

  • Date de naissance : 24 mai 1951
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 69 ans
  • Cause de mort : Cancer (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean-Pierre Bacri ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean-Pierre Bacri, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.86 sur 5
  ?
7 notes
5 étoiles
6
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,86

Au Paradis !

Jean-Pierre Bacri est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Jean-Pierre Bacri au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.86 sur 5 avec 7 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Jean-Pierre Bacri était un bougon hypersensible au cœur tendre, bourré de talent.
Jean-Pierre Bacri était un bougon hypersensible au cœur tendre, bourré de talent. Quelque part, il fait partie de nous. Sa mort est un électrochoc, on ne savait pas qu'on l'aimait autant, voilà, c'est dit.
Commentez - il y a 5 mois
 Un immense acteur du cinéma français, une trogne bougonne comme on en a rarement vu.
Un immense, immense acteur du cinéma français, une trogne bougonne comme on en a rarement vu, parti beaucoup trop tôt à cause de cette saleté de crabe...
Commentez - il y a 5 mois
 Que j'ai été triste en apprenant la nouvelle. Un grognon ronchon comme on les aime, en bref un français.
que j'ai été triste en apprenant la nouvelle. un grognon ronchon comme on les aime en bref un français.
que vous allez nous manquer jean pierre. vous aviez une telle répartie, un tel humour. oui, vous allez manquer à la france. reposez en paix.
Commentez - il y a 3 mois
7 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean-Pierre Bacri ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Olive59 personnage attachant et talentueux!
Répondre - il y a 5 mois
Anonyme 74802 Un CHOC ,pour moi
Répondre - il y a 4 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean-Pierre Bacri et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Yves Rénier
 

Drapeau France 1942 - 2021
Francais, 78 ans

Acteur franco-suisse, connu pour son rôle du commissaire Moulin dans la série éponyme sur la chaine de télé française TF1.
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Gérard Filipelli
 

Drapeau France 1942 - 2021
Francais, 78 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, membre la troupe "Les Charlots" (groupe musical et humoristique français, vedette dans les années 1970), il est connu pour ses rôles dans les films « La Grande Java » (1970, comédie, avec Gérard Rinaldi), « Les Bidasses en folie » (1971, comédie, de Claude Zidi), « Le Grand Bazar » (1973, comédie, de Claude Zidi) ou « Bons Baisers de Hong Kong » (1975, comédie, avec Gérard Rinaldi).
Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.

Autres scénariste (hommes) francais

Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Yves Rénier
 

Drapeau France 1942 - 2021
Francais, 78 ans

Acteur franco-suisse, connu pour son rôle du commissaire Moulin dans la série éponyme sur la chaine de télé française TF1.
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Gérard Filipelli
 

Drapeau France 1942 - 2021
Francais, 78 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, membre la troupe "Les Charlots" (groupe musical et humoristique français, vedette dans les années 1970), il est connu pour ses rôles dans les films « La Grande Java » (1970, comédie, avec Gérard Rinaldi), « Les Bidasses en folie » (1971, comédie, de Claude Zidi), « Le Grand Bazar » (1973, comédie, de Claude Zidi) ou « Bons Baisers de Hong Kong » (1975, comédie, avec Gérard Rinaldi).
Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.

Autres points communs avec Jean-Pierre Bacri