Jean Siméon Chardin

 
Jean Siméon Chardin
1699 - 1779
 

Peintre français considéré comme l'un des plus grands peintres français et européens du 18ème siècle, surtout reconnu pour ses natures mortes, ses peintures de genre et ses pastels.

Nationalité française Francais, né le 2 novembre 1699 et mort le 6 décembre 1779

80 ans Mort à l'âge de 80 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean Siméon Chardin ?


Contribuez !

Biographie

Jean Baptiste Siméon Chardin, né le 2 novembre 1699 à Paris, mort dans la même ville le 6 décembre 1779, est considéré comme l'un des plus grands peintres français et européens du xviiie siècle. Il est surtout reconnu pour ses natures mortes, ses peintures de genre et ses pastels.

Jean Siméon Chardin naît à Paris le 2 novembre 1699, d'un père artisan, fabricant de billards. Mis à part le fait qu'il a été l'élève du peintre d'histoire Pierre-Jacques Cazes et qu'il a peut-être été conseillé par Noël Nicolas Coypel, on n'a aucune certitude à propos de sa formation avant le 6 février 1724, date à laquelle il est reçu à l'Académie de Saint-Luc avec le titre de maître – titre auquel il renonça en 1729.

D'après les frères Goncourt, Coypel aurait fait appel à Chardin pour peindre un fusil dans un tableau de chasse, ce qui lui aurait donné le goût des natures mortes.

Il est probable que deux de ses tableaux, la Raie et Le Buffet, ont été remarqués par deux membres de l'Académie royale à l'Exposition de la Jeunesse, place Dauphine, en 1728 : Louis Boulongne, Premier peintre du Roi, et Nicolas de Largillierre un des meilleurs peintres français de natures mortes.

Ces deux tableaux sont les morceaux de réception de Chardin à l'Académie royale, et se trouvent à présent au musée du Louvre.

Chardin devient ainsi peintre académicien « dans le talent des animaux et des fruits », c'est-à-dire au niveau inférieur de la hiérarchie des genres reconnus.

La Serinette, dit aussi Une Dame variant ses amusements (1750-1751), Paris, musée du Louvre.

La Fille de cuisine, Washington, National Gallery of Art.

La Raie fait l'objet d'une admiration et d'une fascination unanimes depuis le xviiie siècle. Notons que le Buffet est une des premières oeuvres datées de Chardin. Henri Matisse copia ces deux tableaux en 1896 ; ils se trouvent actuellement au musée Matisse du Cateau-Cambrésis.

Chose rare chez Chardin, un animal vivant figure dans la Raie comme dans le Buffet. L'artiste peint très lentement, revient sans cesse sur son travail, ce qui n'est guère compatible avec la représentation d'animaux vivants. Il est aussi probable que Chardin ait redouté que l'on compare ses oeuvres à celles des deux maîtres du temps « dans le talent des animaux » : Alexandre-François Desportes (1661-1743) et Jean-Baptiste Oudry (1661-1755). Ce dernier avait précédé Chardin à l'Académie de Saint-Luc en 1708 et à l'Académie royale en 1717.

L'année 1731 est marquée par des événements particulièrement importants. Il épouse Marguerite Saintard sept ans après un contrat de mariage passé avec elle. Le père de l'artiste meurt peu après, et son fils Jean Pierre naît en novembre. Cette même année, sous la direction de Jean-Baptiste van Loo (1684-1745), il participe à la restauration des fresques de la galerie François Ier du château de Fontainebleau.

Sa femme Marguerite meurt en 1735 et sa fille Marguerite Agnès en 1737. Il se remarie en 1744 avec Françoise-Marie Pouget, dont il n'eut pas d'enfant.

Jean-Baptiste Chardin est mort le 6 décembre 1979 au Palais du Louvre (Paris, France), alors qu'il était conseiller et trésorier de l'Académie royale de peinture et de sculpture.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean Siméon Chardin en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean Siméon Chardin.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean Siméon Chardin ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean Siméon Chardin pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean Siméon Chardin, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jean Siméon Chardin.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Peintre
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Peinture

Noms

  • Nom usuel : Jean Siméon Chardin
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean Siméon
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Chardin
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Jean Baptiste Siméon Chardin

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 80 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean Siméon Chardin ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean Siméon Chardin, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean Siméon Chardin ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean Siméon Chardin et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres peintre (hommes et femmes) francais

Portrait de Edouard Manet
 

Drapeau France 1832 - 1883
Francais, 51 ans

Peintre français majeur de la fin du XIXe siècle, précurseur de la peinture moderne qu'il affranchit de l'académisme (à tort considéré comme l'un des pères de l'impressionnisme duquel il se différencie par une facture soucieuse du réel qui n'utilise pas, ou peu, les nouvelles techniques de la couleur et le traitement particulier de la lumière). Ses peintures les plus célèbres sont « Le Déjeuner sur l'herbe » (1862) ou « Olympia » (1863).
Portrait de Jules Adler
 
Notez-le !

Drapeau France 1865 - 1952
Francais, 86 ans

Peintre naturaliste français connu pour ses oeuvre « Les Hâleurs », « Retour de la pêche à Boulogne » ou « Mon vieux Luxeuil ».
Portrait de Max Ernst
 
Notez-le !

Drapeau Allemagne 1891 - 1976
Allemand, 84 ans

Peintre et sculpteur allemand dont l'oeuvre se rattache aux mouvements dadaïste et surréaliste. Ses 2 oeuvres les + connues sont « Le Rossignol chinois » (1920, photomontage) et « L'Éléphant de Célèbes » (1921, tableau).
Portrait de Paul Cézanne
 

Drapeau France 1839 - 1906
Francais, 67 ans

Peintre français, membre du mouvement impressionniste, considéré comme le « père de l'art moderne » et le précurseur du post-impressionnisme et du cubisme, continuateur de l'esprit classique français autant qu'innovateur radical par l'utilisation de la géométrie dans les portraits, natures mortes et les nombreux paysages qu'il peint, d'Île-de-France et de Provence, particulièrement de la campagne d'Aix-en-Provence.
Portrait de Sam Szafran
 
Notez-le !

Drapeau France 1934 - 2019
Francais, 84 ans

Peintre français, connu pour ses séries sur les « Choux », les « Ateliers », les « Escaliers », souvent traités à l’aquarelle ou au pastel.
Portrait de Maximilien Luce
 
Notez-le !

Drapeau France 1858 - 1941
Francais, 82 ans

Peintre français, militant libertaire, il produit de nombreuses illustrations engagées politiquement. S'inscrivant dans le mouvement néo-impressionniste, il use de la technique du divisionnisme (ou pointillisme), développée par Georges Seurat et revient par la suite à une facture plus classique, mais qui garde l'harmonie et la luminosité de sa première période. Parmi ses principales oeuvres : « La Toilette », « La Fonderie », « Notre-Dame de Paris » ou « Une rue de Paris en mai 1871 ».