Marc Ogeret

 
Marc Ogeret
1932 - 2018
 

Chanteur français connu pour ses chansons : « Le Triomphe de l'anarchie » (1989), « La Carmagnole » (1989) ou « Maintenant que la jeunesse » (1986).

Nationalité française Francais, né le 25 février 1932 et mort le 4 juin 2018

86 ans Mort à l'âge de 86 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Marc Ogeret ?


Contribuez !

Biographie

Marc Ogeret est un chanteur français né le 25 février 1932 à Paris et mort le 4 juin 2018 à Semur-en-Auxois. Il est connu pour ses chansons : « Le Triomphe de l'anarchie » (1989), « La Carmagnole » (1989) ou « Maintenant que la jeunesse » (1986).

Marc Ogeret commence à chanter des chansons de Félix Leclerc et de Léo Ferré aux terrasses des cafés vers 1954. Pierre Prévert, frère de Jacques Prévert, le remarque et lui donne sa chance. Ogeret commence à faire les cabarets, Chez Agnès Capri rue Molière, puis La Colombe de Michel Valette. Il reçoit le prix de l'Académie Charles-Cros en 1962 et le prix de l'académie de la chanson en 1963. En 1964, il passe en première partie de Georges Brassens.

En 1967, il est vedette d'un spectacle consacré à Aragon. Il enregistre le disque Marc Ogeret chante Aragon, son disque le plus vendu. En 1968, prémices aux événements de mai 1968, il enregistre deux disques de chants révolutionnaires Autour de la Commune et Chansons « contre ». La sortie, prévue en avril 1968, est reportée de deux ans. Il enregistre ensuite des chansons de marins, puis monte un spectacle autour du Condamné à mort de Jean Genet avec la compositrice Hélène Martin.

Il enregistre un coffret de quatre albums consacrés à Aristide Bruant entre novembre 1977 et juin 1978 (60 chansons et monologues). Il continue sa carrière tout en faisant des tournées dans le monde entier (Belgique, Canada et Égypte entre autres). Il enregistre des chants de Résistance, des chansons de Jean Vasca, de nouvelles chansons sur des poèmes d'Aragon (Second Intermède), des chansons de Léo Ferré (De grogne et de velours, 1999).

C'est aussi un grand syndicaliste et il a beaucoup apporté aux droits des artistes-interprètes à l'ADAMI.

En 2009 et en 2010, sa chanson La Liberté des nègres (écrite à l'origine par le chevalier Pierre-Antoine-Augustin de Piis) est au programme de l'épreuve de musique du baccalauréat.

Marc Ogeret est mort le lundi 4 juin 2018 à l'âge de 86 ans à Semur-en-Auxois (Côte-d'Or, Bourgogne-Franche-Comté, France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Marc Ogeret en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Marc Ogeret.

Vous savez où se trouve la tombe de Marc Ogeret ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Marc Ogeret pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Marc Ogeret, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Marc Ogeret.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Marc Ogeret
  • Nom complet : --
  • Prénom : Marc
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Ogeret
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Lundi 4 juin 2018
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 86 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Marc Ogeret ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Marc Ogeret, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Marc Ogeret ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 72474 Bonjour,
le 4 juin 2019 je vous ai répondu quant à la tombe de Marc Ogeret.
Je vois que vous n'avez pas encore mis la fiche à jour.
Je vous envoie ci-dessous copie du message avec les photos.

Bonjour,
Marc Ogeret s'est fait incinérer. L'urne contenant ses cendres a été scellée sur le caveau familial à Reventin-Vaugris Isère (commune jouxtant le sud de Vienne).
J'ai assisté à cette cérémonie très sobre. Aujourd'hui, pour le premier anniversaire de sa mort, j'ai déposé des œillets rouges à côté de l'urne.
Ci-joint Photo de la pierre tombale. Entre les deux bouquets rouges l'urne des cendres.
Cordialement

Max PELLET
313 rue des écoles
38121 Reventin-Vaugris
Répondre - il y a 2 ans
Jesuismort (admin) Merci, si vous avez d'autres infos, l'idéal est de les publier sur cette page comme vous venez de faire.
Répondre - il y a 2 ans

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Marc Ogeret et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chanteur francais

Portrait de Richard Chanfray
 

Drapeau France 1940 - 1983
Francais, 43 ans

Chanteur français, personnalité médiatique et mondaine, il affirmait être le Comte de Saint-Germain, aventurier prétendument alchimiste et immortel qui fréquenta la cour de Louis XV. Il eut une relation avec la chanteuse Dalida pendant 9 ans.
Portrait de Michel Berger
 

Drapeau France 1947 - 1992
Francais, 44 ans

Chanteur et pianiste français des années 1980, mari de la chanteuse France Gall, auteur-compositeur-interprète, ses chansons les + célèbres sont « Le Paradis blanc » (1990), « Seras-Tu Là » (1975), « Chanter Pour Ceux Qui Sont Loin De Chez Eux » (1985) ou « La Groupie du pianiste » (1980). Il a co-écrit (avec Luc Plamondon) l'opéra-rock Starmania (1979).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Daniel Balavoine
 

Drapeau France 1952 - 1986
Francais, 33 ans

Chanteur populaire de variétés françaises et pop des années 1980, un des 1er artistes français à s’investir personnellement dans l'humanitaire.
Portrait de Georges Brassens
 

Drapeau France 1921 - 1981
Francais, 60 ans

L'un des plus grands chanteur français du XXe siècle, s’accompagnant à la guitare et dont ses chansons les plus populaires sont « Chanson pour l'Auvergnat » (1954), « La Mauvaise Réputation » (1952), « Le Gorille » (1952), « Les Amoureux des bancs publics » (1953) ou « Les Copains d'abord » (1964). Compositeur mais également poète, il reçoit le Grand prix de poésie de l'Académie française en 1967.
Portrait de Thierry Le Luron
 

Drapeau France 1952 - 1986
Francais, 34 ans

Humoriste français particulièrement célèbre dans les années 1970 et 1980 pour ses imitations de personnalités politiques et médiatiques. Il a aussi enregistré plusieurs chansons et animé des émissions de radio et de télévision. Ses imitations de Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Raymond Barre, François Mitterrand ou Georges Marchais lui valent une très grande popularité, accentuée par des interventions remarquées dans les médias et plusieurs saisons de spectacles dans des théâtres parisiens. Provocateur, il interprète le 10 novembre 1984, dans Champs-Élysées de Michel Drucker, « L'emmerdant, c'est la rose » en direct à la télévision, parodie d'une chanson de Gilbert Bécaud, en s'adressant directement au président François Mitterrand, une de ses cibles favorites. L'année suivante, il organise un faux mariage très médiatisé avec l'humoriste Coluche. Très populaire de son vivant, Thierry Le Luron a été l'un des premiers à transformer l'imitation de personnalités, principalement exercée jusqu'alors par des chansonniers dans des petits cabarets, en un véritable spectacle de music-hall adapté à des grandes salles comme l'Olympia. Son succès, ses performances vocales et sa liberté de ton ont été salués, notamment après sa mort, par de nombreux artistes ou hommes politiques.

Autres points communs avec Marc Ogeret