Mylène Demongeot

 
Mylène Demongeot
1935 - 2022
 

Actrice française, connue pour ses rôles dans les films "Bonjour tristesse" (1958, drame), la trilogie "Fantômas" (1964-1967, comédie policière, avec Jean Marais et Louis de Funès) ou la trilogie "Camping" (2006-2016, comédie, avec Franck Dubosc).

87 ans Morte victime d'un cancer (maladie) à l'âge de 87 ans.

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Mylène Demongeot ?


Contribuez !

Biographie

Mylène Demongeot est une actrice et productrice française née le 29 septembre 1935 à Nice (Alpes-Maritimes) et morte le 1er décembre 2022 à Paris. Elle est connue pour ses rôles dans les films "Bonjour tristesse" (1958, drame), la trilogie "Fantômas" (1964-1967, comédie policière, avec Jean Marais et Louis de Funès) ou la trilogie "Camping" (2006-2016, comédie, avec Franck Dubosc).

De mère ukrainienne et niçoise par sa grand-mère, elle a 13 ans lorsque sa famille s'installe à Paris. Elle apprend le piano avec Marguerite Long et Yves Nat et s'inscrit par ailleurs au cours Simon qu'elle quitte pour suivre celui de Marie Ventura. Parallèlement à ses premiers petits rôles au cinéma à partir de 1953, elle pose pour des photos publicitaires et tombe amoureuse du photographe Henri Coste (1926-2011) qu'elle rencontre en 1956. C'est d'ailleurs grâce à l'un de ces clichés qu'elle devra d'être remarquée par Raymond Rouleau à la recherche de « son Abigail » pour son prochain film Les Sorcières de Salem, rôle qui apporte la consécration à Mylène en 1957 à 21 ans. Henri Coste, plus âgé qu'elle et déjà marié, après avoir divorcé, devient son époux en 1958 et le reste jusqu'en 1968.

À ses débuts, sa blondeur et sa grâce mutine la font rivaliser avec une autre jeune actrice en vogue, Brigitte Bardot. Mais elle va se démarquer de ces comparaisons avec BB, avec laquelle elle partage d'ailleurs une amitié et un même amour des animaux, en diversifiant ses emplois. Elle tourne très tôt dans des productions étrangères, notamment dans Bonjour tristesse de Preminger en 1958 et surtout en Italie. De l'autre côté des Alpes, elle se hisse au rang de star très populaire dès 1959 avec le péplum La Bataille de Marathon et avec sa participation très remarquée auprès de Laurent Terzieff dans le film de Bolognini, Les Garçons.

Facilement étiquetée, à l'époque, de « blonde sensuelle », ses louables prestations dramatiques dans les films L'Inassouvie de Risi (1960) ou Le Cavalier noir (1961) de Baker seront souvent ignorées. Même quand elle change radicalement de registre avec ses rôles espiègles et attendrissants dans les élégants marivaudages de Deville (À cause, à cause d'une femme, L'Appartement des filles), il semble que producteurs et public la préfèrent dans des séries populaires comme Les Trois Mousquetaires ou celle des Fantômas.

À la fin des années 1960, lors du tournage pour la télévision d'un des épisodes des Dossiers de l'agence O, elle rencontre Marc Simenon, réalisateur et fils de l'écrivain Georges Simenon et c'est le grand amour. Pour lui, elle met sa carrière professionnelle au second plan pour le seconder dans ses productions. Ils se marient le 16 septembre 1968.

Marc Simenon décède accidentellement le 24 octobre 1999. Depuis, Mylène partage son temps entre l'écriture, son action en faveur de la cause animale, la lutte contre la pollution, la lutte contre les mines antipersonnel (Mylène est Marraine Fondatrice de l'ONG HAMAP) tandis qu'au cinéma, on retrouve sa dualité d'actrice populaire et avant-gardiste. Elle est capable de tourner aussi bien avec Michel Gérard qu'avec des auteurs comme Bertrand Blier ou Cédric Kahn ou encore de s'impliquer dans des productions courageuses et féministes comme La Piste du télégraphe de Liliane de Kermadec ou Victoire de Stéphanie Murat. Les années 2000 et 2010 continuent à lui offrir une diversité de rôles comme elle les affectionne : elle alterne films à succès, comme 36 Quai des Orfèvres d'Olivier Marchal, le diptyque Camping/Camping 2 de Fabien Onteniente, avec les films d'un auteur avec lequel elle est en parfaite adéquation, le réalisateur Kurde Hiner Saleem qui l'emploie successivement dans Les Toits de Paris (2007) et Si tu meurs, je te tue (2011).

Elle est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD).

Entre septembre 2013 et juin 2014, Mylène Demongeot est un membre régulier de l'émission radiophonique Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard sur RTL.

L'actrice a été victime pendant des années d'une escroquerie financière montée par son gestionnaire de comptes. Elle déclare avoir été flouée d'une somme de deux millions d'euros, comme d'autres personnalités du cinéma telles qu'Isabelle Adjani, Alexandre Arcady, Monica Bellucci, Juliette Binoche, Olivier Martinez ou Samy Naceri. La justice s'est saisie du dossier en juin 2012. Elle relate ces années de procédure dans le livre « Très chers escrocs… » (Éditions de l'Archipel, 2019).

Mylène Demongeot est morte le jeudi 1er décembre 2022, à l'âge de 87 ans, d'un cancer du péritoine, dans un hôpital à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Mylène Demongeot en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Mylène Demongeot.

Vous savez où se trouve la tombe de Mylène Demongeot ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Mylène Demongeot pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Mylène Demongeot, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Mylène Demongeot.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Marie-Hélène Demongeot
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Mylène Demongeot
  • Nom complet : --
  • Prénom : Marie-Hélène
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Demongeot
  • Pseudonyme : Mylène Demongeot
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 87 ans
  • Cause de mort : Cancer (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Mylène Demongeot ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Mylène Demongeot, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4 sur 5
  ?
6 notes
5 étoiles
4
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
1
4,00

Au Paradis !

Mylène Demongeot est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Mylène Demongeot au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4 sur 5 avec 6 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 On se souvient bien d'Hélène dans "Fantomas" ou d'Anna-Maria dans OSS 117...
On se souvient bien d'Hélène dans "Fantomas" ou d'Anna-Maria dans OSS 117 ...
Commentez - il y a 2 mois
 Elle a été une actrice formidable avec De Funès.
Elle a été une actrice formidable avec De Funès
Commentez - il y a 2 mois
 Adorable Mylène avec son franc parler, excellente actrice dans Fantomas ou Camping .
Adorable Mylène avec son franc parler, excellente actrice dans Fantomas ou Camping
RIP Mylène
Commentez - il y a 1 mois
6 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Mylène Demongeot ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Mylène Demongeot et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres actrice française

Portrait de Arletty
 

Drapeau France 1898 - 1992
Française, 94 ans

Actrice française, figure dans quelques chefs-d'oeuvre du patrimoine cinématographique français des années 1930 et 1940 : « Hôtel du Nord » (1938), « Le Jour se lève » (1939), « Les Visiteurs du soir » (1942), « Les Enfants du paradis » (1945), 4 films de Marcel Carné, les 3 derniers dialogués par Jacques Prévert.
Portrait de Martine Carol
 

Drapeau France 1920 - 1967
Française, 46 ans

Actrice française célèbre dans les années 1950, connue pour les films Lola Montès (1955), Lucrèce Borgia (1953), Caroline chérie (1951) et Nana (1955).
Portrait de Anicée Alvina
 

Drapeau France 1953 - 2006
Française, 53 ans

Chanteuse et actrice franco-iranienne connue pour son rôle dans la série « Les Quatre Cents Coups de Virginie » (1979, 6 épisodes) et les films « Glissements progressifs du plaisir » (1974) ou « L'Affiche rouge » (1976).
Portrait de Charlotte Valandrey
 

Drapeau France 1968 - 2022
Française, 53 ans

Actrice française, connue pour ses rôles dans des séries télévisées comme « Les Cordier, juge et flic » (1992-2005, policier) ou « Demain nous appartient » (2017, soap opera) et des films comme « Rouge Baiser » (1985, comédie dramatique, avec Lambert Wilson).
Portrait de Dominique Davray
 

Drapeau France 1919 - 1998
Française, 79 ans

Actrice française, connue pour ses rôles dans les films « Casque d'or » (1952, inspiré de l’histoire vraie d’Amélie Élie), « Les Espions » (1957) ou « Terrain vague » (1960, de Marcel Carné), et dans les séries « Rocambole » (1965) ou « Émile Zola ou la Conscience humaine » (1978).
Portrait de Pauline Lafont
 

Drapeau France 1963 - 1988
Française, 25 ans

Actrice française, fille cadette de la comédienne Bernadette Lafont et du sculpteur hongrois Diourka Medveczky, son rôle majeur a été celui de Lilas dans le film « L'Été en pente douce » (1987, comédie / drame, de Gérard Krawczyk, avec Jacques Villeret).

Autres points communs avec Mylène Demongeot