Nelly Kaplan

 
Nelly Kaplan
1931 - 2020
 

Écrivaine et cinéaste française, cousine de la Nouvelle Vague et proche d'André Breton, elle est l'autrice de l'étendard joyeusement féministe « La Fiancée du pirate » (1969, comédie dramatique, satire).

Nationalité française Française, née le 11 avril 1931 et morte le 12 novembre 2020

89 ans Morte victime du coronavirus (maladie) à l'âge de 89 ans.

Enterrée (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Nelly Kaplan ?


Contribuez !

Biographie

Nelly Kaplan est une écrivaine et cinéaste française, née le 11 avril 1931 à Buenos Aires, en Argentine et morte le 12 novembre 2020 à Genève, en Suisse. Cousine de la Nouvelle Vague et proche d'André Breton, elle est l'autrice de l'étendard joyeusement féministe « La Fiancée du pirate » (1969, comédie dramatique, satire).

La famille de Nelly Kaplan est d'origine juive russe. C’est une enfant turbulente et pour « se débarrasser d'elle », ses parents l'envoient au cinéma. Elle découvre lors des matinées classiques des films muets et sonores. Le cinéma devient sa seconde passion avec la littérature. Son faible pour la poésie française lui fait choisir la France lorsqu'elle part pour vivre sa vie.

Avant de prendre le bateau, elle sollicite revues et journaux argentins pour être leur correspondante. En 1953, elle arrive à Paris avec ces accréditations presse et une lettre d'introduction du directeur de la Cinémathèque argentine. Grâce à ce document, Henri Langlois l'accueille à la cinémathèque et lui ouvre les portes de toutes les projections. C'est lui qui, en 1954, lors d'une réception en hommage à Georges Méliès, la présente à Abel Gance dont, quinze jours après cette rencontre, elle devient l'assistante ; elle tiendra un petit rôle dans La Tour de Nesle (1954). Elle l'assiste également pour les films Magirama (1956) et Austerlitz (1960).

Cette même année 1954, elle rencontre et se lie d'amitié avec Théodore Fraenkel, ex-condisciple d'André Breton au collège Chaptal et durant la Première Guerre mondiale (1914-1916) en tant qu'internes en médecine à Nantes.

En 1955, elle rencontre Philippe Soupault, puis en 1956, André Breton : le début d'« une éblouissante amitié amoureuse ».

Auprès d'Abel Gance, elle se passionne pour la Polyvision (en) (3 projections en même temps sur un écran) qu'a expérimentée le cinéaste, et à laquelle elle consacrera un essai. Elle apprend le métier : le montage en appliquant la polyvision au film J'accuse, la mise en scène en dirigeant une seconde équipe sur Austerlitz.

Par ailleurs elle commence à écrire. En 1959 et 1960 paraissent chez Éric Losfeld, sous le pseudonyme « Belen », trois plaquettes publiées à tirage limité : La Géométrie dans les Spasmes, Délivrez-nous du Mâle et La Reine des Sabbats.

En 1961, Nelly Kaplan réalise son premier court-métrage sur le peintre Gustave Moreau, et rencontre André Pieyre de Mandiargues. Abel Gance l'accompagne également dans sa découverte de l'occultisme dont on trouve des traces dans tous ses films ou romans (boule de cristal, tarot, liseuse de drap…)

En 1964, elle rencontre le producteur Claude Makovski avec qui elle entame une collaboration intense : ils créent la société de production Cythère Films, qui produit les projets de courts métrages documentaires de N. Kaplan. Makovski la pousse à réaliser son premier long métrage, La Fiancée du pirate, en 1969, avec Bernadette Lafont dans le rôle principal ; il produira tous ses films (y compris Abel Gance et son Napoléon) sauf Néa, commande faite à la réalisatrice pour adapter une histoire d'Emmanuelle Arsan. Une autre rencontre importante sera celle du cinéaste Jean Chapot avec qui elle écrira tous les films qu'elle ou lui réalisera, depuis Néa (1976) jusqu'à la mort de ce dernier en 1998.

En 1998, la Galerie, à Paris, organise une exposition « Kaplan dans tous ses états ».

Nelly Kaplan tient la rubrique cinéma dans Le Magazine littéraire et participe à l'émission de radio Des Papous dans la tête diffusée par France Culture.

Nelly Kaplan est morte le jeudi 12 novembre 2020, à l'âge de 89 ans, du coronavirus, à Genève (Suisse).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Nelly Kaplan en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Nelly Kaplan.

Vous savez où se trouve la tombe de Nelly Kaplan ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Nelly Kaplan pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Nelly Kaplan, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Nelly Kaplan.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Féminin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Nelly Kaplan
  • Nom complet : --
  • Prénom : Nelly
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Kaplan
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 89 ans
  • Cause de mort : Coronavirus (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Nelly Kaplan ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Nelly Kaplan, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,00

Au Paradis !

Nelly Kaplan est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Nelly Kaplan au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Une des dernières grandes personnalités, symboles de la Nouvelle Vague Française après la mort de Agnès Varda l'année dernière.
Une des dernières grandes personnalités, symboles de la Nouvelle Vague Française après la mort de Agnès Varda l'année dernière, une grande dame assurément...
Commentez - il y a 3 semaines
 Elle était une icône de la Nouvelle Vague. Nelly Kaplan, réalisatrice de La Fiancée du pirate (1969).
Elle était une icône de la Nouvelle Vague. Nelly Kaplan, réalisatrice de La Fiancée du pirate (1969), écrivaine anarcho-féministe, est morte le jeudi 12 novembre au matin du Covid-19 .
Commentez - il y a 3 semaines

Commentaires

Vous avez des questions sur Nelly Kaplan ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Nelly Kaplan et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres cinéaste (femmes) française

Portrait de Tonie Marshall
 

Drapeau France 1951 - 2020
Française, 68 ans

Actrice et réalisatrice franco-américaine de cinéma, elle est (au moment de sa disparition) l'unique réalisatrice à avoir reçu le « César de la meilleure réalisation » pour son film « Vénus Beauté (Institut) » (1999, drame, avec Nathalie Baye) qui a reçu 4 Césars au total.
Portrait de Hélène Châtelain
 
Notez-la !

Drapeau France 1935 - 2020
Française, 84 ans

Réalisatrice, metteuse en scène et scénariste française, connue pour son rôle dans « La Jetée » (1962, science-fiction, de Chris Marker), assistante d’Armand Gatti au théâtre, elle a bâti une oeuvre documentaire considérable sur l’anarchie ou le Goulag, entre autres.
Portrait de Agnès Varda
 

Drapeau France 1928 - 2019
Française, 90 ans

Cinéaste française, l'une des rares réalisatrices de la Nouvelle Vague, elle a notamment réalisé les films La Pointe courte (1955), Cléo de 5 à 7 (1962), Ulysse (1984, César du meilleur court métrage documentaire), Sans toit ni loi (1985, Lion d'or à la Mostra de Venise), Jacquot de Nantes (1991), Les Glaneurs et la Glaneuse (2000), Deux ans après (2002), Les Plages d'Agnès (2009, César du meilleur film documentaire) et Visages, villages (2017). L'ensemble de son œuvre cinématographique est récompensée par un César d'honneur en 2001, par le prix René-Clair de l'Académie française en 2002, par une Palme d'honneur au Festival de Cannes 2015, par un Oscar d'honneur reçu en 2017, et par la Caméra de la Berlinale en 2019.
Portrait de Michèle Rosier
 
Notez-la !

Drapeau France 1930 - 2017
Française, 86 ans

Réalisatrice française connue pour avoir réalisé « Georges qui ? » (1973) et « Mon coeur est rouge » (1977) pour un total de 8 longs-métrages en 40 ans de carrière.
Portrait de Marceline Loridan-Ivens
 

Drapeau France 1928 - 2018
Française, 90 ans

Cinéaste française connue pour le monologue qu'elle tient place de la Concorde à Paris dans le film documentaire de Jean Rouch et Edgar Morin, « Chronique d'un été » (1961), qui est l'un des premiers témoignages filmés de la déportation durant la Seconde Guerre mondiale.
Portrait de Yannick Bellon
 
Notez-la !

Drapeau France 1924 - 2019
Française, 95 ans

Cinéaste française, féministe connue pour avoir tourné « L'Amour Violé » (1978) ou « Les Enfants du désordre » (1989).

Autres points communs avec Nelly Kaplan