Polin

 
Polin
1863 - 1927
 

Chanteur de café-concert français, spécialisé dans le comique troupier et dont interprétations étaient sobres tout en visant la nuance et la finesse (ce qui tranchait avec la tradition du café-concert) et dont les succès sont : « Le P'tit Objet » (de Vincent Scotto), « La Caissière du Grand Café », « L'Ami Bidasse ». Les comiques troupiers de la génération suivante (Bach, Raimu, Fernandel) s'inspireront de lui.

Nationalité française Francais, né le 13 août 1863 et mort le 8 juin 1927

63 ans Mort à l'âge de 63 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Polin ?


Contribuez !

Biographie

Paul Marsalés, dit Polin (né le 13 août 1863 à Paris - mort le 8 juin 1927 à La Frette-sur-Seine, Seine-et-Oise), est un chanteur de café-concert français.

Polin fit ses débuts à Paris dans des salles de quartier (Concert de la Pépinière, 1886 ; Concert du Point du Jour) avant de se produire dans des salles plus importantes (Éden-Concert, Alcazar d'été).

Parvenu à la notoriété, il chante aux Ambassadeurs, puis, pendant vingt ans, à la Scala, boulevard de Strasbourg.

Il se spécialise dans le comique troupier, un genre où excellait déjà Éloi Ouvrard. Ses plus grands succès sont :

► Le P'tit Objet (de Vincent Scotto),

► La Caissière du Grand Café,

► L'Ami Bidasse,

► Suzon la blanchisseuse,

► La Petite Tonkinoise (premier succès de Vincent Scotto), et même relatant

► Le Trottoir (roulant) de l'Exposition (Universelle 1900 de Paris).

Ces succès sont enregistrés au départ sur les cylindres de l'époque, dont beaucoup ont été réédités ensuite jusqu'aux CD actuels.

Les comiques troupiers de la génération suivante (Bach, Raimu, Fernandel) s'inspireront de lui. Après 1910, il apparaît aussi au cinéma et au théâtre, notamment dans Le Grand Duc de Sacha Guitry, en 1921.

Ses interprétations étaient sobres et visaient à la nuance et à la finesse ; de ce fait elles tranchaient avec la tradition du café-concert.

Louis Leplée, directeur de cabaret et découvreur d'Édith Piaf, était son neveu.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (85e division).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Polin en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Polin.

Vous savez où se trouve la tombe de Polin ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Polin pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Polin, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Polin.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Polin
  • Nom complet : --
  • Prénoms : --
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Polin
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Paul Marsalés

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 63 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Polin ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Polin, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Polin est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Polin au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Parce que Polin était ce qu'ont appelle un vrai chanteur populaire, avec de magnifiques mélodies.
Parce que Polin était ce qu'ont appelle un vrai chanteur populaire, avec de magnifiques mélodies, à cette époque les artistes ce prenaient pas pour des immenses stars vivant très loin du quotidien des Français. Polin était proche de ses fans, humble et modeste, ne vivant pas dans un luxe débordant comme les artistes d'aujourd'hui dont certains, ne chantent pas pour le public, mais pour maintenir le très grand luxe où ils vivent complètement déconnecter de la vraie vie. Oui Polin faisait parti de ces très grands Chanteurs(euses) populaires comme il y en a plus, vraiment La Belle Époque et les Années Folles sont des périodes formidables où foisonait de formidables et extraordinaires Artistes et il est fort regrettable que ceux-ci sombrent dans l'oubli car ils méritent vraiment de perdurer dans les mémoires ainsi que dans le temps perpétuel.
Commentez - il y a 3 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Polin ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Polin et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chanteur francais

Portrait de Richard Chanfray
 

Drapeau France 1940 - 1983
Francais, 43 ans

Chanteur français, personnalité médiatique et mondaine, il affirmait être le Comte de Saint-Germain, aventurier prétendument alchimiste et immortel qui fréquenta la cour de Louis XV. Il eut une relation avec la chanteuse Dalida pendant 9 ans.
Portrait de Michel Berger
 

Drapeau France 1947 - 1992
Francais, 44 ans

Chanteur et pianiste français des années 1980, mari de la chanteuse France Gall, auteur-compositeur-interprète, ses chansons les + célèbres sont « Le Paradis blanc » (1990), « Seras-Tu Là » (1975), « Chanter Pour Ceux Qui Sont Loin De Chez Eux » (1985) ou « La Groupie du pianiste » (1980). Il a co-écrit (avec Luc Plamondon) l'opéra-rock Starmania (1979).
Portrait de Boby Lapointe
 

Drapeau France 1922 - 1972
Francais, 50 ans

Chanteur français connu pour ses textes parsemés de calembours, de contrepèteries, d'allitérations et de paronomases dont les plus connues sont « La Maman des Poissons », « Lena » ou « Aragon et catille ».
Portrait de Léo Ferré
 

Drapeau Monaco 1916 - 1993
Monégasque, 76 ans

Chanteur et poète français, ses chansons les plus connus sont « Avec le temps », « Ni Dieu ni maître » ou « C'est extra », ayant réalisé environ 40 albums originaux couvrant une période d'activité de 46 ans, de culture musicale classique, il dirige à plusieurs reprises des orchestres symphoniques, en public ou à l'occasion d'enregistrements discographiques. Léo Ferré se revendiquait anarchiste et ce courant de pensée inspire grandement son oeuvre.
Portrait de Thierry Le Luron
 

Drapeau France 1952 - 1986
Francais, 34 ans

Humoriste français particulièrement célèbre dans les années 1970 et 1980 pour ses imitations de personnalités politiques et médiatiques. Il a aussi enregistré plusieurs chansons et animé des émissions de radio et de télévision. Ses imitations de Valéry Giscard d'Estaing, Jacques Chirac, Raymond Barre, François Mitterrand ou Georges Marchais lui valent une très grande popularité, accentuée par des interventions remarquées dans les médias et plusieurs saisons de spectacles dans des théâtres parisiens. Provocateur, il interprète le 10 novembre 1984, dans Champs-Élysées de Michel Drucker, « L'emmerdant, c'est la rose » en direct à la télévision, parodie d'une chanson de Gilbert Bécaud, en s'adressant directement au président François Mitterrand, une de ses cibles favorites. L'année suivante, il organise un faux mariage très médiatisé avec l'humoriste Coluche. Très populaire de son vivant, Thierry Le Luron a été l'un des premiers à transformer l'imitation de personnalités, principalement exercée jusqu'alors par des chansonniers dans des petits cabarets, en un véritable spectacle de music-hall adapté à des grandes salles comme l'Olympia. Son succès, ses performances vocales et sa liberté de ton ont été salués, notamment après sa mort, par de nombreux artistes ou hommes politiques.
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.