Bernard Pingaud

 
Bernard Pingaud
1923 - 2020
 

Écrivain français, témoin de son temps autant que de lui-même, engagé dans la politique et la culture, associant étroitement dans son œuvre l’exercice critique et celui de la création. Parmi ses romans connus : « Bartoldi le comédien » (1996) ou « Tu n’es plus là » (1998).

Nationalité française Francais, né le 12 octobre 1923 et mort le 25 février 2020

96 ans Mort à l'âge de 96 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Bernard Pingaud ?


Contribuez !

Biographie

Bernard Pingaud (né à Paris le 12 octobre 1923 et mort le 25 février 2020) est un écrivain français, témoin de son temps autant que de lui-même, engagé dans la politique et la culture, associant étroitement dans son œuvre l’exercice critique et celui de la création. Parmi ses romans connus : « Bartoldi le comédien » (1996) ou « Tu n’es plus là » (1998).

Bernard Pingaud fait ses études secondaires au Lycée Pasteur de Neuilly et au lycée Henri IV, à Paris. En 1941, il participe à La Revue française: Cahiers de la Table Ronde, soutenant Philippe Pétain et fondée par Chris Marker. En 1943, il est reçu à l'École normale supérieure. Par la suite, il entre à l'Assemblée nationale où il sera secrétaire des débats jusqu'en 1974. En 1943, il publie un premier roman intitulé Mon beau navire.

Durant la guerre d'Algérie, il participe aux activités du Comité des intellectuels contre la poursuite de la guerre en Afrique du Nord et il signe le Manifeste des 121 titré « Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie » (1960).

En 1968, il fonde l'Union des écrivains avec notamment Jean-Pierre Faye et Michel Butor. Après avoir animé ce collectif jusqu'en 1973, il dirige le groupe d'études du Secrétariat à l'Action Culturelle du Parti Socialiste jusqu'en 1979. En 1981, il est chargé par Jack Lang de présider la Commission de réflexion sur la politique du livre et de la lecture. En 1982, il publie le rapport « Pingaud-Barreau ».

De 1983 à 1987, Pingaud est conseiller culturel auprès de l'ambassade de France au Caire. De retour en France, il rédige, à la demande de Jean Gattegno, directeur du Livre, un nouveau rapport sur le développement de la lecture « Le droit de lire » (mai 1989). De 1990 à 1993, il est le président de la Maison des écrivains et de la littérature à Paris.

Il a été, avec Catherine Clément, l'un des principaux membres du comité de rédaction de la revue L'Arc et, appelé par Jean-Paul Sartre, a collaboré aux Temps modernes.

Il a vécu à Collias, dans le Gard, à partir de 1997. Il est le père de Denis Pingaud.

Bernard Pingaud est mort le mercredi 25 février 2020, à l'âge de 96 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Bernard Pingaud en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Bernard Pingaud.

Vous savez où se trouve la tombe de Bernard Pingaud ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Bernard Pingaud pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Bernard Pingaud, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Bernard Pingaud.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Bernard Pingaud
  • Nom complet : --
  • Prénom : Bernard
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Pingaud
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 96 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Bernard Pingaud ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Bernard Pingaud, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Bernard Pingaud ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Bernard Pingaud et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres romancier francais

Portrait de Victor Hugo
 

Drapeau France 1802 - 1885
Francais, 83 ans

Le plus grands écrivain français du 19e siècle et l'un des plus importants écrivains de langue française au monde. Grand romancier, il est l'auteur de « Les Misérables » (1862) et « Notre-Dame de Paris » (1831). À la tête du mouvement romantique, il a révolutionné le théâtre : « Cromwell » (1827), « Hernani » (1830) et « Ruy Blas » (1838). Grand poète, il est l'auteur de « Les Châtiments » (1853), « Les Contemplations » (1856) et « La Légende des siècles » (1859). Personnalité politique et un intellectuel engagé, il a joué un rôle majeur dans l’histoire du 19e siècle.
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Hervé Bazin
 
Notez-le !

Drapeau France 1911 - 1996
Francais, 84 ans

Romancier français connu pour sa trilogie de romans autobiographique « Vipère au poing » (1948, volume 1), « La Mort du petit cheval » (1950, volume 2) et « Cri de la chouette » (1972, volume 3).
Portrait de Romain Gary
 

Drapeau France 1914 - 1980
Francais, 66 ans

Écrivain français de la seconde moitié du XXe siècle connu pour la mystification littéraire qui le conduisit, dans les années 1970, à signer plusieurs romans sous le nom d'emprunt d’Émile Ajar, en les faisant passer pour l'œuvre d'un tiers. Il est ainsi le seul romancier à avoir reçu le prix Goncourt à deux reprises, sous deux pseudonymes avec « La Promesse de l'aube » (1960) et « Les Racines du ciel » (1956).
Portrait de Jules Verne
 

Drapeau France 1828 - 1905
Francais, 77 ans

Écrivain français, l'un des plus grands romanciers du monde dont l'œuvre est principalement constituée de romans d'aventures utilisant les progrès scientifiques propres au XIXe siècle dont : « Voyage au centre de la Terre » (1864), « Vingt mille lieues sous les mers » (1870), « Le Tour du monde en quatre-vingts jours » (1873), « L'Île mystérieuse » (1874-1875) ou « Michel Strogoff » (1876). L’œuvre de Jules Verne est populaire dans le monde entier et, selon l’Index Translationum, avec un total de 4 702 traductions, il vient au deuxième rang des auteurs les plus traduits en langue étrangère après Agatha Christie. Il est ainsi en 2011 l'auteur de langue française le plus traduit dans le monde. L'année 2005 a été déclarée « année Jules Verne », à l'occasion du centenaire de la mort de l'écrivain.
Portrait de Albert Camus
 

Drapeau France 1913 - 1960
Francais, 46 ans

Romancier, dramaturge et essayiste français, prix Nobel de littérature en 1957, son œuvre comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles, des films, des poèmes et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurde de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir ». Ses oeuvres les plus connus sont L'Étranger (1942, roman), Le Mythe de Sisyphe (1942, essai), Caligula (1944, pièce de théâtre) La Peste (1947, roman), Les Justes (1949, pièce de théâtre), L'Homme révolté (1951, essai) ou La Chute (1956, roman).

Autres points communs avec Bernard Pingaud