François Autain

 
François Autain
1935 - 2019
 

Politicien français, ancien ministre socialiste de François Mitterrand, il fut Maire de Bouguenais de 1971 à 1993.

Nationalité française Francais, né le 16 juin 1935 et mort le 21 décembre 2019

84 ans Mort à l'âge de 84 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de François Autain ?


Contribuez !

Biographie

François Autain, né le 16 juin 1935 à Luché-sur-Brioux (Deux-Sèvres) et mort le 21 décembre 2019, est un homme politique français. Ancien ministre de François Mitterrand, il fut Maire de Bouguenais de 1971 à 1993, parlementaire pendant une trentaine d'années. François Autain est aussi secrétaire d'État dans les trois gouvernements de Pierre Mauroy entre 1981 et 1983. Il est consécutivement membre du Parti socialiste unifié, du Parti socialiste, du Mouvement républicain et citoyen puis finalement du Parti de gauche.

Médecin, il est militant au PSU avant de rejoindre le PS en 1974, au moment des Assises du socialisme où il rallie le courant chevènementiste.

Élu maire de Bouguenais (Loire-Atlantique) en 1971, il conservera la direction du conseil municipal jusqu'en 1993. Le 3 avril 1978, sous l'étiquette PS, il est élu député de la troisième circonscription de la Loire-Atlantique.

En mai 1981, il est nommé secrétaire d'État au sein du premier gouvernement de Pierre Mauroy, chargé de la sécurité sociale (Mauroy I), puis des immigrés (Mauroy II), puis secrétaire d’État auprès du ministre de la Défense (Mauroy III).

Il quitte ses fonctions lorsqu'il est élu sénateur de la Loire-Atlantique le 25 septembre 1983, puis réélu le 27 septembre 1992 et le 23 septembre 2001, mais cette fois sous l'étiquette du MRC. Il siège parmi le groupe communiste, républicain, citoyen et des sénateurs du Parti de gauche (CRC-SPG), et est membre du groupe français de l'Union interparlementaire.

Il a été questeur du Sénat jusqu'en 2001 et membre de la Cour de justice de la République.

Il a saisi la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) à la suite d'un tir avec un lanceur de balle de défense à Nantes, lors d'une manifestation lycéenne contre la loi Pécresse le 27 novembre 2007, qui avait blessé sérieusement un lycéen de 17 ans (perte de l'usage d'un œil).

En novembre 2008, François Autain rejoint le Parti de gauche nouvellement créé par Jean-Luc Mélenchon.

Début 2011, il préside la mission d'information parlementaire du sénat sur le Mediator.

Il est le frère du chanteur Yvan Dautin (né en 1945), lui-même père de Clémentine Autain, et père de Kristian Autain, grand reporter à France 2 et photographe.

François Autain est mort dans la nuit du vendredi 20 au samedi 21 décembre 2019, à l'âge de 84 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de François Autain en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de François Autain.

Vous savez où se trouve la tombe de François Autain ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de François Autain pour le moment...

Si vous connaissez des citations de François Autain, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur François Autain.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : François Autain
  • Nom complet : --
  • Prénom : François
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Autain
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 16 juin 1935
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 84 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur François Autain ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur François Autain, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur François Autain ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de François Autain et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres ministre (hommes) francais

Portrait de Jean-Baptiste Colbert
 
Notez-le !

Drapeau France 1619 - 1683
Francais, 64 ans

Un des principaux ministres de Louis XIV, contrôleur général des finances de 1665 à 1683, secrétaire d'État de la Maison du roi et secrétaire d'État de la Marine de 1669 à 1683. Il entre au service du roi à la mort de son protecteur Mazarin, incite Louis XIV à disgracier son rival Nicolas Fouquet. Inspirateur et promoteur d'une politique économique interventionniste et mercantiliste (ultérieurement désignée sous le vocable de colbertisme), il favorise le développement du commerce et de l'industrie en France par la création de fabriques et monopoles royaux, étatiques. Il prépare le Code noir, relatif à l'administration de l'esclavage dans les colonies.
Portrait de Jean-François Deniau
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2007
Francais, 78 ans

Politicien français, il fut ambassadeur, ministre, commissaire européen, député, président du Conseil général du Cher, essayiste, romancier et membre de l'Académie française. C'était aussi un navigateur émérite.
Portrait de Philippe Pétain
 

Drapeau France 1856 - 1951
Francais, 95 ans

Militaire et un homme d'État français, fait Maréchal de France en 1918, considéré comme le vainqueur de Verdun, son nom est associé à l'armistice de juin 1940 et au régime de Vichy qui a collaboré avec l'Allemagne nazie.
Portrait de Léon Blum
 
Notez-le !

Drapeau France 1872 - 1950
Francais, 77 ans

Homme d'état, Homme politique, Ministre, Socialiste (Histoire, Politique, Politique de gauche).
Portrait de Jacques Chirac
 

Drapeau France 1932 - 2019
Francais, 86 ans

Politicien français, 22e président de la République française de 1995 à 2007, premier ministre de Valéry Giscard d'Estaing de 1974 à 1976 puis, inaugurant la première cohabitation, celui du socialiste François Mitterrand de 1986 à 1988 (Jacques Chirac est d'ailleurs, sous la Ve République, le seul homme politique à avoir été 2 fois Premier ministre). Député de la 3e circonscription de la Corrèze en 1967, 1968, 1973, de 1976 à 1986 et de 1988 à 1995, maire de Paris entre 1977 et 1995, il est le 22e président de la République française du 17 mai 1995 au 16 mai 2007, période incluant la troisième cohabitation avec Lionel Jospin entre 1997 et 2002. Il est aussi le fondateur de 2 partis politiques majeurs : le Rassemblement pour la République (RPR), en 1976, et l'Union pour un mouvement populaire (UMP), en 2002. Retiré de la vie politique, il siège jusqu’en 2011 au Conseil constitutionnel, dont il est membre de droit en tant qu'ancien président de la République.
Portrait de Georges Clemenceau
 

Drapeau France 1841 - 1929
Francais, 88 ans

Homme d'État français, Président du Conseil en 1906, Ministre de l'Intérieur et Sénateur, défenseur de l'amnistie pour les Communards, prôna la séparation des Églises et de l'État, s'opposa à la colonisation et fit tomber le gouvernement Jules Ferry sur cette question. Il pris une part active dans la défense du capitaine Dreyfus et ne cessa de militer en faveur de la restitution de l'Alsace-Moselle (perdues à la suite de la défaite de 1871). Il fut pour la poursuite de la guerre en 1917 car partisan farouche d'une victoire totale sur l'Empire allemand, . puis négocia à la Conférence de paix de Paris où il fait promulguer la loi des huit heures. Qualifié de « Père la Victoire » en raison de son action pendant la guerre, très populaire dans l'opinion publique, il renonce néanmoins à se présenter à l'élection présidentielle de janvier 1920.

Autres points communs avec François Autain