Georges Loinger

 
Georges Loinger
1910 - 2018
 

Résistant français juif, connu pour avoir sauvé des centaines d'enfants juifs pendant l'Occupation en France durant la Seconde Guerre mondiale.

Nationalité française Francais, né le 29 août 1910 et mort le 28 décembre 2018

108 ans Mort à l'âge de 108 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Georges Loinger ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 109 ans que Georges Loinger est né le jeudi 29 août 2019. Plus que 8 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Georges Loinger (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Georges Loinger, né le 29 août 1910 à Strasbourg et mort le 28 décembre 2018 à Paris, est un résistant français. Juif, il est connu pour avoir sauvé des centaines d'enfants juifs pendant l'Occupation en France durant la Seconde Guerre mondiale.

Georges Loinger naît en 1910 à Strasbourg dans une famille de sept enfants, juive orthodoxe, de Mina Werzberg et Salomon Loinger. Il est élevé durant la Première Guerre mondiale par sa tante, la future mère de Marcel Mangel, qui se fera connaître plus tard sous le nom de Marcel Marceau. Il est l'oncle de Yardena Arazi dont la mère est sa sœur cadette Yvette Loinger.

Il fait ses études au lycée Fustel-de-Coulanges, à Strasbourg, où, rapidement, il se distingue en gymnastique et en sport. Dès l'âge de 15 ans, en 1925, il entre au mouvement de jeunesse sioniste Hatikvah où il rencontre sa future épouse Flore Hélène Rosenzweig, née le 10 janvier 1911, en Alsace qui y est cheftaine. Tous les enfants Loinger font partie de ce mouvement . C'est à Hatikvah que Georges Loinger rencontre Andrée Salomon.

Diplômé en 1929 de l'École pratique d'industrie, il travaille pour une compagnie de navigation sur le Rhin qu'il quitte en 1932 pour passer le diplôme de professeur d'éducation physique et sportive. Il finance ses études en étant surveillant général au Séminaire israélite de France dont un des professeurs, Marcus Cohn, le fondateur de l'École Maïmonide (Boulogne-Billancourt), le recrute en 1935 comme professeur d'éducation physique. Moniteur national des Éclaireurs israélites de France, il crée un club sportif à Belleville pour les enfants juifs. Dans les années qui précèdent la Seconde Guerre mondiale, il s'occupe d'accueillir de jeunes réfugiés juifs d'Allemagne dans une propriété de la baronne Germaine de Rothschild, le château de la Guette.

Après qu'il a été mobilisé à la déclaration de guerre, son épouse devient la directrice de l'œuvre du Château de la Guette. Il est fait prisonnier durant la débâcle. Parvenant à s'évader de Bavière à la fin de l'année 1940 en compagnie de son cousin Simon Mangel, le frère de Marcel Marceau, rencontré par hasard au stalag 7A, il rejoint le 10 janvier 1941 sa femme à la Bourboule, où celle-ci s'est repliée avec 123 jeunes réfugiés.

Avec le soutien du docteur Joseph Weill qu'il avait rencontré dès 1930, l'un de ses amis de Strasbourg et dirigeant de l'Œuvre de secours aux enfants, il organise jusqu'à la Libération le sauvetage de plusieurs centaines d'enfants juifs qu'il fait convoyer via Annemasse jusqu'en Suisse. Quelques convois connaîtront une fin tragique et entraîneront la perte d'enfants et de jeunes héroïnes comme Mila Racine, la sœur de Emmanuel Racine, Marianne Cohn ou Thérèse Tédesco. Il fait partie du Réseau Garel (Lyon, 1942-1944), avec sa sœur Fanny Loinger (29 mai 1915, Strasbourg-13 mai 1992, Israël), une infirmière. Mais ce n'est qu'après la guerre que le frère et la sœur découvrent qu'ils faisaient de la Résistance et dans le même Réseau Garel .

Sa sœur Emma (Émilie) Loinger, née le 25 septembre 1913 à Strasbourg, épouse de Erich Arnold Lederer, né à Diersbourg, en Allemagne, le 25 avril 1913, français par naturalisation fait également partie de la Résistance. Elle travaille à l'Œuvre de secours aux enfants (OSE) depuis 1939.

Après la guerre, il œuvre pour faciliter le passage des rescapés du nazisme en Palestine mandataire et joue un grand rôle dans l'affaire de l'Exodus lorsque ce bateau fait escale en France. Il sera ensuite directeur de la filiale française de la compagnie de navigation israélienne Zim Integrated Shipping Services. Il a présidé l’Association de la Résistance juive de France (ARJF).

En mars 2013, au cours d'un voyage en Israël à l'âge de 102 ans, il est reçu par le président Shimon Peres.

Georges Loinger est mort le vendredi 28 décembre 2018 à l’âge de 108 ans à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Georges Loinger en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Georges Loinger.

Vous savez où se trouve la tombe de Georges Loinger ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Georges Loinger pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Georges Loinger, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Georges Loinger.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Résistant
  • Autres activités : --
  • Domaines : Guerre

Noms

  • Nom usuel : Georges Loinger
  • Nom complet : --
  • Prénom : Georges
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Loinger
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 108 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Georges Loinger ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Georges Loinger, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Georges Loinger est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Georges Loinger au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Cet homme est admirable, par son courage et son dévouement pour les opprimés du nazisme.
Cet homme est admirable, par son courage,et son dévouement pour les opprimés du nazisme. Il mérite le Paradis suz38.
Commentez - il y a 7 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Georges Loinger ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Georges Loinger et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres résistant francais

Portrait de Jean Moulin
 

Drapeau France 1899 - 1943
Francais, 44 ans

Résistant français et préfet d'Eure-et-Loir, l'un des principaux héros de la Résistance, chef du Conseil national de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale, il est reçu par Charles de Gaulle à Londres à qui il fait un compte rendu de l’état de la Résistance en France et de ses besoins (notamment financiers et en armement). Envoyé en France par Charles de Gaulle pour unifier les mouvements de la Résistance, il est arrêté par la Gestapo où il est torturé et meurt dans le train qui le transporte en Allemagne en 1943. Il est nommé général de brigade à titre posthume lors de la Libération, puis général de division en novembre 1946. Un cénotaphe lui est dédié au Panthéon où se trouvent les tombeaux des grands hommes de la République française.
Portrait de Julien Lauprêtre
 

Drapeau France 1926 - 2019
Francais, 93 ans

Président du Secours populaire français pendant 64 ans, de 1955 à sa mort en 2019, l’une des plus grosses associations françaises depuis plus de 60 ans. Figure du milieu caritatif français, il était également un ancien résistant décoré de la Légion d’honneur en 2017.
Portrait de Guy Charmot
 

Drapeau France 1914 - 2019
Francais, 104 ans

Résistant français, compagnon de la Libération, doyen des compagnons de la Libération, après sa mort, il ne reste plus que 4 de ces résistants de la première heure de la deuxième guerre mondiale encore vivants.
Portrait de Claude Raoul-Duval
 

Drapeau France 1919 - 2018
Francais, 98 ans

Aviateur et résistant français, pilote de chasse dans les Forces aériennes françaises libres, il avait rejoint le général de Gaulle dès le 22 juin 1940, avait pris part au Débarquement de Normandie. Il est un compagnon de la Libération.
Portrait de Fred Moore
 

Drapeau France 1920 - 2017
Francais, 97 ans

Ancien résistant français, il connu pour avoir été un des premiers à répondre à l'Appel du général de Gaulle en 1940. Compagnon de la Libération, il fut député de la Somme (de 1958 à 1962) et dernier chancelier de l'ordre de la Libération (de 2011 à 2012). Il ne reste plus que 10 Compagnons de la Libération au moment de sa mort.
Portrait de Yves de Daruvar
 

Drapeau France 1921 - 2018
Francais, 97 ans

Militaire et haut fonctionnaire français, compagnon de la Libération, dernier représentant vivant à la fin de sa vie issu de 2e Division blindée du général Leclerc. A sa mort, il ne reste que 5 compagnons de la Libération encore en vie.

Autres points communs avec Georges Loinger