Louis Viannet

10873ème
Louis Viannet
1933 - 2017
Score : 0

Politicien et syndicaliste français, secrétaire général de la CGT de 1992 à 1999, connu pour avoir amorcé le renouveau de la CGT et sa prise de distance avec le PCF en quittant le bureau national de ce Parti en 1996. Il est également connu pour son interventions syndicaliste lors des grèves de 1995, notamment pour avoir traité Alain Juppé de « Tartuffe de la concertation » afin de protester contre son plan sur la Sécurité sociale et la retraite des fonctionnaires et des régimes spéciaux.

Nationalité française Francais, né le 4 mars 1933 et mort le 22 octobre 2017

84 ans Mort à l'âge de 84 ans (de quoi ?).

Enterré en France à Félines (Ardèche).

Cimetière de Félines
Zoomez sa tombe

Anniversaire !

Cela fera 1 an que Louis Viannet est mort le lundi 22 octobre 2018. Plus que 32 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Louis Viannet (si ce n'est pas encore fait).
  • Voter pour Louis Viannet.

Biographie

Louis Viannet est un syndicaliste français, né le 4 mars 1933 à Vienne (Isère) et mort le 22 octobre 2017, secrétaire général de la Confédération générale du travail de 1992 à 1999. Cet ancien secrétaire général de la fédération des PTT a amorcé le renouveau de la CGT et sa prise de distance d'avec le PCF en quittant le bureau national de ce Parti en 1996. Il est connu pour son interventions syndicaliste lors des grèves de 1995, au premier rang desquelles il se trouvait en tant que secrétaire général de la CGT et pour avoir traité Alain Juppé de « Tartuffe de la concertation » afin de protester contre le plan d'Alain Juppé sur la Sécurité sociale et la retraite des fonctionnaires et des régimes spéciaux. Sans jamais jeter de l'huile sur le feu, résistant aux fédérations qui prônaient la grève générale, Louis Viannet apparaît comme le grand vainqueur de ce conflit inédit.

Originaire de la région lyonnaise, Louis Viannet est issu d'un famille ouvrière. Il est l'aîné des quatre enfants d'un ouvrier des usines Rhône-Poulenc,

► il a fait des études secondaires au lycée de Saint-Étienne (Loire), grâce à une bourse d'études.

► titulaire du baccalauréat, il passe, un peu avant ses vingt ans, deux concours administratifs : l'un pour les Impôts, l'autre pour les PTT. Il est reçu au deuxième, celui des contrôleurs des PTT et débute dans cette administration au début de l'année 1953.

Après son service militaire effectué en métropole, il se marie et a deux enfants.

Le militantisme syndical et politique ne lui fait pas oublier le jazz, « surtout New Orleans » dont il est amateur ni la batterie qu'il pratique dans ses loisirs, ni la chasse et la cueillette des champignons, dont il apparaît fervent du fait des marches qu'elles permettent dans la nature.

Il suit un cours de formation professionnelle à Paris, quand, à l'été 1953, des grèves secouent l'ensemble des services publics français. C'est au cours de ces événements qu'il adhère à la CGT, suivant en cela l'exemple de son père, syndiqué à la CGT et il participe activement à ce mouvement social inédit, qui, parti d'une grève locale aux PTT, affecte la plupart des services et des entreprises publics.

► en 1956, à la suite de son service militaire, il réintègre les PTT et est affecté au bureau de Lyon-Chèques. Le centre des CCP de Lyon a été créé en 1918, en même temps que le service des Chèques postaux eux-mêmes. Comme dans les autres centres de chèques, une vingtaine environ pour toute la France, le travail y est parcellisé, la discipline y est stricte et lourde, toutes les procédures sont faites manuellement, et les revendications syndicales sont nombreuses.

L'accroissement du trafic est à la mesure de la croissance économique des « Trente Glorieuses ».

► En 1950, 2 600 000 comptes sont ouverts à la Poste, engendrant 359 millions d'opérations.

► En 1960, 4 800 000 comptes sont ouverts, pour 771 millions d'opérations.

Sorti des grèves de 1953 « en ayant la conviction que sa vie serait consacrée au militantisme », Louis Viannet occupe progressivement des postes de responsable syndical plus élevés.

► En 1962, il est secrétaire du syndicat des PTT du Rhône.

► En 1967, il entre au bureau fédéral de la Fédération CGT des PTT.

► En 1972, il est élu secrétaire général adjoint de cette Fédération.

► En octobre et novembre 1974, lors du conflit social majeur qui affecte les PTT et le pays durant six semaines, il est parmi les principaux intervenants de la fédération CGT des PTT dans l'animation des meetings, la centralisation des revendications, puis dans les négociations menées avec le ministère des PTT.

► En février 1979, il succède à Georges Frischmann, en étant élu au secrétariat général de cette Fédération, lors de son XXIVe Congrès.

Louis Viannet, membre de la Commission exécutive de la CGT depuis 1972, est élu au Bureau confédéral de la CGT en juin 1982, lors du (41e Congrès). Il quitte la direction de la Fédération des PTT à la fin de cette même année.

Au Bureau confédéral une tâche de premier ordre lui est dévolue : il succède à Henri Krasucki, promu secrétaire général de la Centrale syndicale, au poste de directeur de l'hebdomadaire de la CGT, la Vie ouvrière. Durant dix années, Louis Viannet fait figure d'orthodoxe, face à Henri Krasucki, dont l'image de réformateur s'impose progressivement. C'est avec cette étiquette, attribuée par la presse, qu'il lui succède en février 1992 en étant élu secrétaire général de la CGT, lors du XLIVe congrès confédéral de celle-ci. « En portant Louis Viannet au poste de secrétaire général, la CGT n'a pas choisi un homme neuf pour mettre en oeuvre sa volonté de changement et d'indépendance », lit-on dans la presse

« J'ai été élu avec l'étiquette du stalinien de service qui allait mettre de l'ordre dans la maison", » confie-t-il au moment de son départ. Le contexte de son élection à la direction de la Confédération peut donner à croire en un déclin d'une CGT incapable de renouveler son discours et sa pratique. Or lorsqu'il quitte son poste en février 1999, les six années du mandat de Louis Viannet se soldent par un bilan tout autre.

► Sur le plan international, en 1995, la CGT quitte la Fédération syndicale mondiale, condition nécessaire pour préparer son adhésion à la Confédération Européenne des Syndicats réunissant les syndicats réformistes.

► Sur la question majeure des liens (sous-entendus de dépendance) avec le Parti communiste français, Louis Viannet se retire spectaculairement en 1996 du Bureau national du PCF. Il est à noter qu'il demeure membre, jusqu'en 1999/2000, du Conseil national de ce parti.

► Le mouvement social de l'hiver 1995 permet à la CGT de renouveler ses thèmes, de dynamiser son image et de renouveler ses militants. Bernard Thibault, l'une des figures emblématiques du conflit social de l'hiver 1995, assure la succession de Louis Viannet lors du 46e Congrès de la CGT en février 1999.

► Les élections prudhommales de décembre 1997 témoignent de l'ancrage maintenu de la CGT à la première place des organisations syndicales françaises, recueillant les suffrages de plus de 33 % de votants, devant la CFDT, 25,3 %, et FO, 20,5 %. Un journal commente ainsi les résultats: ils « marquent peut-être l'arrêt du déclin » de la CGT. Louis Viannet laisse derrière lui l'image d'un pragmatique réformateur réussissant à stopper le déclin de la première centrale syndicale de France.

Louis Viannet adhère au Parti communiste français en 1953, dans la foulée de son engagement syndical « quelques jours après la fin des grèves de 1953 », selon son témoignage. Son engagement politique se limite au Comité fédéral du Rhône dont il est membre depuis 1967 jusqu'à son accession au Comité central du PCF, en février 1976. Permanent syndical, il est alors présenté comme « militant syndicaliste, fédération de Paris »

Il accède au Bureau politique du PC en février 1982 à l'issue du 24e Congrès de ce parti. Les explications données à cette promotion de Louis Viannet, alors secrétaire général de la Fédération CGT des PTT, sont explicitement exprimées : « il a une grande expérience du mouvement ouvrier ». De fait il assume l'entière succession de Georges Frischmann tant au niveau syndical qu'au niveau politique. Quelques semaines plus tard, son élection au Bureau confédéral de la CGT éclaire mieux sa promotion. Mais les différentes crises qu'a connues, depuis 1980, l'instance nationale de la première centrale syndicale française, posent, parmi d'autres, le problème de la compatibilité du cumul des mandats avec l'affirmation de l'indépendance du syndicalisme à l'égard des forces et partis politiques. Cette question resurgit lors de chacun des Congrès de la CGT. Élu en 1982 secrétaire général de la Confédération, Henri Krasucki a d'emblée été jugé à l'aune de son manque d'indépendance vis-à-vis du Parti communiste. Sa volonté de changer en ce domaine n'est pas avérée. Louis Viannet succédait à Henri Krasucki en 1992. La perte d'audience du PCF rend de plus en plus inconfortable la double appartenance. Louis Viannet franchit le pas en annonçant dans le cadre de la préparation du 29e Congrès de son Parti (décembre 1996) qu'il renonce à siéger au Bureau politique du PCF. À la surprise des observateurs, c'est un homme jusqu'alors réputé pour son alignement, qui met ainsi fin à une tradition cégétiste qui perdure depuis 1945.

Louis Viannet est mort le dimanche 22 octobre 2017 à l'âge de 84 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Où se trouve la tombe de Louis Viannet ?

La position exacte de la tombe de Louis Viannet n'est pas renseignée.
Vous pouvez nous transmettre l'emplacement exact de sa tombe.

Où est enterré Louis Viannet ?

Cimetière de Félines
Rue Andrée Roux
Félines
Ardèche
France Drapeau francais

La tombe de Louis Viannet est au Cimetière de Félines, Rue Andrée Roux, Félines, Ardèche, France Drapeau francais.

Citations

Nous n'avons pas de citations de Louis Viannet pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Louis Viannet, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Louis Viannet.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Syndicaliste
  • Autres activités : Homme politique
  • Domaines : Parti communiste français, Politique, Politique de gauche

Noms

  • Nom usuel : Louis Viannet
  • Nom complet : --
  • Prénom : Louis
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Viannet
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 4 mars 1933
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 84 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

Que recherchez-vous sur Louis Viannet ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Louis Viannet, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Louis Viannet est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Louis Viannet au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Pour la cause des travailleurs
grand militant pour la cause des travailleurs
Commentez - il y a 9 mois

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Louis Viannet afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

10873ème
0 point
cumulés en 30 jours
Portrait de Louis Viannet
10873ème

Drapeau France 1933 - 2017
Francais, 84 ans

Politicien et syndicaliste français, secrétaire général de la CGT de 1992 à 1999, connu pour avoir amorcé le renouveau de la CGT et sa prise de distance avec le PCF en quittant le bureau national de ce Parti en 1996. Il est également connu pour son interventions syndicaliste lors des grèves de 1995, notamment pour avoir traité Alain Juppé de « Tartuffe de la concertation » afin de protester contre son plan sur la Sécurité sociale et la retraite des fonctionnaires et des régimes spéciaux.
-3
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Louis Viannet dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 5 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Louis Viannet, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

Il n'y a pas encore de fan de Louis Viannet.
Soyez le 1er fan en votant pour Louis Viannet.

Commentaires

Vous avez des questions sur Louis Viannet ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Louis Viannet et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres syndicaliste (hommes) francais

Portrait de Edmond Maire
10847ème
Notez-le !

Drapeau France 1931 - 2017
Francais, 86 ans

Syndicaliste français et ancien secrétaire général de la CFDT pendant 17 ans (de 1971 à 1988) qui a marqué le syndicat de son empreinte : recentrage de la CFDT sur l'action syndicale et la proximité avec les travailleurs, penseur de la deuxième gauche et de la transformation sociale.
Portrait de Jacques Chérèque
10948ème

Drapeau France 1928 - 2017
Francais, 89 ans

Politicien et syndicaliste français, connu pour avoir été secrétaire général adjoint de la CFDT et membre du gouvernement de Michel Rocard en tant que ministre délégué sous la présidence de François Mitterrand (en 1988 et 1991). Il est le père du syndicaliste François Chérèque mort presque 1 an avant lui.
Portrait de François Chérèque
7401ème
Notez-le !

Drapeau France 1956 - 2017
Francais, 60 ans

Syndicaliste, secrétaire général de la CFDT à partir de 2002.
Portrait de Xavier Beulin
7462ème
Notez-le !

Drapeau France 1958 - 2017
Francais, 58 ans

Homme d'affaire français de l'agro-industrie très médiatisé, président de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) de 2010 à 2017 et connu pour ses statuts paradoxaux d'homme d'affaire et de syndicaliste.
Portrait de Jacques Sauvageot
10883ème

Drapeau France 1943 - 2017
Francais, 74 ans

Politicien français qui fut l'un des leaders de la période de Mai 68 (nom donné à l'ensemble des mouvements de révolte survenus en France en mai-juin 1968) où il était alors vice-président de l'UNEF (Union nationale des étudiants de France).
Portrait de Marc Blondel
8877ème
Notez-le !

Drapeau France 1938 - 2014
Francais, 75 ans

Homme politique, Syndicaliste (Politique, Politique de gauche).

Autres points communs avec Louis Viannet