Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus

 
Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus
1894 - 1967
 

Religieux français de l'Ordre du Carmel, fondateur de l'Institut Notre-Dame de Vie. Son procès en béatification fut ouvert en 1985. Sa béatification a eu lieu le 19 novembre 2016 en Avignon. Sa fête liturgique a été fixée au 4 février, jour anniversaire de son ordination sacerdotale.

Nationalité française Francais, né le 2 décembre 1894 et mort le 27 mars 1967

72 ans Mort à l'âge de 72 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus ?


Contribuez !

Biographie

Henri Grialou, plus connu sous son nom de religion Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, né le 2 décembre 1894 dans le quartier du Gua à Aubin en Aveyron et mort le 27 mars 1967 à Venasque en Vaucluse, est un religieux de l'Ordre du Carmel, fondateur de l'Institut Notre-Dame de Vie. Son procès en béatification fut ouvert en 1985. Sa béatification a eu lieu le 19 novembre 2016 en Avignon. Sa fête liturgique a été fixée au 4 février, jour anniversaire de son ordination sacerdotale.

Né au Gua, quartier d'Aubin, dans une famille d'origine rurale modeste et catholique fervente du bassin minier de Cransac, Henri Grialou est le fils d'Auguste Grialou (1860-1904), un mineur du bassin houiller qui meurt d'une pneumonie en 1904 alors qu'Henri est à peine âgé de dix ans, et l'enfant magnifiera alors la figure maternelle ; sa mère, née Marie Miral, se consacre à l'éducation de ses cinq enfants (deux garçons et trois filles).

Il fait une partie de ses études chez les Pères du Saint-Esprit de Suse, en Italie. Il entre en octobre 1908 au petit séminaire de Graves puis, en 1911, au grand séminaire du diocèse de Rodez.

Devançant volontairement l'appel pour le service militaire en 1913, il se trouve encore sous les drapeaux quand éclate la déclaration de la guerre. Il obtient le grade de lieutenant dans le 122e Régiment d'infanterie de Rodez, et il combat pendant toute la Première Guerre mondiale : il participe aux terribles batailles de l'Argonne, à Verdun et au Chemin des Dames et reçoit plusieurs décorations pour bravoure tel que la Légion d'honneur et la Croix de guerre. Il s'occupe également de l'instruction des nouvelles recrues en tant que lieutenant. Il est démobilisé en 1919. L'année suivante pendant la retraite de préparation à l’ordination au sous-diaconat, Henri Grialou lit un Abrégé de la vie de saint Jean de la Croix. Cette lecture lui semble d'abord « insipide », mais un appel intérieur à entrer au Carmel s'impose vigoureusement à lui malgré les objections de plusieurs personnes de son entourage.

Henri Grialou est ordonné prêtre le 4 février 1922 à Rodez, puis il est reçu dans l'Ordre du Carmel quelques jours plus tard, le 24 février, chez les Carmes déchaux au couvent d'Avon, près de Fontainebleau. Deux ans plus tard il est au couvent des Carmes de Lille. Il est nommé à 33 ans supérieur du Petit-Castelet à Tarascon dans les Bouches-du-Rhône. Durant ces années, il s’adonne largement dans sa prédication à faire connaître le message de sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus récemment béatifiée (1923) puis canonisée (1925) et de saint Jean de la Croix, proclamé Docteur de l'Église (1926).

C’est en 1919 qu’il rencontre trois jeunes femmes qui ont ouvert un cours d’enseignement à Marseille, le cours Notre-Dame de France, à l'origine réservé au filles. Cet établissement est aujourd'hui mixte. Leur désir de mener une vie de prière intense tout en ayant une activité professionnelle rejoint le désir du Père Marie-Eugène de diffuser l’enseignement du Carmel. De cette rencontre naît en 1932 le groupement qui, constitué d'abord en fraternité du Tiers-Ordre carmélitain, deviendra, près de quinze ans plus tard, l'Institut Notre-Dame de Vie.

Parallèlement aux débuts du groupement, le père Marie-Eugène remplit diverses missions : prieur du couvent des Carmes d'Agen (1932-1936), puis au couvent des Carmes de Monaco (1936-1937), mais il doit partir pour Rome, le 17 avril 1937, car il est nommé définiteur général de l'Ordre. Il le restera jusqu'en 1955. Il doit cependant retourner en France pour être mobilisé le 2 septembre 1939. Il ne retourne définitivement à Rome qu'en 1946. Cependant sa nouvelle charge de visiteur apostolique des carmels de France à partir de 1948 lui permet de suivre l'évolution de son institut.

De 1954 à 1955, le Père Marie-Eugène est vicaire général de l'Ordre du Carmel. À son retour en France, il devient prieur du couvent du Petit-Castelet à Tarascon, puis provincial de la province Avignon-Aquitaine de 1957 à 1960. Il réside définitivement à l'Institut Notre-Dame de Vie à partir de 1961. Réélu provincial d'Avignon-Aquitaine en 1963 (jusqu'à sa mort), il poursuit aussi la fondation de son Institut qui a été reconnu de droit pontifical le 24 août 1962. L'année suivante, il y accueille les premières vocations masculines qui donneront naissance respectivement à la branche sacerdotale et à la branche masculine (laïque).

Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus est mort le lundi 27 mars 1967 à l'âge de 72 ans, à Venasque (France, Vaucluse), le lundi de Pâques, jour de la fête de son Institut.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus.

Vous savez où se trouve la tombe de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Henri Alfred Grialou
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Prêtre
  • Autres activités : Religieux
  • Domaines : Religion

Noms

  • Nom usuel : Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus
  • Vrai nom : Henri Grialou
  • Prénom : Henri
  • Prénom (2) : Alfred
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Grialou
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, Père Marie-Eugène
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 72 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Marie-Eugène de l'Enfant-Jésus et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres prêtre francais

Portrait de Abbé pierre
 

Drapeau France 1912 - 2007
Francais, 94 ans

Prêtre catholique français très populaire en France et fondateur d'Emmaüs en 1954 (ensemble d’associations et groupements de solidarité présents dans des dizaines de pays). Son image de grand barbu en soutane, en grosse pèlerine élimée avec une canne, un béret et des godillots forge vite son statut de « héros légendaire » et de « juste ».
Portrait de François Brune
 

Drapeau France 1931 - 2019
Francais, 87 ans

Prêtre français, auteur de nombreux ouvrages concernant la théologie, la spiritualité, la vie après la mort et le paranormal en rapport avec la foi religieuse.
Portrait de Jean Eudes
 
Notez-le !

Drapeau France 1601 - 1680
Francais, 78 ans

Prêtre français oratorien, fondateur d'un institut religieux consacré à la formation des prêtres, et d'un ordre religieux voué à la réhabilitation des "filles repenties". Il fut l'artisan de l'introduction des réformes du Concile de Trente, en France, ainsi qu'un acteur majeur de l'École française de spiritualité. Il est canonisé par le pape Pie XI en 1925. Il est, au xviie siècle, avant Marguerite-Marie Alacoque, le grand propagandiste du culte au Sacré-Cœur de Jésus et au saint Cœur de Marie.
Portrait de Vincent de Paul
 

Drapeau France 1581 - 1660
Francais, 79 ans

Prêtre, Religieux (Religion).
Portrait de Clément Janequin
 
Notez-le !

Drapeau France 1485 - 1558
Francais, 73 ans

Artiste, Chanteur, Compositeur, Musicien, Prêtre, Religieux (Art, Musique, Religion).
Portrait de Georges Thierry D'Argenlieu
 
Notez-le !

Drapeau France 1889 - 1964
Francais, 75 ans

Militaire, Prêtre, Religieux, Résistant (Guerre, Histoire, Religion).