Paul Bocuse

 
Paul Bocuse
1926 - 2018
 

Chef cuisinier français parmi les plus célèbres du monde (3 étoiles au Guide Michelin depuis 1965), désigné « Cuisinier du Siècle » par Gault-Millau et « Pape de la cuisine » en 1989 et « Chef du siècle » en 2011 par The Culinary Institute of America (en). Il fut un des maîtres de la cuisine traditionnelle et de la grande cuisine, précurseur de la nouvelle cuisine. Il dirige plusieurs restaurants à Collonges-au-Mont-d'Or (L'Auberge du Pont de Collonges), à Lyon et dans le monde. Il fonde les Bocuse d'Or en 1987, un des plus prestigieux concours de gastronomie au monde.

Nationalité française Francais, né le 11 février 1926 et mort le 20 janvier 2018

91 ans Mort victime de la maladie de Parkinson (maladie) à l'âge de 91 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Paul Bocuse ?


Contribuez !

Biographie

Paul Bocuse (né à Collonges-au-Mont-d'Or le 11 février 1926 et mort le 20 janvier 2018) était un grand chef cuisinier français parmi les plus célèbres du monde (3 étoiles au Guide Michelin depuis 1965). Il est désigné « Cuisinier du Siècle » par Gault-Millau et « Pape de la cuisine » en 1989 et « Chef du siècle » en 2011 par The Culinary Institute of America (en). Il dirige plusieurs restaurants à Collonges-au-Mont-d'Or (L'Auberge du Pont de Collonges), à Lyon et dans le monde (au Japon, aux États-Unis et en Suisse). Il fut un des maîtres de la cuisine traditionnelle et de la grande cuisine, précurseur de la nouvelle cuisine. Il fonde les Bocuse d'Or en 1987, un des plus prestigieux concours de gastronomie au monde.

En 1926, le 11 février, il naît à Collonges-au-Mont-d'Or à dix kilomètres au nord de Lyon dans la région Rhône-Alpes. Fils de Georges et Irma Bocuse, cuisiniers de père en fils dans le même village depuis le XVIIe siècle. Le jeune Paul Bocuse ne déroge pas à la tradition familiale.

En 1942, âgé de 16 ans, il entre comme apprenti chez Claude Maret, au Restaurant de la Soierie à Lyon, il apprend à faire le marché et même le marché noir, car il faut durant cette période de Seconde Guerre mondiale tuer le cochon ou le veau pour être sûr d'avoir de la marchandise.

En 1944 âgé de 18 ans, il s'engage volontairement dans l'armée de la libération du Général de Gaulle. Il est incorporé dans la 1re division française libre. Blessé d'une balle en Alsace, il est soigné par les américains et participe au défilé de la victoire à Paris en 1945.

Puis, de retour à Lyon il continue son apprentissage chez Eugénie Brazier (trois étoiles au Guide Michelin en 1933, célèbre patronne de bouchon Lyonnais) au col de la Luère à Pollionnay, où en plus de faire la cuisine, il entretient le jardin potager, trait les vaches, fait la lessive et le repassage.

Il travaille au Lucas Carton, un prestigieux restaurant de la place de la Madeleine dans le 8e arrondissement de Paris avec le grand chef cuisinier Gaston Richard, où il se lie d'une solide amitié avec ses jeunes camarades de fourneau Pierre et Jean Troisgros (les frères Troisgros).

Dans les années 1950, les trois amis font équipe dans le prestigieux restaurant La Pyramide de Vienne près de Lyon, chez les grands chefs Fernand Point et Paul Mercier apprenant les raffinements chers à leur maître et héritant entre autres, de la grande générosité de ce dernier.

En 1961, Paul Bocuse remporte le concours du Meilleur Ouvrier de France et, la même année, il obtient sa première étoile au Guide Michelin.

En 1962, il transforme l'auberge guinguette de son père et se voit attribuer la deuxième étoile au Guide Michelin.

1965 est l'année de la consécration, la troisième étoile du Guide Michelin vient couronner le travail réalisé. Mais c'est au moment où il semble au zénith qu'il doit racheter le nom de Bocuse. En effet, en 1921, son grand-père paternel ayant vendu fond et nom, l'établissement des bords de Saône ne pouvait porter le nom de « Bocuse » . Il rachète alors son nom et rebaptise l'Auberge de Collonges « Paul Bocuse ».

En 1975, il est fait chevalier de la Légion d'honneur par le Président de la République Valéry Giscard d'Estaing au palais de l'Élysée. Pour cette occasion, il crée la célèbre « soupe aux truffes V.G.E ».

En 1987, il crée le Bocuse d'Or ou concours mondial de la cuisine.

En 1989, il est désigné « Cuisinier du Siècle » par Gault-Millau. Il est considéré comme le « Pape de la cuisine ».

En 1995, Paul Bocuse sculpté par Daniel Druet, est le premier chef à entrer au musée Grévin de Paris.

En 2004, une Fondation Paul Bocuse est inaugurée qui vise à transmettre son savoir-faire.

En 2005, il subit un triple pontage coronarien.

En 2010, le pont de Collonges-au-Mont d'Or est baptisé à son nom. En juin, il a le pied écrasé par une voiture et tombe sur le dos. Il ouvre pour la première fois de son histoire professionnelle une partie du capital de ses quatre brasseries lyonnaises regroupées sous l'enseigne "Nord Sud Brasseries" à Naxicap Partners, une filiale de la banque Natixis. Paul Bocuse souffre de la maladie de Parkinson.

En 2011, il est décoré du titre de "Cuisinier du siècle" par le Culinary Institute of America de New-York.

Le 28 janvier 2013, les plus grands chefs étoilés, venus du monde entier, lui rendent hommage dans les salons de l'Hôtel de Ville de Lyon. Le dîner de gala est coordonné par Michel Roth.

En février 2013, il inaugure le nouveau restaurant-école de l'Institut Culinaire Américain de New-York, une brasserie baptisée "Restaurant Bocuse". Dans la même année, il ouvre une nouvelle brasserie lyonnaise, Marguerite, sur l'avenue des frères Lumière, dont le chef, Tabata Bonardi, est une ancienne participante d'une émission de cuisine.

Le chiffre d'affaires annuel de l'ensemble de ses activités culinaires mondiales en 2017 (année précédent sa mort) est estimé à près de 50 millions d'euros, pour près de 700 salariés.

Paul Bocuse est mort le samedi 20 janvier 2018 à l'âge de 91 ans des suites de la maladie de Parkinson dans son auberge du Pont de Collonges (Collonges-au-Mont-d'Or, près de Lyon, France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Paul Bocuse en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Paul Bocuse.

Vous savez où se trouve la tombe de Paul Bocuse ?

Citations

Les meilleures citations de Paul Bocuse.

Je travaille comme si j'allais vivre 100 ans et je savoure la vie comme si chaque jour était le dernier.
La grande cuisine, ce peut être une dinde bouillie, une langouste cuite au dernier moment, une salade cueillie dans le jardin et assaisonnée à la dernière minute.
La nouvelle cuisine, c'était rien dans l'assiette, tout dans l'addition.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Paul Bocuse. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Paul Bocuse, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Paul Bocuse.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Paul Bocuse
  • Nom complet : --
  • Prénom : Paul
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bocuse
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : Monsieur Paul
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 91 ans
  • Cause de mort : Maladie de parkinson (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Paul Bocuse ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Paul Bocuse, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.92 sur 5
  ?
12 notes
5 étoiles
11
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,92

Au Paradis !

Paul Bocuse est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Paul Bocuse au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.92 sur 5 avec 12 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Très grand cuisinier
tres grand cuisinier et tres grand chef aussi
Commentez - il y a 1 an
 Un grand Chef
Un grand Chef RIP
Commentez - il y a 1 an
 Le roi des cuisines, le pape des fourneaux.
Le roi des cuisines, le pape des fourneaux. Il a inspiré bon nombre de cuisiniers contemporains, un grand homme a qui ont doit le grand nom de la gastronomie française. Comme il est vrai que les diplomates s'entouraient des meilleurs cuisiniers car il est plus aisé de signer des accords le ventre plein de la crème de la crème des repas, ce grand homme a sa place pour gratifier tous les palais raffinés.
Commentez - il y a 1 an
12 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Paul Bocuse ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 59920 Monsieur Paul la référence dans la cuisine française depuis 1965
RIP
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Merci pour cette superbe photo ! :-)
Répondre - il y a 1 an
Anonyme 59920 à : :-)
Répondre - il y a 1 an
Donias PAUL BOCUSE - Sa femme, ses enfants et de nombreux chefs illustres sont venus rendre un dernier hommage au pape de la gastronomie dans la cathédrale Saint-Jean de Lyon, avant son enterrement dans le cimetière de Collonges.
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Paul Bocuse
Répondre - il y a 7 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Paul Bocuse et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres chef cuisinier (hommes) francais

Contribuez ! Vous connaissez d'autres chef cuisinier (hommes) francais ? Proposez-nous ici.

Autres points communs avec Paul Bocuse