Georges Wolinski

 
Georges Wolinski
1934 - 2015
 

Dessinateur français pour la presse et auteur de bande dessinée, il fut dessinateur dans la revue Hara-Kiri, puis dans Action, Paris-Presse, Hara-Kiri Hebdo, Charlie Hebdo, L'Humanité et enfin Paris Match. Il fut rédacteur en chef de Charlie Mensuel. Il est connu pour ses oeuvres « Elles ne pensent qu'à ça », « Sales gosses » ou « La folle ». Il est mort le 7 janvier 2015 lors de l'attentat contre le journal satyrique Charlie Hebdo.

Nationalité française Francais, né le 28 juin 1934 et mort le 7 janvier 2015

80 ans Mort tué par arme à feu (homicide) à l'âge de 80 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Georges Wolinski ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 5 ans que Georges Wolinski est mort le mardi 7 janvier 2020. Plus que 22 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Georges Wolinski (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Georges Wolinski est un dessinateur français pour la presse, né le 28 juin 1934 à Tunis et mort le 7 janvier 2015 lors de l'attentat contre le journal satyrique Charlie Hebdo. Il fut dessinateur dans la revue Hara-Kiri, puis dans Action, Paris-Presse, Hara-Kiri Hebdo, Charlie Hebdo, L'Humanité et enfin Paris Match. Il fut rédacteur en chef de Charlie Mensuel. Il est connu pour ses oeuvres « Elles ne pensent qu'à ça », « Sales gosses » ou « La folle ».

Né d'une mère franco-italienne et d'un père juif polonais à la tête d'une entreprise de ferronnerie d'art à Tunis, il est élevé par ses grands-parents maternels pâtissiers, son père étant mort lorsqu'il a 2 ans et sa mère tuberculeuse envoyée en sanatorium en France. Il rejoint à l'âge de 13 ans sa mère remariée. Au lycée de Briançon, il rencontre sa première femme Jacqueline épousée en 1961, avec qui il aura deux filles. Il travaille d'abord dans l'entreprise de tricot de son beau-père à Fontenay-sous-Bois, puis publie ses premiers dessins dans Rustica en 1958. Après avoir envoyé ses dessins à François Cavanna, il entre en 1960 dans l'équipe de Hara-Kiri, puis en 1968 dans le Le Journal du dimanche où il rencontre sa seconde femme Maryse, il devient rédacteur en chef de Charlie Hebdo de 1970 à 1981.

Wolinski oscille au début entre de très différents styles, pour se fixer à terme sur un graphisme évoquant au départ celui de Copi. Rapidement, celui-ci acquiert la patte spécifique de l'auteur, qui met l'accent sur l'expressivité de ses personnages là où au contraire Copi les voulait neutres. Les événements de mai 1968 font connaître son travail par l'éphémère revue Action, où il dessine régulièrement. C'est alors la gloire. Les personnages si typiques de Wolinski plaisent et sont sollicités pour des campagnes de publicité d'envergure nationale :

► Immeuble « Le Broca », près du canal Saint-Martin à Paris.

► IBM (Wolinski dessine un de ses personnages qui balance ses papiers à l'ordinateur en lui disant : « Tiens, débrouille-toi! »)

► Mars (barre chocolatée)

► Rizla+, papier a cigarette (un jeune femme sort d'un paquet en declarant "je suis dans les petits papiers de Riz la +"; une jeune femme s'habille de petits papiers etc.)

Ces publicités seront reprochées à Wolinski par les puristes. Il les choisit pourtant au compte-gouttes, n'acceptant que celles qui lui donnent prétexte à faire des choses qui l'inspirent.

Pendant les événements de Mai 68, Wolinski — qui a commencé par dessiner dans Action — fonde avec Siné le journal L'Enragé, dans lequel ses dessins prennent une coloration politique. Le journal disparaîtra vite, mais le ton du futur Hara-Kiri Hebdo (puis Charlie Hebdo) commence à apparaître.

Après la parenthèse d'Action, Wolinski est sollicité pour tenir une page de contestation dans le quotidien France-Soir de Pierre Lazareff, où il prend l'habitude de ne « pas seulement y contester la société, comme tout le monde, mais aussi le directeur du journal », comme il le résume. La collaboration prendra vite fin.

C'est dans Hara-Kiri hebdo devenu par la suite Charlie Hebdo, que Wolinski prend sa pleine mesure en dessinant de façon pratiquement hebdomadaire deux personnages repris d'Action : un gros sûr de lui et dominateur, et un maigre d'allure timide, qui tiennent des propos de café du commerce, mais toujours présentés de façon humoristique. Commençant imperturbablement par un « Monsieur », qu'on devine prononcé avec emphase, les bandes présenteront ces morceaux de bravoure typiques du style wolinskien :

► « Monsieur, je suis pour la liberté de la presse à condition que la presse n'en profite pas pour dire n'importe quoi ! »

► « Monsieur, il y a des moments où je me demande si ça valait la peine de gagner la guerre contre un homme qui nous aurait débarrassés du communisme. »

► « Le socialisme, c'est comme la marijuana : c'est peut-être inoffensif, mais ça peut conduire à des drogues plus dures comme le communisme. »

La bande hebdomadaire se nomme au début « L'évolution de la situation ». Elle inspirera ensuite plusieurs revues théâtrales de Claude Confortès, toutes nommées « Le roi des cons ».

Ce roi des cons est aussi une trouvaille de Wolinski. Avant lui, l'expression était certes usitée, mais personne n'avait jamais eu l'idée de donner au personnage un visage et moins encore un costume. Le dessinateur lui donnera celui d'un bênét invariablement coiffé d'une couronne et revêtu d'un manteau d'hermine. Ce personnage apparaît pour la première fois lorsque le Shah d'Iran organise des fêtes immenses pour les « 2500 ans de monarchie ininterrompue » à Persépolis (seule la monarchie d'Éthiopie incarnée à l'époque par Haïlé Sélassié fait mieux). Tous les chefs d'État ou presque y sont conviés. Tous hésitent à assister en raison du caractère peu démocratique de ce pays (Pompidou se défaussera et enverra son premier ministre Jacques Chaban-Delmas). Un dessin soulagera d'un seul coup la tension et déclenchera l'hilarité générale. Il est titré : « Le Shah au roi des cons : « Vous avez bien fait de venir » »

En 1998, a reçu le Prix International d'Humour Gat Perich.

Wolinski franchira une dernière étape de sa carrière en devenant également dessinateur de presse à Paris-Match : son mode de contestation a fini par faire partie du paysage français, et Wolinski, dorénavant, de l'establishement, comme un Sempé.

Wolinski a également été auteur de bande dessinée. Il a par exemple été le scénariste de la série des Paulette, dessinée par Georges Pichard.

En janvier 2005, Wolinski a reçu la Légion d'honneur.

Lors de l'édition 2005 du Festival international de la bande dessinée d'Angoulême, Wolinski a reçu le Grand prix de la ville d'Angoulême.

Associé avec Pierre Barkats, un avocat américain, Georges Wolinski s'est lancé dans une nouvelle aventure. Un petit personnage universel qui parcourt les époques interpelle le lecteur sur l'état de la planète. C'est lui qui a apporté le feu aux sauvages dans leurs grottes et il se sent un peu coupable quelque part du réchauffement climatique.

Le directeur du journal L'Humanité, Roland Leroy, qui apprécie l'humour de Wolinski, lui propose de devenir dessinateur officiel du journal, en lui garantissant qu'il pourra « y caracoler en toute liberté ». Au grand désespoir de François Cavanna, Wolinski accepte en donnant comme excuse que « ça l'amuse d'être honnête ». Mais il ne donne plus à ses dessins le caractère militant et parfois agressif qu'ils avaient dans Action, et opte au contraire pour un style bon enfant où il se moque presque de lui-même et où percent parfois des allusions au style du dessinateur du Monde à l'époque, qui se nomme alors Konk. Bien que dénués de ce côté grinçant qui était sa marque de fabrique, ses dessins de l'époque ne perdent rien de leur drôlerie ; et puis la collaboration avec Charlie Hebdo et Hara-Kiri continue pour ce genre de dessins-là.

Il est tué le 7 janvier 2015 lors de l'attentat contre le journal satyrique Charlie Hebdo.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Georges Wolinski en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Georges Wolinski.

Vous savez où se trouve la tombe de Georges Wolinski ?

Citations

Les meilleures citations de Georges Wolinski.

La vraie question c'est : "Comment profiter de la vie au maximum ?" La vraie réponse, c'est : "En évitant de se poser les vraies questions !"
Quand on est sûr d'avoir raison, on n'a pas besoin de discuter avec ceux qui ont tort.
Je suis un con, mais quand je vois ce que les gens intelligents ont fait du monde...

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Georges Wolinski. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Georges Wolinski, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Georges Wolinski.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Georges David Wolinski
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Georges Wolinski
  • Nom complet : --
  • Prénom : Georges
  • Prénom (2) : David
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Wolinski
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 28 juin 1934
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 80 ans
  • Cause de mort : Arme à feu (Homicide)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Georges Wolinski ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Georges Wolinski, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
4 notes
5 étoiles
4
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Georges Wolinski est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Georges Wolinski au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 4 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Assassinat des journalistes de Charlie Hebo
Aujourd'hui 7 janvier 3 ans après l'assassinat des journalistes de Charlie Hebo, je vote pour eux et pour Théo Van Gogh, James Foley et Hervé Gourdel victimes aussi de l'islamisme
Commentez - il y a 1 an
 Victime des terroristes
Victime des terroristes
Commentez - il y a 2 ans
 Assassiné par des terroristes
Assassiné par des terroristes djihadiste.
Commentez - il y a 1 an
4 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Georges Wolinski ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Kiki-27 hommage
Répondre - il y a 1 an
Kiki-27 Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Répondre - il y a 1 an
Nardo Georges Wolinski est entérré au cimetière du Montparnasse à Paris
Répondre - il y a 1 an
Donias Georges Wolinski meurt assassiné lors de l'attentat contre Charlie Hebdo
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Georges Wolinski
Répondre - il y a 1 an
Donias tombe de Georges Wolinski plaque
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Georges Wolinski et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres dessinateur francais

Portrait de Tomi Ungerer
 

Drapeau France 1931 - 2019
Francais, 87 ans

Dessinateur français, considéré comme l'un des plus brillants dessinateurs de sa génération, ses livres pour enfants « Les Trois Brigands » et « Jean de la Lune » ont connu une grande renommée, son affiche contre la ségrégation raciale Black Power/White Power est devenue célèbre.
Portrait de Fabien Lacaf
 
Notez-le !

Drapeau France 1954 - 2019
Francais, 65 ans

Dessinateur français de bande dessinée et storyboardeur pour le cinéma. Auteur de BD, il a travaillé pour Charlie Hebdo et Métal Hurlant ; on lui doit notamment 3 tomes « Les Patriotes » avec Giroud (entre 1988 et 1992) et 3 albums « Macadam » (entre 1999 et 2001). Au cinéma, il a travaillé sur les story-board des films « Les Couloirs du temps : Les Visiteurs 2 » (1998), « Le Hussard sur le toit » (1995) ou « Astérix et Obélix contre César » (1999).
Portrait de Charb
 

Drapeau France 1967 - 2015
Francais, 47 ans

Dessinateur satirique et journaliste français, directeur du journal satirique Charlie Hebdo, il travailla aussi pour L'Écho des savanes, Télérama, Fluide glacial et L'Humanité. Ses dessins, agrémentés pour la plupart des dessins symboliques de Maurice et Patapon, le chien et le chat anticapitalistes, font mouche par leur esprit corrosif et leur irrévérence. On peut citer aussi Marcel Keuf, le flic dans Fluide Glacial. Il est mort assassiné lors de l'attentat contre le Charlie Hebdo.
Portrait de René Pétillon
 

Drapeau France 1945 - 2018
Francais, 72 ans

Dessinateur français de bande dessinée, il est connu pour avoir créé le personnage de Jack Palmer, un détective calamiteux, dont les péripéties ont été narrées à travers plusieurs albums, publiés entre 1976 et 2013. Son album le plus connu est « L’Enquête corse », prix du meilleur album au Festival d’Angoulême en 2001. Cet album avait été adaptée au cinéma dans un film réalisé par Alain Berberian en 2004, avec les acteurs Christian Clavier et Jean Reno.
Portrait de Angelo Di Marco
 
Notez-le !

Drapeau France 1927 - 2016
Francais, 89 ans

Dessinateur français de presse et de bandes dessinées connu pour ses illustrations de faits divers dans France-Soir, Radar, Détective, France Dimanche...
Portrait de Michel Plessix
 
Notez-le !

Drapeau France 1959 - 2017
Francais, 57 ans

Dessinateur français de bande-dessinée, connu pour avoir dessiné la série « Julien Boisvert » (1989-1995, 4 volumes, écrite par Dieter). Michel Plessix touchait un public assez large tant son style s'adressait à la fois aux enfants et aux adultes. Il avait adapté le « Vent dans les saules » (1996, adaptation dessinée du roman de Kenneth Grahame) et avait imaginé une suite, « Le Vent dans les sables » (2005). En 2016, il remporta le Prix de l'affiche au 36e Quai des Bulles de Saint-Malo.

Autres points communs avec Georges Wolinski