Michel Charasse

 
Michel Charasse
1941 - 2020
 

Politicien français, sénateur pour le Puy-de-Dôme (de 1981 à 1988), ministre du Budget (de 1988 et 1992) sous François Mitterrand, réélu au Sénat en 1992, exclu du Parti socialiste en 2008, membre du Conseil constitutionnel (de 2010 à 2019).

Nationalité française Francais, né le 8 juillet 1941 et mort le 21 février 2020

78 ans Mort victime d'un cancer (maladie) à l'âge de 78 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michel Charasse ?


Contribuez !

Biographie

Michel Charasse, né le 8 juillet 1941 à Chamalières (Puy-de-Dôme) et mort le 21 février 2020 à Puy-Guillaume (Puy-de-Dôme), est un homme politique français. Sénateur pour le Puy-de-Dôme de 1981 à 1988, il est ministre du Budget entre 1988 et 1992 sous François Mitterrand. Réélu au Sénat en 1992, il est exclu du Parti socialiste en 2008. Il est membre du Conseil constitutionnel de 2010 à 2019.

Fils d'un employé de l'imprimerie de la Banque de France, licencié en droit et diplômé de l'IEP de Paris, il adhère à la SFIO en 1962. Attaché d'administration centrale (1965-1976), attaché principal (1976) au ministère de l'Économie et des Finances, en service détaché auprès de la communauté urbaine de Lille (1973-1978), il est élu maire de Puy-Guillaume en 1977. En 1981, après l'élection à la présidence de la République de François Mitterrand, il devient sénateur du Puy-de-Dôme, en remplacement de Roger Quilliot, nommé ministre. Michel Charasse rejoint alors l'Élysée avec le titre de conseiller, cumulant cette activité avec celles de parlementaire et de maire.

En juin 1988, il est nommé ministre délégué auprès du ministre d'État, ministre de l'Économie, des Finances et du Budget, chargé du Budget, dans le gouvernement Michel Rocard II, poste qu'il conserve sous le gouvernement Édith Cresson. Il rétablit l'impôt sur les grandes fortunes (IGF), aujourd'hui impôt de solidarité sur la fortune (ISF). Le 2 avril 1992, il devient ministre du Budget du gouvernement Pierre Bérégovoy. Réélu sénateur du Puy-de-Dôme aux élections de 1992, il quitte le gouvernement et redevient conseiller du président Mitterrand.

Par conviction laïque, Michel Charasse refuse d'entrer dans une église. Ainsi, aux obsèques de François Mitterrand le 11 janvier 1996, il reste à l'extérieur de l'église de Jarnac, tenant en laisse la chienne de Mitterrand, Baltique.

Questeur du Sénat de 2001[2] à 2004, vice-président de l'Institut François-Mitterrand, il se veut un « gardien » du « temple mitterrandien ».

Après l'élection présidentielle de 2002, il apporte son soutien à la réforme Fillon sur le régime des retraites en affirmant que le PS avait préparé une réforme comparable au cas où Lionel Jospin aurait été élu.

Lors de l'entre-deux-tours de l'élection présidentielle de 2007, il crée la surprise en recevant chaleureusement, dans sa mairie, le candidat UMP Nicolas Sarkozy[3]. Le 15 avril 2008, Michel Charasse est suspendu du Parti socialiste sur décision du bureau national, pour avoir soutenu un candidat dissident à la présidence du conseil général du Puy-de-Dôme.

Le 28 mai, après avoir refusé un ultime compromis que leur proposait le bureau national, Michel Charasse et dix-sept conseillers généraux du Puy-de-Dôme sont exclus du PS[5]. Le sénateur trouve alors refuge au groupe du RDSE, bien que ce groupe soit l'auteur de l'amendement de l'article 89 de la loi n° 2004‑809 favorisant l'école privée[6].

Le 24 février 2010, Michel Charasse est nommé membre du Conseil constitutionnel par le président Nicolas Sarkozy. Il prend ses fonctions le 12 mars suivant. Jacques Mézard lui succède en 2019.

Michel Charasse est mort le vendredi 21 février 2020, à l'âge de 78 ans, d'un cancer de la mâchoire, à Puy-Guillaume (France, Puy-de-Dôme).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michel Charasse en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michel Charasse.

Vous savez où se trouve la tombe de Michel Charasse ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Michel Charasse pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Michel Charasse, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Michel Charasse.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Michel Charasse
  • Nom complet : --
  • Prénom : Michel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Charasse
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 78 ans
  • Cause de mort : Cancer (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michel Charasse ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michel Charasse, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Michel Charasse ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michel Charasse et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres ministre (hommes) francais

Portrait de Jean-Baptiste Colbert
 
Notez-le !

Drapeau France 1619 - 1683
Francais, 64 ans

Un des principaux ministres de Louis XIV, contrôleur général des finances de 1665 à 1683, secrétaire d'État de la Maison du roi et secrétaire d'État de la Marine de 1669 à 1683. Il entre au service du roi à la mort de son protecteur Mazarin, incite Louis XIV à disgracier son rival Nicolas Fouquet. Inspirateur et promoteur d'une politique économique interventionniste et mercantiliste (ultérieurement désignée sous le vocable de colbertisme), il favorise le développement du commerce et de l'industrie en France par la création de fabriques et monopoles royaux, étatiques. Il prépare le Code noir, relatif à l'administration de l'esclavage dans les colonies.
Portrait de François Autain
 
Notez-le !

Drapeau France 1935 - 2019
Francais, 84 ans

Politicien français, ancien ministre socialiste de François Mitterrand, il fut Maire de Bouguenais de 1971 à 1993.
Portrait de Jean-François Deniau
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2007
Francais, 78 ans

Politicien français, il fut ambassadeur, ministre, commissaire européen, député, président du Conseil général du Cher, essayiste, romancier et membre de l'Académie française. C'était aussi un navigateur émérite.
New 5h
Portrait de Patrick Devedjian
 
Notez-le !

Drapeau France 1944 - 2020
Francais, 75 ans

Politicien français, membre du parti de droite UMP, il fut plusieurs fois ministre en 2004, 2005 et 2010, ex-député de la 13e circonscription des Hauts-de-Seine et président du conseil départemental des Hauts-de-Seine depuis 2007.
Portrait de Philippe Pétain
 

Drapeau France 1856 - 1951
Francais, 95 ans

Militaire et un homme d'État français, fait Maréchal de France en 1918, considéré comme le vainqueur de Verdun, son nom est associé à l'armistice de juin 1940 et au régime de Vichy qui a collaboré avec l'Allemagne nazie.
Portrait de Jules Ferry
 
Notez-le !

Drapeau France 1832 - 1893
Francais, 60 ans

Homme d'État français, considéré comme le promoteur de « l'école publique laïque, gratuite et obligatoire », il a été considéré, plusieurs décennies après sa mort, comme l'un des pères fondateurs de l'identité républicaine. Il est l'auteur des lois restaurant l'instruction obligatoire et gratuite qui avait été instituée en 1793 (sous l'impulsion de Louis-Joseph Charlier).

Autres points communs avec Michel Charasse