Michel Galabru

 
Michel Galabru
1922 - 2016
 

Acteur incontournable du cinéma populaire français : la saga du Gendarme (aux côtés de Louis de Funès), La Cage aux folles, Les Sous-doués... César du meilleur acteur (1977) pour son rôle dans Le Juge et l'Assassin.

Nationalité française Francais, né le 27 octobre 1922 et mort le 4 janvier 2016

93 ans Mort à l'âge de 93 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michel Galabru ?


Contribuez !

Anniversaire !

Michel Galabru aurait fêté ses 99 ans le mercredi 27 octobre 2021. Plus que 2 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Michel Galabru (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Michel Louis Edmond Galabru est un acteur français né le 27 octobre 1922 à Safi, Maroc. Il est le père des comédiens Jean Galabru et Emmanuelle Galabru et le fils de l'ingénieur des ponts et chaussées Paul Galabru.

Acteur incontournable du cinéma populaire français, Michel Galabru a tourné dans plus de 250 films et téléfilms, dont certains se démarquent par leurs succès. Il fut l'inoubliable adjudant Gerber face au maréchal des logis chef Ludovic Cruchot (Louis de Funès) dans la série des Gendarmes, le docteur du Viager de Pierre Tchernia, le père conservateur de La Cage aux folles, le commissaire des Sous-doués, le papy de Papy fait de la résistance, le collabo d'Uranus, le chef du village dans Astérix et Obélix contre César, le ministre de l'Éducation nationale dans Le Petit Nicolas ou encore le grand-oncle de Bienvenue chez les Ch'tis.

Il mène depuis les années 1950 une grande carrière théâtrale, où il interprète des pièces du répertoire classique (Le bourgeois gentilhomme, Les précieuses ridicules...) et contemporaine (L'Hurluberlu, Les Chaussettes opus 124...). Il a d'ailleurs été récompensé par un Molière du meilleur comédien en 2008.

Souvent associé à la comédie populaire, voire « franchouillarde », Michel Galabru a tourné, de son propre aveu, un incroyable nombre de films alimentaires. Toutefois, il a su briller dans le registre dramatique, notamment dans Le Juge et l'Assassin, rôle pour lequel il a reçu le César du meilleur acteur.

Fils d'un professeur de l'École nationale des ponts et chaussées, il passe une grande partie de son enfance dans la maison familiale à Avène, dans l'Hérault. Il a un frère, Marc Galabru. Se destinant d'abord à devenir joueur de football professionnel, c'est finalement le métier de comédien qui l'attire.

Requis par le STO, il est envoyé en Yougoslavie.

Après des études au lycée St François-Régis de Montpellier puis au lycée jésuite Saint-Louis de Gonzague à Paris 16e, Michel Galabru a commencé sa carrière à la Comédie-Française (de 1950 à 1957) avant de travailler pour le cinéma où il débute en 1951 avec Ma femme, ma vache et moi de Jean-Devaivre. Il est ensuite à l'affiche des théâtres de boulevard et revient au cinéma en 1961 avec La Guerre des boutons d'Yves Robert. À partir de 1964, la saga du Gendarme de Saint-Tropez le révèle complètement. Il joue ensuite plusieurs rôles dramatiques. Il revient au théâtre avec La Femme du boulanger et Le Bourgeois gentilhomme. Suite au décès de Louis de Funès en 1983, Michel Galabru le remplace dans le film Papy fait de la résistance.

À propos du Gendarme de Saint-Tropez, il affirma dans une interview avoir entendu le producteur déclarer au réalisateur : Tu me prends Louis de Funès, et je ne veux que des ringards autour. Exacte ou imaginée, cette anecdote révèle en tout cas la modestie de l'acteur.

En 1977, il reçoit le César du meilleur acteur pour Le Juge et l'Assassin de Bertrand Tavernier.

En 1985, il achète le Théâtre de 10 heures pour en faire un tremplin pour les jeunes auteurs et comédiens mais ne parvient à l'exploiter que durant quatre années.

En 2008, le Molière 2008 du meilleur comédien a été remis à Michel Galabru, 84 ans, pour son rôle dans Les Chaussettes - opus 124.

En 2010, il est présent au Festival de Luchon pour le téléfilm A deux, c'est plus facile, et au Festival de Cannes avec le film Un poison violent.

À 90 ans, en 2012, Michel Galabru est sur tous les fronts : au cinéma avec La Mémoire dans la chair de Dominique Maillet, à la télévision avec les séries Scènes de ménages, Storsky et Futch, Bref et Profilage et le court-métrage Le Jeu de cette famille, et au théâtre avec La Femme du boulanger puis Tartarin de Tarascon retransmis en direct sur France 2. Par décret du 14 mai 2013, il est élevé à la dignité de grand officier de l'ordre national du Mérite

Très marqué par la mort de son frère Marc en octobre 2014, puis par la mort de son épouse Claude en juillet 2015, Michel Galabru meurt le 4 janvier 2016 dans son sommeil à l'âge de 93 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michel Galabru en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michel Galabru.

Vous savez où se trouve la tombe de Michel Galabru ?

Citations

Les meilleures citations de Michel Galabru.

Quand vous arrivez au théâtre, vous êtes tout de suite désigné : «Toi, tu vas jouer le cocu!» Ça permet de comprendre assez rapidement à quoi on se prépare.
Quand on vous appelle pour tourner dans une merde alors que vous avez le fisc sur le dos, vous prenez le chèque !
Aujourd'hui, il vaut mieux présenter la météo à la télévision qu'être sociétaire de la Comédie-Française.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Michel Galabru. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Michel Galabru, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Remerciement pour Michel Galabru Répondu à 0%
0 Bretons687
Cher Michel (ma lettre en hommage à l'acteur) Répondu à 0%
0 Chris-tropez
Tombe de Michel Galabru Répondu à 0%
0 Chris-tropez

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma, People

Noms

  • Nom usuel : Michel Galabru
  • Nom complet : --
  • Prénom : Michel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Galabru
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : michele galabru

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 93 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michel Galabru ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michel Galabru, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.89 sur 5
  ?
18 notes
5 étoiles
17
4 étoiles
0
3 étoiles
1
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,89

Au Paradis !

Michel Galabru est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Michel Galabru au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.89 sur 5 avec 18 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Très bon acteur, il n'avait pas sa langue dans la poche.
Galabru était un très bon acteur et il n'avait pas sa langue dans la poche.. il avait des tas d'anecdotes à raconter et on avait plaisir à l'écouter.. il est parti rejoindre le clan du cinéma la haut...
Commentez - il y a 3 ans
 Souvent un second rôle mais au premier rang du talent. Il mérite le paradis tant il nous a fait rire.
Souvent un second rôle mais au premier rang du talent. Il mérite le paradis tant il nous a fait rire..
Commentez - il y a 2 ans
 Ne serait-il pas aussi un peu jaloux du succès de Louis de Funès ?
Il était un bon acteur, aux côtés de De Funès notamment. Mais après avoir lu un ou deux bouquins de lui je le trouve quand même un peu... bizarre. Ne serait-il pas aussi un peu jaloux du succès de Louis de Funès ?Voilà pourquoi je ne lui mets que 3/5.
Commentez - 1 - il y a 3 ans
18 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Michel Galabru ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Spectre-du-vexin1968 tombe michel galabru
Répondre - il y a 3 ans
Jesuismort (admin) Merci pour la photo de sa tombe.
Répondre - il y a 3 ans
Spectre-du-vexin1968 souvenir
Répondre - il y a 3 ans
Donias Très affecté par la mort de son frère Marc en octobre 2014, puis celle de son épouse Claude en août 2015, Michel Galabru meurt le 4 janvier 2016, dans son sommeil, à l'âge de 93 ans.

Ses obsèques sont célébrées le 12 janvier 2016 en l'église Saint-Roch, à Paris. Il est inhumé au cimetière de Montmartre, dans la division .
Répondre - il y a 3 ans

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michel Galabru et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Jean-Paul Belmondo
 

Drapeau France 1933 - 2021
Francais, 88 ans

Acteur français, sa gouaille de titi parisien et ses cascades sans doublure contribuent à en faire rapidement l'une des plus grandes vedettes du cinéma français. Champion incontesté du box-office au même titre que Louis de Funès et Alain Delon à la même époque, Jean-Paul Belmondo a attiré dans les salles, en 50 ans de carrière, près de 160 millions de spectateurs ; entre 1969 et 1982, il a joué à 4 reprises dans les films les plus vus de l'année en France : Le Cerveau (1969), Peur sur la ville (1975), L'Animal (1977), L'As des as (1982), égalant le record de Fernandel et n'étant dépassé sur ce point que par Louis de Funès. Il a tourné sous la direction de grands réalisateurs français, tels Alain Resnais, Louis Malle, Philippe de Broca, Henri Verneuil, Jean-Luc Godard, Claude Chabrol, François Truffaut, Claude Sautet, Jean-Pierre Melville, Claude Lelouch, Jean-Paul Rappeneau, Georges Lautner, Gérard Oury ou encore Alexandre Arcady, ainsi qu'avec quelques réalisateurs étrangers comme Vittorio De Sica, Mauro Bolognini ou Peter Brook. Un grand nombre de ses films sont devenus des classiques du cinéma français, comme À bout de souffle (1960), Léon Morin, prêtre (1961), Un singe en hiver (1962), L'Homme de Rio (1964), Cent mille dollars au soleil (1964), Borsalino (1970), Le Casse (1971), Le Magnifique (1973), Le Professionnel (1981) ou Hold-up (1985).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Yves Rénier
 

Drapeau France 1942 - 2021
Francais, 78 ans

Acteur franco-suisse, connu pour son rôle du commissaire Moulin dans la série éponyme sur la chaine de télé française TF1.
Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.
Portrait de Gérard Filipelli
 

Drapeau France 1942 - 2021
Francais, 78 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, membre la troupe "Les Charlots" (groupe musical et humoristique français, vedette dans les années 1970), il est connu pour ses rôles dans les films « La Grande Java » (1970, comédie, avec Gérard Rinaldi), « Les Bidasses en folie » (1971, comédie, de Claude Zidi), « Le Grand Bazar » (1973, comédie, de Claude Zidi) ou « Bons Baisers de Hong Kong » (1975, comédie, avec Gérard Rinaldi).

Autres points communs avec Michel Galabru