René Dary

 
René Dary
1905 - 1974
 

Acteur français ayant joué notamment dans les films « Le Révolté » (1938, drame), « Touchez pas au grisbi » (1954, gangster, avec Jean Gabin), « 120, rue de la Gare » (1946, policier), et les séries « Belphégor ou le Fantôme du Louvre » (1965, mini-série, thriller, 4 épisodes) et « Les Cinq Dernières Minutes » (1958-1996, série policière, 38 saisons, 149 épisodes).

Nationalité française Francais, né le 18 juillet 1905 et mort le 7 octobre 1974

69 ans Mort à l'âge de 69 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de René Dary ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 45 ans que René Dary est mort le lundi 7 octobre 2019. Plus que 43 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter René Dary (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Anatole Antoine Clément Mary, dit René Dary, est un acteur et réalisateur français, né le 18 juillet 1905 à Paris 6e et mort le 7 octobre 1974 à Plan-de-Cuques (Bouches-du-Rhône). Il joué notamment dans les films « Le Révolté » (1938, drame), « Touchez pas au grisbi » (1954, gangster, avec Jean Gabin), « 120, rue de la Gare » (1946, policier), et les séries « Belphégor ou le Fantôme du Louvre » (1965, mini-série, thriller, 4 épisodes) et

« Les Cinq Dernières Minutes » (1958-1996, série policière, 38 saisons, 149 épisodes).

René Dary est le fils de l’artiste de café-concert Abélard (Abélard Clément Mary à l'état-civil) dit le Comique Idiot.

Il est l'une des vedettes à avoir commencé le plus jeune sa carrière cinématographique. En effet, on le voit sur grand écran, dès l'âge de trois ans sous le nom de Bébé Abelard au temps du muet, sous la direction de Louis Feuillade. Il tourne avec lui pas loin de quatre-vingts courts-métrages en trois ans. Pourtant, le contrat est résilié en 1913, au profit d'un autre enfant plus jeune (et moins cher !) René Poyen interprète de Bout de Zan.

Dès 1916, il fait ses débuts sur les planches avec Lucien Guitry. Il abandonne assez vite ce métier pour aider son père à la gestion d’un cinéma dans le XXe arrondissement de Paris. Il retrouve le chemin du théâtre bien plus tard, interprétant en particulier, Le Temps des cerises de J.L. Roncoroni, Marius de Marcel Pagnol et Ce soir à Samarcande de Jacques Deval.

Ses rôles les plus marquants au cinéma sont Nestor Burma dans 120, rue de la Gare, Riton, le complice de Jean Gabin dans Touchez pas au grisbi, et le maire du village dans Les Risques du métier avec Jacques Brel. Mais à son tout début, il faut noter ses performances dans Le Révolté en matelot anarchiste à la forte tête, et dans Le Carrefour des enfants perdus qui relatait la difficile création d'une maison de redressement pour délinquants.

Sportif accompli, René Dary fit également de la boxe dans les années trente, sous le nom de Kid René, mais aussi du music-hall sous le pseudonyme de René Duclos. Il participa à des opérettes comme Normandie de Paul Misraki et Trois valses d'Oscar Straus. Entre 1934 et 1937, il fit partie de la troupe du théâtre des Bouffes-Parisiens.

Considéré comme un probable remplaçant de Jean Gabin qui avait quitté la France pendant l'Occupation, le 19 mars 1942, il est du voyage qui mena un certain nombre de comédiens en vogue à l'époque (Suzy Delair, Junie Astor, Danielle Darrieux, Albert Préjean, Viviane Romance, etc.) à Berlin, à l'invitation du gouvernement allemand.

Il participa également à des séries télévisées comme Les Cinq Dernières Minutes, dans les épisodes On a tué le mort et Les Enfants du Faubourg, mais c'est en 1965, qu'il acquiert une très grande notoriété en incarnant le commissaire Ménardier dans la célèbre série Belphégor ou le Fantôme du Louvre de Claude Barma, avec Juliette Gréco, François Chaumette, et Yves Rénier. On le voit aussi comme commissaire Lefranc dans sept épisodes de la série Les Compagnons de Baal en 1968. Il écrivit aussi des romans, comme Express 407.

Il tourne une dernière fois en 1968, pour le cinéma, dans Goto, l'île d'amour de Walerian Borowczyk et pour la télévision en 1974 dans Une affaire à suivre.

Second rôle durant l'essentiel de sa carrière, il était l'incarnation même du Français, petit, râleur bagarreur, mais bon cœur.

Il fit aussi un bon nombre de doublages (Westerns, Policier, Séries T.V. (Les Incorruptibles, etc.)

René Dary est mort le jeudi 7 octobre 1974 à l'âge de 69 ans à Plan-de-Cuques (Bouches-du-Rhône, France). Il est inhumé à l'Isle sur la Sorgue (Vaucluse, France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de René Dary en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de René Dary.

Vous savez où se trouve la tombe de René Dary ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de René Dary pour le moment...

Si vous connaissez des citations de René Dary, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur René Dary.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Anatole Antoine Clément Mary
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : René Dary
  • Nom complet : --
  • Prénom : Anatole
  • Prénom (2) : Antoine
  • Prénom (3) : Clément
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Mary
  • Pseudonyme : René Dary
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 69 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur René Dary ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur René Dary, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
2 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

René Dary est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter René Dary au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 2 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Un Monsieur très attachant, un sourire inoubliable.
Un Monsieur très attachant, un sourire inoubliable.
Commentez - il y a 1 an
 Toutes les filles de l'époque aurait adoré d'un Papa comme lui.
Toutes les filles de l'époque aurait adoré d'un Papa comme lui.
A sa place au Paradis.
Commentez - il y a 1 an

Commentaires

Vous avez des questions sur René Dary ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Pierre René Dary est le fils de l’artiste de café-concert Abélard (Abélard Clément Mary à l'état-civil) dit le Comique Idiot.

Il est l'une des vedettes à avoir commencé le plus jeune sa carrière cinématographique. En effet, on le voit sur grand écran, dès l'âge de trois ans sous le nom de Bébé Abelard au temps du muet, sous la direction de Louis Feuillade. Il tourne avec lui pas loin de quatre-vingts courts-métrages en trois ans.
Répondre - il y a 1 an
Pierre René Dary est un acteur réalisateur Français, né le 18 juillet 1905 à Paris 6e et mort le 7 octobre 1974 à Plan-de-Cuques (Bouches-du-Rhône)1.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Au cinéma il sera le français moyen, petit, râleur bagarreur mais avec un cœur tendre.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Les bons moments de Belphégor.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Ménardier et sa fille Colette.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Ménardier et Laurence Borel.
Répondre - il y a 1 an
Joelle2 Papounet.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Sur , un être remarquable.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Alors c'est aussi mon Papounet.
Répondre - il y a 1 an
Joelle2 Non.... C'est Le Mien.;-)
Répondre - il y a 1 an
Pierre à : Rhôôôôô.
Répondre - il y a 1 an
Pierre Ménardier pris par Belphégor.
Répondre - il y a 10 mois
Pierre Inspecteur Ménardier et sa fille Colette.
Répondre - il y a 10 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de René Dary et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Louis De Funès
 

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Jean-Pierre Marielle
 

Drapeau France 1932 - 2019
Francais, 87 ans

Acteur français, connu pour sa voix chaude et caverneuse, a joué dans plus de 100 films. Grande figure du cinéma et du théâtre français, habitué des personnages comiques hauts en couleur (Les Galettes de Pont-Aven, Comme la lune, La Valise, Le Diable par la queue…), il s'est aussi fait remarquer dans les rôles dramatiques (Les mois d'avril sont meurtriers, Tous les matins du monde, La Controverse de Valladolid, Les Âmes grises…) ou encore dans des classiques en demi-teinte comme « Quelques jours avec moi » de Claude Sautet.
Portrait de Gérard Philipe
 

Drapeau France 1922 - 1959
Francais, 36 ans

Acteur français, icônes du cinéma français, l'une des principales vedettes de l'après-guerre dont le public garde une image juvénile et romantique car mort jeune. Ses films les plus célèbres sont : Le Diable au corps (1947), Les Orgueilleux (1953), Les Grandes Manœuvres (1955), Fanfan la Tulipe (1956) ou Les Liaisons dangereuses (1959).

Autres points communs avec René Dary