Robert Escarpit

 
Robert Escarpit
1918 - 2000
 

Universitaire, écrivain et journaliste français connu du grand public en tant que billettiste du journal Le Monde pour lequel il écrit de 1949 à 1979 à raison d'une vingtaine de billets par mois.

Nationalité française Francais, né le 24 avril 1918 et mort le 19 novembre 2000

82 ans Mort à l'âge de 82 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Robert Escarpit ?


Contribuez !

Biographie

Robert Escarpit, né à Saint-Macaire (Gironde) le 24 avril 1918 et mort le 19 novembre 2000 à Langon (Gironde), est un universitaire, écrivain et journaliste français. Il est connu du grand public en tant que billettiste du journal Le Monde pour lequel il écrit de 1949 à 1979 à raison d'une vingtaine de billets par mois.

Il passe toute son enfance et son adolescence en Gironde. À dix-huit ans, il lui faut poursuivre des études. Il fait de l'anglais, par nécessité plus que par intérêt. Normalien, agrégé d'anglais, docteur ès lettres. Il est professeur au lycée d'Arcachon (Gironde) de 1943 à 1945. Professeur des universités, spécialiste de la littérature anglaise, il est l'auteur d'une cinquantaine d'ouvrages, partagés entre des essais littéraires ou sociologiques et des romans.

Il est billettiste du quotidien Le Monde, critique littéraire pour de nombreuses revues, chroniqueur au Matin en 1983, puis à Sud Ouest Dimanche.

Après la guerre, il est secrétaire général, puis directeur de l'Institut français d'Amérique latine à Mexico. Il sera assistant d'anglais, puis professeur de littérature comparée à la Faculté des lettres de Bordeaux (1951-1970) et créateur du Centre de sociologie des faits littéraires en 1960 (devenu ensuite Institut de littérature et de techniques artistiques de masse, ILTAM).

Il est le directeur scientifique du Dictionnaire international des termes littéraires (DITL), projet permanent fondé par l'Association internationale de littérature comparée poursuivi, à partir de 1988 par Jean-Marie Grassin.

Après ses études à l'École normale supérieure, il est d'abord professeur agrégé d'anglais et soutient sa thèse de doctorat dans cette spécialité. Puis il s'oriente vers l'étude de la littérature comparée qu'il enseigne à l'Université de Bordeaux à partir de 1952.

Après avoir étudié des oeuvres littéraires et leurs auteurs, il s'intéresse aux lecteurs. « Pour mesurer les enjeux de l'écriture, il faut comprendre ce qu'est la lecture, la manière de recevoir le message écrit. C'est là une démarche proprement scientifique. »

Il publie dans la revue de l'université de Belgrade, Filoloski Pregled, en 1963, un article qui s'intitule « L'acte littéraire est-il un acte de communication ? » après son ouvrage La sociologie de la littérature publié en 1958, réédité et traduit en 23 langues.

En 1965, il écrit à la demande de l'Unesco La révolution du livre. Cet ouvrage, traduit en 20 langues, analyse le phénomène du livre de poche ainsi que les conséquences de l'arrivée dans le monde de l'édition des livres bon marché. Il constate vite que le problème du livre doit être étudié comme un problème de la communication par l'écrit. Il se plonge donc dans la littérature « communicologique », abondante depuis environ 20 ans aux États-Unis ou en Allemagne. Il est ainsi un des premiers à introduire et promouvoir en France une science de la communication.

En 1960, il fonde le Centre de sociologie des faits littéraires qui devient en 1965 l'Institut de littérature et de techniques artistiques de masse (ILTAM) puis, en 1978, le laboratoire des sciences de l'information et de la communication (Lasic), associé au CNRS. Ce centre sera reconnu comme le moteur de l'«École de Bordeaux », un temps dominante dans cette discipline.

En 1967, il est chargé de créer à Bordeaux, le premier IUT du secteur tertiaire consacré à l'apprentissage du journalisme qu'il dirigera de 1970 à 1975. En 1968, le champ s'élargit, avec l'ouverture de deux options, respectivement en documentation, dirigée par Denise Escarpit et en communication d'entreprise.

C'est donc grâce à Robert Escarpit que la documentation est devenue une matière légitimement enseignée dans les établissements universitaires.

En 1969, il crée l'Unité pluridisciplinaire des sciences de l'information et de la communication (UPTEC).

En 1972, avec d'autres auteurs, chercheurs et universitaires (parmi lesquels Jean Meyriat et Roland Barthes), il crée un groupe de pression dont l'objectif est d'obtenir une reconnaissance universitaire pour les sciences de l'information et de la communication.

Cela aboutit à la création d'un Comité des sciences de l'information et de la communication qui deviendra la Société française des sciences de l'information et de la communication (SFSIC). Elle est la principale société savante dans ce champ disciplinaire.

En 1975, le ministère crée la 52e Section des sciences de l'information et de la communication est au sein du Comité consultatif des universités, qui deviendra la 71e section en 1981.

Robert Escarpit devient président de l'université de Bordeaux III et professeur en sciences de l'information et de la communication entre 1975 et 1978.

En 1976, il a fait oeuvre de pionnier, du moins en France, en jetant les bases des SIC dans la Théorie générale des sciences de l'information et de la communication. Il y expose la théorie mathématique de la communication de C. Shannon et les grandes lignes de la cybernétique.

Cette étude, qui présente une vue d'ensemble des sciences de l'information et de la communication, reste aujourd'hui un livre essentiel pour tous ceux qui s'intéressent à ce domaine scientifique. Il affirme la nécessité de rendre compte à la fois des phénomènes de l'information, donc de la documentation et de ceux relevant plus généralement de la communication.

La France est à peu près seule à affirmer l'unité des sciences de l'information et de la communication. Robert Escarpit ne distingue pas information et communication. Pour lui, les approches scientifiques sont diverses, d'où le pluriel « sciences » ; mais leur objet est fondamentalement le même.

Comme il le dit lui-même : « Pour moi, l'information est le contenu de la communication, et la communication le véhicule de l'information ».

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Robert Escarpit en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Robert Escarpit.

Vous savez où se trouve la tombe de Robert Escarpit ?

Citations

Les meilleures citations de Robert Escarpit.

La sincérité, c'est le projecteur sous lequel on prend des poses. La franchise, c'est l'éclair de flash qui fixe la vérité d'un instant sans prétention d'en faire un tableau.
Croire à ses propres mensonges, c'est cela qu'on appelle la sincérité.
La colère est comme l'alcool : à petites doses et de temps en temps, cela peut rendre service.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Robert Escarpit. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Robert Escarpit, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Citations de Robert Escarpit sur les « non-alignés » Répondu à 0%
0 Jesuismort (admin)

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Robert Escarpit
  • Nom complet : --
  • Prénom : Robert
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Escarpit
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 82 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Robert Escarpit ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Robert Escarpit, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Robert Escarpit ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 66064 La photo n'est pas une photo de robert Escarpit
Répondre - il y a 1 an
Jesuismort (admin) Merci, nous venons de la changer. Il fait faire CTRL + F5 pour vier votre cache navigateur et voir la nouvelle photo.
Répondre - il y a 1 an

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Robert Escarpit et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres journaliste (hommes) francais

Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Bernard Giroux
 
Notez-le !

Drapeau France 1950 - 1987
Francais, 37 ans

Journaliste sportif français ayant commenté sur TF1 le Tour de France, et les Grands Prix de Formule 1, en compagnie de José Rosinski et a participé aux premières émissions Auto-Moto. Il s'est engagé ensuite dans diverses compétitions dont le rallye Paris-Dakar en tant que copilote. Il a réalisé la traversée du désert du Ténéré à pied, et a écrit « Désert, l'aventure tout terrain » (1987). Il fut le compagnon de la chanteuse Jeane Manson.
Portrait de Pierre Péan
 

Drapeau France 1938 - 2019
Francais, 81 ans

Journaliste d'investigation et essayiste français, auteur de nombreuses enquêtes sur la face cachée des personnalités politiques, il est connu pour être l'auteur d'une enquête sur François Mitterrand et son passé trouble ; mais aussi sur Jacques Chirac, Bernard Kouchner et Jean-Marie Le Pen.
Portrait de Pierre Bouteiller
 

Drapeau France 1934 - 2017
Francais, 82 ans

Journaliste français, grande voix de la radio passé par Europe 1, France Inter et France Musique. Il a marqué la radio par son ton persifleur et sans complaisance.
Portrait de Armand Gatti
 
Notez-le !

Drapeau France 1924 - 2017
Francais, 93 ans

Dramaturge, poète et journaliste français connu pour avoir passé sa vie à se battre avec les mots auprès des sans nom, les gens ordinaires ou à la marge, les sans voix et les exclus.
Portrait de Alexandre Boussageon
 
Notez-le !

Drapeau France 1954 - 2017
Francais, 62 ans

Journaliste et écrivain français, grand reporter, il a parcouru les maquis d'Angola à l'exode des Kurdes d'Irak en passant par la Révolution iranienne ou la purification ethnique en ex-Yougoslavie pour « L'Événement du jeudi » (magazine hebdomadaire français), « Le Nouvel Economiste » ou, plus récemment « L'Obs ». Il est connu pour être l'auteur d'un livre sur « Joseph Kessel » (2015, Editions Paulsen).

Autres points communs avec Robert Escarpit