Gilles Azzopardi

 
Gilles Azzopardi
1967 - 2020
 

Acteur français, amoureux de la vie, des mots et de la Provence, l'artiste avait aussi fait des apparitions dans les séries télé « Plus belle la vie » et « Sous le soleil ».

Nationalité française Francais, né le 20 mars 1967 et mort le 30 octobre 2020

53 ans Mort victime d'une maladie à l'âge de 53 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Gilles Azzopardi ?


Contribuez !

Anniversaire !

Gilles Azzopardi aurait fêté ses 54 ans le samedi 20 mars 2021. Plus que 21 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Gilles Azzopardi (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Gilles Azzopardi est un dramaturge, metteur en scène et comédien français, né le 20 mars 1967 à Marseille et mort le 30 octobre 2020. Amoureux de la vie, des mots et de la Provence, l'artiste avait aussi fait des apparitions dans les séries télé « Plus belle la vie » (en 2006 et 2018) et « Sous le soleil ».

La carrière artistique de Gilles Azzopardi débute par la musique en 1995. C'est alors qu'il rencontre le compositeur et musicien Richard Larroze. De leur collaboration naîtra un groupe "Azzo" et un premier album "IL=" qui recèlera 12 compositions originales, enregistrées au studio "La Tarente" à Aubagne. En 1997, alors que l'album est en cours de mixage, Gilles Azzopardi répond à une petite annonce de casting. Luc Besson est en repérage à Marseille pour le tournage de son premier "Taxi" qu'il produira et qui sera réalisé par Gerard Krawscyk. Même si le rôle est modeste, il a valeur de révélateur pour Gilles Azzopardi qui interrompt immédiatement sa parenthèse musicale pour se consacrer désormais entièrement à sa carrière de comédien. Il passe alors un second casting avec Gérard Moulevrier pour le rôle du frère d'Iréné dans un remake "hasardeux" du "Schpountz" de Marcel Pagnol réalisé par Gerard Oury. Il n'obtiendra pas le rôle mais la certitude que comédien est bel et bien un "métier" avec une technique et que ce métier doit s'apprendre avant de prétendre le pratiquer.

En 1998, Gilles Azzopardi pousse la porte du "Chocolat-Théâtre", lieu de spectacle mythique à Marseille créé par le fantasque et pétulant Claude Prévos, qui fut un découvreur de talents (Titof, etc.), un programmateur avisé et une sorte de mécène. Gilles s'inscrit au cours de la comédienne Catherine Gillet où il fera son apprentissage des planches pendant 3 ans. Le "Chocolat-Théâtre" lui ouvre ensuite sa scène et c'est ainsi que Gilles va pouvoir apprendre concrètement et rapidement les métiers de comédien, auteur et metteur en scène. En 2000, il va créer sa compagnie "Les Spécimens" et montera sa première création " Hallucinémation". Il y en aura sept autres qui suivront dans la foulée. Depuis, avec sa compagnie théâtrale, Les Spécimens, Gilles Azzopardi monte et joue ses propres pièces et cumule ainsi les casquettes d'auteur dramatique, comédien et metteur en scène. Il est aussi professeur de théâtre.

Gilles Azzopardi est mort le vendredi 30 octobre 2020, à l'âge de 53 ans, des suites d'une longue maladie.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Gilles Azzopardi en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Gilles Azzopardi.

Vous savez où se trouve la tombe de Gilles Azzopardi ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Gilles Azzopardi pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Gilles Azzopardi, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Gilles Azzopardi.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Gilles Azzopardi
  • Nom complet : --
  • Prénom : Gilles
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Azzopardi
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 20 mars 1967
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 53 ans
  • Cause de mort : Maladie (Maladie)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Gilles Azzopardi ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Gilles Azzopardi, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Gilles Azzopardi ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Gilles Azzopardi et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Étienne Draber
 

Drapeau France 1939 - 2021
Francais, 81 ans

Acteur français, parmi ses films connus : « Les Sous-doués » (1980, comédie, de Claude Zidi), « P.R.O.F.S. » (1985, comédie, avec Patrick Bruel), « Milou en mai » (1990, comédie, avec Michel Piccoli), « Madame Bovary » (1991, drame, avec Isabelle Huppert) ou « J'ai perdu Albert » (2018, comédie, avec Stéphane Plaza), mais aussi les séries « Plus belle la vie » ou « Les Cordier, juge et flic » (1992-2005).
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Delphine Serina
 

Drapeau France 1970 - 2020
Francais, 49 ans

Actrice française, connue pour son rôle de Bérénice Paré, co-directrice de la société Sky 34, dans la série « Un si grand soleil » en 2019, mais également dans la série « Avocats et associés » où elle jouait le rôle de Élisabeth Viéville de la saison 8 à 12.
Portrait de Jacques Villeret
 

Drapeau France 1951 - 2005
Francais, 53 ans

Acteur français comique de cinéma et théâtre dont rôles les + célèbres sont ceux du célibataire timide dans « Robert et Robert » (1978, comédie, de Claude Lelouch), de l'autiste Mo dans « L'Été en pente douce » (1987, drame/comédie), de l'extra-terrestre dans « La Soupe aux choux » (1981, comédie, avec Louis de Funès), du maréchal Ludwig von Apfelstrudel dans « Papy fait de la résistance » (1983, comédie) et de François Pignon dans « Le Dîner de cons » (1998, comédie, de Francis Veber).
Portrait de Maurice Ronet
 

Drapeau France 1927 - 1983
Francais, 55 ans

Acteur français connu pour ses films : « Ascenseur pour l'échafaud » (1958, drame), « Plein Soleil » (1960, thriller), « Le Feu follet » (1963, drame), « La Femme infidèle » (1969, drame), « La Piscine » (1969, drame/policier).
Portrait de Claude Brasseur
 

Drapeau France 1936 - 2020
Francais, 84 ans

Acteur français, a tourné dans plus de 90 films et obtenu 2 César, il fut la vedette d'au moins deux générations avec « La Boum » (1980, comédie, romance, avec Sophie Marceau) et la saga des trois films « Camping » (2006, 2010, 2016, comédie, avec Franck Dubosc). II est aussi connu pour ses rôles dans les films : « Les Seins de glace » (1974, policier, avec Alain Delon), « Un éléphant ça trompe énormément » (1976, comédie, avec Jean Rochefort), « Une histoire simple » (1978, comédie dramatique, avec Romy Schneider), « La Guerre des polices » (1979, policier) ou « Le Souper » (1992, historique, avec Claude Rich).

Autres points communs avec Gilles Azzopardi