Guy Bedos

 
Guy Bedos
1934 - 2020
 

Humoriste et acteur français, polémiste, le comédien a reçu le Molière du meilleur « one man show » en 1990. Parmi ses films les plus connus : « Les Tricheurs » (1958), « Le Caporal épinglé » (1962), « Le Pistonné » (1970), « Un éléphant ça trompe énormément » (1976), « Nous irons tous au paradis » (1977) ou « Le Bal des casse-pieds » (1992).

Nationalité française Francais, né le 15 juin 1934 et mort le 28 mai 2020

85 ans Mort à l'âge de 85 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Guy Bedos ?


Contribuez !

Biographie

Guy Bedos, né le 15 juin 1934 à Alger et mort le 28 mai 2020, est un humoriste français, artiste de music-hall, acteur et scénariste, pied-noir d'ascendance espagnole. Polémiste, le comédien a reçu le Molière du meilleur « one man show » en 1990. Parmi ses films les plus connus : « Les Tricheurs » (1958), « Le Caporal épinglé » (1962), « Le Pistonné » (1970), « Un éléphant ça trompe énormément » (1976), « Nous irons tous au paradis » (1977) ou « Le Bal des casse-pieds » (1992).

Très tôt la dureté avec laquelle sont traités les Arabes par les colons et particulièrement par ses propres parents le révolte et le dégoûte profondément. Il se sent mal à l'aise et n'aime pas sa famille qui le lui rend bien. Plus tard, il déclarera qu'il a passé sa vie à expier les horreurs du colonialisme.

Cette profonde opposition à son milieu d'origine le pousse à fuir très tôt et à se lancer dans une carrière d'artiste. Il commence en 1965 par le music-hall et fait ses débuts au côté de Barbara. Puis rapidement, il abandonne le music-hall et se lance dans une carrière d'humoriste en formant un duo avec Sophie Daumier. Leur association durera jusqu'en 1975, date à laquelle Guy Bedos se lance dans une carrière solo. Sur scène, il laisse exploser son sale caractère, son cynisme et la rage qu'il porte en lui depuis sa plus tendre enfance. Il devient alors féroce et ses piques prennent une cible bien définie : les hommes politiques dont il dénonce tour à tour l'hypocrisie, la bêtise, la corruption ou encore parfois, l'indifférence.

À côté de sa carrière d'humoriste, Guy Bedos s'est également essayé au cinéma avec notamment Marcel Carné, Claude Berri ou encore Yves Robert, ainsi qu'au théâtre dans des pièces de Bertolt Brecht ou d'Arthur Miller.

À la ville, il se définit comme un personnage plutôt calme qui passe pour quelqu'un de gentil avec ses proches et les gens qui travaillent avec lui. Il aime sa maison, son petit confort et ses chiens. Il passe l'hiver à Neuilly et l'été dans le Lubéron. Il est fier de ses trois enfants, Leslie, Nicolas et Victoria.

Son actualité a été plutôt chargée ces derniers temps, puisqu'il est parti en tournée pour présenter son spectacle Bedos en province et que parallèlement, il a préparé pour la télévision les nouveaux épisodes de Chère Marianne aux côtés d'Annie Duperrey. Et comme il faut penser au nouveau spectacle qui est prévu pour octobre 2001, il y travaille et nous en a donné le thème : la parapsychologie.

Guy Bedos se revendique homme de gauche sans soutenir un parti politique en particulier. En 2012, il se déplace à Hénin-Beaumont pour appuyer la candidature de Jean-Luc Mélenchon.

Il est souvent désigné comme l'un des représentants de la gauche caviar par des essayistes et des personnalités de droite dont notamment Éric Zemmour ou Jean Roucas.

Dès 2008, il apporte son soutien à Yvan Colonna.

Il soutient également à plusieurs reprises les militants de l'association Droit au logement.

Il est membre de la Ligue des droits de l'homme.

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Il s'implique régulièrement aux côtés de l'association, et cosigne en 2012 un appel aux candidats à l'élection présidentielle leur demandant de s'engager à déposer un projet de loi pour légaliser l'euthanasie.

En octobre 2013, il injurie lors d'un spectacle l'ancienne ministre du Travail Nadine Morano ce qui déclenche de nombreux commentaires dans les médias.

Le lundi 23 décembre 2013, Guy Bedos a fait ses adieux à la scène, lors de son ultime spectacle «La Der des Der» à l'Olympia. Ce n'est pas la première fois que l'artiste annonce son départ au théâtre.

Il soutient également à plusieurs reprises les militants de l'association Droit au logement. Il est membre de la Ligue des droits de l'Homme.

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité. Il s'implique régulièrement aux côtés de l'association, et cosigne en 2012 un appel aux candidats à l'élection présidentielle leur demandant de s'engager à déposer un projet de loi pour légaliser l'euthanasie.

Il fait partie du comité de soutien du journaliste Denis Robert à Florange le 10 novembre 2007.

À la primaire citoyenne de 2017, il soutient Arnaud Montebourg, déclarant « Je trouve que Manuel Valls est de gauche comme je suis d'extrême-droite. Il y a des tas de choses qui m'ont déplu dans son comportement quand il était Premier ministre et même ministre de l'Intérieur ». Initialement nommé à la tête du comité de soutien de Montebourg, Bedos commence par refuser de le présider, puis accepte avant d'à nouveau renoncer.

Il intervient de nouveau, de manière impromptue selon lui, lors de son dernier meeting parisien avant le premier tour déclarant qu’il était « de gauche mais pas socialiste » et a rappelé qu’il était contre le racisme sous toutes ses formes ajoutant « Mais je ne suis pas toujours d’accord avec la façon dont mes amis musulmans traitent les femmes. Je le dis. Je m’en fous si ça déplaît à certains”. ».

Guy Bedos était venu soutenir Jean-Luc Mélenchon le 18 mars 2017 à la marche pour la VIe République de la France insoumise. Il vote pour Emmanuel Macron au second tour de l'élection présidentielle, considérant que battre le Front National est « une urgence absolue ».

Il co-signe une pétition en soutien à Gérard Filoche, exclu du Parti Socialiste à la suite d'un tweet jugé antisémite, en soulignant l' « atteinte portée à l’honneur d’un militant qui a consacré sa vie entière à défendre les libertés syndicales et le Code du travail, à lutter contre le racisme et l’antisémitisme ».

Guy Bedos a été condamné en 1995 par le conseil des prud'hommes de Tours pour avoir licencié abusivement un couple, qu'il avait embauché pour l'entretien d'un château loué.

Guy Bedos est mort le jeudi 28 mai 2020, à l'âge de 85 ans. Le 28 mai 2020, son fils Nicolas Bedos, annonce sur le réseau social Instagram que son père s'est éteint à l'âge de 85 ans.

Source : www.actustar.com  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Guy Bedos en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Guy Bedos.

Vous savez où se trouve la tombe de Guy Bedos ?

Citations

Les meilleures citations de Guy Bedos.

Tout le monde le sait bien qu'il n'y a pas de racisme mais des racismes : racisme anti-pauvre, racisme anti-jeune, racisme anti-femme, racisme anti-arabe... Alors, si vous êtes une "pauvre jeune femme arabe !"...
La vulgarité, ça ne s'improvise pas. On est vulgaire. On naît vulgaire. C'est une infirmité de l'âme.
Le vrai plaisir de la dispute, c'est la réconciliation.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Guy Bedos. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Guy Bedos, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Guy Bedos.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Guy Bedos
  • Nom complet : --
  • Prénom : Guy
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bedos
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 15 juin 1934
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Jeudi 28 mai 2020
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 85 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Guy Bedos ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Guy Bedos, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

3.9 sur 5
  ?
10 notes
5 étoiles
7
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
2
1 étoile
0
0 étoile
1
3,90

 Vraie grande gueule et humoriste unique !
Vraie grande gueule et humoriste unique !
Commentez - il y a 1 mois
 De gauche, contre le racisme, un type bien.
De gauche, contre le racisme, un type bien.
Commentez - il y a 1 mois
 Passé de bon moment de rigolade avec lui devant le petit écran.
passé de bon moment de rigolade avec lui devant le petit écran
Commentez - il y a 1 mois
10 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Guy Bedos ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 60051 Publication visible uniquement par les membres de JeSuisMort. Inscription/Connexion pour la lire.
Image visible uniquement
par les membres de JeSuisMort.


Inscription/Connexion
pour voir l'image.
Répondre - il y a 1 mois
Anonyme 73814 Heureux d’avoir pu le voir encore de son vivant lors de sa tournée d’adieu. Joli souvenir. Touché d’apprendre qu’il ne nous fera plus jamais ni rire ni réfléchir.
Répondre - il y a 1 mois
Anonyme 73820 Grand humoriste de la gauche couscous
Répondre - il y a 1 mois
Piagauthier Pourquoi "gauche couscous" ? Un grand dénonciateur des travers de notre société. Cela suffit. Coluche était il un humoriste macaroni ? Non. Ces deux hommes nous ont fait rire et réfléchir. Tout ce que je sais ; c'est qu'ils me manquent.
Répondre - il y a 3 semaines

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Guy Bedos et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres comique (hommes) francais

Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Coluche
 

Drapeau France 1944 - 1986
Francais, 41 ans

Comique et comédien français très populaire en France dans les années 1980, connu pour son style humoristique nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression en s’attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Il devient célèbre en parodiant le jeu télévisé « Le Schmilblick » et se présentera à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer, à la suite de pressions et de menaces. Il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » (1984, de Claude Berri) et fondera en 1985 l'association « Les Restos du cœur » (relais d'aide aux plus pauvres). Mort dans un accident de moto, les circonstances de sa mort demeurent l'objet de vives spéculations (accident, suicide ou assassinat).
Portrait de Francis Blanche
 

Drapeau France 1921 - 1974
Francais, 52 ans

Humoriste et acteur français, très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960 : il est connu pour ses rôles dans les films « Belle de jour » (1967, comédie dramatique, avec Catherine Deneuve), « La Grande Lessive (!) » (1968, comédie, avec Bourvil) ou « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre). Il est sur scène et sur les ondes, le partenaire de Pierre Dac avec qui il créa les célèbres sketchs du « Sar Rabindranath Duval » et du « Parti d'en rire » ainsi que la série radiophonique intitulée « Signé Furax ». Il fut également l'auteur de farces téléphoniques hilarantes qui furent diffusées régulièrement à la radio dans les années 1960.
Portrait de Sim
 
Sim

Drapeau France 1926 - 2009
Francais, 83 ans

Acteur, humoriste, chanteur, parolier et écrivain français, connu entre autres pour ses interprétations parodiques (notamment la « baronne de La Tronche-en Biais ») et sa participation à l'émission radiophonique Les Grosses Têtes.
Portrait de Pierre Desproges
 

Drapeau France 1939 - 1988
Francais, 48 ans

Humoriste français réputé pour son humour noir, son anticonformisme et son sens de l'absurde. Célèbre pour son humour grinçant, mis en valeur par une remarquable aisance littéraire, il s'est notamment illustré avec des thèmes souvent évités par les autres humoristes de son époque, prenant à contre-pied certaines positions convenues dans la société. Il est notamment l'auteur de la maxime suivante : « On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. ». Auteur de spectacles, il a aussi présenté l'émission humoristique « La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède » sur la chaine de télévision FR3.
Portrait de Paul Préboist
 

Drapeau France 1927 - 1997
Francais, 70 ans

Acteur et comique français ayant joué dans + de 120 films et connu pour ses nombreuses apparitions dans les émissions de Patrick Sébastien.

Autres acteur francais

Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Coluche
 

Drapeau France 1944 - 1986
Francais, 41 ans

Comique et comédien français très populaire en France dans les années 1980, connu pour son style humoristique nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression en s’attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Il devient célèbre en parodiant le jeu télévisé « Le Schmilblick » et se présentera à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer, à la suite de pressions et de menaces. Il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » (1984, de Claude Berri) et fondera en 1985 l'association « Les Restos du cœur » (relais d'aide aux plus pauvres). Mort dans un accident de moto, les circonstances de sa mort demeurent l'objet de vives spéculations (accident, suicide ou assassinat).
Portrait de Francis Blanche
 

Drapeau France 1921 - 1974
Francais, 52 ans

Humoriste et acteur français, très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960 : il est connu pour ses rôles dans les films « Belle de jour » (1967, comédie dramatique, avec Catherine Deneuve), « La Grande Lessive (!) » (1968, comédie, avec Bourvil) ou « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre). Il est sur scène et sur les ondes, le partenaire de Pierre Dac avec qui il créa les célèbres sketchs du « Sar Rabindranath Duval » et du « Parti d'en rire » ainsi que la série radiophonique intitulée « Signé Furax ». Il fut également l'auteur de farces téléphoniques hilarantes qui furent diffusées régulièrement à la radio dans les années 1960.
Portrait de Sim
 
Sim

Drapeau France 1926 - 2009
Francais, 83 ans

Acteur, humoriste, chanteur, parolier et écrivain français, connu entre autres pour ses interprétations parodiques (notamment la « baronne de La Tronche-en Biais ») et sa participation à l'émission radiophonique Les Grosses Têtes.
Portrait de Pierre Desproges
 

Drapeau France 1939 - 1988
Francais, 48 ans

Humoriste français réputé pour son humour noir, son anticonformisme et son sens de l'absurde. Célèbre pour son humour grinçant, mis en valeur par une remarquable aisance littéraire, il s'est notamment illustré avec des thèmes souvent évités par les autres humoristes de son époque, prenant à contre-pied certaines positions convenues dans la société. Il est notamment l'auteur de la maxime suivante : « On peut rire de tout, mais pas avec n'importe qui. ». Auteur de spectacles, il a aussi présenté l'émission humoristique « La Minute nécessaire de monsieur Cyclopède » sur la chaine de télévision FR3.
Portrait de Paul Préboist
 

Drapeau France 1927 - 1997
Francais, 70 ans

Acteur et comique français ayant joué dans + de 120 films et connu pour ses nombreuses apparitions dans les émissions de Patrick Sébastien.

Autres points communs avec Guy Bedos