Marcel Philippot

896ème
Marcel Philippot
1953 - 2018
Score : 19 100

Acteur français connu son rôle du client mécontent dans la série Palace (1988, de Jean-Michel Ribes) qui cherchait à coincer le directeur et ponctuait ses apparitions par un « Je l'aurai ! Un jour, je l'aurai ! » devenu culte.

Nationalité française Francais, né le 15 avril 1953 et mort le 2 mars 2018

64 ans Mort à l'âge de 64 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Marcel Philippot ?


Contribuez !

Biographie

Marcel Philippot, né le 15 avril 1953 à Guingamp et mort le 2 mars 2018, était un acteur français connu surtout pour son rôle du client mécontent dans la série Palace (1988, de Jean-Michel Ribes) qui cherchait à coincer le directeur et ponctuait ses apparitions par un « Je l'aurai ! Un jour, je l'aurai ! » devenu culte. Il reprendra cette phrase des années plus tard pour la publicité télévisée de MAAF. À partir de septembre 2016, sa carrière jusqu'alors consacrée à la comédie et au théâtre de boulevard prend un tournant grâce au rôle de « l'Auteur » qu'Arnaud Denis lui confie dans sa pièce Le Personnage désincarné.

Fils d'un ingénieur des constructions navales, Marcel Philippot, une fois son baccalauréat obtenu s'installe à Paris dans une chambre de bonne du quartier Montparnasse afin de suivre les cours de théâtre Jean-Laurent Cochet.

Il joue dans des pièces de boulevard et affectionne particulièrement Sacha Guitry. On le voit dans La Nord-Sud écrit et mis en scène par Igor Futterer (d'après Céline), Adieu Berthe d'Allen Boretz et John Murray, ou bien encore dans Folle Amanda de Barillet et Gredy, Scarlett…le retour de Laurence Jyl et Le Nouveau Testament, ainsi que Le Mari, la Femme et l'Amant de Sacha Guitry (mise en scène Bernard Murat). Il joue aussi dans d'autres classiques du boulevard ou de la comédie, comme On ne badine pas avec l'amour mise en scène de Jean-Claude Brialy, Chat en poche et L'Hôtel du libre échange de Georges Feydeau par exemple. Il aime les comédies légères où il apparaît dans des rôles prêtant à rire, Tonton, pourquoi tu tousses?, Darling chérie, Double Foyer de Philippe Bouvard, etc. Dans les années 1980, il fait partie du petit théâtre de Bouvard. Il apparaît fréquemment dans des seconds rôles de séries télévisées.

Il interprète un personnage de client mécontent et hystérique dans la série de Canal Plus, Palace (dès 1988), répétant sans cesse « Appelez-moi le directeur ǃ », puis « Je l'aurai, un jour je l'aurai », devenue phrase culte du grand public. Il reprend le personnage dans la publicité télévisée de la MAAF qui le montre régulièrement au grand public dans les années 2000 et 2010.

Marcel Philippot est mort le vendredi 2 mars 2018 à l'âge de 64 ans à son domicile de Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Marcel Philippot en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Marcel Philippot.

Vous savez où se trouve la tombe de Marcel Philippot ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Marcel Philippot pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Marcel Philippot, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Marcel Philippot.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste, Comique
  • Domaines : Art, Cinéma, Humour, Télévision, Théâtre

Noms

  • Nom usuel : Marcel Philippot
  • Nom complet : --
  • Prénom : Marcel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Philippot
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Vendredi 2 mars 2018
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 64 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Marcel Philippot ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Marcel Philippot, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

4.67 sur 5
  ?
3 notes
5 étoiles
2
4 étoiles
1
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
4,67

Au Paradis !

Marcel Philippot est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Marcel Philippot au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 4.67 sur 5 avec 3 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Marcel Philippot a été élève pendant un an au Lycée Beaussier à La Seyne-sur-Mer.
Marcel Philippot a été élève pendant un an au Lycée Beaussier à LA SEYNE-SUR-MER
Commentez - il y a 3 mois
 Grand acteur, je l'ai adoré dans la publicité aussi...
grand acteur, je l'ai adoré dans la publicité aussi..
Commentez - il y a 3 mois
 Palace oui, mais pas que... Homme de théâtre surtout, qui n'a jamais trouvé de place au cinéma.
Palace oui, mais pas que. Homme de théâtre surtout, qui n'a jamais trouvé de place au cinéma, et c'est bien dommage. Condoléances à la famille !
Commentez - il y a 3 mois

Votez !

x
= ? points

Tirez une carte pour faire gagner des points ? à Marcel Philippot afin qu'il grimpe dans le Top 50.

Top 50

896ème
19 100 points
cumulés en 30 jours
Portrait de Marcel Philippot
896ème

Drapeau France 1953 - 2018
Francais, 64 ans

Acteur français connu son rôle du client mécontent dans la série Palace (1988, de Jean-Michel Ribes) qui cherchait à coincer le directeur et ponctuait ses apparitions par un « Je l'aurai ! Un jour, je l'aurai ! » devenu culte.
-48
places depuis hier
0 point
cumulés hier

C'est le classement de Marcel Philippot dans le Top 50. Sa position est déterminée selon un score calculé à partir de points cumulés sur les 30 derniers jours.Comme Claude François possède une note de 4.6667 / 5 (et donc supérieure à 2), ilestautoriséà participer au Top 50. Si vous êtes un fan fidèle votant chaque jour, si vous incitez vos amis à vous soutenir et voter pour Marcel Philippot, vous améliorez sont classement à chaque point gagné. Pour en savoir plus sur le fonctionnement du Top 50.

Les Fans

1 1
Cathie95200
14 960 points en 30 jours (12 actions).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
2 2
Bouboule3j3
2 700 points en 30 jours (3 actions).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.
3 3
Anonyme 59920
40 points en 30 jours (1 action).
Aucun point gagné hier (0 action).
Même position depuis hier.

Ce sont les membres de la communauté qui aiment le plus Marcel Philippot. Pour devenir fan, il vous suffit de voter pour Marcel Philippot et tous les scores que vous obtiendrez seront cumulés à votre score de fan ainsi qu'au score de Marcel Philippot pour son classement dans le Top 50. Vous êtes qualifiés de fan tant que vous votez au moins 1 fois par mois. Pour en savoir plus sur le fonctionnement des fans.

Commentaires

Vous avez des questions sur Marcel Philippot ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Donias Il est retrouvé mort à son domicile parisien le 2 mars 2018. La nouvelle est rendue publique le 3 mars, via un communiqué de son agent Jean-Pierre Noël6. La cause de son décès n'est pas connue à ce jour.

sur Wikipédia
Répondre - il y a 3 mois
Donias https://www.youtube.com/watch?v=BBsrt4I2zXg
vidéo de la pub de la MAFF
Répondre - il y a 3 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Marcel Philippot et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Molière
13ème

Drapeau France 1622 - 1673
Francais, 51 ans

Comédien et dramaturge français devenu le comédien et auteur favori du jeune Louis XIV et de sa cour, pour lesquels il conçoit de nombreux spectacles, en collaboration avec les meilleurs architectes scéniques, chorégraphes et musiciens du temps. Grand créateur de formes dramatiques, interprète du rôle principal de la plupart de ses pièces, Molière a exploité les diverses ressources du comique — verbal, gestuel et visuel, de situation — et pratiqué tous les genres de comédie, de la farce à la comédie de caractère. Il a créé des personnages individualisés, à la psychologie complexe, qui sont rapidement devenus des archétypes. Observateur lucide et pénétrant, il peint les mœurs et les comportements de ses contemporains, n'épargnant guère que les ecclésiastiques et les hauts dignitaires de la monarchie, pour le plus grand plaisir de son public, tant à la cour qu'à la ville. Loin de se limiter à des divertissements anodins, ses grandes comédies remettent en cause des principes d'organisation sociale bien établis, suscitant de retentissantes polémiques et l'hostilité durable des milieux dévots. L'œuvre de Molière, une trentaine de comédies en vers ou en prose, accompagnées ou non d'entrées de ballet et de musique, constitue un des piliers de l'enseignement littéraire en France et continue de remporter un vif succès au théâtre, non seulement en France et à la Comédie-Française, surnommée « la Maison de Molière », mais aussi à l'étranger. Sa vie mouvementée et sa forte personnalité ont inspiré dramaturges et cinéastes. Signe de la place emblématique qu'il occupe dans la culture nationale, le français est couramment désigné comme « la langue de Molière », au même titre que l'anglais est « la langue de Shakespeare ». Il meurt à l’âge de 51 ans, quelques heures après avoir tenu pour la quatrième fois le rôle-titre du Malade imaginaire. Parmi ses pièces de théâtre les plus célèbres : L'École des femmes (1662), Dom Juan ou Le Festin de Pierre (1665), Le Misanthrope (1666), Amphitryon (1668), L'Avare (1668), Le Tartuffe (1669), Les Fourberies de Scapin (1670), Le Bourgeois gentilhomme (1670), Les Femmes savantes (1672) ou Le Malade imaginaire (1673).
Portrait de Bourvil
25ème

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Coluche
27ème

Drapeau France 1944 - 1986
Francais, 41 ans

Comique et comédien français très populaire en France dans les années 1980, connu pour son style humoristique nouveau et sarcastique par sa liberté d'expression en s’attaquant notamment aux tabous, puis aux valeurs morales et politiques de la société contemporaine. Il devient célèbre en parodiant le jeu télévisé « Le Schmilblick » et se présentera à l'élection présidentielle de 1981 avant de se retirer, à la suite de pressions et de menaces. Il obtient un César du meilleur acteur pour son rôle dramatique dans « Tchao Pantin » (1984, de Claude Berri) et fondera en 1985 l'association « Les Restos du cœur » (relais d'aide aux plus pauvres). Mort dans un accident de moto, les circonstances de sa mort demeurent l'objet de vives spéculations (accident, suicide ou assassinat).
Portrait de Louis De Funès
33ème

Drapeau France 1914 - 1983
Francais, 68 ans

Acteur comique français le plus célèbre du cinéma français de la seconde moitié du XXe siècle, interprétant son personnage de français moyen impulsif, râleur, au franc-parler parfois dévastateur, aux mimiques et verbigérations muettes. Il a joué dans + de 140 films dont « La Traversée de Paris (1956) », « Le Gendarme de Saint-Tropez (1964) » et ses suites, la trilogie « Fantômas » (1964), « Le Corniaud » (1965), « La Grande Vadrouille » (1966), « Le Grand Restaurant » (1966), « Oscar » (1967), « Le Petit Baigneur » (1967), « Hibernatus » (1969), « La Folie des grandeurs » (1971), « Les Aventures de Rabbi Jacob » (1973), « L'Aile ou la Cuisse » (1976), « La Zizanie » (1978), « La Soupe aux choux » (1981), « L'Avare » (1980). Très peu récompensé, il reçoit seulement un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière en 1980.
Portrait de Arnaud Giovaninetti
2196ème

Drapeau France 1967 - 2018
Francais, 50 ans

Acteur français connu pour son rôle de Laurent Renoir, l'ex-mari de Candice dans la série « Candice Renoir » (2013, policier).
Portrait de Maurice Ronet
421ème

Drapeau France 1927 - 1983
Francais, 55 ans

Acteur français connu pour ses films : « Ascenseur pour l'échafaud » (1958, drame), « Plein Soleil » (1960, thriller), « Le Feu follet » (1963, drame), « La Femme infidèle » (1969, drame), « La Piscine » (1969, drame/policier).

Autres points communs avec Marcel Philippot