Robert Jonquet

 
Robert Jonquet
1925 - 2008
 

Footballeur français, jouant au poste de défenseur, considéré comme l'un des meilleurs joueurs à son poste, il effectue l'essentiel de sa carrière au Stade de Reims, où il remporte 5 championnats et 2 Coupes de France, disputant aussi 2 fois la finale de Coupe d'Europe des clubs champions, après s'être distingué en Coupe Latine (3 finales perdues ainsi face au Real Madrid, en 1955, 1956, et 1959). Avec l'équipe de France, il participe à la Coupe du monde 1954 et termine 3ème de la Coupe de monde 1958, puis 4ème du Championnat d'Europe 1960.

Nationalité française Francais, né le 3 mai 1925 et mort le 18 décembre 2008

83 ans Mort à l'âge de 83 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Robert Jonquet ?


Contribuez !

Anniversaire !

Cela fera 11 ans que Robert Jonquet est mort le mercredi 18 décembre 2019. Plus que 27 jours...

Pour lui rendre hommage, vous pouvez :

  • Noter Robert Jonquet (si ce n'est pas encore fait).

Biographie

Robert Jonquet est un footballeur puis entraîneur français, né le 3 mai 1925 à Paris et mort le 18 décembre 2008 à Reims. Jouant au poste de défenseur, il est considéré comme l'un des meilleurs joueurs à son poste. Il effectue l'essentiel de sa carrière au Stade de Reims, où il remporte 5 championnats et 2 Coupes de France, disputant aussi 2 fois la finale de Coupe d'Europe des clubs champions, après s'être distingué en Coupe Latine (3 finales perdues ainsi face au Real Madrid, en 1955, 1956, et 1959). Avec l'équipe de France, il participe à la Coupe du monde 1954 et termine 3ème de la Coupe de monde 1958, puis 4ème du Championnat d'Europe 1960.

Robert Jonquet prend ses premières licences au Plessis-Robinson et à la SS Voltaire Châtenay-Malabry. Remarqué par le Stade de Reims à 17 ans, il y joue en junior jusqu'en 1945 avant d'intégrer l'équipe professionnelle après la guerre. Il reste dans le club champenois pendant dix-huit ans.

Robert Jonquet, défenseur central aux qualités physiques moyennes (1,76 m pour 70 kg) surtout admiré pour son style élégant, connaît avec les Rémois, dont il est longtemps le capitaine, la grande époque du « football champagne » des années 1950, sous les ordres d'Albert Batteux, avec cinq titres de champion de France à la clé (1949, 1953, 1955, 1958 et 1960). Reims et Jonquet remportent également deux Coupes de France, en 1950 contre le RC Paris (2-0) et en 1958 contre Nîmes (3-1).

Reims fait alors partie des plus grands clubs européens, et Jonquet participe à la victoire en Coupe Latine en 1953, et à la finale de 1955. Lorsque la Coupe des clubs champions européens est créée en 1956, Reims parvient en finale contre le Real Madrid de Di Stéfano, mais les coéquipiers de Jonquet (Raymond Kopa, Robert Siatka) ne parviennent pas à l'emporter au Parc des Princes (3-4). Reims réédite sa performance en 1959. De nouveau, au Neckarstadion de Stuttgart, le Real Madrid vient à bout du club français dont l'attaque (Vincent-Fontaine-Piantoni) reste muette (0-2). Jonquet est le seul joueur rémois à avoir disputé ces quatre finales continentales (deux en Coupe Latine et deux en C1).

Jonquet débute en équipe de France à vingt-quatre ans, contre l'Italie, à Colombes : la charnière défensive rémoise (Roger Marche-Robert Jonquet) ne peut empêcher la défaite face aux Azzurri (1-3). Le 3 octobre 1951, il participe à un match amical contre l'Angleterre : par sa défense solide, il contribue à arracher le nul (2-2) et gagne le surnom de « héros de Highbury ».

Il participe ensuite à deux phases finales de Coupe du monde. En 1954, il ne joue que l'un des deux matches du premier tour, au terme duquel les Tricolores sont éliminés : contre la Yougoslavie (0-1), Jonquet porte cependant pour la première fois le brassard de capitaine.

En revanche, il participe pleinement au parcours de 1958, en Suède, et dispute cinq des six rencontres, toujours comme capitaine. En effet, en demi-finale face au Brésil, alors que le score est de un partout, Jonquet subit une double fracture du péroné à la suite d'un tacle de Vavá. Comme le règlement n'autorise pas encore les remplacements, Jonquet reprend sa place sur la pelouse après une infiltration de novocaïne. La blessure handicape toutefois lourdement les Français et joue un grand rôle dans l'élimination par les coéquipiers de Pelé (2-5). Jonquet ne peut participer au match pour la troisième place, qui voit la France battre la RFA.

Après 58 sélections, dont neuf en tant que capitaine, la carrière internationale de Robert Jonquet s'achève avec l'échec en demi-finale du premier Championnat d'Europe des Nations, en 1960 au Parc des Princes, contre la Yougoslavie. Lors de la petite finale, au stade vélodrome de Marseille, la France est battue par la Tchécoslovaquie et termine quatrième.

Il rejoint le Racing Club de Strasbourg en D2 en 1960 pour y terminer sa carrière de joueur. Le Racing est promu lors de cette saison 1960-1961. Le retour de Strasbourg en première division s'annonce bien (avec une victoire en Coupe d'Alsace, compétition amicale locale, dans l'été 1961), mais le début de saison est difficile. L'entraîneur Émile Veinante est remercié, et Jonquet est nommé entraîneur, cumulant la fonction avec son rôle de défenseur, et il parvient à éviter la relégation.

Jonquet raccroche les crampons et reste entraîneur de Strasbourg jusqu'en 1964. Il revient en effet à Reims, en difficulté, dans les années 1960. Il remporta le championnat de deuxième division en 1966, mais le Stade de Reims est de nouveau relégué dès la saison suivante.

Robert Jonquet a entraîné ensuite les aubois de l'US romillonne de Romilly-sur-Seine, puis des clubs marnais évoluant en Division 3, le RC Epernay et le CO Châlons-sur-Marne, avant de revenir de septembre 1980 à août 1981, en duo avec Léon Desmenez à la tête du Stade de Reims. Ce sera sa dernière expérience d'entraîneur.

Toujours proche par la suite de son ancien club, et résident à Reims, Jonquet déplore le rôle grandissant de l'argent dans le football et la perte de valeurs et de l'esprit d'équipe chez les joueurs, mais aussi chez les supporters.

Après la reconstruction du stade Auguste-Delaune, une tribune est inaugurée et baptisée le 28 février 2008 en hommage à Robert Jonquet.

Robert Jonquet est mort le jeudi 18 décembre 2008, à l'âge de 83 ans, à Reims (France), deux semaines après l'inauguration de la tribune Robert Jonquet du stade Auguste-Delaune, le 5 décembre 2008.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Robert Jonquet en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Robert Jonquet.

Vous savez où se trouve la tombe de Robert Jonquet ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Robert Jonquet pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Robert Jonquet, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Robert Jonquet.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Robert Jonquet
  • Nom complet : --
  • Prénom : Robert
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Jonquet
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 3 mai 1925
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 83 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Robert Jonquet ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Robert Jonquet, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Robert Jonquet ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Robert Jonquet et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres footballeur francais

Portrait de Raymond Kopa
 

Drapeau France 1931 - 2017
Francais, 85 ans

Footballeur français, le premier grand joueur français de l'histoire, Ballon d'Or en 1958, icône du grand Reims et du Real Madrid.
Portrait de Henri Michel
 

Drapeau France 1947 - 2018
Francais, 70 ans

Footballeur français devenu par la suite entraîneur, évoluant au poste de milieu de terrain, il réalise l'essentiel de sa carrière au Football Club Nantes avec qui il remporte 3 titres de champion de France. En équipe de France, il est sélectionné à 58 reprises entre 1967 et 1980. À sa retraite sportive, il devient sélectionneur de l'équipe de France Olympique avec qui il remporte les jeux olympiques de 1984 puis de l'équipe de France à la retraite de Michel Hidalgo occupant ce poste de 1984 à 1989. Il devient ensuite notamment entraîneur du Paris Saint-Germain, sélectionneur de l'équipe du Maroc et de plusieurs sélections africaines.
Portrait de José Souto
 
Notez-le !

Drapeau France 1959 - 2019
Francais, 59 ans

Footballeur français, il a évolué essentiellement au poste de milieu offensif à Metz, Laval et Strasbourg. Il est connu pour ses prestations avec les Tangos, lors de la saison 1983-1984, quand le Stade Lavallois de Michel Le Milinaire s'était distingué en Coupe de l'UEFA, éliminant (1-0 ; 0-0) le Dynamo Kiev (UKR) grâce à son but, avant de tomber (0-2 ; 3-3) en 16ème de finale contre l'Austria Vienne (AUT).
Portrait de Marc-Vivien Foé
 

Drapeau Cameroun 1975 - 2003
Camerounais, 28 ans

Footballeur franco-camerounais, milieu de terrain défensif, il fut sélectionné à 64 reprises en équipe du Cameroun et est mort à l'âge de 28 ans d'un accident cardiaque au cours d'un match de son équipe nationale face à la Colombie.
Portrait de Francis Piasecki
 

Drapeau France 1951 - 2018
Francais, 66 ans

Footballeur français connu pour avoir été milieu de terrain au Racing Club de Strasbourg : international A en 1978 et 1979 (3 sélections), Champion de France en 1979 avec le RC Strasbourg, 478 matches et 96 buts marqués en Division 1.
Portrait de Olivier Baudry
 
Notez-le !

Drapeau France 1973 - 2017
Francais, 44 ans

Footballeur français connu pour avoir été le meneur de jeu avec le FC Sochaux et l'AS Saint Etienne de 1991 à 2000 (238 matches).

Autres points communs avec Robert Jonquet