André Campana

 
André Campana
1940 - 2017
 

Journaliste et producteur de télévision français connu pour être le fondateur de l'agence Eleb-Campana et pour avoir secoué la télévision des années gaullistes et renouvelé la démocratie participative en invitant dans les années 1970 les «vrais gens» à s'exprimer à la télé.

Nationalité française Francais, né le 15 mars 1940 et mort le 30 septembre 2017

77 ans Mort à l'âge de 77 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
d'André Campana ?


Contribuez !

Biographie

André Campana, né le 15 mars 1940 au Mans et mort le 30 septembre 2017 à Paris, est un journaliste, écrivain, réalisateur et producteur de télévision français. Il est connu pour être le fondateur de l'agence Eleb-Campana et pour avoir secoué la télévision des années gaullistes et renouvelé la démocratie participative en invitant dans les années 1970 les «vrais gens» à s'exprimer à la télé.

André Campana nait sur les routes de l'Exode le 15 mars 1940 au Mans dans la Sarthe. Ses deux parents sont d'origine Corse. Sa mère, professeure, est originaire du village d'Evisa. Son père, journaliste et rédacteur en chef de La Dépêche de Tunis avant d'entrer au Figaro, est originaire du village de Campana , deux villages de la "Terre du Commun" (par opposition à la Terre des Seigneurs ).

Le jeune André Campana passe une enfance parisienne dans le XXe arrondissement. Bachelier à 16 ans après avoir fréquenté les lycées Charlemagne, Henri IV et le collège Stanislas, il s'oriente vers une licence de lettres classiques qu'il obtient. Ces années sont l'occasion pour lui de découvrir le quartier latin ; ses cinés clubs et son effervescence. Une période toutefois interrompue par son service militaire de 27 mois, effectué au 22e bataillon de chasseurs alpins de Nice. Sa classe est la première qui ne va pas en Algérie.

Son père décède en 1964, d'une crise cardiaque alors qu'il est journaliste parlementaire au Figaro. Pierre Brisson, le directeur du journal propose alors au jeune André d'effectuer un stage au service politique du journal. Malgré ses réticences idéologiques à rentrer dans un journal conservateur, André Campana qui était plus volontiers lecteur de Combat, accepte finalement, en partie par estime pour Raymond Aron, à l'époque très influent au sein du quotidien. Il y restera 13 ans.

Au Figaro, André Campana, suit d'abord les questions liées à l'aménagement du territoire. Il est nommé responsable du lancement d'une édition régionale à Marseille à 27 ans. Il passe ensuite au service politique, au sein duquel il est chargé de suivre l'actualité des partis de Gauche, avant de se voir confier la responsabilité de la page éditoriale. Parallèlement à son activité journalistique, André Campana se familiarise avec le mode d'enquête par entretien non directif avec Pierre Weill qui vient de fonder la Sofres.

En 1968, il quitte le Figaro pendant un mois et rejoint le comité de presse du mouvement révolutionnaire étudiant à La Sorbonne. Il participe au groupe de travail en assemblée « Nous sommes en marche ».

Revenu au Figaro, André Campana participe à l'organisation de la première et seule grève du Figaro en 1969 avec Denis Perrier-Daville, Bernard Pivot et Christian Lambert notamment qui s'inscrit dans le combat pour la création des sociétés de rédacteurs.

En 1975, il fait partie de la quarantaine de journalistes qui font jouer la clause de conscience et quittent le quotidien, au moment de sa reprise par le patron de presse Robert Hersant.

Alors qu'il est encore journaliste au Figaro, dans le mouvement d'ouverture opéré par le nouveau premier ministre Jacques Chaban-Delmas, il participe, sous l'autorité de Pierre Desgraupes à la création de l'émission de télévision A armes égales avec Michel Bassi, Alain Duhamel et Jean-Pierre Alessandri (33 numéros). L'audience est considérable, le format est révolutionnaire à l'époque. Pour la première fois deux invités de la majorité et de l'opposition représentant chacun un camp confrontent leurs points de vue, lesquels sont chacun introduits par un film dédié: c'est la sacralisation médiatique de l'opposition, la France n'est plus une et indivisible comme sous le gaullisme. Cette émission, la première à mettre en scène un affrontement de projets de société, offre à André Campana l'occasion d'animer de grands débats télévisés.

C'est au cours de l'un de ces reportages qu'il opère une « prise de conscience de classe » en découvrant l'extrême pauvreté dans laquelle vivent certains français. Sa vraie priorité pendant toutes ces années de producteur de télévision sera dès lors de « donner la parole au Français », mission qu'il va poursuivre avec l'émission Vendredi sur FR3 créée par Maurice Cazeneuve, Jean Pierre Alessandri, Yvan Levai et Christine Ockrent.

Vendredi est l'occasion pour lui de faire de la TV un « voyage inter-classe » en s'intéressant à ceux que les plateaux télés n'ont pas l'habitude de montrer. L'aventure Vendredi se déroule de 1976 à 1985 et sera marquée par des départs et des retours liés à des différents éditoriaux et Politiques. André Campana sera exclu de la télévision deux fois durant cette période. En 1979 il réalise pour l'Institut National de l'Audiovisuel (INA) un programme de recherche sur l'écriture du documentaire intitulé : "Chantier Réalité". Avec les réalisateurs Jean-Luc Léon, Alain Taieb et Pierre Laroux est produite une série de six émissions qui sont le compte-rendu d'un tournage permanent de deux familles françaises pendant 6 mois. Le programme s'intitule : "On dirait qu'ils vont parler". En 1981, Edouard Guibert, directeur de l'information de FR3 lui fait rencontrer le journaliste Jean Charles Eleb, ancien responsable des Étudiants communistes avec qui il s'associe, association qui continue encore aujourd'hui.

En 1985, André Campana et Jean-charles Eleb quittent les médias officiels pour créer une agence de médiation et d ' "expression citoyenne », l'agence Lucie SA. Le produit phare de la jeune agence est l'enquête qualitative audiovisuelle ; un outil d'introspection de la société réalisé pour les institutions politiques et publiques ainsi que pour les entreprises. L'objectif est d'exprimer l'intelligence collective des gens dans un milieu ouvert (la société) ou fermé (ministère, entreprise).

Leur première enquête est réalisée pour le compte de la RATP « Derrière la vitre » où ils interviewent un échantillon d'une centaine d'usagers et de personnels de la RATP.

Poursuivant le projet de rapprocher la télévision des Français, André Campana et Jean-Charles Eleb deviennent acteurs des télévisions locales en 1987 et lancent le concept de « télé de proximité ».

En marge du festival d'Avoriaz, il crée la chaîne TV8 Mont-Blanc puis en 1990 Antille telévision (ATV) avec George Bonopera et Olivier Lauchez qui créera plus tard Trace TV. Soutenus par un groupe puissant d'actionnaires (Groupe Bremond, Crédit agricole, Caisse des Dépôts et un groupe de financiers de l'audiovisuel canadien (Pratt-Desmarets). Ils deviennent ensuite opérateur de Télé Lyon Métropole (TLM) dirigée par Laurent Sablic.

En 1992, devant l'absence de soutien des pouvoirs publics aux télés locales, ils déposent le bilan de Lucie SA et créent Campana Eleb Conseil puis Campana Eleb Sablic.

L'entreprise de médiation se spécialise dans l'accompagnement du changement. Elle favorise la mutation de la culture d'entreprise, en particulier des grands groupes publics comme EDF et la SNCF mais aussi privés (PSA, AGF-Alliance) par l'introduction d'enquêtes clients et salariés dont la caractéristique est le « Parler vrai » et par le développement de l'introspection collective, la mise en place concrète de projets partagés.

Depuis 2011, l'entreprise a été transmise par un système comparable au LBO (Crédit vendeur) à deux consultants seniors, Laurent Sablic, journaliste, et Frédéric Gilli, économiste des territoires et enseignant à Science Po Paris avec toute l'équipe de salariés-consultants.

Une transmission réussie puisqu'elle enregistre en 2016 une augmentation du chiffre d'affaires de 20 %.

Au cours de son itinéraire, André Campana a produit ou réalisé plus de 150 documentaires dont Le Prix de la vie en 1971 (Lion d'argent au prix Futura de Berlin), L'Arme verte en 1980 (TF1), Le Contrat (FR3). En 1998, il réalise, avec sa femme Gloria, Le combat des Klarsfeld, première approche de la complicité française dans le crime nazi (France 2) et en avril 2014 « La Corse, île des Justes ? (France 5). Le documentaire révèle l'attitude positive de l'administration préfectorale et de l'administration corse entre 1940 et 1943, en Corse, département qui n'a connu pratiquement aucune déportation de juifs. C'est d'ailleurs une discussion avec Serge Klarsfeld qui inspire le film : La Corse, île des Justes ?

Durant toute sa vie professionnelle, André Campana a « collecté » les objets emblématiques de la société et de l'art moderne : des cartes postales archimboldesques du début du siècle au Situationnisme (collecte d'affiches et de tracts en 1968), en passant par le Surréalisme avec Man Ray, Molinier, Marcel Marrien jusqu'au groupe Bazooka des années 1980-2000 (Kiki et Loulou Picasso, Olivia Clavel, Bernard Vidal, Philippe Bailly et Romain Slocombe), groupe qui a donné au mouvement punk Français et européen son identité graphique. André Campana apprécie particulièrement les grands auteurs de la bande dessinée devenus « les peintres » de la BD (Philippe Druillet, Enki Bilal, et Jean Giraud dit Moebius).

André Campana a vendu récemment une première partie de sa collection à Michel-Edouard Leclerc grand amateur de planches originales de BD. Une deuxième partie de la collection a été vendue à Drouot sur le thème : Itinéraire d'un collectionneur dans la Société du Spectacle »(8 novembre 2016.)

André Campana a été marié pendant 40 ans avec Gloria Solomides, aujourd'hui décédée, documentariste qui a notamment réalisée le seul documentaire de création sur Serge Rezvani L'énigme Rezvani, (Tv5 monde 2008) et Enki Bilal : Au delà de l'image, dans la collection Empreintes (France 3). Gloria Solomides était la fille du docteur Jean Solomidès, l'un des acteurs réputés des médecines parallèles. Sensibilisé à ce sujet, André Campana crée en 1973 avec André Conord et Philippe Druillet le Comité de Défense et d'Information des Malades du Cancer (CDIC) qui a trois revendications : l'accès de chacun à son dossier médical, le développement des soins palliatifs et l'expérimentation des médecines parallèles.

Ils ont 3 filles, Clémentine, Lucie et Charlotte.

Clémentine, diplômée des beaux-arts, est réalisatrice. Lucie, est directrice des enquêtes à l'agence Campana Eleb Sablic. Charlotte est comédienne.

André Campana entretient un rapport étroit avec la Corse. Il passe deux mois de l'année dans la maison familiale à Evisa et participe activement à la vie culturelle et politique corse avec, notamment, une série de projection du film La Corse, île des justes ? qu'il a réalisé avec sa fille Clémentine Campana, suivi de débats dans les villages de l'île.

Il est chevalier de la Légion d'honneur.

André Campana est mort le samedi 30 septembre 2017 à l'âge de 77 ans à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe d'André Campana en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture d'André Campana.

Vous savez où se trouve la tombe d'André Campana ?

Citations

Nous n'avons pas de citations d'André Campana pour le moment...

Si vous connaissez des citations de André Campana, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur André Campana.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : André Campana
  • Nom complet : --
  • Prénom : André
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Campana
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Date de naissance : 15 mars 1940
  • Lieu de naissance : --
  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 77 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur André Campana ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur André Campana, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur André Campana ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle d'André Campana et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres producteur de télévision francais

Portrait de Louis Bériot
 
Notez-le !

Drapeau France 1939 - 2019
Francais, 79 ans

Producteur de télévision français, il a dirigé la rédaction d'Antenne 2 puis les programmes de la même chaîne entre 1986 et 1989, ainsi que l'antenne de France 2 de 1994 à 1996. Il a publié 23 ouvrages (essais, documents, romans).
Portrait de Pierre Bellemare
 

Drapeau France 1929 - 2018
Francais, 88 ans

Animateur de radio et de télévision français, il était le plus grand conteur de l'histoire de la radio et de la télévision. Il a travaillé pour Antenne 2, TF1, RTL, Europe 1.
Portrait de Jacques Martin
 

Drapeau France 1933 - 2007
Francais, 74 ans

Animateur de télévision français très populaire en France dans les années 1970 et 1998, il fut également chanteur, acteur et producteur d'émissions de divertissement comme « Le Petit Rapporteur » (1975-1976), « L'École des fans » (1977-1998), « Dimanche Martin » (1980-1998) ou « Incroyable mais vrai » (1980-1983).
Portrait de Guy Lux
 

Drapeau France 1919 - 2003
Francais, 83 ans

Animateur de jeux et de divertissements télévisés français, concepteur des émissions Intervilles, Ring parade et la Classe, il a inventé et créé au total plus de 50 émissions de radio et de télévision.
Portrait de Philippe Vecchi
 

Drapeau France 1964 - 2017
Francais, 53 ans

Journaliste français, animateur de radio et de télévision et producteur de télévision, connu pour avoir été animateur sur Canal+ en animant l'émission culte «Nulle part ailleurs» pendant 3 ans. Il avait notamment co-animé et co-produit de 1997 à 2000 la première partie de la quotidienne «Nulle part ailleurs» avec Alexandre Devoise. Il présentera d'ailleurs la der de cette émission culte avec Isabelle Giordano en 2001. Spécialisé dans le cinéma, il a également travaillé pour Libération, Les Inrocks, Le Nouvel Obs, France Inter, Radio Nova ou encore Europe 1.
Portrait de Pierre-André Boutang
 
Notez-le !

Drapeau France 1937 - 2008
Francais, 71 ans

Documentariste français, l'un des dirigeants de la chaîne franco-allemande Arte, après avoir compté parmi ceux de La Sept.
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Bernard Giroux
 
Notez-le !

Drapeau France 1950 - 1987
Francais, 37 ans

Journaliste sportif français ayant commenté sur TF1 le Tour de France, et les Grands Prix de Formule 1, en compagnie de José Rosinski et a participé aux premières émissions Auto-Moto. Il s'est engagé ensuite dans diverses compétitions dont le rallye Paris-Dakar en tant que copilote. Il a réalisé la traversée du désert du Ténéré à pied, et a écrit « Désert, l'aventure tout terrain » (1987). Il fut le compagnon de la chanteuse Jeane Manson.
Portrait de Pierre Kalfon
 
Notez-le !

Drapeau France 1930 - 2019
Francais, 89 ans

Journaliste et biographe français, ancien correspondant du journal Le Monde au Chili, il a couvert le coup d’Etat du général Pinochet contre Salvador Allende en 1973. Passionné par l’Amérique latine, il est l’auteur de plusieurs livres sur le Chili, l’Argentine ou Che Guevara.
Portrait de Pierre Bouteiller
 

Drapeau France 1934 - 2017
Francais, 82 ans

Journaliste français, grande voix de la radio passé par Europe 1, France Inter et France Musique. Il a marqué la radio par son ton persifleur et sans complaisance.
Portrait de Robert Escarpit
 
Notez-le !

Drapeau France 1918 - 2000
Francais, 82 ans

Universitaire, écrivain et journaliste français connu du grand public en tant que billettiste du journal Le Monde pour lequel il écrit de 1949 à 1979 à raison d'une vingtaine de billets par mois.

Autres journaliste (hommes) francais

Portrait de Louis Bériot
 
Notez-le !

Drapeau France 1939 - 2019
Francais, 79 ans

Producteur de télévision français, il a dirigé la rédaction d'Antenne 2 puis les programmes de la même chaîne entre 1986 et 1989, ainsi que l'antenne de France 2 de 1994 à 1996. Il a publié 23 ouvrages (essais, documents, romans).
Portrait de Pierre Bellemare
 

Drapeau France 1929 - 2018
Francais, 88 ans

Animateur de radio et de télévision français, il était le plus grand conteur de l'histoire de la radio et de la télévision. Il a travaillé pour Antenne 2, TF1, RTL, Europe 1.
Portrait de Jacques Martin
 

Drapeau France 1933 - 2007
Francais, 74 ans

Animateur de télévision français très populaire en France dans les années 1970 et 1998, il fut également chanteur, acteur et producteur d'émissions de divertissement comme « Le Petit Rapporteur » (1975-1976), « L'École des fans » (1977-1998), « Dimanche Martin » (1980-1998) ou « Incroyable mais vrai » (1980-1983).
Portrait de Guy Lux
 

Drapeau France 1919 - 2003
Francais, 83 ans

Animateur de jeux et de divertissements télévisés français, concepteur des émissions Intervilles, Ring parade et la Classe, il a inventé et créé au total plus de 50 émissions de radio et de télévision.
Portrait de Philippe Vecchi
 

Drapeau France 1964 - 2017
Francais, 53 ans

Journaliste français, animateur de radio et de télévision et producteur de télévision, connu pour avoir été animateur sur Canal+ en animant l'émission culte «Nulle part ailleurs» pendant 3 ans. Il avait notamment co-animé et co-produit de 1997 à 2000 la première partie de la quotidienne «Nulle part ailleurs» avec Alexandre Devoise. Il présentera d'ailleurs la der de cette émission culte avec Isabelle Giordano en 2001. Spécialisé dans le cinéma, il a également travaillé pour Libération, Les Inrocks, Le Nouvel Obs, France Inter, Radio Nova ou encore Europe 1.
Portrait de Pierre-André Boutang
 
Notez-le !

Drapeau France 1937 - 2008
Francais, 71 ans

Documentariste français, l'un des dirigeants de la chaîne franco-allemande Arte, après avoir compté parmi ceux de La Sept.
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Bernard Giroux
 
Notez-le !

Drapeau France 1950 - 1987
Francais, 37 ans

Journaliste sportif français ayant commenté sur TF1 le Tour de France, et les Grands Prix de Formule 1, en compagnie de José Rosinski et a participé aux premières émissions Auto-Moto. Il s'est engagé ensuite dans diverses compétitions dont le rallye Paris-Dakar en tant que copilote. Il a réalisé la traversée du désert du Ténéré à pied, et a écrit « Désert, l'aventure tout terrain » (1987). Il fut le compagnon de la chanteuse Jeane Manson.
Portrait de Pierre Kalfon
 
Notez-le !

Drapeau France 1930 - 2019
Francais, 89 ans

Journaliste et biographe français, ancien correspondant du journal Le Monde au Chili, il a couvert le coup d’Etat du général Pinochet contre Salvador Allende en 1973. Passionné par l’Amérique latine, il est l’auteur de plusieurs livres sur le Chili, l’Argentine ou Che Guevara.
Portrait de Pierre Bouteiller
 

Drapeau France 1934 - 2017
Francais, 82 ans

Journaliste français, grande voix de la radio passé par Europe 1, France Inter et France Musique. Il a marqué la radio par son ton persifleur et sans complaisance.
Portrait de Robert Escarpit
 
Notez-le !

Drapeau France 1918 - 2000
Francais, 82 ans

Universitaire, écrivain et journaliste français connu du grand public en tant que billettiste du journal Le Monde pour lequel il écrit de 1949 à 1979 à raison d'une vingtaine de billets par mois.

Autres points communs avec André Campana