Jean-Pierre Elkabbach

 
Jean-Pierre Elkabbach
1937 - 2023
 

Journaliste français, présentateur d’émissions politiques depuis les années 1960 sur les chaînes de télévision française et président d'Europe 1 de 2005 à 2008.

Nationalité française Francais, né le 29 septembre 1937 et mort le 3 octobre 2023

86 ans Mort à l'âge de 86 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean-Pierre Elkabbach ?


Contribuez !

Biographie

Haïm Jean-Pierre El Kabbach, dit Jean-Pierre Elkabbach, né le 29 septembre 1937 à Oran (Algérie) et mort le 3 octobre 2023, est un journaliste, homme de médias et éditorialiste français. Journaliste et présentateur d’émissions politiques depuis les années 1960, principalement sur les chaînes de télévision française, il occupe différents postes de direction au sein du groupe Lagardère Media, étant notamment président d'Europe 1 de 2005 à 2008. De janvier 2018 à l'été 2019, après être devenu conseiller du président de la chaîne d’information en continu CNews, à plus de 80 ans il intervient quotidiennement dans la matinale de la chaîne, pour y réaliser une interview politique d'une dizaine de minutes. Après une interruption pour raisons de santé, il reprend l’antenne sur la chaîne en animant une émission d’interviews chaque dimanche pendant une heure vers la fin d’après-midi. En août 2021, il effectue son grand retour sur l'antenne d'Europe 1.

Jean-Pierre Elkabbach fait ses études à l'Institut français de presse, à la Faculté des lettres de l'Université de Paris et à l'Institut d'études politiques de Paris.

D'abord journaliste à Oran, Alger et Constantine, il travaille à l'Office de radiodiffusion télévision française jusqu'en 1968, quand, pour avoir fait grève, il est mis au placard et muté à Toulouse, puis envoyé comme correspondant à Bonn.

En 1970, il devient présentateur du journal télévisé de la Première Chaîne. En 1972, il rejoint Antenne 2 pour y occuper la même fonction jusqu'en 1974, tout en animant le magazine Actuel 2. En 1974, il présente la tranche d'information de midi de France Inter, puis il est successivement, à partir de 1975, rédacteur en chef de France Inter, rédacteur en chef à la direction de l'information de Radio France, et directeur de l'information d'Antenne 2 en 1977. En octobre 1979, il écarte Claude Sérillon de la présentation de la revue de presse de la chaîne dans laquelle ce dernier avait traité l'affaire des diamants de Bokassa. Il avait été le commentateur du couronnement de Bokassa Ier, empereur de Centrafrique en décembre 1977. De 1977 à 1981, il anime différentes émissions dont Cartes sur table avec Alain Duhamel. Durant l'une de ces émissions, Georges Marchais, secrétaire du Parti communiste, lui aurait lancé « Taisez vous, Elkabbach ! » mais aucune trace de cet incident n'a pu être trouvée dans les archives de l'Institut national de l'audiovisuel. Cette phrase est entrée dans les mémoires par sa répétition systématique par les humoristes, au point de devenir le titre d'un livre écrit par le journaliste et son épouse, Nicole Avril, en 1992. Cette phrase semble être un raccourci d'une phrase - « me coupez pas la parole... » - que Georges Marchais a pour habitude de lancer dans ses interviews quand il était agacé par l'intervention hâtive d'un journaliste.

Jugé proche de l'ancienne majorité, il est évincé de l'antenne suite à l'élection de François Mitterrand en 1981. Il rejoint Europe 1 en 1981, où il est successivement animateur de Découvertes jusqu'en 1987, directeur d'antenne et présentateur du 8 h - 9 h de 1987 à 1988, puis directeur général adjoint en 1988.

En novembre 1990, il devient conseiller auprès du président et du directeur général de La Cinq, Yves Sabouret. Il conservera cependant à Europe 1 ses fonctions de directeur général adjoint ainsi que ses émissions. En 1991, pour cette chaîne de télévision, il anime le magazine Pile et Face et coanime avec Pierre Géraud l'émission dominicale Dimanche, 20 h 10, Elkabbach. Il anime ensuite l'émission Repères sur France 3 de 1992 à 1993. Entre avril 1993 et juin 1994, il interviewe François Mitterrand pour le documentaire François Mitterrand : conversations avec un Président, diffusé en cinq volets après la mort du président de la République.

En décembre 1993, il est élu président de France 2 et France 3 qui deviennent France Télévisions. Il est contraint de partir en 1996 à la suite de la polémique sur les contrats qu'il a consentis à certains animateurs-producteurs, notamment Jean-Luc Delarue.

Il revient alors à Europe 1 pour animer l'émission L'invité du matin à 8 h 20 et le Club de la presse jusqu'en juillet 2000. Nommé conseiller spécial pour la stratégie des médias du groupe en 1990 par Jean-Luc Lagardère, il devient en avril 2005 directeur général de l'antenne d'Europe 1 et administrateur de Lagardère Active Broadcast, tout en conservant son émission matinale. En 2005, il est nommé président d'Europe 1 par Arnaud Lagardère, président de Lagardère Media. Il est contesté au sein de sa rédaction, d'abord en février 2006, pour avoir demandé conseil à Nicolas Sarkozy avant de choisir un journaliste politique suivant le ministre de l'intérieur, puis, durant la campagne présidentielle de 2007, où il est accusé d'être partial en faveur du candidat de l'UMP. Après l'annonce erronée de la mort de Pascal Sevran, dans le journal de 19 heures d'Europe 1 du 21 avril 2008, qu'il considère d'abord comme « une erreur collective », il doit confirmer qu'il est l'auteur de l'information, et qu'il s'agit là d'une faute individuelle. En mai 2008, il doit s'expliquer devant le Conseil supérieur de l'audiovisuel, qui adresse une mise en demeure à la station. Un mois plus tard, début juin 2008, il est remplacé à la présidence d'Europe 1 par Alexandre Bompard, dirigeant jusqu'alors le pôle sport de Canal+. Tout en restant à l'antenne pour son interview matinale, Jean-Pierre Elkabbach est nommé à la tête de Lagardère News, une structure rassemblant les médias d'information du groupe Lagardère.

À partir de décembre 1999, parallèlement à ses activités sur Europe 1 et pendant trois mandats, il préside la chaîne parlementaire Public Sénat, où il anime l'émission littéraire Bibliothèque Médicis. En avril 2009, Gilles Leclerc lui succède à la présidence de la chaîne mais Jean-Pierre Elkabach poursuit toutefois son émission littéraire Bibliothèque Médicis. En avril 2012, il fait partie du jury de l'émission Qui veut devenir président ? sur France 4.

Marié à Nicole Avril, il est le père de l'actrice Emmanuelle Bach.

En mai 2009, l'ancien président français Jacques Chirac lui remet les insignes d'officier de la Légion d'honneur.

En avril 2011, il est fait citoyen d'honneur de sa ville natale d'Oran.

En avril 2016, il est décoré des insignes d'officier de l'ordre tunisien du Mérite

À partir de janvier 2017, il est remplacé par Fabien Namias à la tête de l'interview politique quotidienne de 8 h 20 en semaine sur Europe 1 et par Antonin André pour le Grand Rendez-Vous.

Il rejoint CNews le 11 janvier 2017, et est nommé à 79 ans conseiller de l'actionnaire majoritaire Vincent Bolloré, qui dirige cette chaîne.

En août 2021, après la reprise d'Europe 1 par Vincent Bolloré, Jean-Pierre Elkabbach retrouve l'antenne de la radio. Il sera amené à effectuer les grands entretiens matinaux du week-end.

Jean-Pierre Elkabbach est mort le mardi 3 octobre 2023, à l'âge de 86 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean-Pierre Elkabbach en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean-Pierre Elkabbach.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean-Pierre Elkabbach ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean-Pierre Elkabbach pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean-Pierre Elkabbach, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jean-Pierre Elkabbach.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Haïm Jean-Pierre El Kabbach
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean-Pierre Elkabbach
  • Vrai nom : Jean-Pierre Elkabbach
  • Prénom : Haïm
  • Prénom (2) : Jean-Pierre
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : El Kabbach
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 86 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean-Pierre Elkabbach ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean-Pierre Elkabbach, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean-Pierre Elkabbach ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean-Pierre Elkabbach et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres journaliste (hommes) francais

Portrait de Christophe Deloire
 

Drapeau France 1971 - 2024
Francais, 53 ans

Journaliste français, engagé, infatigable défenseur de la liberté de la presse, directeur général de Reporters Sans Frontières (RSF) de 2012 à sa mort en 2024.
Portrait de Bernard Giroux
 
Notez-le !

Drapeau France 1950 - 1987
Francais, 37 ans

Journaliste sportif français ayant commenté sur TF1 le Tour de France, et les Grands Prix de Formule 1, en compagnie de José Rosinski et a participé aux premières émissions Auto-Moto. Il s'est engagé ensuite dans diverses compétitions dont le rallye Paris-Dakar en tant que copilote. Il a réalisé la traversée du désert du Ténéré à pied, et a écrit « Désert, l'aventure tout terrain » (1987). Il fut le compagnon de la chanteuse Jeane Manson.
Portrait de Emile Zola
 

Drapeau France 1840 - 1902
Francais, 62 ans

Écrivain et journaliste français, considéré comme le chef de file du naturalisme, ses romans les + célèbres sont « L'Assommoir » (1876), « Nana » (1879) et « Germinal » (1885). Il est l'un des romanciers français les plus populaires, les plus publiés, traduits et commentés au monde et dont les oeuvres ont connu de très nombreuses adaptations au cinéma et à la télévision. Les dernières années de sa vie sont marquées par son engagement dans l'affaire Dreyfus avec la publication en janvier 1898, dans le quotidien L'Aurore, de l'article intitulé « J'accuse » qui lui a valu un procès pour diffamation et un exil à Londres la même année.
Portrait de Jacques Frémontier
 
Notez-le !

Drapeau France 1930 - 2020
Francais, 89 ans

Journaliste et écrivain français, connu pour son enquête sociologique dans l’usine Renault de Boulogne-Billancourt : « La Forteresse ouvrière: Renault » (1971).
Portrait de Philippe Tesson
 

Drapeau France 1928 - 2023
Francais, 94 ans

Journaliste français et chroniqueur de radio et de télévision, notamment de l'actualité théâtrale, il fonde en 1974 le journal Le Quotidien de Paris, dont il est le propriétaire et le directeur de la publication jusqu'en 1994. Il est propriétaire de la maison d'édition L'Avant-scène théâtre et de sa revue du même nom, ainsi que du théâtre de Poche-Montparnasse à Paris.
Portrait de Jean Mamère
 
Notez-le !

Drapeau France 1951 - 1995
Francais, 44 ans

Journaliste français, a travaillé pour le groupe France Télévisions, il est le frère du politicien français Noël Mamère.

Autres points communs avec Jean-Pierre Elkabbach