Jean-Marie Verselle

 
Jean-Marie Verselle
1945 - 1999
 

Acteur français, a joué dans une dizaine de films français de 1971 à 1996 et une trentaine de pièces de théâtre de 1970 à 1998.

Nationalité française Francais, né le 12 janvier 1945 et mort le 1er janvier 1999

53 ans Mort à l'âge de 53 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Jean-Marie Verselle ?


Contribuez !

Biographie

Jean-Marie Verselle (né le 12 janvier 1945 à Flixecourt, mort le 1er janvier 1999 à Lausanne) est un comédien, auteur, metteur en scène et chanteur français. Il a joué dans une dizaine de films français de 1971 à 1996 et une trentaine de pièces de théâtre de 1970 à 1998.

Jean-Marie Verselle naît le 12 janvier 1945, à Flixecourt, petit village de la Somme, édifié sur les deux coteaux de la Nièvre. Cinquième enfant d’une fratrie qui en compte sept, Jean-Marie s’oriente très vite vers le théâtre en intégrant une troupe d’amateurs composée d’élèves de l’école communale de sa ville natale, près d’Amiens.

Sa première «Première» a lieu à Amiens, en 1958. Jean-Marie a treize ans mais, physiquement, il en paraît déjà cinq de plus. Le hasard a, en outre, voulu que trois semaines avant la date fatidique, un des acteurs se casse une jambe, le rôle très secondaire de Jean-Marie s’est du coup transformé en principal. L’enfant de Picardie n’a pas laissé passer sa chance. Un professeur régional d’Art Dramatique le repère et l’envoie au Centre dramatique de Lyon, où à huit cents kilomètres de chez lui, d’amateur, le voilà semi-pro puis, pro tout court, travaillant deux ans avec Marcel Maréchal.

En 1966, Jean-Marie Verselle débarque à Paris et collabore avec le Théâtre du Soleil de Ariane Mnouchkine. En vrac, c’est le temps de La Cuisine, du Songe d’une nuit d’été, des Clowns, pendant les évènements de mai soixante-huit, des spectacles dans les usines occupées ou encore de la pièce 1789.

Arrivent une proposition de Jean-Paul Rappeneau pour Verselle et une autre de Claude Sautet pour son ami Philippe Léotard. Ils sont susceptibles de tourner dans leurs prochains films. Un mois de tournage pendant les vacances du théâtre. Mais Ariane Mnouchkine n’est pas favorable à leur projet d’incursion dans le monde du cinéma. Tant pis, ils y vont. Pour Jean-Marie c’est Les Mariés de l’an II (1970) avec Jean-Paul Belmondo et Marlène Jobert; et pour Léotard Max et les ferrailleurs (1970) avec Romy Schneider et Michel Piccoli. À leur retour, madame Mnouchkine se fâche «Vous êtes content ? Vous avez fait votre film ? Alors, la porte est là …». Exit le Théâtre du Soleil et son ombrageuse directrice.

Mais la vie d’artiste est faite de croisements. Jean-Marie Verselle participe à une nouvelle création de L'Histoire du soldat, de Charles Ferdinand Ramuz, montée par Pierre-Jean Valentin. La pièce sera donnée au balbutiant Festival de la Cité de Lausanne. L’acteur se fixera dans cette ville à la fin des représentations. Il collabore avec le Théâtre de Vidy sous la direction de Charles Apothéloz avec qui il crée Sur l’alpe.

Côté cinéma, Jean-Marie Verselle fait encore partie de la distribution de RAK (1971) de Charles Belmont et du film Les Petites Fugues (1978) d'Yves Yersin. Pour la télévision, il apparaît dans les productions Le Docteur Erika Werner (1978) avec Leslie Caron, Les Dames de cœur (1979) avec Madeleine Robinson, Odette Laure, Daniel Gélin, Les Blancs Pâturages (1980) avec Claude Titre, La Grotte aux loups (1980) avec Claude Jade et Docteur Sylvestre (1995) avec Jérôme Anger et Maria Pacôme. Au fil des ans, Jean-Marie Verselle multiplie ses activités. On le retrouve le temps de deux revues chez Barnabé à Servion, où il rencontre le pianiste Albert Urfer. Plus tard, il est narrateur pour des documentaires animaliers produits par Richard Attenborough. Il enregistre des feuilletons pour la Radio suisse romande où il officie tous les dimanches matin dans une émission intitulée La Gamberge avec Michel Bory et Richard-Edouard Bernard, dit « Reb ». L’argot y est roi et le lien est tout trouvé pour évoquer une autre passion pour ce Vaudois d’adoption : le cabaret. Il va monter des spectacles de Genève au Havre en passant par Copenhague. Dix ans ou presque de voyage avant le retour en Terre vaudoise en 1989, où le comédien investira les planches et les plateaux de tournage romands.

Jean-Marie Verselle est mort le vendredi 1er janvier 1999, à l'âge de 53 ans, à Lausanne (Suisse). En 2007, son neveu et filleul Christophe Lawniczak et son épouse, Edith Lawniczak-Durot, aidés d'un collectif familial, créent un blog à la mémoire de Jean-Marie Verselle. Puis, l'année suivante, ils décident de créer une troupe de théâtre amateur qui a pour nom l'Association Jean-Marie Verselle, en hommage à leur oncle, ayant pour but de promouvoir le théâtre amateur dans la Somme. L'Association, située à Guerbigny, est présidée par Christophe Lawniczak et son épouse.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Jean-Marie Verselle en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Jean-Marie Verselle.

Vous savez où se trouve la tombe de Jean-Marie Verselle ?

Citations

Nous n'avons pas de citations de Jean-Marie Verselle pour le moment...

Si vous connaissez des citations de Jean-Marie Verselle, nous vous proposons de nous les suggérer.
Proposez une citation.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Jean-Marie Verselle.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Jean-Marie Verselle
  • Nom complet : --
  • Prénom : Jean-Marie
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Verselle
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 53 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Jean-Marie Verselle ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Jean-Marie Verselle, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

Aucune note pour le moment...
  ?
0 note
5 étoiles
0
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
--

Commentaires

Vous avez des questions sur Jean-Marie Verselle ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Anonyme 72776 Jean-Marie Verselle (né le 12 janvier 1945 à Flixecourt, mort le 1er janvier 1999 à Lausanne) est un comédien, auteur, metteur en scène et chanteur français.
Répondre - il y a 12 mois

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Jean-Marie Verselle et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Wladimir Yordanoff
 

Drapeau France 1954 - 2020
Francais, 66 ans

Comédien français, parmi ses films connus : « Un air de famille » (1996, comédie, avec Jean-Pierre Bacri), « Le Goût des autres » (2000, comédie dramatique, de Agnès Jaoui) ou « Je vous trouve très beau » (2005, comédie dramatique, avec Michel Blanc).
Portrait de Delphine Serina
 

Drapeau France 1970 - 2020
Francais, 49 ans

Actrice française, connue pour son rôle de Bérénice Paré, co-directrice de la société Sky 34, dans la série « Un si grand soleil » en 2019, mais également dans la série « Avocats et associés » où elle jouait le rôle de Élisabeth Viéville de la saison 8 à 12.
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Michael Lonsdale
 

Drapeau France 1931 - 2020
Francais, 89 ans

Acteur franco-britannique, connu pour ses très nombreux rôles au théâtre et au cinéma, il a également prêté sa voix à divers projets audiovisuels, comme des dramatiques radiodiffusées ou des livres audio. Parmi ses films : « Hibernatus » (1969), « India Song » (1975), « Monsieur Klein » (1976), « Moonraker » (1979), « Le Nom de la rose » (1986), « Nelly et Monsieur Arnaud » (1995), « La Question humaine » (2007) ou « Des hommes et des dieux » (2010).
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.

Autres points communs avec Jean-Marie Verselle