Michel Piccoli

 
Michel Piccoli
1925 - 2020
 

Acteur français, parmi ses films les plus connus : « Les Choses de la vie » (1970, drame, avec Romy Schneider), « Le Mépris » (1963, drame, de Jean-Luc Godard, avec Brigitte Bardot) ou « Belle de jour » (1967, comédie, drame, avec Catherine Deneuve).

Nationalité française Francais, né le 27 décembre 1925 et mort le 12 mai 2020

94 ans Mort victime d'un AVC (maladie) à l'âge de 94 ans.

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michel Piccoli ?


Contribuez !

Biographie

Michel Piccoli est un acteur français, né le 27 décembre 1925 à Paris 13e et mort le 12 mai 2020 à Saint-Philbert-sur-Risle, dans l'Eure. Il est également producteur, réalisateur et scénariste. Parmi ses films les plus connus : « Les Choses de la vie » (1970, drame, avec Romy Schneider), « Le Mépris » (1963, drame, de Jean-Luc Godard, avec Brigitte Bardot) ou « Belle de jour » (1967, comédie, drame, avec Catherine Deneuve).

Né dans une famille de musiciens (d'une mère pianiste et d'un père violoniste), il suit une formation de comédien au cours Simon.

Après une apparition dans Sortilèges de Christian-Jaque en 1945, il débute au cinéma dans Le Point du jour de Louis Daquin. Il commence sur les planches avec la compagnie Renaud-Barrault et au Théâtre de Babylone. Remarqué dans Le Doulos de Jean-Pierre Melville, il est révélé au grand public avec Le Mépris de Jean-Luc Godard au côté de Brigitte Bardot. Dès lors, il tourne avec les plus grands cinéastes français (Jean Renoir, Alain Resnais, Jacques Demy, Agnès Varda, Louis Malle, Jacques Rivette, Michel Deville, Léos Carax) et européens (Luis Buñuel, Constantin Costa-Gavras, Marco Ferreri, Alfred Hitchcock).

En 1954, Michel Piccoli se marie avec l'actrice Éléonore Hirt avec qui il a une fille, Anne-Cordélia Piccoli.

Il devient l'acteur fétiche de Claude Sautet, avec Les Choses de la vie, Max et les ferrailleurs et Vincent, François, Paul et les autres et de Luis Buñuel avec qui il entretient une longue complicité. Il collabore à six des films du réalisateur espagnol dont plusieurs oeuvres majeures comme Le journal d'une femme de chambre, Belle de jour, Le Charme discret de la bourgeoisie. En parallèle, il assoit sa notoriété au début des années 1960, par plusieurs rôles à la télévision (Les Joueurs, Montserrat, Don Juan...).

En 1966, il épouse la chanteuse Juliette Gréco.

En 1978, il épouse la scénariste Ludivine Clerc, avec qui il adopte deux enfants d'origine polonaise, Inord et Missia.

Il débute la décennie 1980 par le prix d'interprétation au Festival de Cannes en 1980, avec Le Saut dans le vide de Marco Bellocchio, et celui du Festival de Berlin en 1982, avec Une étrange affaire de Pierre Granier-Deferre. Il travaille avec le jeune cinéma français, comme Jacques Doillon (La Fille prodigue en 1985), Leos Carax (Mauvais sang en 1986), n'hésitant pas à casser une image bienveillante avec des rôles provocateurs ou antipathiques, avant de s'essayer lui-même à la réalisation.

Habitué du Festival de Cannes, il fait partie du jury de la compétition officielle du 60e festival

de Cannes en 2007 sous la présidence de Stephen Frears.

Amateur de littérature, il a également enregistré la lecture des Fleurs du mal de Charles Baudelaire.

Engagé politiquement à gauche, membre du Mouvement de la Paix, il s'est souvent illustré par ses prises de position contre le Front national, et s'est mobilisé pour Amnesty international. En mars 2007, il a signé avec 150 intellectuels un texte qui appelle à voter pour Ségolène Royal, « contre une droite d'arrogance », pour « une gauche d'espérance ». Après avoir soutenu François Mitterrand en 1981, il reste fidèle au camp socialiste.

En mai 2009, il cosigne, avec Juliette Gréco, Maxime Le Forestier et Pierre Arditi, une lettre ouverte à l'intention de Martine Aubry, première secrétaire du Parti socialiste, appelant les parlementaires socialistes à adopter la loi Création et Internet.

Il a été marié avec l'actrice Eléonore Hirt avec laquelle il a une fille, Anne-Cordélia, puis pendant onze ans à la chanteuse Juliette Gréco avant de partager la vie de la scénariste Ludivine Clerc.

Michel Piccoli est mort le mardi 12 mai 2020, à l'âge de 94 ans, à la suite d’un accident vasculaire cérébral, dans son manoir à Saint-Philbert-sur-Risle (France, dans l'Eure). Sa famille a annoncé son décès 6 jours plus tard, le lundi 18 mai 2020, dans un communiqué transmis à l’Agence France-Presse.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michel Piccoli en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michel Piccoli.

Vous savez où se trouve la tombe de Michel Piccoli ?

Citations

Les meilleures citations de Michel Piccoli.

Les passions qui existent entre une femme et un homme ne peuvent pas être atteintes par les catastrophes du monde.
Si l'on n'épouse pas les questions, les doutes et les délires de la société, pas la peine d'être acteur.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Michel Piccoli. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Michel Piccoli, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Michel Piccoli.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : Jacques Daniel Michel Piccoli
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Michel Piccoli
  • Vrai nom : Michel Piccoli
  • Prénom : Jacques
  • Prénom (2) : Daniel
  • Prénom (3) : Michel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Piccoli
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Date de mort : Mardi 12 mai 2020
  • Lieu de mort : --
  • Âge de mort : 94 ans
  • Cause de mort : Accident vasculaire cérébral (Maladie cardio-vasculaire)

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michel Piccoli ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michel Piccoli, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
1 note
5 étoiles
1
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Michel Piccoli est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Michel Piccoli au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 1 note. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Une carrière auprès des plus grands tout en étant suffisamment discret pour ne pas sombrer dans la caricature.
Une légende du cinéma français qui nous quitte, sans aucune contestation, avec une carrière auprès des plus grands tout en étant suffisamment discret pour ne pas sombrer dans la caricature
Commentez - il y a 4 ans

Commentaires

Vous avez des questions sur Michel Piccoli ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michel Piccoli et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Jean Lefebvre
 

Drapeau France 1919 - 2004
Francais, 84 ans

Acteur français, connu pour ses rôles comiques dans des films de Georges Lautner (particulièrement « Les Tontons flingueurs »), pour la série du Gendarme ou celle de La Septième Compagnie. Il a aussi tourné dans un bon nombre de comédies sans prétention, totalisant plus de 120 films. Il fut également, sur les scènes parisiennes, la vedette de nombreuses pièces de boulevard. Parmi ses films connus : « Le Gentleman d'Epsom » (1962, avec Jean Gabin), « Les Tontons flingueurs » (1963, avec Lino Ventura et Bernard Blier), « Le Gendarme de Saint-Tropez » (1964, avec Louis de Funès), « Ne nous fâchons pas » (1966, avec Lino Ventura), « La Septième Compagnie » (3 films de Robert Lamoureux), « On n'est pas sorti de l'auberge » (1982) ou « Le Braconnier de Dieu » (1983).
Portrait de Erik Colin
 

Drapeau France 1947 - 2013
Francais, 66 ans

Acteur français connu pour avoir joué dans « Et la tendresse ? Bordel ! » (1979) et les deux premier films de la trilogie « La Septième Compagnie » (1973 et 1975). Il est connu pour être la voix française de Patrick l'étoile de mer dans la série d'animation « Bob l'éponge ».
Portrait de Francis Blanche
 

Drapeau France 1921 - 1974
Francais, 52 ans

Humoriste et acteur français, très populaire, il est une figure emblématique de la scène et du cinéma français des années 1950 et 1960 : il est connu pour ses rôles dans les films « Belle de jour » (1967, comédie dramatique, avec Catherine Deneuve), « La Grande Lessive (!) » (1968, comédie, avec Bourvil) ou « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, avec Lino Ventura, Bernard Blier et Jean Lefebvre). Il est sur scène et sur les ondes, le partenaire de Pierre Dac avec qui il créa les célèbres sketchs du « Sar Rabindranath Duval » et du « Parti d'en rire » ainsi que la série radiophonique intitulée « Signé Furax ». Il fut également l'auteur de farces téléphoniques hilarantes qui furent diffusées régulièrement à la radio dans les années 1960.
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Robert Dalban
 

Drapeau France 1903 - 1987
Francais, 83 ans

Acteur français particulièrement représentatif des seconds rôles du cinéma français, avec plus de 200 films à son actif entre 1934 et 1986, il est surtout connu pour son rôle du majordome Jean dans « Les Tontons flingueurs » (1963, comédie, de Georges Lautner).
Portrait de Raimu
 

Drapeau France 1883 - 1946
Francais, 62 ans

Acteur français, vedette de music-hall à ses débuts, il devient grâce à Sacha Guitry un des « monstres sacrés » du cinéma français des années 1930 et de la première moitié des années 1940, devenant notamment l'interprète-fétiche de Marcel Pagnol. Il est ainsi resté dans les mémoires pour son interprétation du rôle de César, père de Marius, dans la « trilogie marseillaise » (3 pièces de théâtre de Marcel Pagnol) à savoir « Marius » (1929), « Fanny » (1931) et « César » (1936), et celle du boulanger trompé dans « La Femme du boulanger » (1938, de Marcel Pagnol).

Autres points communs avec Michel Piccoli