Claude Rich

 
Claude Rich
1929 - 2017
 

Acteur français populaire, connu pour son rôle dans le film « Tontons flingueurs » (1963, de Michel Audiard), pour avoir su conjuguer une grande carrière au cinéma (80 films), mais également une autre au théâtre (50 pièces dont un très grand nombre d'oeuvres nouvelles de Françoise Sagan à Antoine Rault en passant par Jean-Claude Brisville).

Nationalité française Francais, né le 8 février 1929 et mort le 20 juillet 2017

88 ans Mort à l'âge de 88 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Claude Rich ?


Contribuez !

Biographie

Claude Rich, né Claude Robert Rich le 8 février 1929 à Strasbourg et mort le 20 juillet 2017, est un acteur français toujours très populaire en France au moment de sa mort. Il est connu pour son rôle dans le film « Tontons flingueurs » (1963, de Michel Audiard) et pour avoir su conjuguer une grande carrière au cinéma (80 films), mais également une autre au théâtre (50 pièces dont un très grand nombre d'oeuvres nouvelles de Françoise Sagan à Antoine Rault en passant par Jean-Claude Brisville). Il épouse à Paris le 26 juin 1959 Catherine Renaudin qui lui donnera deux filles, Delphine (1961) qui est comédienne et Natalie (Rich-Fernandez) qui est peintre. Ils ont un fils adoptif, Rémy. Un cinéma porte son nom à Masevaux en Alsace.

Il vécut les premières années de sa vie à Strasbourg, jusqu'en 1935, puis il emménage avec sa mère et ses trois frères et soeurs, à Paris, au 95 boulevard Saint-Michel à la suite du décès de son père, ingénieur de métier, mort de la grippe espagnole à 40 ans à Nantes. Il y restera jusqu'à son mariage en 1959 avec Catherine Renaudin. En 1957, il fera l'acquisition d'une maison à Orgeval dans les Yvelines. Durant la seconde Guerre mondiale, vers 1943-1944, il vécut aussi en pension à Neauphle-le-Vieux, à l'École du Gai Savoir de Michel Bouts où sa passion du théâtre est née.

Après avoir suivi des cours au Conservatoire national supérieur d'art dramatique (promotion de 1953) et des débuts au théâtre, sa participation au film Les Grandes Manoeuvres de René Clair lance sa carrière cinématographique en 1955. Il interprète fréquemment des rôles secondaires de jeune premier dans les années soixante, notamment en donnant la réplique à Lino Ventura dans Les Tontons flingueurs (1963) de Georges Lautner ou à Louis de Funès dans Oscar (1967). En 1968, Alain Resnais lui propose l'un des plus grands rôles de sa carrière dans le film de science-fiction Je t'aime, je t'aime, il y interprète un homme voyageant dans son passé après un suicide raté.

Durant les années 1970-1980, il retourne à sa passion première, le théâtre, notamment dans Hadrien VII pour lequel il est récompensé par le Prix du Syndicat de la Critique. Cela n'empêche pas ce dernier d'apparaître plusieurs fois sur grand écran, notamment dans Adieu Poulet (1975), Le Crabe-Tambour (1977) et La Guerre des polices (1979).

En 1989, il joue Talleyrand dans la pièce Le Souper de Jean-Claude Brisville, au côté de Claude Brasseur. L'adaptation cinématographique de cette pièce lui permet d'effectuer un retour en force au Cinéma en 1992, sa remarquable prestation sera récompensée par le César du meilleur acteur en 1993.

Acteur éclectique, il collabore à de nombreux films historiques, dont Le Colonel Chabert (1994), La Fille de d'Artagnan (1994) qui lui vaut d'être nommé pour le César du meilleur acteur dans un second rôle, Le bel été 1914 (1996) ou encore Capitaine Conan (1996). Il ne dédaigne pas les productions plus grand public, notamment dans La Bûche en 1999 lequel lui vaut d'être de nouveau nommé pour le César du meilleur acteur dans un second rôle, ou encore Astérix : mission Cléopâtre (2002) où il interprète le druide Panoramix.

Claude Rich multiplie les apparitions au cinéma dans les années 2000, notamment dans Le coût de la vie (2003), Là-haut, un roi au-dessus des nuages (2004), Le Mystère de la chambre jaune (2003), Le cou de la girafe (2004), Président (2006), Le crime est notre affaire (2008).

Il est récompensé par un César d'honneur en 2002, pour l'ensemble de sa carrière.

Durant cette décennie, il se fait par ailleurs beaucoup remarquer sur le petit écran pour ses interprétations ambitieuses de personnages historiques tels que Léon Blum dans Thérèse et Léon, Galilée dans Galilée ou l'Amour de Dieu au côté de son copain de Conservatoire Jean-Pierre Marielle, Voltaire dans Voltaire et l'affaire Calas (2007).

Il est à nouveau nommé en 2009 pour le César du meilleur acteur dans un second rôle grâce à son interprétation dans le film de François Dupeyron Aide-toi, le ciel t'aidera.

En 2012, il incarne le père de Jean-Pierre Bacri, Président de section du Conseil d'État précieux, ce qui lui vaut la nomination pour le César du meilleur acteur dans un second rôle pour la Cérémonie des César en 2013.

En 2015, il se produit pour la dernière fois au cinéma dans le film d'Alain Choquart, Lady Grey.

Claude Rich est mort le jeudi 20 juillet 2017 à l'âge de 88 ans.

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Claude Rich en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Claude Rich.

Vous savez où se trouve la tombe de Claude Rich ?

Citations

Les meilleures citations de Claude Rich.

J'aime trop mon métier.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Claude Rich. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Claude Rich, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

  • Activités principales : Acteur
  • Autres activités : Artiste
  • Domaines : Art, Cinéma, Théâtre

Noms

  • Nom usuel : Claude Rich
  • Nom complet : --
  • Prénom : Claude
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Rich
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : Claude Robert Rich

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 88 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Claude Rich ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Claude Rich, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
5 notes
5 étoiles
5
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Claude Rich est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Claude Rich au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 5 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Sa filmographie s'étirant sur plus de 50 ans parle pour lui.
Claude Rich avait le talent discret des très grands. Sa filmographie éclectique, s'étirant l'air de rien sur plus de cinquante ans parle pour lui.
Commentez - il y a 4 ans
 Je l'ai adoré dans "Oscar" avec Louis de Funès
je l'ai adoré dans "OSCAR" film avec Louis de Funès ou il est épatant!
Commentez - il y a 4 ans
 Un très grand acteur et un monsieur adorable, avec classe et humour.
Un très grand acteur et un monsieur adorable, avec classe et humour.
Commentez - il y a 4 ans
5 notes ►

Commentaires

Vous avez des questions sur Claude Rich ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image
Spectre-du-vexin1968 tombe Claude Rich
Répondre - il y a 4 ans
Jesuismort (admin) Merci pour votre photo de sa tombe.
Répondre - il y a 4 ans
Donias https://www.youtube.com/watch?v=SXnMrvekbI8

Claude Rich en 5 rôles
Répondre - il y a 4 ans
Donias https://www.youtube.com/watch?v=2bSb04lNElM

CLAUDE RICH, élégant jusque dans la mort
Répondre - il y a 4 ans

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Claude Rich et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Robert Clary
 

Drapeau France 1926 - 2022
Francais, 96 ans

Acteur français, survivant de la Shoah, connu pour son rôle du Caporal LeBeau dans la série culte « Papa Schultz » (1965-1971).
Portrait de Raimu
 

Drapeau France 1883 - 1946
Francais, 62 ans

Acteur français, vedette de music-hall à ses débuts, il devient grâce à Sacha Guitry un des « monstres sacrés » du cinéma français des années 1930 et de la première moitié des années 1940, devenant notamment l'interprète-fétiche de Marcel Pagnol. Il est ainsi resté dans les mémoires pour son interprétation du rôle de César, père de Marius, dans la « trilogie marseillaise » (3 pièces de théâtre de Marcel Pagnol) à savoir « Marius » (1929), « Fanny » (1931) et « César » (1936), et celle du boulanger trompé dans « La Femme du boulanger » (1938, de Marcel Pagnol).
Portrait de Louis Jouvet
 

Drapeau France 1887 - 1951
Francais, 63 ans

Acteur français, metteur en scène et directeur de théâtre, professeur au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, connu pour ses rôles dans les films : Les Bas-fonds (1936), Drôle de drame (1937, comédie), Hôtel du Nord (1938, comédie/drame), Quai des Orfèvres (1947, policier) ou Knock (1951, comédie).
Portrait de Fernandel
 

Drapeau France 1903 - 1971
Francais, 67 ans

Acteur comique français et chanteur devenu l'une des plus grandes stars du cinéma français pendant plusieurs décénnies, avant et après la Seconde Guerre mondiale. Ses films les + célèbres sont : « Le Petit Monde de don Camillo » (1952), « Le Retour de don Camillo » (1953), « La Vache et le Prisonnier » (1959) et « La Cuisine au beurre » (1963, avec Bourvil), « Le Schpountz » (1938), « L'Auberge rouge » (1951), « Ali Baba et les Quarante voleurs » (1954). Il a rendu célèbre le personnage de Don Camillo (créé en 1948 par Giovannino Guareschi). Chanteur populaire, il a également laissé une discographie importante, parsemée là aussi de classiques tels que « Félicie aussi » (1939), « Ignace » (1937) ou « Le Tango corse ».
Portrait de Molière
 

Drapeau France 1622 - 1673
Francais, 51 ans

Comédien et dramaturge français, auteur favori du jeune Louis XIV et de sa cour, pour lesquels il conçoit de nombreux spectacles, en collaboration avec les meilleurs architectes scéniques, chorégraphes et musiciens du temps. Grand créateur de formes dramatiques, interprète du rôle principal de la plupart de ses pièces, Molière a exploité les diverses ressources du comique — verbal, gestuel et visuel, de situation — et pratiqué tous les genres de comédie, de la farce à la comédie de caractère. Il a créé des personnages individualisés, à la psychologie complexe, qui sont rapidement devenus des archétypes. Observateur lucide et pénétrant, il peint les mœurs et les comportements de ses contemporains, n'épargnant guère que les ecclésiastiques et les hauts dignitaires de la monarchie, pour le plus grand plaisir de son public, tant à la cour qu'à la ville. Loin de se limiter à des divertissements anodins, ses grandes comédies remettent en cause des principes d'organisation sociale bien établis, suscitant de retentissantes polémiques et l'hostilité durable des milieux dévots. L'œuvre de Molière, une trentaine de comédies en vers ou en prose, accompagnées ou non d'entrées de ballet et de musique, constitue un des piliers de l'enseignement littéraire en France et continue de remporter un vif succès au théâtre, non seulement en France et à la Comédie-Française, surnommée « la Maison de Molière », mais aussi à l'étranger. Sa vie mouvementée et sa forte personnalité ont inspiré dramaturges et cinéastes. Signe de la place emblématique qu'il occupe dans la culture nationale, le français est couramment désigné comme « la langue de Molière », au même titre que l'anglais est « la langue de Shakespeare ». Il meurt à l’âge de 51 ans, quelques heures après avoir tenu pour la quatrième fois le rôle-titre du Malade imaginaire. Parmi ses pièces de théâtre les plus célèbres : L'École des femmes (1662), Dom Juan ou Le Festin de Pierre (1665), Le Misanthrope (1666), Amphitryon (1668), L'Avare (1668), Le Tartuffe (1669), Les Fourberies de Scapin (1670), Le Bourgeois gentilhomme (1670), Les Femmes savantes (1672) ou Le Malade imaginaire (1673).
Portrait de Gaspard Ulliel
 

Drapeau France 1984 - 2022
Francais, 37 ans

Acteur français, César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Un long dimanche de fiançailles » (2004, drame / guerre, avec Audrey Tautou). En 2017, il reçoit le César du meilleur acteur pour son interprétation dans « Juste la fin du monde » (2016, drame, avec Nathalie Baye et Vincent Cassel).

Autres points communs avec Claude Rich