Michel Bouquet

 
Michel Bouquet
1925 - 2022
 

Acteur français, monument du théâtre français, connu pour avoir joué pas moins de 800 fois « Le roi se meurt » d’Ionesco et acteur sur grand écran chez Chabrol et Truffaut. Il est est considéré comme l'un des comédiens français les plus importants. Il a obtenu à 2 reprises le César du meilleur acteur (2002 et 2006) ainsi que 2 fois le Molière du comédien (1998 et 2005) pour 7 nominations. En 2014, Fabrice Luchini lui remet un Molière d'honneur.

Nationalité française Francais, né le 6 novembre 1925 et mort le 13 avril 2022

96 ans Mort à l'âge de 96 ans (de quoi ?).

Enterré (où exactement ?).




Où se trouve la tombe
de Michel Bouquet ?


Contribuez !

Biographie

Michel Bouquet est un acteur français, né le 6 novembre 1925 dans le 14e arrondissement de Paris et mort le 13 avril 2022 dans la même ville. Monument du théâtre français, il est connu pour avoir joué pas moins de 800 fois « Le roi se meurt » d’Ionesco et acteur sur grand écran chez Chabrol et Truffaut. Il collabore avec le TNP de Jean Vilar et le premier Festival d'Avignon, mais également avec des metteurs en scène aussi divers que Jean Anouilh, Claude Régy, Jean-Louis Barrault ou Michel Fau. Au cinéma, il joue pour plusieurs générations de cinéastes, parmi lesquels Robert Guédiguian, Anne Fontaine, Bertrand Blier, ainsi que Abel Gance, Henri-Georges Clouzot, Jean Grémillon, Henri Verneuil ou encore Claude Chabrol et François Truffaut. Michel Bouquet est considéré comme l'un des comédiens français les plus importants. Il a obtenu à deux reprises le César du meilleur acteur (2002 et 2006) ainsi que deux fois le Molière du comédien (1998 et 2005) pour 7 nominations. En 2014, Fabrice Luchini lui remet un Molière d'honneur.

Très jeune, à sept ans, Michel Bouquet est envoyé en pension avec ses trois frères, une expérience difficile, qui le marquera, pour cet enfant réservé qui doit affronter la cruauté de ses camarades.

Après ses études, il enchaîne les petits métiers : apprenti pâtissier, mécanicien-dentiste, manutentionnaire, employé de banque... pour aider sa mère seule a élever ses enfants, son père étant prisonnier de guerre.

Un jour de 1943, alors que sa mère le croit à la messe, Michel Bouquet se rend chez Maurice Escande, sociétaire de la Comédie-Française, qui lui propose de suivre ses cours. Intégrant le Conservatoire d'art dramatique de Paris en compagnie de Gérard Philipe, il sera un compagnon de la première heure de Jean Anouilh et André Barsacq au Théâtre de l'Atelier, puis de Jean Vilar au TNP et au Festival d'Avignon.

Il débute sur les planches en 1944 dans La Première étape, puis obtient son premier rôle principal dans Roméo et Jeannette de Jean Anouilh.

Parmi les célèbres prestations sur scène de Michel Bouquet notons : En attendant Godot en 1978, et Fin de partie en 1995 de Samuel Beckett, le Neveu de Rameau de Diderot en 1984, la Danse de mort de Strindberg également en 1984, Le roi se meurt de Eugène Ionesco en 1994, les Côtelettes, (Molière du meilleur comédien en 1998) de Bertrand Blier, Avant la retraite en 1998 de Thomas Bernhard ou encore À torts et à raison en 2000 de Ronald Harwood.

Il fait sa première apparition au cinéma dans Monsieur Vincent de Maurice Cloche en 1947, aux côtés de Pierre Fresnay, Jean Carmet...

Ce comédien prolifique, raffiné, parfois énigmatique et troublant, alterne théâtre et cinéma tout en affimant préférer les planches à l'écran. Il s'est notamment fait connaître par ses interprétations de bourgeois typique des années 1970 dans l'oeuvre de Claude Chabrol et de François Truffaut. Il n'hésite pas non plus à endosser des rôles antipathiques.

Il joue à la perfection des personnages équivoques, sombres et ombrageux. Sa silhouette ronde, son visage d'ascète et sa voix grave, lui confèrent une grande singularité et une vraie profondeur.

Il illustre l'étendue de son talent aussi bien dans la comédie que dans le drame, et en 1977 Michel Bouquet est nommé professeur au Conservatoire National d'Art Dramatique. Ses cours au conservatoire sont disponibles en CD.

Michel Bouquet reçoit le César du meilleur acteur en 2002 pour son rôle de père qui revient, bouleversant la vie de son fils dans Comment j'ai tué mon père d'Anne Fontaine. Il gagne à nouveau la récompense quatre ans plus tard grâce à son interprétation de François Mitterrand dans Le Promeneur du Champ-de-Mars de Robert Guédiguian. Il a par ailleurs admirablement endossé le rôle de Javert dans "Les misérables", version Robert Hossein (avec Lino Ventura-Jean Valjean et Jean Carmet-Thénardier) en 1984, et avec un tel talent que nombre d'hugoliens considèrent cette interprétation comme l'incarnation même de Javert. Il n'était plus Michel Bouquet: il était Javert...

Il est également deux fois lauréat du Molière du meilleur comédien : en 1998 pour Les Côtelettes, écrit et mis en scène par Bertrand Blier, et en 2005 pour Le Roi se meurt d'Eugène Ionesco.

En 2006, il reçoit le Grand Prix In Honorem de l'Académie Charles-Cros.

Il a joué également dans de nombreuses séries et téléfilms, notamment dans Les Cinq Dernières Minutes avec Raymond Souplex, ou dans Maigret avec Bruno Cremer.

Il devait tourner un film: Le Goût Des Myrtilles avec Marie Otal, qui devait jouer son amante, mais celle-ci est morte le 17 novembre 2009 à Bruxelles, peu de temps avant le tournage.

Michel Bouquet a été marié à Ariane Borg, elle-même comédienne. Ils ont divorcé. Il vit depuis avec Juliette Carré. Contrairement à ce qu'une partie de la presse affirme, il n'est pas le père de la comédienne Carole Bouquet et n'a par ailleurs aucun lien de parenté avec elle.

Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus grands acteurs français. Il a marqué le théâtre, en participant à l'introduction, en France, de l'oeuvre de Pinter et en reprenant souvent quelques grands rôles : ainsi a-t-il interprété à plusieurs reprises Le Neveu de Rameau de Diderot, L'Avare de Molière ou encore Le Roi se meurt d'Eugène Ionesco, qu'il reprendra en septembre 2010 à la Comédie des Champs-Elysées dans une mise en scène de Georges Werler.

Le 26 décembre 2011, il annonce qu'il renonce à se produire sur scène. Il continue néanmoins à participer à des productions de films pour le cinéma ou la télévision. Toutefois, en 2013 et en 2014, on le retrouve sur scène dans Le roi se meurt, la pièce d'Eugène Ionesco, et en 2015 et 2016 dans la pièce À torts et à raisons, à l'âge de 90 ans.

En septembre 2018, à la suite de la démission de Nicolas Hulot, il signe la tribune contre le réchauffement climatique intitulée « Le plus grand défi de l'histoire de l'humanité », qui paraît en « une » du journal Le Monde avec pour sous-titre « L'appel de 200 personnalités pour sauver la planète ».

Michel Bouquet est mort le mercredi 13 avril 2022, à l'âge de 96 ans, dans un hôpital à Paris (France).

Source : fr.wikipedia.org  

Tombe

Aidez-nous à localiser la tombe de Michel Bouquet en nous envoyant l'adresse du lieu où se trouve sa sépulture (cimétière...). Facultatif : transmettez-nous également les coordonnées GPS de l'emplacement exact de la sépulture de Michel Bouquet.

Vous savez où se trouve la tombe de Michel Bouquet ?

Citations

Les meilleures citations de Michel Bouquet.

Je suis imprégné de la poétique chrétienne.
À tort et à raison est l'un des pièces les plus étonnantes qu'il m'ai été donné de jouer.

Merci à notre partenaire Citation Célèbre qui nous a proposer de partager son catalogue de phrases de Michel Bouquet. Vous pouvez consulter les meilleures citations de Michel Bouquet, proverbes, petites phrases et pensées sur le site Citation Célèbre.

Forum

Soyez le premier à poser une question sur Michel Bouquet.

Fiche d'identité

Identité

  • Nom complet : --
  • Nationalité (à sa mort) : Française Drapeau francais
  • Nationalité (à sa naissance) : --
  • Sexe : Masculin

Domaines d'activité

Noms

  • Nom usuel : Michel Bouquet
  • Nom complet : --
  • Prénom : Michel
  • Noms dans d'autres langues : --
  • Homonymes : 0 (aucun)
  • Nom de famille : Bouquet
  • Pseudonyme : --
  • Surnom : --
  • Erreurs d'écriture : --

Naissance

  • Signe astrologique du zodiaque : --
  • Signe astrologique chinois : --

Décès

  • Âge de mort : 96 ans
  • Cause de mort : --

Obsèques

  • Date des obsèques : --
  • Lieu de sépulture : --
  • Type de funérailles : --

Que recherchez-vous sur Michel Bouquet ?

Si vous ne trouvez ce que vous recherchez sur Michel Bouquet, décrivez-nous votre demande et nous vous répondrons personnellement dans les plus brefs délais.

Demandez-nous

Notez !

5 sur 5
  ?
3 notes
5 étoiles
3
4 étoiles
0
3 étoiles
0
2 étoiles
0
1 étoile
0
0 étoile
0
5,00

Au Paradis !

Michel Bouquet est au Paradis ! Les membres du site ont décidé de porter Michel Bouquet au plus haut niveau du site en lui attribuant une note moyenne de 5 sur 5 avec 3 notes. Seules les célébrités ayant une note de 4 ou + peuvent prétendre à une place au Paradis.


 Comédien brillant et homme discret ! Respectueux des auteurs qu'il servait et du public qu'il emportait par son jeu !
Comédien brillant et homme discret ! Respectueux des auteurs qu'il servait et du public qu'il emportait par son jeu ! Un adieu à un acteur de qualité, qui jouait tous les registres, un adieu à une certaines cultures puissante et vivante, enfin un adieu au talent sans artifice ! Espérons qu'il soit un modèle à suivre pour les futurs acteurs ! Qu'il repose en paix !
Commentez - il y a 2 mois
 Encore un des géants du théâtre qui s'en est allé et excellent acteur également dans des rôles secondaires.
Oh non, pas lui ! Et voilà, encore un des géants du théâtre qui s'en est allé et excellent acteur également dans des rôles secondaires. Décidément, on les perd tous...
Commentez - il y a 2 mois
 Immense comédien de théâtre et de cinéma, l'un des plus grands, qui aura eu une belle et longue vie, que dire de plus ?
Immense comédien de théâtre et de cinéma, l'un des plus grands, qui aura eu une belle et longue vie, que dire de plus ? Ils s'en vont tous un par un, c'est désolant et triste à mourir. Un grand Monsieur. Le Roi s'en est allé...RIP.
Commentez - il y a 2 mois

Commentaires

Vous avez des questions sur Michel Bouquet ? Des remarques ? Des infos à partager ?

Image

Liens

Liens externes

Si vous connaissez un site qui parle de Michel Bouquet et susceptible d'apporter des informations complémentaires à cette page, vous pouvez nous proposer le lien. Après délibération (si nous pensons que le contenu proposé est intéressant), nous afficherons le lien vers cette nouvelle source d'infos et nous vous préviendrons par e-mail quand il sera publié.

Autres acteur francais

Portrait de Jean-Louis Trintignant
 

Drapeau France 1930 - 2022
Francais, 91 ans

Acteur français, connu pour ses rôles dans les films « Et Dieu… créa la femme » (1956, drame, avec Brigitte Bardot), « Un homme et une femme » (1966, romance, de Claude Lelouch), « Le Conformiste » (1970, drame politique), « Z » (1969, policier, avec Yves Montand), « Ma nuit chez Maud » (1969, comédie dramatique, d'Éric Rohmer) ou « Amour » (2012, drame, de Michael Haneke), il a collaboré avec de nombreux réalisateurs internationaux dont Costa-Gavras, Claude Lelouch, Éric Rohmer, Michael Haneke, Claude Chabrol, Bernardo Bertolucci, Dino Risi, Ettore Scola, François Truffaut, Bertrand Blier, Sergio Corbucci, Robert Hossein, Alain Robbe-Grillet, Enki Bilal, Jacques Audiard, Krzystof Kieslowski ou René Clément. Il reçoit un Ours d'argent du meilleur acteur au Festival de Berlin pour « L'Homme qui ment » en 1968 et un prix d'interprétation masculine au Festival de Cannes 1969 pour « Z ». Il reçoit en 2013 le César du meilleur acteur pour « Amour ». Neveu des pilotes automobiles Louis et Maurice Trintignant, il est — avec la réalisatrice Nadine Trintignant qui fut son épouse de 1960 à 1976 — le père de l'actrice Marie Trintignant et de l'assistant-réalisateur Vincent Trintignant.
Portrait de Henri Garcin
 
Notez-le !

Drapeau France 1928 - 2022
Francais, 94 ans

Acteur français, connu pour son rôle de Pierre Bretteville, voisin de la famille Boissier, dans la sitcom « Maguy » (1985-1993).
Portrait de Erik Colin
 

Drapeau France 1947 - 2013
Francais, 66 ans

Acteur français connu pour avoir joué dans « Et la tendresse ? Bordel ! » (1979) et les deux premier films de la trilogie « La Septième Compagnie » (1973 et 1975). Il est connu pour être la voix française de Patrick l'étoile de mer dans la série d'animation « Bob l'éponge ».
Portrait de Jean Gabin
 

Drapeau France 1904 - 1976
Francais, 72 ans

Acteur français, figure incontournable du cinéma français, son physique imposant et son regard sombre lui feront incarner la plupart du temps des rôles de truands ou de policiers, toujours avec la même droiture, dans des films bien souvent dialogués par Michel Audiard. Sa filmographie de 95 films compte un nombre important de classiques comme «Le Quai des brumes» (1927), «Gueule d'amour» (1937), «Pépé le Moko» (1937), «La Bête humaine» (1938), «La Grande Illusion» (1937), «Touchez pas au grisbi» (1954), «La Traversée de Paris» (1956), «Un singe en hiver» (1962), «Le Pacha» (1968) ou «Le Chat» (1971). Il tourne avec la plupart des grands acteurs du cinéma français de l'époque comme Lino Ventura, Bernard Blier, Jean-Paul Belmondo ou Alain Delon.
Portrait de Gaspard Ulliel
 

Drapeau France 1984 - 2022
Francais, 37 ans

Acteur français, César du meilleur espoir masculin pour son rôle dans « Un long dimanche de fiançailles » (2004, drame / guerre, avec Audrey Tautou). En 2017, il reçoit le César du meilleur acteur pour son interprétation dans « Juste la fin du monde » (2016, drame, avec Nathalie Baye et Vincent Cassel).
Portrait de Bourvil
 

Drapeau France 1917 - 1970
Francais, 53 ans

Acteur, chanteur et humoriste français, il reçu le prix du meilleur acteur du festival de Venise (la Coupe Volpi) pour son rôle dans le film « La Traversée de Paris ». Puis il deviendra célèbre grâce à « La Grande Vadrouille » (1966, avec Louis de Funès), « Le Jour le plus long » (1962, avec John Wayne), « Le Corniaud » (1965, avec Louis de Funès), « Les Misérables » (1958, avec Jean Gabin), « Le Cercle rouge » (1970, de Jean-Pierre Melville, avec Yves Montand et Alain Delon)... Connu en tant que comique pour ses sketchs, il est également connu en tant que chanteur, notamment pour sa chanson « Les Crayons » ainsi que ses reprises humoristiques des chansons de Fernandel.

Autres points communs avec Michel Bouquet